Littérature => Policiers et thrillers (5637 livres critiqués)


Page 1 de 113 Suivante Fin

couverture

Le flambeur de la Caspienne de Jean-Christophe Rufin

critiqué par Yeaker - (Blace (69) - 48 ans)

C'est ce qui s'appelle ne pas se fouler...

1 etoiles
Aurel notre consul adjoint qui s'attend au pire est muté à Bakou, capitale de l’Azerbaïdjan. A son grand étonnement la ville est plaisante et l'accueil à l'ambassade chaleureux Évidemment ce bonheur est de courte durée car l’ambassadeur absent à son arrivée car en France pour accompagner la dépouille de son épouse est bientôt de retour et...

couverture

Le sniper, son wok et son fusil de Chang Kuo-Li

critiqué par Yeaker - (Blace (69) - 48 ans)

Le polar taiwanais qui donne faim

8 etoiles
Cela commence comme un roman d’espionnage, nous suivons un homme en mission qui traverse l’Italie de sorte à ne pas être traçable. Il a une cible. La mission accomplie il repart de la même manière… cependant il est pris en chasse. Puis nous suivons un enquêteur Taiwanais fatigué à quelques jours de la retraite. Il est...

couverture

Les Promises de Jean-Christophe Grangé

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 38 ans)

Monumental

10 etoiles
Jean-Christophe Grangé avait quelque peu déçu ses fans, son lectorat, en 2019 et 2020, en publiant deux romans assez courts (en plus, imprimés en caractères assez gros...) et, disons les choses, simplistes : "La Dernière Chasse" et "Le Jour des Cendres". Deux thrillers qui n'étaient que des novélisations des deux premiers épisodes de la saison...

couverture

New Iberia Blues de James Lee Burke

critiqué par Ayor - (49 ans)

Dave Robicheaux : vingt-deuxième acte

8 etoiles
Ce vingt-deuxième épisode de la série est une fois de plus très addictif, comme l'ensemble des enquêtes de Dave Robicheaux d'ailleurs, si toutefois l'on prend la précaution de laisser un peu de temps entre chaque tome. Effectivement, les éléments qu'utilise James Lee Burke dans ses romans sont souvent similaires, et il suit le même schéma narratif. En...

couverture

Le cercle des mensonges de Céline Denjean

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 68 ans)

467 pages de plaisir

9 etoiles
Un roman de pas loin de cinq cents pages mais qui ne présente pas de longueur. Cette épaisseur est nécessaire pour exposer, enquêter et résoudre les enquêtes. C'est en effet plusieurs enquêtes qui se déroulent en parallèle et dont certaines finissent par se rejoindre; qui nous sont proposées. Les personnages sont nombreux mais le travail de l'auteur...

couverture

14e péché mortel de Maxine Paetro, James Patterson

critiqué par Incertitudes - (37 ans)

Pas une seconde de tranquillité

8 etoiles
Une nouvelle aventure pour Lindsay et ses amies : cette fois-ci, ce sont des flics ripoux particulièrement violents qui sont de la partie. Patterson et son acolyte Paetro sont arrivés une nouvelle fois à m'accrocher avec cette nouvelle enquête menée sur des chapeaux de roue riche en courses-poursuites, fusillades et prises d'otage en tout genre....

couverture

Une voisine encombrante de Shari Lapena

critiqué par Missef - (55 ans)

Desperate Housewives en plus tordu

6 etoiles
Résumé de l'éditeur: Aylesford, une banlieue new-yorkaise pleine de charme, offre à ses habitants une qualité de vie exceptionnelle. Pourtant un adolescent y a pris la mauvaise habitude d'entrer par effraction chez ses voisins et de fouiller dans leurs ordinateurs. Lorsque les victimes reçoivent une lettre anonyme à ce sujet, les rumeurs vont bon train et...

couverture

On se reverra de Lisa Jewell

critiqué par Missef - (55 ans)

Du suspense psychologique bien maîtrisé

6 etoiles
Résumé de l'éditeur: Les souvenirs, c'est comme les cadavres : tôt ou tard, ils refont surface. Qui est cet homme assis sur la plage en pleine tempête, sur le lieu d'un crime commis vingt ans plus tôt ? Il n'a pas de nom, pas de manteau, et a perdu la mémoire. Alice prend l'inconnu sous son aile et décide...

couverture

L'Île sombre de Susanna Crossman

critiqué par Missef - (55 ans)

Un roman raté

2 etoiles
Résumé de l'éditeur: La trentaine triomphante, Josh, un agent immobilier anglais, est sur le point de boucler une affaire en or : la vente d’une île reliée à la terre à marée basse. Avant la signature, il invite un groupe d’amis – du moins croient-ils l’être – à passer un week-end d’évasion sur son île au trésor....

couverture

La dent du serpent de Craig Johnson

critiqué par Tistou - (65 ans)

9ème opus Walt Longmire

7 etoiles
Et un opus assez confus, pour notre shérif préféré du Comté d’Absaroka (fictif) dans le Wyoming, aux confins des réserves Cheyenne et Crow. Peut-être confus parce que Craig Johnson s’attaque bille en tête à deux problématiques différentes : les sectes (dérivées ici des Mormons) et le pillage des ressources naturelles (ici le gaz de schiste ou...

couverture

Le double crime de l'impasse Salomon de Michel de Saint Pierre

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 68 ans)

Justice et politique

6 etoiles
Un polar sans prétention qui permet de passer un agréable moment de lecture. L'intrigue n'est pas exceptionnelle mais c'est plutôt le déroulement de cette dernière qui importe et surtout les difficultés rencontrées. On comprend rapidement l'intention de l'auteur de dénoncer tous ces dysfonctionnements causés par les politiques plus soucieux de sauvegarder des intérêts bien souvent liés à...

couverture

Vindicta de Cédric Sire

critiqué par Incertitudes - (37 ans)

Ame sensible s'abstenir

9 etoiles
Attention, ce roman est un poison. Mais un poison qu'on ne peut pas s'empêcher de dévorer. C'est insoutenable mais on lit. Allez savoir pourquoi...Parce qu'on veut voir jusqu'où peut aller la barbarie chez un humain ? Et en la matière, il n'y a aucune limite. Le tueur ne manque pas d'imagination pour torturer ses victimes...

couverture

Les ombres du midi de Alexandre Léoty

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 68 ans)

Quand le passé tarde à disparaître

7 etoiles
Un polar classique et cela n'a rien de péjoratif, au contraire même. On trouve une intrigue avec le cheminement des enquêteurs pour trouver la solution du problème. Ce cheminement n'est pas linéaire, les enquêteurs cherchent, explorent. Enfin on aboutit au dénouement avec la résolution de l'énigme. Pour ma part, j'ai eu une idée du coupable mais j'avoue avoir...

couverture

Les enfants de Monte Cassino de Marie-Hélène Ferrari

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 68 ans)

Une rancune héréditaire

7 etoiles
Les premiers chapitres alternent entre des lieux de bataille durant la seconde guerre mondiale et la scène de crime dans un village de la Corse profonde dans notre époque. Evidemment, le lecteur se doute qu'un lien existe entre ces événements mais l'auteur sait très bien distiller ses indices. Pour ma part, j'ai supputé un tout petit...

couverture

Le château de l'araignée de Philippe Collas

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 68 ans)

Un premier opus maladroit mais laissant espérer mieux pour la suite

5 etoiles
Une idée de départ originale et qui retient l'attention. Cela ouvre la perspective de découvrir une époque et un milieu grâce à un "people" de l'époque. Les ingrédients sont là, le talent de l'écrivain est présent mais il manque une armature. Dans un premier temps, le propos s'étend longuement, durant quasi un tiers de l'ouvrage...

couverture

Bob Morane : Les Cavaliers de l'Apocalypse de Henri Vernes

critiqué par Catinus - (Liège - 70 ans)

Bob Morane, tel qu'en lui-même

8 etoiles
Les « Erudits » sont des personnes qui considèrent qu’il faut lire les Ecritures Saintes au premier degré. Cette secte s’intéresse tout particulièrement aux Quatre Cavaliers de l’Apocalypse de Saint Jean qui sont : la Conquête, la Guerre, la Faim et la Mort. Grâce à eux, ces fanatiques domineraient le monde. Alors qu’il est installé...

couverture

Ce que tu as fait de moi de Karine Giebel

critiqué par Ayor - (49 ans)

Sujet à polémique.

7 etoiles
Dans ce livre, Karine Giebel choisit de traiter principalement la thématique de la passion, mettant en lumière sa mécanique destructrice. Le procédé de narration est original puisqu'il il alterne les points de vue des deux principaux protagonistes lors de leurs interrogatoires. J'ai entendu certains avis extrêmement négatifs quant à cette œuvre, qui affirment que l'autrice fait l'apologie...

couverture

If We Were Villains de M. L. Rio

critiqué par Dervla3012 - (15 ans)

Un roman qui ne casse pas trois pattes à un canard

6 etoiles
De quoi ça parle ? Lever de rideau : scène d’ouverture. Oliver sort de prison après dix années passées à expier un crime qu’il n’a peut-être pas commis. Le commissaire en charge de son enquête à l’époque n’a jamais été convaincu de sa culpabilité, mais son jeune accusé, en véritable martyr shakespearien n’en a jamais démordu....

couverture

Les oiseaux de malheur de Ross Macdonald

critiqué par Yeaker - (Blace (69) - 48 ans)

Lew Archer un peu à la peine

4 etoiles
Lew Archer, détective privé et héros récurrent de l'auteur, est réveillé par un jeune homme perturbé lui demandant de l'aide. Enfui de l’hôpital psychiatrique où il était interné cet homme reprend la fuite laissant Archer avec ses questions. Voilà notre héros allant frapper aux portes de l’hôpital et de la famille pour en savoir plus...

couverture

Les soeurs du mal de Alice Clark-Platts

critiqué par Missef - (55 ans)

Où le mal absolu côtoie l'innocence de l'enfance

7 etoiles
Résumé de l'éditeur : 1997, dans une petite ville d'Angleterre. Une fillette est sauvagement assassinée après avoir été torturée par Lila et Rose Bowman, respectivement âgée de dix et six ans. L'affaire défraye la chronique et les deux soeurs la une de la presse à scandale. Si Lila est jugée coupable de meurtre, Rose, trop jeune...

couverture

Le serpent majuscule de Pierre Lemaitre

critiqué par Radetsky - (Massieu - 78 ans)

La Tata flingueuse

8 etoiles
Ceci est le premier [i]opus[/i] de Pierre Lemaitre, resté jusque là dans ses tiroirs. Dans cette saga improbable et loufoque, un duo de nostalgiques des Maquis de la Résistance où ils se sont battus avec vaillance et une estime réciproque (en fait un amour fou inavoué), se retrouve longtemps après que la vie les a séparés...

couverture

L'homme aux murmures de Alex North

critiqué par Ayor - (49 ans)

Lecture intéressante et agréable

7 etoiles
Je qualifierais cette lecture d'intéressante, agréable et simple à suivre, mais pas non plus de sensationnelle. C'est peut-être le fait d'avoir lu de nombreux et excellents avis, ou d'en avoir entendu parler de manière dithyrambique, ce qui m'a alors mis dans une situation d'attente trop ambitieuse. Ce que j'ai apprécié le plus concerne les personnages, leurs profils...

couverture

L'enfant dans la valise de Agnete Friis, Lene Kaaberbøl

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 68 ans)

Un intéressant montage

8 etoiles
Une sorte de course poursuite où les rôles de chacun semblent définis dans le déroulement mais où le doute finit par être distillé au fil des pages. Les fonctions dans la vie sociale n'apparaissent que petit à petit permettant de saisir petit à petit les rouages. La perception des mobiles évolue également en avançant dans le déroulement...

couverture

Mise en caisse de James Hadley Chase

critiqué par Kostog - (49 ans)

Stratège à la petite semaine

5 etoiles
Harry Barber vient tout juste d'être libéré de prison après avoir purgé une peine de 5 ans. Ancien journaliste, toutes les portes lui sont fermées, car il s'est fait une belle brochette d'ennemis pour avoir voulu dénoncer des trafics mafieux. Alors qu'il n'a plus un dollar en poche et qu'il doit régler ses derniers whiskys,...

couverture

Mezquite Road: Une enquête de Miguel Ángel Morgado de Gabriel Trujillo Muñoz

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 73 ans)

le bal des vampires

6 etoiles
Un polar mexicain, bien assaisonné, bien saignant, mais qui laisse un arrière-goût amer et sera sans doute vite oublié. Que des méchants, trafiquants et flic ripoux dans le même sac, y compris les agents fédéraux de la DEA (les "stups" US), au milieu desquels surnage tant bien que mal Miguel Morgado, avocat au grand cœur,...

couverture

Trois fois veuf ? de Robbie Schwelle

critiqué par CC.RIDER - (63 ans)

À découvrir

9 etoiles
Olivier, informaticien, 50 ans, vient de perdre son épouse Mélanie, 34 ans, décédée suite à une crise cardiaque suivie d’une chute dans un escalier. Il se retrouve veuf alors que son couple battait déjà de l’aile et n’était plus que de l’histoire ancienne. Depuis longtemps, tous deux faisaient chambre à part. Suspicieux, Olivier avait découvert...

couverture

La femme à l'étage de Rachel Hawkins

critiqué par Missef - (55 ans)

Jane Eyre au 21ème siècle

9 etoiles
Résumé de l'éditeur: Jane vient d'arriver en Alabama, où, faute de mieux, elle exerce le métier de pet-sitter. Dans la résidence cossue où elle promène des chiens toilettés, on croise de rutilants 4x4 et des femmes au foyer qui s'ennuient ferme entre deux manucures. Le genre d'endroit où personne ne remarquera si elle vole quelques...

couverture

Rivière maudite: Une enquête de l’inspecteur Pendergast de Lincoln Child, Douglas Preston

critiqué par Ayor - (49 ans)

Bof.

4 etoiles
L'entame de ce dix-neuvième tome de la série "Pendergast" est prometteuse, puis ça s'enlise un peu avec l'apparition de quelques longueurs, et cela se complique encore plus quand se révèle le sujet principal... maintes fois traité dans d'autres œuvres. S'ajoutent encore des passages hautement improbables, ce qui dans un thriller de ce type ne me gêne...

couverture

Elle ou moi de K.L. Slater

critiqué par Missef - (55 ans)

Les gens ne sont jamais qui l'on croit...

6 etoiles
Le livre s'ouvre sur une scène de crime, la narratrice est Judi et c'est elle qui a tué une femme, qu'elle nous présente comme toxique, nocive et dangereuse. A la façon des "he says, she says" à l'américaine, c'est à dire par le biais d'une narration alternée entre les deux protagonistes principales, Jodi et Amber,...

couverture

Les femmes de l'ombre de Laurent Vachaud

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 73 ans)

cinq femmes en péril

4 etoiles
Inspiré du film du même nom, auquel l'auteur a collaboré en tant que scénariste, ce roman vite lu vite oublié retrace l’histoire invraisemblable de cinq françaises engagées par les services secrets anglais dans la lutte contre l’occupant allemand à la veille du débarquement. Les amateurs de scènes d’action ne seront pas déçus, scènes de torture,...

couverture

Et si Notre-Dame la nuit... de Catherine Bessonart

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)

La vérité est dans la bouche de l'enfant

7 etoiles
Notre-Dame de Paris là où la France se regroupe lorsque les événements sont particulièrement dramatiques. Km 0 du réseau routier national. Km 0 de l’histoire tricotée avec habilité par Catherine Bessonart. Là où Thomas, un peintre inconnu, découvre un matin que les neuf statues qu’il a accepté de peindre pour un étrange commanditaire ont été...

couverture

13e malédiction de Maxine Paetro, James Patterson

critiqué par Incertitudes - (37 ans)

Brady McClane

8 etoiles
Ça ne cessera jamais de m'étonner à quel point toute cette bande, le Women's Murder Club mais pas que, arrive à se fourrer dans des situations impossibles où ils frôlent la mort à plusieurs reprises. Lindsay et Conklin VS les bombes fourrées au hamburger ou bien l'inverse. Cindy qui se met dans la tête de traquer Mackie...

couverture

Angélus de François-Henri Soulié

critiqué par Patman - (Paris - 58 ans)

Epoque épique !

9 etoiles
Nous sommes en 1165, dans la région de Carcassonne. Les temps sont troublés, une nouvelle religion commence à se répandre de plus en plus et ça ne plaît pas beaucoup à la très Sainte Église romaine. Ces Bons Hommes et ces Bonnes Femmes qui prêchent un retour à la foi originelle représentent un danger pour...

couverture

Blackwood de Michael Farris Smith

critiqué par Poet75 - (Paris - 65 ans)

L'enfer vert

8 etoiles
Au moment d’ouvrir ce roman, nous pouvons déjà nous préparer, ne serait-ce que par ce que suggère le titre, à lire une histoire d’une grande noirceur. Et c’est, en effet, le cas, avec cependant la présence envahissante et tout aussi inquiétante d’une autre couleur, le vert. Car la petite bourgade du nom de Red Bluff,...

couverture

Le dernier message de Nicolas Beuglet

critiqué par Marvic - (Normandie - 63 ans)

Le grand complot

8 etoiles
Grace Campbell est une inspectrice de police écossaise qui vit à Glasgow. Femme de 32 ans aux formes généreuses, complexée et mal dans sa peau, même si elle a, à la suite d’un échec professionnel, réussi à reprendre le contrôle de sa boulimie sans pour autant retrouver sa place d’enquêtrice à la criminelle. Aussi,...

couverture

Millénium, tome 6 - La fille qui devait mourir de David Lagercrantz

critiqué par Marvic - (Normandie - 63 ans)

Des espions partout

5 etoiles
La mort d’un mendiant dans une grande ville comme Stockholm aurait pu passer inaperçue. Un abus d’alcool pour un homme étrange qui racontait et écrivait une histoire incohérente, si ce n’est que le nom de Johannes Forsell, ministre au cœur d’une tourmente médiatique, est souvent cité. Mais Frederika Nyman, la légiste refuse de ne pas connaître...

couverture

Casino Amazonie de Edyr Augusto

critiqué par Missef - (55 ans)

Poker menteur en Amazonie

8 etoiles
Présentation de l'éditeur : Bélem, dans le nord du Brésil. Dans ce pays où tout jeu d’argent est illégal, le docteur Clayton Marollo associe sa passion des cartes et son carnet d’adresses bien garni pour ouvrir des salles clandestines qui accueillent, nuit après nuit, hommes politiques, notables, trafiquants et vrais joueurs. Gio, jeune homme élevé quasiment dans...

couverture

12 coups pour rien de Maxine Paetro, James Patterson

critiqué par Incertitudes - (37 ans)

Que des manipulateurs et des manipulatrices

8 etoiles
Encore une enquête qui file à cent à l'heure comme un épisode de série américaine, qui ne laisse pas le spectateur reprendre son souffle, qui accumule les rebondissements et les coups de théâtre jusqu'à la dernière ligne. D'abord, la vie privée de ces flics. Lindsay a accouché, et là aussi, dans des conditions difficiles. Sa fille...

couverture

Metropolis de Philip Kerr

critiqué par Pacmann - (Tamise - 56 ans)

Bernie Gunther, épisode un

6 etoiles
Un peu comme dans la saga "La guerre des étoiles", Philip Kerr évoque dans ce roman les débuts du jeune Bernie, alors qu'il commence sa carrière dans la police, fin des années 20. Pour ce qui est de l'ironie et de la répartie du personnage, on ne retrouve pas encore, ou plus, suivant qu'on suit...

couverture

Le cheptel de Céline Denjean

critiqué par Ayor - (49 ans)

Une belle découverte

8 etoiles
Malgré un nombre de pages imposant, ce pavé se lit avec une belle fluidité, le style de l'autrice est soigné et agréable. Les ressorts du genre restent classiques et efficaces, avec un scénario solide, un suspense au cordeau, des chapitres nombreux et nerveux alternant les points de vue des différents personnages, et un final fort en...

couverture

L'île des âmes de Piergiorgio Pulixi

critiqué par Missef - (55 ans)

Un thriller au coeur de la Sardaigne

7 etoiles
Résumé de l'éditeur: Depuis plusieurs décennies, la Sardaigne est le théâtre de meurtres rituels sauvages. Enveloppés de silence, les corps de jeunes filles retrouvés sur les sites ancestraux de l’île n’ont jamais été réclamés. Lorsque les inspectrices Mara Rais et Eva Croce se trouvent mutées au département des “crimes non élucidés” de la police de Cagliari,...

couverture

Le Carnaval des ombres de R. J. Ellory

critiqué par Clubber14 - (Paris - 41 ans)

Quand le pouvoir de l'esprit est à son paroxysme

8 etoiles
Présentation de l’éditeur : 1958. Un cirque ambulant, avec son lot de freaks, d'attractions et de bizarreries, vient de planter son chapiteau dans la petite ville de Seneca Falls, au Kansas. Sous les regards émerveillés des enfants et des adultes, la troupe déploie un spectacle fait d'enchantements et d'illusions. Mais l'atmosphère magique est troublée par...

couverture

Lost man de Jane Harper

critiqué par Ayor - (49 ans)

Quelle ambiance !

8 etoiles
L'autrice instaure une ambiance particulièrement réussie à son thriller domestique. Pesante, tendue, empreinte d'une certaine tristesse et d'un grand désœuvrement, elle met en scène une famille de fermiers déchirée par un drame qui aura le mérite de mettre en lumière son caractère dysfonctionnel. Le suspense est total, le rythme parfait et en adéquation avec cette terrible chaleur...

couverture

La nuit du mal de Éric Giacometti, Jacques Ravenne

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 38 ans)

Le règne des furies

8 etoiles
Après "Le Triomphe Des Ténèbres", Giacometti et Ravenne, les spécialistes hexagonaux du thriller ésotérique (enfin, avec Henri Loevenbruck, qui me touche nettement moins), nous offrent ici ce qui, au départ (voir l'accroche à la fin de l'édition 'grand format' du "Triomphe..." ; je précise 'édition grand format' car cette accroche a peut-être été modifiée pour...

couverture

Le Triomphe des ténèbres (La Saga soleil noir, Tome 1) de Éric Giacometti, Jacques Ravenne

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 38 ans)

Soleil Noir

9 etoiles
Une fois "Conspiration" (2017) lu, je fus atterré : le sort réservé à Antoine Marcas, à la fin du livre, est en effet pour le moins abrupt, on ne peut pas laisser les lecteurs (et fans) de ce personnage comme ça, dans l'attente du roman suivant ! Aussi, j'avais hâte de lire le roman suivant, et...

couverture

La relique du Chaos de Éric Giacometti, Jacques Ravenne

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 38 ans)

Tome 3 pour le Soleil Noir

8 etoiles
Déjà le tome 3 pour la saga de thrillers ésotériques de guerre "Soleil Noir" ! Moi qui, au départ, en 2018, en apercevant le premier tome sur le présentoir d'une librairie, étais un peu dubitatif (j'espérais, j'attendais, le nouveau Marcas), suis au final entré très rapidement dans ce nouvel univers, et depuis, c'est le nouveau...

couverture

Résurrection: La Saga du Soleil noir, Tome 4 de Éric Giacometti, Jacques Ravenne

critiqué par GremlinLectrice - (41 ans)

Excellent comme toujours

8 etoiles
Giacometti et Ravenne sont des valeurs sûres. Ils savent mêler adroitement histoire et monde moderne, enquête policière et ésotérisme, avec des personnages attachants, juste ce qu'il faut de sexe et de sadisme pour attirer le lecteur. Mais derrière, il y a une vraie connaissance historique et ésotérique et un sens du polard. 1291, Terre sainte....

couverture

Meurtres au Conseil d'Etat de Jean Lebon

critiqué par Patman - (Paris - 58 ans)

du rififi chez les Sages

8 etoiles
Par un beau soir de fin d'automne, la Mort s'invite dans la monotonie ronronnante d'une séance de la très sérieuse et docte Section de l'Intérieur du Conseil d’État. Un rapporteur qui s'effondre en plein délibéré, voilà qui fait désordre dans cette vénérable institution. Plus encore lorsque l'on apprend que le pauvre homme a été empoisonné...

couverture

Ferme bien la porte de Riley Sager

critiqué par Dervla3012 - (15 ans)

Horrifique, efficace, mais sans originalité

7 etoiles
De quoi ça parle ? Jules Larsen se retrouve dans une situation précaire. Orpheline et désargentée, elle n’a plus au monde que son amie Chloé qui l’héberge depuis que, le même jour, elle a appris qu’elle était licenciée et que son petit ami la trompait. Il est donc impératif qu’elle retrouve un travail et un logement,...

couverture

La forêt des disparus de Olivier Bal

critiqué par Bernard2 - (DAX - 72 ans)

Forêt mystérieuse

6 etoiles
Pourquoi les étrangers au pays qui s’aventurent dans cette forêt n’en ressortent jamais ? Qui est cet homme qui y vit isolé ? On a là les ingrédients d’un thriller avec ses mystères, où ressurgissent des pratiques vouées au culte d’une déesse malfaisante. Du bon suspense si on ne cherche pas trop la logique… Et bien sûr une histoire...