Nouvelles parutions selon la date fournie par Amazon.fr

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

L'amour d'une mère de Hans Christian Andersen, Marguerite Audoux, Alphonse Daudet, Charles Dickens, Maxime Gorki

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)
8 etoiles
Odes à la mère
A l’approche de la Fête des Mères, les Editions de l’Aube édite ce très joli recueil de nouvelles sélectionnées avec beaucoup de finesse et de goût par Julie Maillard. « Tendre et doux ou âpre et violent, l’amour d’une mère est une force qui peut tout emporter sur son passage ». Au travers des neuf textes qu’elle a sélectionnés, Julie...

sans couverture

La grande illusion : Journal secret du Brexit (2016-2020) de Michel Barnier

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)
9 etoiles
Chronique d'une rude séparation
La décision britannique par référendum de quitter l'Union européenne a constitué un coup de tonnerre ; mais elle ne présageait pas à quel point les discussions relatives à ce départ relèveraient du divorce du type le plus rude, coups bas et déclarations fracassantes ayant été multipliés. Dans ce contexte, Michel Barnier a dû négocier les conditions de ce retrait. La...

sans couverture

De l'hexagone considéré comme un exotisme de Francis Navarre

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)
7 etoiles
Virée dans la France profonde
« L’on ne peut voyager loin si on ne sait voyager près. Il y a cent expéditions à entreprendre à proximité ». Cet aphorisme qui introduit le dernier recueil de Jean-Pierre Otte, La bonne vie, pourrait parfaitement figurer en incipit du dernier livre de Francis Navarre dans lequel il démontre qu’on peut accomplir de très beaux voyages et de très...

sans couverture

Goupil ou face de Lou Lubie

critiqué par Page - (Rennes - 32 ans)
10 etoiles
Attention un bipolaire peut en cacher un deuxième
Il s’agit d’une nouvelle parution d’un ouvrage sorti en 2017 chez un autre éditeur. La narratrice se dit bipolaire et précise que ce mot est synonyme de cyclothymique, ce dernier adjectif est attribué déjà en 1853 par le docteur Dubois au poète français Gérard de Nerval (qui se suicide le 26 janvier 1855). Contrairement à l’auteure, je pense que...

sans couverture

L'écologie des mondes. Ecology of our worlds de Collectif

critiqué par Colen8 - (79 ans)
9 etoiles
Que la nature est précieuse !
La première édition de ce recueil a été conçue par de nombreuses équipes de chercheurs en sciences humaines, de conseillers scientifiques et d’éditorialistes pour accompagner la COP21 sur le climat ayant eu lieu à Paris en 2015. C’est une sorte d’hymne universel à la Terre en ce qu’il rassemble de courts textes de sages et de poètes illustrés d’images aussi...

sans couverture

Hansel et Gretel de Yvan Godbout

critiqué par Windigo - (Amos - 38 ans)
9 etoiles
Les contes revisités
Les Contes Interdits est une série de livres d'horreur pour adultes, tout en reprenant les contes pour enfants de façon à les rendre le plus gore possible. Hansel et Gretel ne fait pas exception à la règle. Si bien que ce roman attira des ennuis à l'auteur Yvan Godbout. Ce dernier fut poursuivi devant les tribunaux pour production de pornographie...

sans couverture

Les Arcanes de la Maison Fleury T.1: Le Rossignol de Gabriele Di Caro

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 51 ans)
8 etoiles
Une très belle surprise !
Lorsque le thriller rencontre la bande dessinée pour adulte, cela donne cela, un très bon album. La couverture donne le ton sur cette histoire. Leone Frollo, avec sa série "Casino" n'a désormais plus le monopole des aventures se déroulant dans un bordel. Gabriele Di Caro y a planté le décor de ce thriller , situé dans le Londres de la fin du...

sans couverture

Tout est vrai de Giacomo Nanni

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
8 etoiles
La corneille, le policier et le djihadiste
Avec « Tout est vrai », Giacomo Nanni conserve le mode narratif singulier entamé avec « Acte de Dieu ». Comme pour ce dernier, il choisit la voie « documentaire », entre guillemets, dans une tonalité très factuelle, presque clinique. Ce faisant, il va relier deux thématiques qui a priori n’ont rien à voir entre elles, l’une scientifique à travers...

sans couverture

Abu Nizar: Partie 1 de Daly

critiqué par Aya B - (41 ans)
10 etoiles
Déjanté, imprévisible… et addictif.
Je suis tombé sur ce roman par hasard dans les nouveautés policier d’Amazon. Ce qui m’a intrigué et m’a donné envie de le lire c’est la description et le titre assez exotique. À la place du synopsis, l’auteur a fourni un morceau de dialogue qui résume à mon avis le ton et l’atmosphère de son roman : « C’est vivre en...

sans couverture

Comment sortir d'une relation toxique en 21 jours ? et éviter de replonger de Farah Kay

critiqué par Lamarquise_ - (40 ans)
10 etoiles
5,0 sur 5 étoiles activité simple a mettre en pratique et donne envie dallez au bout des 21 jours
J’ai découvert Farah sur YouTube, cela fait 15jours de sa, son livre sortir d'une relation toxique m’intriguait et m’attirait suite à une courte discutions pour des conseilles avec Farah j’ai donc décider de le commander afin d’avoir une meilleure confiance en moi et enfin être une femme fatale, livre clair et simple à mettre en pratique, je commence dès aujourd’hui...

sans couverture

TDAH: Carnet de suivi de Mariette Salingue

critiqué par Lamarquise_ - (40 ans)
10 etoiles
J'apprécie ce livre
Je trouve également beaucoup sur la personnalité de l'auteur. Livre très intéressant et très instructif à la fois, je le recommande vivement....

sans couverture

Wanted, Lucky Luke ! de Matthieu Bonhomme

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 51 ans)
10 etoiles
Un superbe hommage à Morris
J'avais adoré "l'homme qui tua Lucky Luke" et là, je trouve cet opus encore meilleur. Dès la première page, on rentre dans l'intrigue qui ne faiblit pas jusqu'au bout. J'ai dévoré cet album alors que je ne suis vraiment pas un grand fan du pauvre cow boy solitaire. Au fil des déménagements, je crois que je n'ai pas conservé d'album de...

sans couverture

Monsieur Romain Gary: Consul général de France - 1919 Outpost Drive - Los Angeles 28, California de Kerwin Spire

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)
8 etoiles
Biographie d'un diplomate-écrivain
Romain Gary est nommé consul de France à San Francisco. Il a bien construit de manière volontaire une carrière de diplomate, et a fini par atterrir à un poste qui semble lui convenir comme un gant. Ses missions l'intéressent certes, mais il est de plus en plus accaparé par l'écriture, se lassant quelque peu, à la longue, de sa fonction...

sans couverture

Dylanographie de Nicolas Livecchi

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)
9 etoiles
Bob Dylan à travers ses chansons
Le 24 mai prochain Robert Allen Zimmerman, alias Bob Dylan, fêtera ses quatre-vingts ans et ses soixante années de carrière, j’écoute ses chansons et sa musique depuis presque aussi longtemps puisque je l’ai découvert grâce à Hugues Aufray, notamment avec son trente-trois tours « Aufray chante Dylan » édité en 1965. Dans notre turne d’étudiant que nous partagions à trois,...

sans couverture

Ne chatouille pas l'ours ! de Ana Larrañaga (Scénario), Sam Taplin (Dessin)

critiqué par JulesRomans - (Nantes - 62 ans)
10 etoiles
On caresse un animal et on entend le son de sa voix
Voilà un ouvrage dans le prolongement heureux de certains autres du même éditeur où il s’agit, pour l’enfant, de caresser une partie du corps d’un animal afin d’entendre un cri de la part de ce dernier. On capte donc successivement le son de la voix de l’ours, du loup, de l’aigle, de l’élan, puis des quatre réunis. Les illustrations couvrent...

sans couverture

On n'efface pas les souvenirs de Sophie Renouard

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)
7 etoiles
Femme perdue sans mémoire
Septembre 2017, Annabelle et Gaspard baptisent leur petite dernière à Paris, la fête est magnifique mais les parents d’Annabelle souhaitent rejoindre la maison familiale de Lyons-la-Forêt le soir même. Annabelle décide de les accompagner avec ses deux fillettes dans sa propre voiture, son mari les rejoindra après être passé à son bureau pour régler quelques affaires urgentes. Annabelle doit s’arrêter...

sans couverture

Une jupe trop courte - Récits de la cuisine de Sofi Oksanen

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 53 ans)
8 etoiles
«Et les enfants font des rêves que je ne fais plus».
«Penses-tu à elle?» Penses-tu à elle encore, à propos de qui tu m’as menti? Penses-tu à elle le matin, en partageant le café avec moi? Penses-tu à elle le soir en pliant nos draps, en attendant nos invités, en faisant mariner le poisson dans notre cuisine, pendant que j’ai la main en visière devant mes yeux? Penses-tu à elle lorsque tu poses ta main à la croisée de mes reins, et...

sans couverture

Vive la Commune ! de Collectif

critiqué par CHALOT - (73 ans)
10 etoiles
Une magnifique célébration à plusieurs mains
« Vive la Commune » « Reviendra le temps » livre collectif co- écrit par 28 écrivains et écrivaines et de nombreux dessinateurs éditions du Caïman 416 pages février 2021 Non ! La commune n'est pas morte Quelle belle célébration, laissons la commémoration à d'autres ! Cette œuvre collective est de grande qualité, on s'émeut, on combat avec les communards, on sourit parfois, on ne s'ennuie jamais. Rien n'est à laisser, tous les textes, toutes les contributions sont...

sans couverture

Vingt stations de Ahmed Tiab

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)
9 etoiles
Voyage à travers une vie
Un homme hagard, perdu, le narrateur, prend le tramway arrêté justement devant lui, c’est un nouveau mode de transport urbain dans la ville. Il ne sait pas où il va, il se laisse aller au rythme des stations, des montées et des descentes de voyageurs. Son périple devient une traversée de la ville qu’il redécouvre au fur à mesure que...

sans couverture

Le silence des bois de Maureen Martineau

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)
8 etoiles
Huis clos dans dans les grands espaces
Contrairement à toutes les années précédentes, Lorie n’a pas accompagné sa mère pour leur traditionnel séjour en camping sauvage dans une forêt de Haute-Mauricie, au Québec, non loin de La Tuque. Ce séjour solitaire a tourné au drame sa mère a été retrouvée assassinée. Lorie n’accepte pas les conclusions bâclées de la police locale, elle décide donc, l’année suivante, de...

sans couverture

Le voyage de Nerval de Denis Langlois

critiqué par L. Breuil - (52 ans)
9 etoiles
Nerval toujours vivant
Gérard de Nerval fou ? Peut-être pas. Dans le "Le Voyage de Nerval" , Denis Langlois explique que Nerval, lors d'un séjour au Liban en 1843, a été profondément marqué par la religion druze qui s'appuie sur la transmigration des âmes. Quand quelqu'un meurt, son âme se retrouve dans le corps de quelqu'un qui vient au monde. Loin de mourir,...

sans couverture

Le jour d'après de Philippe de Villiers

critiqué par Maranatha - (49 ans)
10 etoiles
Le jour d'après c'est...aujourd'hui.
J'ai lu quasiment tous les essais de De Villiers, quelques romans historiques donc c'est un auteur que j'apprécie. Je lui accorde des qualités politiques et entrepreunariales. Il a cofondé le Vendée Globe Challenge, fondé La Puy du Fou qui a été élu meilleur parc du monde. Il a cofondé un parti politique après avoir été serviteur de l'Etat. C'est un...

sans couverture

Affaires d'Etat - Extrême Droite - Tome 01: Un homme encombrant de Philippe Richelle (Scénario), Pierre Wachs (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 64 ans)
8 etoiles
Pas mal du tout pour un début d'histoire... A suivre !
Les affaires d’État... Tout un programme et je suis très heureux de voir la bande dessinée oser s'emparer du sujet et montrer qu'en France nous en avons aussi comme dans grand nombre de républiques bananières... Attendez, je ne dis pas que la France serait pire que d'autres, je dis juste que nous avons quelques belles affaires dans notre histoire... La...

sans couverture

Cyberwar T03: Thuy Diêm de Daniel Pecqueur (Scénario), Denys (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 64 ans)
7 etoiles
Une histoire qui se tient...
Est-ce que tout cela est bien réaliste ? Probablement pas car depuis 1929 nous savons tous que lorsqu’un boursier éternue à New-York, le monde attrape le rhume… Alors, imaginer les Etats-Unis dans le chaos le plus total et constater que le Canada ou le Japon vivent en paix comme si de rien n’était… cela parait hors de la réalité, du...

sans couverture

Le pouvoir des braves de Etienne Longueville

critiqué par TRIEB - (BOULOGNE-BILLANCOURT - 69 ans)
6 etoiles
TRAVAILLER ENCORE
On les appelle les romans d’entreprise, ces récits consacrés aux transformations douloureuses auxquelles sont confrontés les salariés d’entreprises délocalisées, détruites, anéanties par le cynisme d’actionnaires cupides ou par l’imprévoyance des gestionnaires. Nathalie Kuperman dans Et pourtant nous étions des êtres vivants, a restitué la souffrance des salariés d’un laboratoire, promis à la fermeture. Dans Ils désertent de Thierry Beinstingel, c’est...

sans couverture

Les fenêtres de Hanna Krall

critiqué par TRIEB - (BOULOGNE-BILLANCOURT - 69 ans)
7 etoiles
LA POLOGNE EN POINTILLES
La Pologne a capté l’attention dans les années soixante-dix : les observateurs ont assisté à la création d’un syndicat libre dans ce pays encore sous la domination du communisme, Solidarnosc. Le pape Jean-Paul II a contribué également, par son engagement et son prestige moral, au tournant de 1989, qui a engendré la disparition du communisme dans la partie orientale du...

sans couverture

Du bruit dans la nuit de Linwood Barclay

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 68 ans)
7 etoiles
Une tension croissante
Tout à la fois polar et thriller psychologique, ce roman pourrait aisément servir de base à l'élaboration d'un scénario que n'aurait probablement pas dédaigné Hitchcock. Après une scène brutale associée au crime, le calme revient pour laisser ensuite la tension s'installer progressivement. Une psychologue tient d'abord le rôle du regard extérieur et se trouve peu à peu absorbée à son corps défendant...

sans couverture

Le tourbillon de la vie de Aurélie Valognes

critiqué par Bernard2 - (DAX - 72 ans)
7 etoiles
En vacances chez Papi
Arthur, un grand-père, et son petit-fils Louis, 8 ans, passent ensemble le temps des vacances en bord de mer. Leurs moments en commun, leurs conversations, vont être l’occasion d’échanges où la nostalgie du passé et les propos naïfs d’un enfant donnent à cette lecture un mélange d’émotions et de sourires. Un petit roman qui se lit facilement, même s’il laissera...

sans couverture

Ivo et Jorge de Patrick Rotman

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)
8 etoiles
Montand et Semprun, artistes charismatiques
Montand, Italien immigré en France, et Semprun, Espagnol déporté, partagent en commun des idéaux communistes et l'effervescence culturelle de l'après-guerre, ce qui les rapprochent inévitablement. Ils en viennent ainsi, assez logiquement, à croiser leur regard sur leurs engagements, leur carrière artistique et leurs désillusions face au vrai visage de la machine stalinienne. Auprès de ce duo charismatique, vient se greffer...

sans couverture

La fortune des Winczlav - Tome 1 - Vanko 1848 de Jean Van Hamme (Scénario), Philippe Berthet (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 51 ans)
8 etoiles
Retour gagnant pour Van Hamme
J'ai hésité avant d'acquérir cet album, ô pas bien longtemps. Je l'avais feuilleté et j'avoue avoir été un peu surpris pas le dessin de Berhet, auteur pourtant dont j'achète d'habitude les albums les yeux fermés. Mais là, l'encrage me paraissait différent et les couleurs plus ternes qu'à l'accoutumée. J'ai donc reposé l'album sur la pile. Et puis, mon côté collectionneur l'a emporté...

Page 1 de 7 Suivante Fin