Littérature => Nouvelles (939 livres critiqués)


Page 1 de 19 Suivante Fin

couverture

Curiosity de Sophie Divry

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 44 ans)

Le testament de Curiosity. ... oui, oui ... le petit robot envoyé sur Mars ...

7 etoiles
« Curiosity » est un court texte de 80 pages dans lequel Sophie Divry donne la parole au petit robot appelé rover, Curiosity, parti en expédition sur Mars. Celui-ci s’exprime à la première personne du singulier, est capable de réfléchir et d’imaginer. Il a été conçu pour avoir des relations sociales … sauf que sur...

couverture

Face à face de Collectif

critiqué par Tistou - (68 ans)

11 Nouvelles

5 etoiles
<i>Face à face</i> est un « ouvrage concept ». On est dans le domaine du « roman noir ». Avec 22 auteurs reconnus et emblématiques, 22 auteurs avec leurs héros récurrents et tout aussi emblématiques. Et … <i> »Prenez des auteurs reconnus aux personnages emblématiques et faites-les se rencontrer. Normalement, ça ne devrait pas arriver. Un projet unique...

couverture

Le rouge du tarbouche de Abdellah Taïa

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 44 ans)

Entre Paris et Salé ...

8 etoiles
Abdellah Taïa livre ici un texte autobiographique qui s’apparente à un recueil de nouvelles dans lesquelles il évoque divers épisodes portant sur des expériences vécues ou sur des personnes qu’il a côtoyées. Il est originaire de Salé, juste à côté de Rabat, et avait conscience qu’il n’avait pas d’avenir au Maroc. Il se lance dans...

couverture

Le livre le plus nul de la bibliothèque de Nicolas Ancion

critiqué par Catinus - (Liège - 73 ans)

Joindre l'utile à l'agréable

8 etoiles
Quinze courtes nouvelles destinées aux adolescents (mais pas que). Je pointerai tout particulièrement « La console Béta » ***, « La veille, la chambre et la photo » ***, « Un verre d’eau glacée », « Ca sent bon ». J’ai lu ces récits avec grand plaisir dans quelques-uns de mes bistrots liégeois favoris : le...

couverture

Au revoir les chats ! de Hiro Arikawa

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 75 ans)

chats qui causent

8 etoiles
Sept nouvelles, sept histoires de chats parlants qui raviront, ou déconcerteront, celles et ceux ayant apprécié "Les mémoires d’un chat", précédent opus de l’auteure. Parmi ces sept moments de détente en compagnie de nos chers félins domestiques, les deux premières nouvelles sont comme des pages arrachées au roman en question. On y retrouve des compléments...

couverture

Dans quel monde on vit de Ralph Vendôme

critiqué par Débézed - (Besançon - 77 ans)

Monde courant à sa chute

8 etoiles
J’ai découvert Ralph avec "La théorie du parapluie", un recueil de nouvelles édité par Le Scalde éditions, et c’est avec plaisir que je l’ai retrouvé avec ce nouvel opus regroupant des nouvelles qui évoquent des sujets fort différents ayant tout de même en commun le fait de traiter des questions fort médiatisées, des thèmes qui...

couverture

Je voudrais leur demander pardon, mais ils ne sont plus là de Mikolaj Grynberg

critiqué par TRIEB - (BOULOGNE-BILLANCOURT - 72 ans)

LA POLOGNE SANS LES JUIFS

8 etoiles
Mikolaj Grynberg est l’auteur de plusieurs livres consacrés à l’héritage de la Shoah dans l’histoire polonaise et européenne mais ils n’ont malheureusement pas été traduits en français. La traduction éditée par Actes Sud de l’ouvrage intitulé « Je voudrais leur demander pardon mais ils ne sont plus là » vient combler cette lacune. Le récit...

couverture

Contes des sages créoles de Patrick Chamoiseau

critiqué par Eric Eliès - (50 ans)

Contes des Antilles, créés par les "maîtres de la parole" dans la nuit des plantations

10 etoiles
Ce qui frappe d’emblée dans « Les Contes des sages créoles », c’est le soin méticuleux de l'édition. Ce petit livre relié ressemble un peu (dans un format poche atypique) aux livres « club » des années 50/60, avec une couverture rigide aux couleurs vives, jaune et mauve, un papier épais légèrement teinté et un...

couverture

Nouveau départ de Collectif

critiqué par James46 - (48 ans)

Un ouvrage à découvrir absolument !

10 etoiles
J’aimerais partager avec vous le magnifique ouvrage « Nouveau départ ». Il s’agit d’un recueil de 98 nouvelles écrit par des auteurs de différents pays. À l’intérieur, vous découvrirez des histoires, expériences touchantes. C’est un livre qui vous fera voyager, non seulement par l’origine de ses auteurs, mais surtout par la qualité de leurs textes....

couverture

Valse dans les ténèbres de William Irish

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 41 ans)

Un as du noir

9 etoiles
5 nouvelles allant d'une grosse vingtaine de pages pour la plus courte (qui porte le même titre que le recueil et l'achève) à 70 pages pour la plus généreuse ("Dans la jungle d'Hollywood", remarquable intrigue autour de la présence d'un léopard enfui dans les rues de Hollywood, et des victimes qu'il va faire), toutes signées...

couverture

Dans l'œil du cyclone de Collectif

critiqué par CC.RIDER - (66 ans)

De tout un peu…

6 etoiles
Un chêne tricentenaire se retrouve jeté à terre au fond d’un jardin suite à une tempête particulièrement violente… Un volcan qui se réveille soudainement raye de la carte la petite ville de Varnesbürgh… D’où viendra la fin du monde ? Sera-t-elle causée par l’inversion des pôles ou par la collusion avec un astéroïde géant venu du...

couverture

Rose garden de Carmen Pennarun

critiqué par Rebecca B - (71 ans)

"ROSE GARDEN ... Rose gardées

8 etoiles
Plus qu’un simple jardin de roses, ; « Rose Garden » est non seulement comme dit l’auteure en préambule « le nom d’un parc de Boston », mais aussi un espace d’écriture où s’ébaudissent sept nouvelles, sept flambeaux sur les chemins labyrinthiques de la vie. Carmen Pennarun a su...

couverture

Dans l'enclos de Lorenzo Cecchi

critiqué par Kinbote - (Jumet - 65 ans)

Derrière l'arbre de chaque prénom...

10 etoiles
Avec ce nouveau recueil de nouvelles, Lorenzo CECCHI, dont c’est le cinquième ouvrage du genre, nous documente sur les relations humaines, leur ressort, leur étirement, leur fin, souvent brutale et douloureuse. Chaque nouvelle a comme titre un prénom, derrière l'arbre duquel comme l’indique une citation (de Pierre Le Rouzic), en exergue du volume, « se cache...

couverture

La lumière du monde de Christian Bobin

critiqué par Frunny - (PARIS - 58 ans)

Et la lumière fut !

8 etoiles
Christian Bobin (1951- 2022 ) est un écrivain et poète français. "La Lumière du monde " paraît en 2001. Dans ce court ouvrage (165 pages) articulé en 7 parties, Christian Bobin aborde des thèmes qui lui sont chers. La Nature, la Mort, la littérature, la religion. Un questionnement commun : d’où émerge la Lumière ?...

couverture

Apparitions: Brèves de Ludovic Janvier

critiqué par JPGP - (77 ans)

Ludovic Janvier entre C. A. Cingria et S. Bechet

7 etoiles
Les « brèves » d’Apparitions font suite aux trois volumes de « Brèves d’amour » déjà parus (Gallimard, 1993, 1996, 2002). Entre nouvelle et soliloque, 68 textes sont autant de voix à la dérive entre sarcasme et lyrisme. Boxeuse, enfant fugueur, romancière mystique et qui brûle dans la recherche de la vérité,...

couverture

Chambres de Fabrice Varieras

critiqué par Cecezi - (Bourg-en-Bresse - 44 ans)

C'était une bonne idée !

4 etoiles
Dans cet ouvrage, nous voici à parcourir, dans de très courts chapitres, des chambres, qui chacune nous raconte son histoire, ses occupants, ses petits drames. L'idée était séduisante et la 4è de couverture alléchante. Une façon originale de dresser une vision de l'humanité à partir d'un point de vue atypique, et si riche. Malheureusement, je...

couverture

Meurtre à Cape Cod de Mary Higgins Clark

critiqué par Darius - (Bruxelles - - ans)

10 nouvelles

9 etoiles
Agréablement surprise par ce recueil de 10 nouvelles policières . J’ai beaucoup aimé la psychologie de l’autrice qui ne se contente pas de raconter des meurtres mais qui donne une explication sur les motivations de l’auteur et du pourquoi de ses déviances . Des hommes dont on ne se méfie pas et qui en fait deviennent...

couverture

Cosa mentale de Jean Yvane

critiqué par Kinbote - (Jumet - 65 ans)

La rage de l'expression

9 etoiles
En déclarant que la peinture est cosa mentale, Leonard de Vinci voulait dire que l’artiste ne se contente pas de dessiner ce qu’il voit mais qu’il peut aussi imaginer, se figurer la vue depuis un point de vue choisi à dess(e)in et que le travail intellectuel en amont est aussi, sinon plus important que son...

couverture

Les filles de l'écume: Histoires de sirènes de Collectif, Julie Maillard (Edition)

critiqué par Débézed - (Besançon - 77 ans)

Histoires de sirènes

8 etoiles
Dans ce recueil, Julie Maillard a réuni des auteurs de contes ou autres extraits qui écrivent des histoires de sirènes. Evidemment, elle a commencé cet ouvrage avec le très célèbre conte d’Andersen, « La petite sirène » que je n’avais encore jamais lu, si par hasard je l’ai lu dans mon enfance, je ne m’en...

couverture

Pendant que les mulots s'envolent de Corinne Valton

critiqué par JPGP - (77 ans)

Corinne Valton la styliste

8 etoiles
Corinne Valton concrétise ce qu’écrit Bernard Noël : "C'est en défaisant qu'on fait". Ses nouvelles cependant offrent moins des déconstructions que des transformations du monde à travers ses nouvelles souvent drôles. Les personnages sont parfois reliés d’un texte à l’autre selon divers rapports par accrocs, jointures, coutures. En ce sens l’auteur lutte contre la ressemblance...

couverture

Neuf contes et nouvelles de Guy de Maupassant

critiqué par Froidmont - (Laon - 32 ans)

Maupassant entre clair et obscur

9 etoiles
La Ficelle Rien ne se perd, tout s’utilise. C’était juste un bout de ficelle ! Déjà mon ennemi se grise et m’accuse d’un crime tel que le village est contre moi. Je n’ai pas pris ce portefeuille ! Pourquoi personne ne me croit ? Je n’ose plus franchir mon seuil tant sont lourds sur moi les regards, plus chauds...

couverture

Des yeux de chien bleu de Gabriel García Márquez

critiqué par Eric Eliès - (50 ans)

Contes fantastiques, oniriques et morbides

10 etoiles
Ce recueil rassemble des nouvelles de jeunesse de Garcia Marquez qui révèlent l’extraordinaire maîtrise d’un écrivain qui, dès ses premiers textes (Garcia Marquez étant né en 1927, la première nouvelle date de 1947 et la dernière de 1955), avait déjà trouvé sa voix et (c'est évident dans les nouvelles datées à partir de 1950) presque...

couverture

Destins d'hommes de Marc Vidon

critiqué par MarcVidon - (60 ans)

Destins d'hommes

10 etoiles
Ce livre est une compilation de mes trois premiers recueils de nouvelles : « Vie intérieure et autres nouvelles », « Pêle-mêle et méli-mélo » et « Nouvelles à petites histoires. Pendant que j’écrivais les nouvelles de l’opus « Vie intérieure », j’hésitais entre ce titre et « Destins d’hommes ». En réunissant les trois, on...

couverture

Les Pieds nus de lumière de Kenji Miyazawa

critiqué par Eric Eliès - (50 ans)

Des contes merveilleux, ancrés dans la vie quotidienne des campagnes japonaises mais universels par leur beauté et leurs résonances parfois pleines d'une lancinante tristesse

10 etoiles
J’ai découvert ce recueil de Kenji Miyazawa (1896-1933), que je ne connaissais pas, au hasard d’une boîte à livres de rue et je ne remercierai jamais assez la bonne âme qui eut la gentillesse de l’offrir en partage. L’écriture de Miyazawa m’a réellement subjugué par une capacité extraordinaire à brasser le merveilleux, le fantastique, le...

couverture

Les crimes célèbres de Alexandre Dumas

critiqué par Bacchus79270 - (Paris - 52 ans)

Des intrigues dans l'Histoire

8 etoiles
Aujourd'hui, chronique de "Les crimes célèbres" d'Alexandre Dumas. Après une préface assez bien tournée à mon goût, Dumas nous propose quatre récits. Une fois de plus, il utilise l'histoire pour nouer ses intrigues, très réussies et toujours rédigées avec virtuosité dans le style. La première se déroule au XVIIème siècle et relate un assassinat des...

couverture

Le téléphérique et autres nouvelles de Sylvain Tesson

critiqué par CC.RIDER - (66 ans)

Grandes et petites aspirations

9 etoiles
Un jeune couple part en voyage de noces en Chine, dans le Yunnan. Dans un village, ils rencontrent un Chinois francophone qui leur propose de les emmener visiter le gigantesque barrage des Trois Rivières, construit de main humaine et qui représente un million de kilomètres carrés de territoire noyé… Un millier de Russes vêtus d’uniformes...

couverture

Révélations et autres nouvelles de Katherine Mansfield

critiqué par Débézed - (Besançon - 77 ans)

Nouvelles de la bourgeoisie anglaise

9 etoiles
Pour le collection Mikros classique des Editions de l’Aube, Julie Maillard a sélectionné cinq nouvelles parues dans le recueil Félicité publié par Katherine Mansfield en 1929 : « Félicité », le récit d’un diner entre quelques amis invités par une bourgeoise londonienne avec tous les non-dits et les faux-semblants qui permettent de sauver les apparences...

couverture

Histoires bizarroïdes de Olga Tokarczuk

critiqué par Eric Eliès - (50 ans)

Un chef d'oeuvre de la littérature fantastique contemporaine, où passe le souffle - étrange et inquiétant - de l'Ange du Bizarre

10 etoiles
Autant les prix Nobel récemment attribués à Bob Dylan et Annie Ernaux me semblent avoir été décernés à contresens de ce qu’incarne (à mes yeux en tout cas) la littérature, autant je suis reconnaissant à l’académie Nobel de m’avoir permis de découvrir une écrivaine polonaise que je n’aurais sans doute jamais eu la curiosité de...

couverture

La Dame blanche de Philippe Remy-Wilkin

critiqué par Débézed - (Besançon - 77 ans)

La vengeance brûlante

8 etoiles
Philippe Remy-Wilkin passe du noir au blanc après avoir publié un roman noir, « Sœurs noires », il propose chez Lamiroy, dans la collection Crépuscule, une histoire toute aussi noire intitulée cette fois « La Dame blanche ». La collection Crépuscule et la version noire de la collection Opuscule des Editions Lamiroy, des nouvelles d’un...

couverture

Le grand vol de la banque de Taos de Tony Hillerman

critiqué par Tistou - (68 ans)

17 nouvelles ou articles …

9 etoiles
<i>Plusieurs des chapitres constituant ce livre ont été publiés précédemment dans des journaux et des périodiques, sous des formes allant de la similitude presque absolue à des modifications radicales. « Le Grand Vol de la banque de Taos », « Le Cœur même de notre pays », « Las Trampas », « L’Othello du Comté...

couverture

L'Insoutenable fragilité de l'être de Véronique d' Anthonay

critiqué par Cecezi - (Bourg-en-Bresse - 44 ans)

L'art de la nouvelle...

5 etoiles
Beaucoup de recueil de nouvelles paraissent chaque année, et bien peu son réussis. J'attends d'une nouvelle qu'elle parle d'actualité, qu'elle porte un regard incisif sur le monde, et que sa chute bouleverse l'équilibre, mes représentations, et l'ordre des choses. Les thèmes abordés dans ces quelques nouvelles traitent de la fragilité selon plusieurs angles (couple, mémoire,...

couverture

Plus bas dans la vallée de Ron Rash

critiqué par Monocle - (tournai - 64 ans)

Un Ron Rash ne se boude pas !

7 etoiles
Les recueils de nouvelles n'ont jamais été ma tasse de thé, ils ont souvent un caractère commun ; un premier texte plus long qui (à mon avis) est souvent une esquisse inassouvie d'un roman projeté. Les textes courts ne me réussissent pas et pourtant pour le trop rare RON RASH, cela méritait...

couverture

Sanction de Ferdinand von Schirach

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 56 ans)

«La Loi veut que la justice soit faite par des hommes, et non par des machines».

10 etoiles
Je ne présente plus Ferdinand Von SCHIRACH (*1964), avocat allemand, spécialisé dans la défense au barreau de la ville de Berlin. Il est en effet devenu bien plus célèbre pour ses livres (1) autobiographiques, que pour ses plaidoiries… «Sanction», est d’ailleurs le dernier volume d’une trilogie sur le crime, après «Crimes» (2) et «Coupables» (3)....

couverture

Le premier accroc coûte deux cents francs de Elsa Triolet

critiqué par Elko - (Niort - 48 ans)

Résistantes

7 etoiles
Étonnant ouvrage que ce recueil de nouvelles. Déjà le titre qui fait référence à une phrase codée annonçant le débarquement en Provence et qui respire la France d’avant. Ensuite le fait qu’Elsa Triolet, alors dans la résistance, l’ait écrit pendant la seconde guerre mondiale et surtout avant son dénouement. Toutes les incertitudes et tous les...

couverture

Le musée des contradictions de Antoine Wauters

critiqué par CHALOT - (Vaux le Pénil - 76 ans)

des nouvelles qui nous interpellent

9 etoiles
« Le musée des contradictions » d'Antoine Wauters Editions du sous-sol 107 pages mars 2022 On ne rit pas, on réfléchit C'est de la nostalgie, du mal être et des réflexions sur le sens de la vie. L'auteur a bien mérité le prix Goncourt de la Nouvelle 2022 mais nous sortons de la lecture mi-convaincu mais surtout un peu secoué. C'est bien construit, merveilleusement bien...

couverture

Passage à l'acte de Hélène Jousse

critiqué par Saigneur de Guerre - (66 ans)

Des histoires qui auraient pu nous arriver

8 etoiles
4 km 930 Je l’ai repéré, ce bel homme. Pourquoi ? Parce que, l’air de rien, il la suit. Qui suit-il ? Mais cette magnifique brune, voyons ! Elle s’arrête. Il s’arrête ! Elle pénètre dans une librairie. Il en fait de même. Moi, je les observe ! Je ne les lâche pas… Je suis une tombe Son...

couverture

L'ébauche d'une réponse de Cyrille Audebert

critiqué par Zobiz - (60 ans)

Nouvelles fantastiques à savourer

10 etoiles
Quel plaisir de retrouver Cyrille Audebert ! J'aime ses univers si différents : du policier, de la science fiction, de la fantasy, de la tendresse aussi, suivant le titre choisi . Et là, cerise sur le gâteau : ce sont des petites nouvelles de science fiction teintées, tour à tour, d'humour, de bizarreries ,de terreur ou de...

couverture

Mon cher mari de Rumena Bužarovska

critiqué par Alma - (- ans)

Scènes de la vie conjugale et d'un machisme ordinaire

4 etoiles
La vie des couples en Macédoine n'est pas toujours un long fleuve tranquille . C'est ce que l'on va découvrir dans onze scènes de vie conjugale et de machisme ordinaire racontées à la première personne par des épouses . Le titre MON CHER MARI et l'illustration de couverture, avec cette...

couverture

La reine de Poméranie de Andrea Camilleri

critiqué par Kostog - (51 ans)

La madone de Vigata

9 etoiles
Voilà un recueil de huit nouvelles qui devrait réjouir tous les aficionados du commissaire Montalbano. Andrea Camilleri abandonne son fameux commissaire épicurien, mais conserve la bourgade fictive de Vigata (Sicile), qui devient le centre de plusieurs récits dont l'action se situe approximativement dans les premières décennies du XXe siècle. Il s'agit en quelque sorte de...

couverture

Petit éloge de la vie de tous les jours de Franz Bartelt

critiqué par Monocle - (tournai - 64 ans)

Au gré de la fantaisie

7 etoiles
Ce petit livre est un recueil d'une trentaine de courts textes où l'auteur de se laisse aller à ses pensées et à ses délires. Bartelt est une grande plume combinée à un esprit coquin, fantasque mais très pointu. Je ne suis pas "fan" des recueils ni des "nouvelles mais certain auteurs méritent une exception à...

couverture

Les vrilles de la vigne de Colette

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 75 ans)

des nouvelles de Colette

10 etoiles
Vingt nouvelles de Colette, rassemblées par l’auteure elle-même parmi les articles qu’elle composa pour "La vie parisienne", publiées sous son nom en 1908 mais assorties de quelques autres plus tardives, rassemblées dans l’édition dite "Ferenczi" de 1934. Telles quelles, dans leur extrême diversité de style autant que de sujet, elles constituent un raccourci saisissant de...

couverture

Le chat noir et autres nouvelles de Edgar Allan Poe, Dominique Marquet (Dessin)

critiqué par Monocle - (tournai - 64 ans)

L'oeil de Caïn

8 etoiles
LE CHAT NOIR de Edgar Poe "Journal de Paris 1853, traduit par Baudelaire du titre « The Black Cat » 1843" 90. pages Le Chat Noir a été introduit dans un recueil de nouvelles, mais je ne développerai que son texte principal. Edgar Poe est né en 1807 et a quitté le monde...

couverture

Une partie de campagne et autres nouvelles de Guy de Maupassant

critiqué par Catinus - (Liège - 73 ans)

Le côté sombre de Maupassant

8 etoiles
Guy de Maupassant : « Une partie de campagne » Onze nouvelles. Le côté sombre de Maupassant car elles vont de pas très drôles à carrément tristes. Une partie de campagne : ébats de jeunes gens. Sur l’eau : un homme reste bloqué sur une rivière car il ne parvient pas à remonter l’ancre de la...

couverture

Tout est sous contrôle de Françoise Pirart

critiqué par Débézed - (Besançon - 77 ans)

Brouillon pour un testament littéraire

8 etoiles
Ce recueil est composé de nouvelles différentes surtout par la taille et les thèmes qu’elles abordent mais moins par le fond, une sorte de fil rouge semble vouloir relier ces textes de façon que le lecteur puisse en tirer une morale, des impressions sur la vie écoulée et peut-être aussi des conclusions utiles à l’approche...

couverture

La ville de vapeur de Carlos Ruiz Zafón

critiqué par Pacmann - (Tamise - 59 ans)

Bois de rallonge

6 etoiles
Ce recueil de nouvelles du fabuleux auteur catalan ressemble à un bonus de parties coupées au montage de sa saga « Le cimetière des livres oubliés ». On y retrouve la plume et la poésie de l’auteur, mais cela n’ajoute que quelques plaisirs épars supplémentaires, permettant peut-être même de soulever encore quelques voiles qui couvraient...

couverture

Papa ! Tes gâteaux me sont restés sur les hanches de Louise Lumière

critiqué par AuroreBENITO - (45 ans)

Petite Pépite

10 etoiles
Cette nouvelle est une petite pépite parfois dure parfois drôle, je suis passée par beaucoup d’émotion différente. Quand l’héroïne, Lucy, décide de reprendre sa vie en main et de s’entourer des bonnes personnes : tout lui devient possible. Son père m’a particulièrement touché. C’est léger et agréable à lire. Feelgood Lucie, 21 ans, en léger surpoids, a trouvé...

couverture

Le sens du vent de Gilles Dienst

critiqué par Saigneur de Guerre - (66 ans)

Des gens ordinaires peuvent accomplir des choses extraordinaires

10 etoiles
8 nouvelles au menu : 1. Le sens du vent Respecter les dernières volontés de ma mère, c’est important. Elle a demandé que ses cendres soient dispersées dans l’océan. Janvier est le mois parfait pour ce genre d’opération. Peu de monde sur la plage. En choisissant bien l’heure, il ne devrait y avoir personne. Il faut juste qu’il...

couverture

Le vent d'Anatolie de Zyránna Zatéli

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 44 ans)

Le cycle de la vie

7 etoiles
Cette nouvelle d’une quarantaine de pages exerce un certain charme sur le lecteur. Elle se déroule dans le nord de la Grèce et les deux personnages principaux paraissent aux antipodes au départ : une petite fille et une vieille femme malade, un peu rejetée de tous car contagieuse. La première est chargée d’apporter sa bouillie...

couverture

Mauvais anges de Ménīs Koumantaréas

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 44 ans)

Un ado face à la Grèce d'après-guerre

8 etoiles
Difficile de définir ce texte qui emprunte à la fois au roman et au recueil de nouvelles. En effet chaque chapitre est centré sur un personnage, mais tous sont liés au narrateur, plus ou moins central dans ces nouvelles. Ce dernier est témoin dans certaines nouvelles, acteur dans d’autres. Les personnages décrits sont tous...

couverture

L'amour d'un père de Collectif

critiqué par Débézed - (Besançon - 77 ans)

Amour ou désamour paternel ou filial

8 etoiles
Après avoir édité en 2020, à l’occasion de la Fête des mères, un recueil de textes en leur hommage, la collection Mikros classique des éditions de L’Aube, a choisi, cette année, d’honorer les pères pour leur fête à tous en éditant un recueil de douze textes sélectionnés et mis en pages par Julie Maillard. Julie...