Nouvelles parutions selon la date fournie par Amazon.fr

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

Buck Danny - Tome 59 - Programme Skyborg de Frédéric Zumbiehl (Scénario), Gil Formosa (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 52 ans)
8 etoiles
Un très bon Buck Danny
Je continue d'affirmer que les couvertures des derniers "Buck Danny" sont souvent ratées. Avec ce dernier opus, je n'ai pas changé d'avis ! C'est d'ailleurs le seul reproche que je puisse faire à cet album, car j'ai vraiment aimé le scénario.On ne s'ennuie guère au fil de la lecture. L'histoire est assez originale, avec cet affrontement entre les pilotes de...

sans couverture

Les Folles enquêtes de Magritte et Georgette - Liège en eaux troubles de Nadine Monfils

critiqué par Catinus - (Liège - 70 ans)
8 etoiles
Liège frétillyante
Après Bruxelles, Knokke-le-Zoute et Bruges, c’est à Liège que nous emmène Nadine Monfils pour une nouvelle enquête des apprentis détectives privés que sont René Magritte et son épouse Georgette. A peine arrivés en Cité Ardente voilà que se commet un crime, puis un autre, puis d’autres encore. Ce n’est jamais qu’un prétexte pour l’auteure de nous présenter une de ses...

sans couverture

Le Petit Frère de Jean-Louis Tripp

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 52 ans)
10 etoiles
Une lecture poignante
Jean Louis Tripp continue de m'étonner. Après "Extases", où l'auteur s'était mis littéralement à nu, il nous offre un nouveau livre autobiographique déchirant avec "le petit frère", un drame qu'il a vécu à 18 ans avec la mort de son frère, Gilles. C'est une de mes lectures les plus émouvantes et poignantes de cette année. A travers près de 330 pages, nous...

sans couverture

Guerre de Louis-Ferdinand Céline

critiqué par Poet75 - (Paris - 65 ans)
5 etoiles
La guerre et le sexe en argot
Disparus, peut-être dérobés, à la Libération et retrouvés, dans des circonstances rocambolesques, en août 2021, plusieurs inédits de Louis-Ferdinand Céline s’apprêtent à paraître chez Gallimard, à commencer par cette autobiographie romancée intitulée sobrement Guerre, qui vient d’être éditée et qui suscite l’unanime enthousiasme des commentateurs. « Chef d’œuvre » pour le critique du Monde, « l’un des événements littéraires de...

sans couverture

La mort préméditée contre Stephen King: Un tueur dans l’ombre de Pabloemma

critiqué par Pabloemma - (yaoundé - 36 ans)
10 etoiles
un roman plein de suspense qui va certainement vous plaire
Danny est un ancien gardien de nuit à qui la vie a brusquement souri. Belle maison avec voiture au parking, il est aussi un fan incontesté de Stephen King qui a désormais tout ce dont il a toujours rêvé. À ses côtés, le petit Gaby son fils qui semble avoir perdu ses repères. Il n’a jamais vu sa mère. Ignore...

sans couverture

Billie Jean King : Autobiographie d'une icône: Les combats d'une championne pour l'égalité de Billie Jean King

critiqué par Agnesfl - (Paris - 58 ans)
10 etoiles
Une belle étoile
Cette autobiographie très travaillée de Billie Jean King détentrice de 36 Grands Chelems écrite par Johnette Howard et Maryanne Vollers donne une véritable idée de la personnalité et de la carrière de cette grande joueuse de tennis, et ce qui ressort le plus c’est son combat permanent pour l’égalité en tout. On peut également se rendre compte que ce...

sans couverture

L'Or des Belges 1/2 de Pierre Boisserie (Scénario), Philippe Guillaume (Scénario), Stéphane Brangier (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 52 ans)
8 etoiles
A la recherche de l'or Belge
J'ai été attiré sur ce titre pour deux raisons: primo, il faisait écho au thème développé dans l'album "comment faire fortune en juin 40", secundo, la couverture très affiche cinéma des années 80 me faisait de l’œil. J'ajouterai que la série étant prévue en seulement deux volumes, m'a conforté dans mon achat. J'avoue que j'ai été très séduit par ce récit qui...

sans couverture

Splat et Harry: Chat roule de Julien Gallet, Franck Henry, Rob Scotton

critiqué par Page - (Rennes - 33 ans)
8 etoiles
QUAND UN CHAT EST AMI AVEC UNE SOURIS
En novembre 2020, TF1 diffuse l’adaptation en dessins animés de Splat & Harry, il s’agit d’adapter la série de livres pour la jeunesse crée par l'Anglais Rob Scotton ; cette tâche est confiée aux équipes de Blue Spirit Productions présentes tant au Canada qu’à Angoulême. Depuis 2009, Nathan éditait les albums en question en confiant la traduction à Rose-Marie Vassallo....

sans couverture

Fragments de Marilyn Monroe

critiqué par Poet75 - (Paris - 65 ans)
8 etoiles
Dans la tête de Marilyn
Déjà éditées en 2010 puis, sous format « poche », aux éditions du Seuil, en 2012, les écrits intimes de Marilyn Monroe ressortent aujourd’hui dans une superbe publication, très soignée, présentant les fac-similés des textes originaux et leur traduction sous forme dactylographiée. Mais, outre l’admirable présentation de l’ouvrage, c’est surtout l’occasion de découvrir une tout autre facette de la star...

sans couverture

KGB-DGSE, 2 espions face à face de Sergueï Jirnov, Martin Leprince, François Waroux

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)
8 etoiles
Espions pendant la Guerre froide
Pour que les lecteurs comprennent mieux le fonctionnement des services secrets soviétiques et français, Martin Leprince a organisé une rencontre entre Sergueï Jirnov, agent soviétique réfugié en France, et François Waroux autre agent à la solde, lui, des services français aux Etats-Unis, en Ethiopie et au Pakistan. Il les a soumis à une interview organisée autour de huit thèmes principaux...

sans couverture

Le dîner de l'Exposition de Michèle Dassas

critiqué par CC.RIDER - (64 ans)
7 etoiles
Rapports sociaux et raciaux
Le 3 juillet 1858, la jeune et jolie Aurélia se présente à la gare du Nord à Paris avec ses trois enfants, Elizabeth, Auril et Frédéric pour prendre le train en partance pour Calais. Elle compte ensuite prendre un bateau pour Londres où elle doit rejoindre Eugène, son mari. Celui-ci se cache dans la capitale britannique, car il a réussi...

sans couverture

Cahier de vacances 2022, maternelle 3-6 ans de Aurélie Perrot, Alice de Page (Dessin)

critiqué par Page - (Rennes - 33 ans)
9 etoiles
Avec Magnard, près de 90 ans de production de cahiers de vacances
Si cet ouvrage porte le qualificatif "l’original", c’est que son éditeur Magnard est à l’origine du cahier de devoirs de vacances, cette maison d’édition revendique la création de cet objet parascolaire. En 1933, Roger Magnard propose la réalisation des premiers cahiers de vacances à François Auxéméry, né à Magnac-Bourg (Haute-Vienne) en 1902 et alors directeur de l’école primaire de Saint-Germain-les-Belles...

sans couverture

Pulsante doloris de Camille de la Vallière

critiqué par Nyout - (61 ans)
9 etoiles
Lancinante douleur
Stupéfaction et sidération ! Les qualificatifs nous manqueraient même ! Voici un petit livre, qui tel " a message in a bottel" nous emmène chez les fous. Il semblerait que dans cet asile on enferme même ceux qui ne le sont pas ! L' auteure, avec une plume légère, à la fois poétique et cynique nous raconte également des faits discriminatoires,, le harcèlement...

sans couverture

Pigalle, 1950 de Pierre Christin, Jean-Michel Arroyo (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 52 ans)
6 etoiles
Une certaine vision de Paris
J'avais repéré cet album depuis un moment, intrigué que j'étais sur ce que nous préparait Arroyo, que je suis depuis les débuts de sa reprise des "Buck Danny". C'est un véritable défi que s'est lancé ce dessinateur avec cette bande dessinée à mille lieues des aéronefs de l'US Army. Arroyo nous offre sa vision de Paris des années 50, et son trait...

sans couverture

Un héritage d’amour de Myette Ronday

critiqué par Voiz'art - (51 ans)
9 etoiles
Un héritage d'amour
Avant qu’il ne soit donné en héritage, ce roman est d’abord, avant tout et après tout, un roman d’amour, se déliant avec son cortège d’intrigues, de drame, de merveilleux, d’énigme et de tendresse infinie. Une citation de Marie-Louise von Franz mise en en exergue en dit toute l’exigence : «Si une personne ne saisit pas, par intuition, l’aspect d’éternité...

sans couverture

La stupeur de Aharon Appelfeld

critiqué par Poet75 - (Paris - 65 ans)
10 etoiles
Un périple pour réparer
Grâce à Valérie Zenatti, qui en est la fidèle traductrice, l’œuvre de Aharon Appelfeld, mort en janvier 2018 en Israël, continue de nous parvenir. Chaque livre, chaque roman se présente comme une pièce de plus dont l’ensemble constitue une œuvre d’une qualité littéraire et, tout bonnement, humaine remarquable. La Stupeur, qui vient de paraître aux éditions de l’Olivier, se détache...

sans couverture

Dans les brumes de Capelans de Olivier Norek

critiqué par CHALOT - (74 ans)
10 etoiles
l'œuvre d'un maître du "polar"
Dans les brumes de Capelans » roman policier d'Olivier Capelans 428 pages avril 2022 Editions Michel Lafon Pendant 10 ans le monstre a traqué , kidnappé et tué neuf jeunes filles, qui est-il et quel est son mobile ? Le policier qui recherche ce meurtrier réussit à le localiser et découvre une dixième jeune femme vivante qui s'avère être la première. Pourquoi est-elle vivante ? Fatiguée, exténuée même, elle se réfugie...

sans couverture

Le Conte oublié des Neuf Royaumes de Mackenzie James

critiqué par Livia.Mania.13 - (44 ans)
10 etoiles
J'ai beaucoup aimé
Je remercie pour les éditions Milo pour ce service presse. Quand j’ai lu le résumé et vu la couverture originale, plus une mythologie Nordique, c’était le combo gagnant pour moi. Vous connaissez les Dieux Odin, Thor et Loki ? Non pas Chris Hemsworth et ni Tom Hiddleston mais cela peut aider pour la lecture. bravo Pour l'histoire, nous avons...

sans couverture

La crue: L'épique saga de la famille Caskey de Michael McDowell

critiqué par Jean-Marc - (Vinalmont - 57 ans)
8 etoiles
Un excellent roman feuilleton
Dans la famille Caskey, c'est pire que dans "Dallas"... A Perdido, petite ville de l'Alabama, le fleuve sort de son lit, et c'est la vie de toute une communauté qui est bouleversée. La famille Caskey possède tout ce qui compte à Perdido, et surtout les scieries, qui fournissent les emplois à toute la ville. Après la crue du fleuve, Perdido semble vouloir se...

sans couverture

Une église pour les oiseaux de Maureen Martineau

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)
7 etoiles
Boucherie chez les ploucs
Sordide ! Horrible ! Abominable ! Mais pas bestiale car même, selon l’enquêteur chargé de l’interrogatoire de Jessica, un animal ne commettrait jamais une pareil atrocité. En effet, Jessica et son chum ont monstrueusement assassiné l’émigré suisse qui voulait implanter un zoo dans l’église désaffecté d’un bourg perdu d’Estrie au Québec. Il n’a eu que le tort de commander une...

sans couverture

Si l'Histoire m'était contée de Mark Twain

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)
8 etoiles
Quand l'Histoire accouche de petites histoires
Dans ce recueil, l’éditeur a choisi de publier cinq textes de Mark Twain, relativement courts et fort différents les uns des autres, réunis par le seul fait qu’ils racontent tous des histoires particulières de la grande Histoire. Des histoires contées qui pourraient appartenir aux « Contes choisis » que j’ai lus il y a déjà plusieurs décennies. Les deux premiers...

sans couverture

Les Crimes de Grindelwald: Le texte du film de J.K. Rowling, Minalima (Dessin)

critiqué par Dervla3012 - (16 ans)
4 etoiles
Un ouvrage sans grande raison d'être
De quoi ça parle ? L’histoire se déroule en 1927. Gellert Grindelwald, le très célèbre mage noir a enfin été stoppé (Les Animaux Fantastiques). Il est maintenant ligoté, la langue coupée et sous haute surveillance au Ministère de la Magie en attente de son transfert. Le moment est arrivé, Grindelwald est conduit dans une voiture volante tirée par des Sombrals, et...

sans couverture

A tire d'ailes, Bruxelles de Dominique Ottavi

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)
8 etoiles
Epopée poétique
Dominique Ottavi introduit ce recueil par une stance à Rio di Maria, autre poète venu du Sud, disparu il y a tout juste deux ans. Je ne l’ai pas connu mais notre passion pour la littérature nous a conduit souvent sur les mêmes pages de la Toile où nous nous sommes régulièrement croisés. Il était de Sicile, il a vécu...

sans couverture

Celle qui parle de Alicia Jaraba

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 69 ans)
8 etoiles
Graphisme, colorisation pour une version historique d'une femme au destin peu commun
Pour une fois la quatrième de couverture ne se contente pas d'exposer les points forts de l'ouvrage, susceptibles d'appâter le chaland pour en faire un lecteur. Sur cette description, je trébuche cependant sur le passage "Au delà de la légende, voici l'histoire de la Malinche". Cet ouvrage est crédible dans son déroulement, son organisation, les textes mais les connaissances historiques sur cette...

sans couverture

La Saint Tous là de Tangi Colombel

critiqué par CC.RIDER - (64 ans)
9 etoiles
Une famille formidable
Dans les années quatre-vingt, à Loudéac, Berlureau, le père et Marie-Madeleine, la mère dite Marie Moitié, et leurs quatre enfants, Nolwenn, l’aînée, Emmanuelle, le « bébé », la « fleur différente », Marine et Tangi, le petit dernier et le narrateur par la même occasion, forment une jolie famille, bruyante et chaleureuse. Tout ce petit monde vit heureux et insouciant dans une maison aux...

sans couverture

L'Ex-æquature de MBelolor Rochiver Mossahou

critiqué par Roch - (Brazzaville - 47 ans)
10 etoiles
L'Ex-æquature
Lorsque le normal ne peut être troublé parmi les inclus, l'extrême légalité fait déjà son dessin. Il ne reste qu'à découvrir les cinq articles phares pour son illustration. Les accidents qui sont présents, ne justifient que l'esprit sportif à ne jamais perdre. C'est un rappel guide expressément aligné par l'appel....

sans couverture

Les chroniques de Télès: Le secret de Kellia de Gayls

critiqué par Livia.Mania.13 - (44 ans)
9 etoiles
Une petite pépite
Je remercie l’auteure ainsi que l’édition Caméléon pour ce service presse numérique. Quand j’ai lu le résumé et vu la couverture originale, plus un soupçon de magie, c’était le combo gagnant pour moi. Il s’agit d’une saga fantasy en quatre tomes. Il y a un glossaire au début du roman où l’on apprend à connaître les différentes espèces qui peuple...

sans couverture

Le paquebot de Pierre Assouline

critiqué par Bernard2 - (DAX - 73 ans)
7 etoiles
Le dernier voyage du paquebot Georges Philippar
En 1932, le paquebot Georges Philippar, flambant neuf, vogue vers le Japon. À son bord, se trouve le célèbre journaliste Albert Londres, qui s’apprête à faire paraître un reportage « explosif », dont il garde la teneur secrète, mais qui serait susceptible, paraît-il, de renverser le gouvernement. Pierre Assouline fait revivre les passagers de manière très précise et documentée (seul le narrateur est...

sans couverture

Le regarder en face de Marina Carrieu

critiqué par Livia.Mania.13 - (44 ans)
10 etoiles
Un polar avec un peu de romance très bien écrit
Je remercie la maison d’édition ainsi que l’autrice pour ce service presse numérique. Quand j’ai vu la couverture, j’ai directement demandé ce service presse, j’ai eu raison, je l’ai fini cette nuit à 3 h 45 pour savoir comment cela aller se finir. Tout commence à FRASENBURGH, un village à l’Est de l’Écosse en juillet 1983. Duncan âgé de 12 ans et son...

sans couverture

Chambres froides de Philip Kerr

critiqué par Ravenbac - (Reims - 56 ans)
6 etoiles
Sueurs froides
Les méthodes de lutte contre la mafia sont-elles meilleures à Saint-Pétersbourg qu’à Moscou ? En tout cas, c’est pour apprendre celles d’un spécialiste, le colonel Grouchko, que le narrateur y est envoyé par ses supérieurs. À peine arrivé, un journaliste vedette très polémique, qui suivait les affaires liées au milieu, est retrouvé assassiné. Son meurtre serait-il lié aux mafiosi géorgiens,...

Page 1 de 7 Suivante Fin