Nouvelles parutions selon la date fournie par Amazon.fr

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

Bocage de Matthieu Guigot

critiqué par DEF.F - (GAILLAC - 32 ans)
10 etoiles
Du grand art
J'ai vraiment aimé ce livre de poésies C'est tendre, c'est beau Merci...

sans couverture

Grand déménagement de Françoiz Breut, Mocke, Mathieu Pierloot, Claire Vailler

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)
8 etoiles
Première leçon d'écologie
Cette nouvelle production du Label dans la forêt raconte une histoire bien contemporaine, l’histoire de la prospérité et de la fin des mines dans un pays qui pourrait être le nord de la France, la Lorraine ou le Pays noir belge, le pays natal de Mathieu Pierloot. Cette production se présente sous la forme d’un livre pour enfants comportant huit...

sans couverture

Yuku et la fleur de l'Himalaya de Arnaud Demuynck

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)
8 etoiles
BO du film d'animation de la comédie musicale
Ce CD, comme un livre audio, comporte la bande originale d’une comédie musicale sous la forme d’un long métrage d‘animation réalisé par Arnaud Demuynck et Rémi Durin. Comme l’écrit Télérama dans sa critique c’est un « Superbe conte initiatique et musical » qui raconte l’histoire de Yuku, une jeune souris, qui part à la recherche d’une fleur à la lumière...

sans couverture

Mages T08: Belkiane de Sylvain Cordurié (Scénario), Laci (Dessin)

critiqué par Saigneur de Guerre - (64 ans)
8 etoiles
Magie... Magie... Et coup de théâtre à la fin !
Le roi Hugart a un comportement qui le pousse à des emportements violents d’une rare brutalité. Il s’est permis de défier une fois de trop le roi Rylantas, son cousin, avec qui il était en conflit depuis la fin de la Guerre des Goules. Résultat ? Rylantas a envahi les terres de Hugart et décimé ses troupes. Il détient maintenant...

sans couverture

Les petites histoires de Mathilde : Sur les sentiers de l'invisible de Stéphanie Topoliantz

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 74 ans)
10 etoiles
vous avez dit bizarre ?
Non, Mathilde n’est pas folle. D’ailleurs, qu’est-ce que la folie au jour où l’on voit des guerres sanguinaires déclenchées pour une simple broutille ? Mathilde a des visions, elle communique avec des personnages issus d’un passé et de lieux lointains, qui lui transmettent des messages. Ces scènes, souvent pénibles tant sa sensibilité aux êtres et aux choses est grande, l’angoissent....

sans couverture

Sorcières de Féministes de Albertine Gentou

critiqué par CHALOT - (74 ans)
9 etoiles
polar social et féministe
«  Sorcières de féministes » roman d'Albertine Gentou 150 pages juin 2022 Editions Auteurs d'aujourd'hui C'est la rencontre de deux générations de féministes, celle des années 70 qui raconte son passé, ses combats, ses certitudes et celle du mouvement #MeToo. Il s'agit là d'une continuité, même si les formes ne sont pas les mêmes. Pascaline qui fait partie de la première génération se souvient de cette...

sans couverture

L'oeil du chien enragé de Yûko Yuzuki

critiqué par Pierraf - (Paimpol - 64 ans)
8 etoiles
Hioka ne craint pas les Yakusas
4ème de couverture: "À l’occasion des funérailles d’un oncle, le jeune lieutenant de police Hioka retourne à Hiroshima et en profite pour rendre visite à la patronne d’un restaurant qu’il aimait fréquenter. Il y reconnaît la voix d’un autre client, un yakuza notoire surnommé « le chien enragé » dans le milieu. L’homme, soupçonné d’avoir commandité l’exécution du chef d’un clan...

sans couverture

Protocole Magog de Philippe Lavault, Olivier Marbot, Jacques Trauman

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)
8 etoiles
Dans le monde de la cybercriminalité
Alors qu’il allait donner sa première communication à l’occasion d’une conférence sur le cryptage informatique, au Palais des congrès de Nice, Abel est abattu par un individu très discret qui s’évapore dans la nature. Abel, associé avec Alain, un ancien trader reconverti dans la vente de logiciels de trading aux banques, est un petit génie de l’informatique. Ensemble, ils...

sans couverture

Inferno T2: Coastal Command de Antoine Crespin

critiqué par Saigneur de Guerre - (64 ans)
9 etoiles
Dans la peau d'un pilote britannique de bombardier
Londres, 12 septembre 1943. Des rescapés de la mission des Lancaster sur Hambourg (Voir Inferno Verticale Hambourg) prennent le train en direction de l’Ecosse où ils sont attendus pour s’entraîner sur Beaufighter. Après 8 semaines d’entraînement, affectation en unité… Et tout de suite première sortie ! Il s’agit d’aller torpiller des navires allemands. Un concert de FLAK les attend ainsi que quelques...

sans couverture

Sur les chemins de non retour de Jean-Pierre Otte

critiqué par Voiz'art - (51 ans)
9 etoiles
Sur les chemins qui mènent à soi-même
Certains livres sont d’une telle fertilité que lorsqu’on y plonge la tête la première, ils remplissent le vide, délivrent, détruisent insensiblement toute impression d’isolement. On se croyait séparé de tout, en rade, laissé pour compte, et on se retrouve réuni, accordé à tout, au diapason même de l’univers. Jean-Pierre Otte publie aujourd’hui « Sur les chemins de non-retour ». Voilà un recueil...

sans couverture

Stella Maris de Michel Joiret

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)
8 etoiles
Cherché le présent dans le passé
Dévasté après le décès de son épouse pendant une pandémie virale, Damien, journaliste, décide de quitter la région bruxelloise pour se retirer à Ostende où il loue une partie de la villa dans laquelle il a résidé de nombreux moments quand il était enfant avant que son père l’enferme dans un pensionnat tenu par des moines lasaliens sévères et austères....

sans couverture

Itinéraire d'une garce de Céline Tran (Scénario), Grazia La Padula (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 53 ans)
8 etoiles
A la recherche du temps perdu
Véritable claque que cette bande dessinée, faussement orientée vers le genre pornographique alors que le style "roman graphique" sied plus à ce one-shot. Tout d'abord, le dessin tout en retenue et en rondeur de Grazia La Padula est très loin des bandes dessinées dites pour adultes. Les couleurs choisies donnent en outre un côté classique à cette histoire hors norme, enfin...

sans couverture

Mensonges et privilèges de Pierre Sérisier

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)
8 etoiles
Héritage très disputé
Après avoir lu seulement quelques dizaines de pages de ce long roman, j’ai pensé très vite aux sagas familiales écrites par les grands auteurs du XIX° et du début du XX° siècles. Evidemment l’écriture de ce roman n’a rien avoir avec celle des textes classiques, elle est beaucoup plus contemporaine, vive, alerte, percutante, enrichie de nombreux mots issus du jargon...

sans couverture

L'ami impossible. Une jeunesse avec Xavier Dupont de Ligonnès de Bruno de Stabenrath

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 54 ans)
10 etoiles
BRUNO ET XAVIER…
Bruno De STABENRATH (BDS), est un jeune homme romantique et un peu rêveur de 17 ans qui essaye de percer dans le cinéma… Il vient juste de terminer un film en Bretagne et arrive bien après la rentrée au lycée catholique Saint-Thomas d’Aquin de Versailles,- où sa famille vient juste de s’installer -, pour y faire sa terminale… Il y fait...

sans couverture

La flotte fantôme de August Cole, P.W. Singer

critiqué par Ravenbac - (Reims - 56 ans)
3 etoiles
Trop techno
Dans un avenir très proche avec l'accord des Russes la Chine a décidé d'envahir Hawaï pour s'emparer de gigantesques réserves de gaz et réussit à paralyser les répliques américaines. Ce conflit mondial d'un nouveau genre aura pour cadre l'espace, la mer, la terre, les réseaux. Il n'est pas nucléaire mais se révèle vite aussi technologique qu'humain. Et avec...

sans couverture

Omerta de R. J. Ellory

critiqué par Clubber14 - (Paris - 42 ans)
9 etoiles
De l'importance de ses racines
Présentation de l'éditeur : Écrivain à la dérive, John Harper vient d'apprendre une nouvelle qui le bouleverse : son père, qu'il n'a jamais connu et croyait mort depuis longtemps, est bel et bien en vie. Il se trouve dans un hôpital de Manhattan où l'on vient de le transporter, à la suite de graves blessures par balles. John n'est cependant...

sans couverture

Faut-il dire la vérité aux éléphants ? de Karel Logist, Robert Varlez (Dessin)

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)
8 etoiles
La vérité se distribue avec parcimonie
Je ne connaissais pas cet auteur avant de lire ce recueil mais il ne m’a pas fallu beaucoup de temps avant d’éprouver une certaine empathie avec lui. L’exergue qu’il a choisi m’a tout de suite mis dans les meilleures dispositions pour ma lecture, en effet, un auteur qui, se citant lui-même, écrit : « Toute définition de l’aphorisme rend son...

sans couverture

Warbirds JU-87G Stuka: Le tueur de tanks de Richard D. Nolane (Scénario), Vladimir Davidenko (Dessin), Aleksandar Sotirovski (Dessin)

critiqué par Saigneur de Guerre - (64 ans)
10 etoiles
Aussi fidèle que possible à l'histoire
Le Stuka a laissé un souvenir terrible à tous ceux, particulièrement sur les routes, qui ont entendu le bruit infernal, unique, de sa sirène qui ajoutait encore plusieurs couches de frayeur à la terreur. Probablement le plus précis des bombardiers en piqué de son époque, il pouvait difficilement affronter la chasse ennemie. Dans cet album, nous suivons le plus illustre pilote...

sans couverture

La tortue qui respirait par les fesses de Brooke Barker

critiqué par Page - (Rennes - 34 ans)
8 etoiles
Bizarretés zoologiques
Pendant la période d’hibernation sous l’eau, à métabolisme ralenti, les tortues captent en effet l’oxygène contenu dans l’eau en utilisant leurs fesses. Ces explications ne sont pas fournies car il s’agit ici de donner une brève information insolite sur un animal et de l’illustrer par un dessin d’humour avec une bulle de BD. Si les jeunes lecteurs se contenteront de...

sans couverture

Au nom de la République T01: Mission Bosphore de Jean-Claude Bartoll (Scénario), Gabriel Guzman (Dessin)

critiqué par Saigneur de Guerre - (64 ans)
10 etoiles
Lutte antiterroriste : suspense, action, réaction !
Port d’Ambarli. Istanbul. Trois hommes en treillis et masqués, en contact direct avec la DGSE à Paris s’apprêtent à faire sauter un conteneur venu de Chine chargé d’armes pour des hommes de DAESH. L’explosion du conteneur retentit… Et aussitôt les trois hommes du commando de la DGSE se font asperger par le tir de six kalachnikovs… Wiesbaden. Allemagne. Deux combattants de l’Armée syrienne...

sans couverture

Vive la marée ! de Pascal Rabaté (Scénario), David Prudhomme (Scénario et dessin)

critiqué par Saigneur de Guerre - (64 ans)
4 etoiles
On ne partage pas tous le même humour...
Une journée à la mer pour la famille Tout-le-Monde, monsieur, madame et leurs enfants. Et la journée commence dans la voiture, dans le train ou dans le terrain de camping pour ceux qui sont déjà installés… Critique : Nous ne partageons pas tous le même humour. J’ai trouvé les propos d’une platitude extrême. Cette BD tient plus de l’ouvrage de sociologie ou...

sans couverture

Tuez-moi mais ne me haïssez-pas de Yolande Egyed

critiqué par Livreetvous - (32 ans)
10 etoiles
Quelle claque,ce roman!
Quelle claque,ce roman! Si vous aimez les thrillers bien noirs,foncez! Je l'ai lu en une journée sans pouvoir le lacher . C'est bien écrit, les personnages sont attachants, dans leur psychopathie. Le suspens est bien mené,l'intrigue prenante. C'est addictif,glauque,dérangeant juste ce qu'il faut :-) Et une vieille dame comme on aimerait ne jamais en croiser. Pas déçu du tout d'avoir osé me tourner vers cette auteure moins...

sans couverture

Algérie, la conquête: 1830-1870, comment tout a commencé de Thierry Nélias

critiqué par Page - (Rennes - 34 ans)
10 etoiles
Le royaume arabe d’Algérie, autre chimère de Napoléon III
Alors que l’on commémore les soixante ans de la fin de la Guerre d’Algérie, cet ouvrage se donne pour mission de retracer ce que fut le premier tiers de cette colonisation. Ce qui est né dans l’extrême violence pouvait-il se terminer par autre chose que la violence ? On voit que dès le départ la colonisation réduit les indigènes à la...

sans couverture

Des gamins contre Staline de Jean-Jacques Marie

critiqué par CHALOT - (74 ans)
10 etoiles
pédagogique et magistral
« Des gamins contre Staline » livre de Jean-Jacques Marie collection Don Quichotte, le Seuil 294 pages avril 2022 Plus qu'un essai, une étude convaincante Jean-Jacques Marie est à la fois ; un vieux militant politique et syndicaliste qui a marqué toute une génération, la mienne notamment et ceci depuis 54 ans et le plus grand historien spécialiste de l'URSS . Sa notoriété est grande, il a droit à 105 millions de...

sans couverture

Les Âges perdus - Tome 2 - La Terre des Meutes de Jérôme Le Gris (Scénario), Didier Poli (Dessin)

critiqué par Saigneur de Guerre - (64 ans)
8 etoiles
A ce rythme-là, le scénariste va exterminer le peu d'humains qui ont survécu à l'Apocalypse !
Dans cet univers postapocalyptique, ils ne sont plus que deux à accompagner Elaine. Le reste du clan est mort. Ils savent qu’aucun clan ne leur pardonnera d’avoir enfreint les règles en occupant le fort des Landes à un moment où il était réservé à d’autres. Ils sont devenus des parias. Elaine est détentrice des secrets de son père, Primus, qui...

sans couverture

Le luthier de Bagdad de Leïla Zerhouni

critiqué par Kinbote - (Jumet - 63 ans)
9 etoiles
Un conte oriental d'aujourd'hui
Affecté par la détresse de son père, qui rejaillit sur l’entente familiale, le jeune Ahmed, qui vient de fêter son douzième anniversaire, intervient auprès de monsieur Brahimi, le meilleur luthier de Bagdad, afin qu’il répare l’oud de son père qui, faute d’avoir été payé par son employeur depuis des mois, a claqué la porte de l’Orchestre philharmonique et son instrument....

sans couverture

Un autre monde - L'ère des dictateurs de Alain Frachon

critiqué par Veneziano - (Paris - 44 ans)
9 etoiles
Chroniques sur la montée des dictatures
Ce journaliste réputé joint ses chroniques pour publier un livre sur la montée en puissance des dictatures dans le monde. Le libéralisme est remis en cause, les démocraties occidentales perdent des parts de marché face aux pays émergents, les autocraties défendent le droit de promouvoir leur modèle et de revendiquer la paix sur leur territoire, voire leur espace vital, comprenant...

sans couverture

La déclaration de Robert Massart

critiqué par Kinbote - (Jumet - 63 ans)
8 etoiles
Fisc et voyous
Sylvain Brunard serait resté un professeur de français célibataire sans histoire, « vieux garçon en puissance », s’il n’avait pas accepté de reprendre la présidence d’une ASBL consacrée à l’apprentissage du français sur le plan international. Après une action généreuse en faveur de professeurs haïtiens, la banque persuade le nouveau président de clôturer les comptes de l’association... Quelques semaines plus tard,...

sans couverture

La menace 732 de Frédéric Potier

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)
8 etoiles
la guerre des extrêmes
Ce roman dystopique parait à point nommé, l’histoire qu’il raconte est celle de la France de demain, celle d’après les élections. En l’occurrence des élections qui ont donné un résultat qui ne satisfait personne, même pas ceux qui les ont gagnées, tant la marge entre les deux principaux camps en concurrence est minime. La gauche sectaire a triomphé de quelques...

sans couverture

Un été avec Colette de Antoine Compagnon

critiqué par Poet75 - (Paris - 66 ans)
8 etoiles
Une femme libre
« Colette, c’est la vie, estimait J. M. G. Le Clézio, selon une citation rapportée par Antoine Compagnon à la fin de cet ouvrage. Qui l’a rencontrée (…) quand il commençait à lire par plaisir et non plus par obligation scolaire (…), il ne peut plus l’oublier. » Cette rencontre, pour ce qui me concerne, n’a pas eu lieu, ou...

Page 1 de 7 Suivante Fin