Littérature => Policiers et thrillers (5706 livres critiqués)


Page 1 de 115 Suivante Fin

couverture

Balles perdues à Moliets de Maxbarteam

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 65 ans)

Vive les vacances dans les Landes !

8 etoiles
Chaque fois que je pars en villégiature temporaire dans un nouvel endroit, un territoire qui m’est inconnu, je prends le temps d’aller fureter en librairie pour découvrir une façon originale de pénétrer l’histoire, l’âme, la vie de ce nouvel espace… Rien de tel qu’un auteur local, qu’un polar se déroulant dans le château que l’on...

couverture

Les enquêtes de l'inspecteur Higgins - tome 35 Crime Niçois de Christian Jacq

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 65 ans)

Plutôt un bon polar...

8 etoiles
Il m’arrive parfois d’être un peu dur avec « le » Christian Jacq auteur de romans policiers. Il faut dire que cette série « Les enquêtes de l’inspecteur Higgins » présente des romans d’inégales valeurs. Certes, ces polars constituent de bons romans de voyages, de bonnes lectures estivales et, comme je dis souvent, de bons...

couverture

Dix âmes, pas plus de Ragnar Jónasson

critiqué par Alma - (- ans)

Un huis clos oppressant

7 etoiles
Una, une institutrice remplaçante aux fins de mois difficiles se résout à quitter Reiykiavik pour enseigner une année complète à Skalar, minuscule village de dix âmes, le plus reculé du Nord-Est de l'Islande. 10 âmes et seulement 2 élèves ! Elle y arrive par temps de brouillard, comme « dans un...

couverture

Une enquête des soeurs Brontë, T2 : Les Os du diable de Bella Ellis

critiqué par Missef - (56 ans)

Une touche de fantastique dans l'univers des Brontë

9 etoiles
Résumé de l'éditeur : Parfois, on tombe sur un os… Haworth, février 1846. Une macabre découverte pique la curiosité des sœurs Brontë : des ossements ont été retrouvés dans la cheminée de Top Withens Hall. La domestique, superstitieuse, est persuadée que cette affaire est de mauvais augure pour toute la maisonnée. Elle met en garde les trois...

couverture

17e suspect de Maxine Paetro, James Patterson

critiqué par Incertitudes - (37 ans)

La routine

7 etoiles
La routine avec deux nouvelles affaires qu'on suit en parallèle. Un cas où un homme est victime de viol. Yuki, véritable machine à perdre, saura-t-elle gagner enfin un procès ? Deuxième affaire avec Lindsay et Conklin confrontés au monde des SDF. Claire et surtout Cindy sont carrément absentes des débats. Ce n'est pas que la...

couverture

Choucroute maudite de Rita Falk

critiqué par Dervla3012 - (15 ans)

Une enquête tout ce qu'il y a de plus cocasse dans un village d'illuminés du bac à sable

8 etoiles
De quoi ça parle ? À Niederkaltenkirchen, en Bavière, Franz Eberhofer, grand amateur de la cuisine de sa mémé (sourde comme un pot), des petits pains au fromage de foie de son ami Zimmerl et des balades avec son chien Louis II, est accessoirement le seul commissaire du patelin à ses heures perdues. Il est vrai qu’après...

couverture

Code 612 : Qui a tué le petit Prince ? de Michel Bussi

critiqué par Bluewitch - (Charleroi - 42 ans)

Enquête au coeur du conte

6 etoiles
Ô combien le Petit Prince aura fait couler de l’encre… Tant parmi ses admirateurs que par son nombre d’impressions, de traductions, de conjectures… 2021 aura été l’année de la commémoration de la disparition mystérieuse d’Antoine de Saint-Exupéry, il y a 75 ans. Nombreuses hypothèses ont été émises, certaines écartées, certaines officialisées, mais aucune ne semble...

couverture

Intuitions de Paul Cleave

critiqué par Ayor - (49 ans)

Un grand bof.

5 etoiles
J'ai connu Paul Cleave bien mieux inspiré... À la lecture du synopsis, il est clair qu'il faut occulter la crédibilité de l'œuvre. Mais peu importe, si c'est bien fait cela ne représente pas un obstacle me concernant. En revanche, si c'est le contraire qui est constaté, et c'est le cas ici, alors là c'est une autre...

couverture

Une mort pas très catholique de Agnès Dumont, Patrick Dupuis

critiqué par Catinus - (Liège - 70 ans)

Un bon p'tit polar classique

8 etoiles
Dans un immeuble à Louvain-La-Neuve, la police trouve un homme mort avec, à ses côtés, une seringue. Roger Staquet, un flic à la retraite qui passe par là, est intrigué par la scène de crime. Il fait la connaissance de Paul Ben Mimoum, un jeune officier de police. A eux deux, ils forment un bon...

couverture

La rose profanée de Sarah de Valmont

critiqué par El Gabal - (Strasbourg - 33 ans)

Profanons avec joie !

10 etoiles
"La rose profanée" de Sarah de Valmont est un récit où Éros et Thanatos ne cessent d'entrer tantôt en lutte, tantôt en dialogue. De caractère initiatique, il retrace les aventures au sein du pensionnat de Combeloup de trois adolescentes qui entrent de manière intense dans l'âge adulte à travers la découverte du corps, de la...

couverture

La 16è séduction de Maxine Paetro, James Patterson

critiqué par Incertitudes - (37 ans)

Une vision plus sombre du monde

8 etoiles
Il y a des attentats partout dans le monde à la bombe et Lindsay est amenée à enquêter. Ça dépasse donc le cadre des affaires se situant à San Francisco. Comme d'habitude, il y a une deuxième énigme à élucider. Un nouveau taré qui pique ses victimes et les asphyxie. Un véritable fantôme. Comme d'habitude,...

couverture

15e affaire de Maxine Paetro, James Patterson

critiqué par Incertitudes - (37 ans)

Son nom est Boxer. Lindsay Boxer

8 etoiles
Pour cette quinzième affaire, j'ai assisté à un virage à 180 degrés. Patterson et son acolyte Maxine Paetro délaissent les enquêtes plus classiques pour s'aventurer sur le terrain de l'espionnage. CIA, FBI, MSS (les services secrets chinois), tout le monde est convoqué à la barre. Au niveau du rythme, ça ne change pas. Chapitre d'une à...

couverture

Dix minutes et 13 secondes de Jean-Christophe Tixier

critiqué par Cecezi - (Bourg-en-Bresse - 41 ans)

Vol de bijoux

4 etoiles
Quelle surprise, alors que nos trois amis parcourent une vieille maison en ruines pas très loin de chez eux, de trouver un magnifique bijou, qui doit valoir une fortune. Mais les ennuis s'enchainent. De là à parler de malédiction...! Le moins que l'on puisse écrire, c'est que les situations sont amenées de façon très artificielles, sans...

couverture

Du poison dans la tête de Jacques Saussey

critiqué par Ayor - (49 ans)

Du solide.

9 etoiles
Ce huitième épisode est sans conteste l'un des meilleurs de la série. Regroupant plusieurs intrigues, l'auteur mène avec brio un récit passionnant de bout en bout. Il nous réserve un scénario crédible avec un suspense au cordeau et juste ce qu'il faut de rebondissements. Et puis retrouver cette charismatique équipe de flics dans leurs galères respectives se révèle...

couverture

La police des fleurs, des arbres et des forêts de Romain Puértolas

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 68 ans)

Ni polar, ni terroir, ni humour, un subtil et agréable mélange des trois

8 etoiles
Roman policier est la catégorisation à laquelle on pense immédiatement à la lecture de la quatrième de couverture. Tous les ingrédients y sont et pourtant on ne sent pas vraiment dans un polar. Les conditions techniques (tempête ayant rompu les communications téléphoniques, village reculé, transport routier peu développé) en font un huis clos dont le cadre...

couverture

Curriculum Vitae de Christian Blanchard

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 68 ans)

Parcours d'un prévenu, vu par lui-même

6 etoiles
Une approche peu commune pour ce roman dont je ne sais si on peut le qualifier de policier. Le narrateur n'est autre que l'accusé dans son box qui se remémore tout le chemin qui l'a conduit jusque dans ce tribunal. L'intérêt réside dans ce cheminement mais également dans l'importance que certains faits peuvent prendre dans l'idée que...

couverture

Arsène Lupin: Gentleman Cambrioleur (BD) de Maurice Leblanc, Vincent Mallié (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 65 ans)

A contempler !

10 etoiles
Je l’ai déjà dit et écrit mais la répétition fait bien partie de la pédagogie, on n’est jamais obligé de se contenter des nouveautés quand il s’agit de choisir un livre à lire, relire ou offrir ! C’est ainsi… Quand j’étais beaucoup plus jeune, j’ai beaucoup apprécié la littérature de Maurice Leblanc, Arsène Lupin est...

couverture

Régression de Fabrice Papillon

critiqué par Pierraf - (Paimpol - 64 ans)

En avant vers le passé

4 etoiles
4ième de couverture: "Février 2020 : Vannina Aquaviva, capitaine de gendarmerie à la section de recherche d'Ajaccio, enquête sur un charnier dans une grotte, affaire liée à une autre découverte macabre sur un célèbre site préhistorique de Corse. Quand des scènes de crime similaires surgissent aux quatre coins de l'Europe, les analyses de la police scientifique...

couverture

Les survivants de Jane Harper

critiqué par Tistou - (65 ans)

Polar convaincant, en Tasmanie …

8 etoiles
Second ouvrage de Jane Harper lu pour ma part, <i>Les survivants</i> est son quatrième roman, <i>Canicule</i> était son premier. J’avais déjà été séduit par son premier et il me semble observer une progression encore dans la maîtrise de l’intrigue et la qualité de sa menée au fil du livre. Jane Harper fera certainement une belle carrière...

couverture

Vis-à-vis de Peter Swanson

critiqué par Ayor - (49 ans)

Une fin décevante.

7 etoiles
Ce thriller psychologique, que certains qualifient de domestique, se révèle rapidement immersif et addictif. Le récit est bien mené et l'on s'intéresse vivement aux relations qu'entretiennent ces deux couples, chacun possédant des profils soignés. Je n'ai rien vu venir quant au twist final, ce qui pourrait être positif, mais il est tellement banal et de multiples fois...

couverture

Le prix de la mort de Patrick Caujolle

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 68 ans)

Un honnête roman policier

7 etoiles
Un début peut-être un peu lent mais l'ensemble du livre soutient l'intérêt du lecteur. Les crimes à répétition constituent des rebondissements qui soutiennent l'intérêt du lecteur. La résolution réserve également son lot de surprises. 3 morts se succèdent sans lien entre elles, En dehors de cela, le cursus de l'enquête réserve son lot de surprises qui contribue...

couverture

Le bureau des affaires occultes de Eric Fouassier

critiqué par Homo.Libris - (Paris - 55 ans)

Vicaire au poing

4 etoiles
Paris automne 1830. La ville est encore agitée des derniers soubresauts des Trois Glorieuses qui ont porté Louis-Philippe d'Orléans sur le trône de France. Le nouveau régime est fragile et de nombreuses tentatives de déstabilisation sont ourdies par plusieurs factions rivales (Républicains, Légitimistes, Bonapartistes, etc.). Dans ce contexte, le jeune inspecteur Valentin Verne qui consacre son...

couverture

La tour des enfants perdus de Pierre Willi

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 68 ans)

Dramatique, glauque mais pas gorre. Une écriture très adaptée. Une réussite

9 etoiles
Dans un quartier délaissé de Bordeaux, non situé dans le temps mais que nombre d'objets utilisés permettent de placer à notre époque, des enfants meurent, disparaissent ou se retrouvent estropiés. Ce monde côtoie l'opposé, le monde des affaires. Quels liens entre eux ? Pourquoi la police semble délaisser totalement cet autre monde ? Quelques premières lignes...

couverture

La femme de paille de Catherine Arley

critiqué par Ichampas - (LAMBALLE - 58 ans)

machination implacable

8 etoiles
Quatrième de couverture En ouvrant la porte, elle crut que ce vendredi serait semblable aux autres, ni plus gai, ni plus triste. Pourtant, elle ne devait jamais, par la suite, oublier ce jour où se déclencha la machination. Chaque semaine, Hildegarde lit les petites annonces dans le courrier du cœur du journal. Mais, dans son cas, les...

couverture

Répercussions de Jean de Blonay

critiqué par Bernard2 - (DAX - 72 ans)

Confus

5 etoiles
Roman policier sans police, meurtre déguisé en suicide, sans enquête. Gautier est retrouvé pendu, et seul son frère David cherchera à élucider ce mystère, qui d’ailleurs n’en est pas un pour le lecteur puisqu’il sait ce qui est arrivé et pourquoi. À partir de cette trame, on pouvait espérer un livre à suspense, avec un intérêt...

couverture

L'autre bout du fil de Andrea Camilleri

critiqué par Alma - (- ans)

Quel est le mystérieux correspondant à l'autre bout du fil ?

8 etoiles
Il s'agit de la dernière enquête du commissaire Montalbano, écrite en 2016, ou plutôt dictée à sa fidèle secrétaire par un Andréa Camilleri de 91 ans devenu aveugle . Qu'on se rassure, on retrouve ici tout ce qui a fait le charme de la bonne trentaine de romans policiers qui l'on précédé dans lesquels apparaît ce...

couverture

Sans passer par la case départ de Camilla Läckberg

critiqué par CHALOT - (73 ans)

nouvelle glaçante

10 etoiles
« Sans passer par la case départ » nouvelle écrite par Camilla Läckberg éditions Act Sud 99 pages octobre 2021 Quatre adolescents et adolescentes, deux garçons et deux filles passent le réveillon ensemble. L'histoire se déroule dans l'archipel de Stockholm. Quel plaisir de se retrouver là, ensemble.... Ils se fréquentent depuis très longtemps et leurs parents se connaissent bien et d'ailleurs ils se retrouvent...

couverture

Un agent nommé Parviz de Naïri Nahapétian

critiqué par Tistou - (65 ans)

John Le Carré au pays des Mollahs ?

8 etoiles
« Naïri Nahapetian, une auteure à revoir. » concluai-je de ma critique de <i>Dernier refrain à Ispahan</i>, première lecture de ma part de cette auteure franco-iranienne d’origine arménienne. Hé bien c’est le cas avec ce <i>Un agent nommé Parviz</i> qui fleure bon le roman d’espionnage sauce John Le Carré, et, je trouve, plus convaincant que...

couverture

Le signe des trois de Jean d' Aillon

critiqué par Patman - (Paris - 59 ans)

Holmes et Watson sont de retour...

9 etoiles
Je parle bien sûr de EDWARD Holmes et GOWER Watson, les héros que Jean d'Aillon a propulsé dans le Paris anglo-bourguignon des années 1425. Pour cette 8ème aventure, nos héros n'apparaissent d'ailleurs pas tout de suite, ou seulement en filigrane, dans la première partie du roman. Nous replongeons presque 20 ans en arrière pour suivre...

couverture

Les aventures de Guilhem d'Ussel, chevalier troubadour, 12 : Montségur, 1201 de Jean d' Aillon

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 68 ans)

Une réussite initiatique pour amoureux de l'Histoire

9 etoiles
Une magnifique réussite ! L'auteur, très documenté, fait évoluer le lecteur dans les lieux, les milieux, les événements, les coutumes de l'époque. A l'aide du personnage fictif, Guilhem, représentant générique d'un petit noble de l'époque, il fait vivre les rivalités, les ententes, les modes de fonctionnement entre les diverses couches des personnes détentrices d'un pouvoir. Il...

couverture

Minuit dans le jardin du manoir de Jean-Christophe Portes

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 32 ans)

Improbable mais prenant

6 etoiles
Vivant dans un manoir normand en compagnie de Colette, sa grand-mère un peu fofolle, Denis est un notaire menant une vie tranquille et dont la principale passion est de réaliser une maquette de la bataille de Marignan avec des soldats de plomb. Son petit monde va cependant vite basculer lorsque un beau jour une tête...

couverture

Au cœur de la folie de Luca D'Andrea

critiqué par Homo.Libris - (Paris - 55 ans)

Il y a de la vanité dans l'expiation...

8 etoiles
1974. Haut-Adige/Sud-Tyrol, enclave austro-germanique en Italie du nord. Robert Wegener, chef d'une bande mafieuse, aspire à devenir membre d'une puissante organisation internationale, le Consortium. Comme épreuve d'entrée dans cette société secrète, il a acquis des saphirs d'une grande valeur, au prix de nombreux meurtres et forfaits. Marlene, la jeune épouse de Herr Wegener, voit sa vie transformée...

couverture

Chambres noires de Karine Giebel

critiqué par Ayor - (49 ans)

Toujours aussi sombre.

8 etoiles
La lecture de ce recueil de nouvelles de Karine Giebel se révèle aussi addictive que celle de ses romans. L'ensemble est homogène, et je dois avouer qu'elles m'ont toutes plu. Les sujets de fond sont très sombres, ce qui n'a rien de surprenant quand on connaît les autres œuvres de l'autrice, le pessimisme est donc de mise,...

couverture

Incendie nocturne de Michael Connelly

critiqué par Ayor - (49 ans)

Plaisir garanti.

8 etoiles
Le duo Bosch/Ballard trouve son rythme de croisière, leur accord tacite quant à la résolution de "cold case" les motive comme jamais, leur soif de rendre justice aux victimes et à leurs familles étant inextinguible. Dans ce roman, des affaires satellites sont traitées en plus de la principale, et malgré les différentes ramifications et autres fausses...

couverture

Les lumières de l'aube de Jax Miller

critiqué par Ayor - (49 ans)

Un style peu agréable.

4 etoiles
Cette histoire tentaculaire regorge d'une multitude de fausses pistes et de protagonistes, quasiment tous mêlés à la fabrication, la commercialisation et la consommation de méthamphétamine. Peut-être est-ce dû justement à ce nombre impressionnant de directions que l'histoire emprunte, qui me l'a rendu extrêmement brouillonne, mais le style de l'autrice n'aide pas non plus. En effet, la...

couverture

Yellow cake - Meurtres en Limousin de Franck Linol

critiqué par Krapouto - (Angouleme Charente - 76 ans)

A des progrès à faire

4 etoiles
L’extraction d’uranium par la Cogema dans le Limousin, un couple à la tête d’un groupe d’opposants a disparu. Leur fils, dans sa quête de recherche, se met dans une situation plus qu’embarrassante, que le commissaire Dumontel et son adjoint Marval traitent d’une façon peu académique. Le scénario est construit, le suspense est...

couverture

Manies ennemies de Pauline Liétar

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)

Enquête sous TOCS

8 etoiles
Lucie brillante chercheuse perd une bonne partie des crédits alloués à ses travaux sur la maladie de la pierre, elle profite d’une mutation de son mari au Pays Basque pour cesser son emploi et devenir mère au foyer en élevant ses deux enfants. Mais, Lucie est atteinte de troubles obsessionnels du comportement, son cerveau hyper...

couverture

A la folie, pas du tout de M.J. Arlidge

critiqué par Ayor - (49 ans)

Chasse à l'homme.

8 etoiles
L'action de ce septième tome se déroule sur une journée, ce qui ajoute une tension supplémentaire à cette affaire de chasse à l'homme. L'auteur, comme à son habitude, maîtrise les codes du genre, et cela se révèle aussi efficace qu'à l'accoutumée. C'est la recette parfaite du "page turner", et le côté addictif de l'œuvre est présent...

couverture

Bonne nuit maman de Mi-ae Seo

critiqué par Tistou - (65 ans)

Thriller coréen

7 etoiles
Dans ma quête de lectures de polars ou thrillers du monde entier, je suis tombé donc sur Seo Mi-Ae, présentée comme « star du polar en Corée ». (On apprend au passage (?) que [i]Comme toute autrice coréenne, elle débute avec des poèmes parus dans la presse[/i] ? Y aurait-il une spécificité (sud) coréenne en...

couverture

Terminal 4 de Hervé Jourdain

critiqué par Ayor - (49 ans)

Du bon policier.

8 etoiles
Je ne savais pas que ce roman faisait partie d'une série mettant en scène une brigade du 36. C'est au fur et à mesure que je progressais dans ma lecture que je m'en suis aperçu et après de rapides recherches, cela m'a été confirmé. Mais comme il s'agit d'une enquête unique, cela ne gêne pas...

couverture

La pierre de l'orgueil de Yvette Marin Tinoco

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 68 ans)

Une plongée dans la fin du XIXème siècle

8 etoiles
Le point de départ placé sur la mort du créateur conservateur du musée Labit n'est qu'un prétexte ou plutôt un artifice pour nous faire entrer dans les différentes couches sociales de l'Occitanie et plus précisément de Toulouse de cette fin de XIXème siècle, tout en s'appuyant sur une documentation très riche permettant de faire évoluer...

couverture

Derniers sacrements de M.J. Arlidge

critiqué par Ayor - (49 ans)

Efficace et addictif.

8 etoiles
Ce one shot de M. J Arlidge, auteur par ailleurs de la série "Helen Grace", reprend les atouts de celle-ci, à savoir des chapitres très courts, rythmés et se terminant par des cliffhangers. Le scénario, agrémenté d'une touche de paranormal est intéressant, et une fois n'est pas coutume, l'action se déroule aux États-Unis, dans la ville...

couverture

Deuil pour Deuil de Yahn Le Fur

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 68 ans)

Un polar, un vrai !

8 etoiles
Un polar pur et dur. Tous les ingrédients s'y trouvent et sont parfaitement ordonnancés pour créer un suspense. L'auteur des crimes est connu dès les premières pages car il se raconte mais ce n'est pas pour cela que l'on sait de qui il s'agit. Il se dévoilera petit à petit. Comme à l'habitude certains experts en...

couverture

Une enquête des soeurs Brontë, T1 : La Mariée disparue de Bella Ellis

critiqué par Missef - (56 ans)

Les sœurs Brontë en "détectrices": une nouvelle série de cosy mystery très prometteuse

10 etoiles
Présentation de l'éditeur: Une inquiétante disparition Yorkshire, 1845. Une jeune femme disparaît, laissant derrière elle deux enfants en bas âge et une mare de sang. Quand les filles d’un humble pasteur des environs apprennent la nouvelle, elles sont horrifiées. Les sœurs Brontë décident aussitôt de mener l’enquête pour faire toute la lumière sur les circonstances de ce...

couverture

Tous tes secrets de Lisa Jewell

critiqué par Missef - (56 ans)

Encore un bon suspense bien mené

8 etoiles
Présentation de l'éditeur: L'histoire glaçante d'une obsession... À Melville Heights, il ne se passe jamais rien. Aussi, quand on retrouve dans ce quartier huppé de Bristol un cadavre lardé de coups de couteau, les résidents sont atterrés. Qui a pu commettre un crime pareil ? Dans le voisinage, tout le monde se connaît : on est entre...

couverture

L'écharpe de Robert Bloch

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 39 ans)

"C'est doux ? Lavé avec Mir La...aaaargghhhh"

8 etoiles
Robert Bloch est mondialement connu pour avoir écrit un roman aussi court qu'efficace, "Psychose", qui a bien entendu été adapté, comme on le sait, et avec la maestria qu'on sait, par Hitchcock en 1960. Bref, Bloch a inventé le personnage de Norman Bates, psychopathe au cerveau bien dérangé, pervers et maniaque, mais sous des dehors...

couverture

Le Golem du Sans-cœur de Maël Strohm

critiqué par Ugomo - (44 ans)

De la grande Littérature !

10 etoiles
Le Golem du Sans-cœur est un roman percutant ! Autour d'un thème d'actualité (un potentiel acte terroriste…), il aborde des sujets plutôt classiques, pour finalement nous montrer les tréfonds de l'âme humaine. Très bien écrit, il nous gratifie de quelques rebondissements et même d'un saisissant retournement final. Ce Golem exalte le lecteur en l'emmenant explorer toute la terrifiante...

couverture

De soleil et de sang de Jérôme Loubry

critiqué par Ayor - (49 ans)

Un thriller peu marquant.

6 etoiles
Choisir Haïti comme décor de son thriller permet à Jérôme Loubry de dénoncer l'extrême pauvreté de ce pays gangrené par la corruption et la violence. Tout comme cela lui permet également de mettre en avant la beauté naturelle de l'île. L'histoire n'est pas des plus originales et le suspense se révèle plutôt moyen, car honnêtement il...

couverture

La maison des voix de Donato Carrisi

critiqué par Ayor - (49 ans)

Un excellent suspense.

6 etoiles
Un des points forts de Donato Carrisi c'est de proposer des scénarios originaux, et cette histoire le confirme. Mais je trouve que l'on a du mal à s'immerger complètement, voire même à s'attacher aux personnages, tant le style de l'écrivain procure chez moi un certain détachement. De fait, je ne peux sans doute pas apprécier comme il...

couverture

Les Roses de la nuit de Arnaldur Indridason

critiqué par Tistou - (65 ans)

Second opus de la série Erlendur

8 etoiles
Second opus de la série Erlendur, après <i>Les fils de la poussière</i>, publié en Islande en 1998 mais seulement traduit en français en 2019. C’est donc un peu à la naissance du Commissaire Erlendur, déjà accompagné de son adjoint Sigurdur Oli que nous assistons, Elinborg, elle aussi est déjà là. Pourquoi cet opus, ainsi que...