Les coups de coeurs les plus récents

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

Mamie dans les orties : Le 20e siècle raconté par nos grands-mères de Marion de Boüard, Héloïse Pierre

critiqué par CHALOT - (73 ans)
10 etoiles
Une histoire passionnante et originale du féminisme
«  Mamie dans les orties » Le XX ème siècle racontée par nos grands-mères par Héloïse Pierre et Marion de Boüard First Edition 221 pages avril 2021 Un document exceptionnel Le titre ne m'a pas attiré, il a fallu que ma fille Aline me le laisse pour que je le lise. Je me suis plongé dans le livre pour en ressortir intéressé et rassasié ou presque. Les deux auteures, créatrices...

sans couverture

Grandes oeuvres politiques: De Platon à Michel Foucault de Jean-Paul Valette

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)
10 etoiles
Histoire des idées et de leurs auteurs
Seize grands penseurs philosophiques sont présentés, avec leur oeuvre principale, après un exposé synthétique de leur environnement historique, leur biographie et leur bibliographie générale. L'apport essentiel de l'oeuvre principale et les échos avec le reste des écrits de l'auteur sont analysés. Il est montré les liens, pour chacun d'eux avec l'histoire, la sociologie, le droit, notamment. C'est ainsi que sont...

sans couverture

Vichy contre Vichy: Une capitale sans mémoire de Audrey Mallet

critiqué par Falgo - (Lentilly - 81 ans)
10 etoiles
Une ville, une histoire, une mémoire
Docteure en Histoire Contemporaine et vichyssoise, Audrey Mallet s'est penchée sur le curieux destin de cette ville et les sentiments complexes portés par ses habitants. Vichy n'a en rien choisi de devenir la capitale de la France sous le Gouvernement de Pétain, la présence de celui-ci pendant 4 ans a forcément influé sur la vie de la ville et surtout...

sans couverture

Déshumanité de Julien Syrac

critiqué par Eric Eliès - (47 ans)
10 etoiles
Une analyse lucide, brillante et passionnée, de notre Modernité libérale et libertaire, à la lumière du covid
Ce premier essai de Julien Syrac (pseudonyme d’un jeune écrivain d’une trentaine d’années, romancier, poète et traducteur), qui ambitionne ni plus ni moins que dresser le portrait de notre société contemporaine et de notre « déshumanité » dont la crise du covid (ridicule à tant d’égards mais aussi cruellement révélatrice) a dévoilé le nihilisme abyssal, est né d’une colère, chargée...

sans couverture

Les films de Pier Paolo Pasolini de Martine Boyer, Muriel Tinel

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 38 ans)
10 etoiles
Celui par qui le scandale arrive(ra toujours)
Pier Paolo Pasolini... Un nom qui annonce toute une époque, les années 60 et 70, un certain cinéma, assez radical, brutal parfois, mais aussi poétique et intellectuel. Un des plus grands réalisateurs (il n'aimait pas ce mot, d'ailleurs) italiens, avec Fellini, De Sica, Rossellini, Ferreri... PPP n'était pas que metteur en scène, il était aussi écrivain, poète, dramaturge. Il a...

sans couverture

Orange amère de Ann Patchett

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 73 ans)
10 etoiles
franny c'est la vie
Précédant le remarquable "La maison des hollandais", "Orange amère" est une saga familiale retraçant le destin d’une famille américaine de la classe moyenne, recomposée à l’envi, où domine la figure de Frances (Franny), partagée entre les liens affectifs conservés avec ses frères et sœurs, dispersés au fil du temps et de leur propre histoire, et l’amour qu’elle voue à ses...

sans couverture

Notre agent en Judée: Une enquête du préfet de Judée de Franco Mimmi

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 75 ans)
10 etoiles
Relecture des Évangiles
"Notre agent en Judée", de Franco Mimmi (éd. Gallimard, Folio policier) intéressera davantage les lecteurs de romans historiques que ceux de polars, qui peuvent être les mêmes, moi par exemple. Il s’agit d’une reconstitution des derniers mois de la vie de Jésus. Ponce Pilate, le préfet romain, est inquiet : les impôts rentrent mal, les zélotes sont menaçants, l'autorité romaine...

sans couverture

Gandorr et le Bond vers Merrényl: Tome 7 de la Saga Gandorr de Jérôme Smiel

critiqué par Jeromesmiel - (saissac - 31 ans)
10 etoiles
Résumé du tome 7 de la Saga Gandorr de Jérome Smiel
Extraordinaire... Énigmatique... Péplum... Quand le chaos assiège la vision d'un paradis planétaire, c'est tout un système truand qui s'écroule... La faute à des actions antérieures vécues et assumées ignorant le futur... Face au chambardement insubordonné qui ranime l'enfer, l'honneur d'apporter son aide est un luxe que peu se permettent... La fin d'un cycle pour peut-être réparer des erreurs et adoucir...

sans couverture

Le dernier Atlas - Tome 3 de Gwen de Bonneval (Scénario), Fabien Vehlmann (Scénario), Fred Blanchard (Dessin), Hervé Tanquerelle (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 52 ans)
10 etoiles
Un volume qui clôt magistralement une série unique
J'ai été littéralement subjugué par le premier tome de cette série qui ouvrait de nombreuses portes. J'avoue avoir trouvé le second tome plus faible que le précédent mais là, les auteurs concluent avec maestria cette série. J'ai retrouvé le côté "page turner" du premier tome avec cet ultime volume. En associant encore plus le côté uchronie de l'histoire ( ah! le...

sans couverture

Sociologie politique de Philippe Braud

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)
10 etoiles
Concepts et pratiques du politique
Afin de préparer notamment les importantes échéances électorales à venir en éviter le mémoire déformant des médias désormais engagés très souvent dans le court-terme, le sensationnel et l'absence de débat de fond, comme parfois les partis, il devient utile de comprendre les mécanismes généraux du politique. S'ils comprennent la répartition des pouvoirs entre institutions et modes de scrutin, ils tournent...

sans couverture

Les récifs coralliens de Abigail Wheatley, Laura Tavazzi (Dessin)

critiqué par Page - (Rennes - 33 ans)
10 etoiles
Au milieu de la mer beaucoup d’êtres à découvrir
Laura Tavvazzi réalise là de nombreuses pages où elle met en scène une bonne quinzaine d’animaux différents naviguant à proximité de récifs coralliens. Avec un pinceau trempé dans l’eau (le pinceau est heureusement fourni), comme par magie les décors vont prendre de magnifiques couleurs. Il n’y a aucun texte accompagnant ces illustrations, par contre on apprécie qu’en fin...

sans couverture

Les Promises de Jean-Christophe Grangé

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 38 ans)
10 etoiles
Monumental
Jean-Christophe Grangé avait quelque peu déçu ses fans, son lectorat, en 2019 et 2020, en publiant deux romans assez courts (en plus, imprimés en caractères assez gros...) et, disons les choses, simplistes : "La Dernière Chasse" et "Le Jour des Cendres". Deux thrillers qui n'étaient que des novélisations des deux premiers épisodes de la saison 1 de la série TV...

sans couverture

Marie-Thérèse d'Autriche de Alexandre Mahan

critiqué par Saint Jean-Baptiste - (Ottignies - 85 ans)
10 etoiles
Une reine et son temps.
Voici une biographie comme on les aime. L’auteur annonce d’emblée qu’il n’a pas l’intention de détailler toutes les guerres qui ont jalonné le règne de Marie-Thérèse mais que son but est de se pencher sur son rôle face aux grands événements de son siècle. Pour commencer il nous rappelle ce qu’étaient le Saint Empire Romain Germanique et la Monarchie autrichienne....

sans couverture

Hamnet de Maggie O'Farrell

critiqué par Alma - (- ans)
10 etoiles
Être et ne pas être
Être et ne pas Être « Dans les années 1580, un couple qui habitait dans la ville de Stratford, eut trois enfants : Susanna, puis Hamnet et Judith, des jumeaux. Le garçon, Hamnet, mourut en 1596, à l'âge de 11 ans . Quatre ans plus tard, son père écrivit une pièce de théâtre intitulée HAMLET » C'est ainsi que Maggie O'Farrell présente son...

sans couverture

Le pont des assassins de Arturo Pérez-Reverte

critiqué par Nav33 - (73 ans)
10 etoiles
Sombre Venise , sombres héros
Septième tome des aventures du capitaines Alatriste. Cette fois-ci nous plongeons dans une Venise sombre , glaciale , brumeuse et pourtant impressionnante de richesse et de puissance , sans équivalent en ce début de 17e siècle . Alatriste et son fidèle Bilboa sont embarqués dans une mission qui n'a rien de glorieux et dont les détails ne leur sont distillés...

sans couverture

Le cerf-volant de Laetitia Colombani

critiqué par Pascale Ew. - (54 ans)
10 etoiles
Histoire d'un combat pour la vie
Léna débarque en Inde pour un mois pour tenter de se remettre d’un drame personnel. Elle manque de se noyer dans la mer et est secourue par une fillette qui joue au cerf-volant et une brigade de jeunes filles. En essayant de les remercier, Léna apprend à les connaître : Lalita, la fillette de dix ans, vit chez des parents...

sans couverture

Diadorim de João Guimarães Rosa

critiqué par SpaceCadet - (Ici ou Là - - ans)
10 etoiles
De l’arrière-pays du Nordeste brésilien à la littérature, une épopée.
Chef-d’œuvre de la littérature brésilienne, l’unique roman publié par João Guimarães Rosa aura été pour moi une découverte aussi inattendue qu’extraordinaire. De prime abord déconcerté tant par le contexte où se déroule le récit que par la singularité du verbe, j’ai hésité un moment mais prenant le temps de m’acclimater à cet univers étranger, sans vraiment m’en rendre compte, je me...

sans couverture

La pierre du remords de Arnaldur Indridason

critiqué par CHALOT - (73 ans)
10 etoiles
un roman policier construit pour nous "scotcher"
«  La pierre du remords » roman d'Arnaldur Indridason Editions Métaillé 345 pages janvier 2021 L'Islande est un petit pays mais doté de très bonnes plumes comme celle d'Arnaldur Indridason, qui mériterait d'être mieux connu. Ce roman policier réserve quelques surprises que je ne dévoilerai pas, la fin en étant une mais cela vous le découvrirez. Valborg, une femme relativement âgée, est retrouvée morte, assassinée dans sa...

sans couverture

La cause des femmes - Le temps des malentendus de Gisèle Halimi

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)
10 etoiles
Une marche vers l'égalité et l'accès à l'avortement
Gisèle Halimi, avocate féministe, revient, dans ces deux essais, sur les combats de sa carrière. Dans Le Temps des malentendus, elle expose en quoi le monopole de la maternité par les femmes ne constitue pas une tare mais plutôt une norme biologique. Dans La Cause des femmes, écrit plus substantiel et volume, idées et faits rappelés, elle relate le sentiment...

sans couverture

Le Théâtre des merveilles de Lluís Llach

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 73 ans)
10 etoiles
tout pour la musique
Dès les toutes premières pages le troisième roman de Lluís Llach se place au niveau de ses deux romans précédents, "Les yeux fardés" et "Les femmes de la Principal". Même plaisir de la lecture, même attrait pour des personnages hauts en couleurs, même désir d’en savoir plus sur leur vie mouvementée, leurs passions, leurs tourments. On y retrouve Barcelone, bien...

sans couverture

La Seconde de Colette

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 75 ans)
10 etoiles
Mystère de la jalousie
Donc, je me suis plongé dans "La seconde" (1929), un roman de Colette que je ne connaissais que de nom et qui m’a fortement intéressé. La "seconde", c’est Jane, secrétaire du grand Farou, écrivain de théâtre de boulevard habitué au succès public, marié avec Fanny mais homme à femmes. Depuis quelque temps, Jane vit chez eux, où Fanny s'occupe de...

sans couverture

Où es-tu, maman ? de Cathy Glass

critiqué par CHALOT - (73 ans)
10 etoiles
roman attachant
Où es-tu maman ? Roman de Cathy Class 319 pages Editions Archipoche Mars 2021 Roman populaire C’est une question d’actualité, grave qui est traitée dans le cadre d’un roman populaire accessible et surtout passionnant. L’auteure qui est « famille d’accueil » en Angleterre reçoit une petite fille de 8 ans, Mélody qui vivait seule avec sa mère, une femme malade, ayant connu et connaissant encore la misère,...

sans couverture

Mahmoud ou la montée des eaux de Antoine Wauters

critiqué par Nathavh - (56 ans)
10 etoiles
Une pépite , à découvrir d'urgence !
Mahmoud Elmachi est aujourd'hui un vieil homme. Certains le surnomment le vieux fou. Chaque jour inlassablement, il prend sa barque et son tuba et plonge au milieu du lac el-Assad. Il y plonge de plus en plus profondément jusqu'à l'engloutissement. Il s'enfonce sur ce qu'était son village, la terrasse du café Farah, la maison de son enfance, de ses amours. L'eau...

sans couverture

Les filles du manoir Foxcote de Eve Chase

critiqué par Pascale Ew. - (54 ans)
10 etoiles
Secrets de famille
Rita est nurse dans la famille Harrington en 1971. Après avoir perdu son bébé à la naissance, Jeannie Harrington a fait un séjour dans un asile, leur maison à Londres a brûlé et le mari, Walter, envoie sa femme avec leurs enfants Hera (12 ans) et Teddy (5 ans) dans un manoir en pleine forêt. Walter espère aussi que sa...

sans couverture

Ars Rediviva de Norbert Dufourcq, Bernard Gavoty, J. Lévi Alvarès, Marc Pincherle

critiqué par Falgo - (Lentilly - 81 ans)
10 etoiles
Pour les connaisseurs en musique classique
Claude Crussard est aujourd'hui complètement oubliée. Cette violoniste devenue musicologue et cheffe d'orchestre a été une des premières femmes à se plonger dans l'univers de la musique baroque (en gros 1600-1750). Elle a fondé en 1935 l'ensemble "Ars Rediviva" avec lequel elle est morte dans un accident d'avion en 1947. Ce livre a été publié en 1951 pour lui et...

sans couverture

Sainte-Thérèse de Lisieux de Fernand Laudet

critiqué par Maranatha - (49 ans)
10 etoiles
Une autre biographie de la petite Thérèse.
Au milieu des biographies de la sainte, et il en existe de très bonnes, il y a celle-ci qui date un peu mais qui apporte son lot de méditations, de prières et de sanctifications. L'auteur livre un ouvrage humble qui met en valeur la sainte de Lisieux. Un volet classique sur sa vie que nous connaissons très bien et des...

sans couverture

Le complexe de la sorcière de Isabelle Sorente

critiqué par CHALOT - (73 ans)
10 etoiles
un roman philosophique indispensable à lire
«Le complexe de la sorcière » Livre écrit par Isabelle Sorente Editions Gallimard 317 pages Février 2021 Une image « effrayante » vient régulièrement à l’auteure : il s’agit d’une femme au crâne rasé attendant sa condamnation. Une sorcière ? Quel est le rapport entre ces deux femmes ? Peut-on parler d’un signe annonciateur ou d’un lien secret qui relie ces deux êtres à des centaines d’années...

sans couverture

Les Empereurs romains et le Christianisme de Léon Homo

critiqué par Saint Jean-Baptiste - (Ottignies - 85 ans)
10 etoiles
Naissance d’une civilisation.
Dans le livre « De la Rome païenne à la Rome chrétienne »* Léon Homo expliquait le développement de la chrétienté dans l’empire romain depuis l’arrivée de saint Pierre à Rome en 44 jusqu’au sacre de Charlemagne par le Pape Léon III en l’an 800. Ce livre-ci, du même auteur, intitulé « Les Empereurs romains et le Christianisme », pourrait être son complément. Léon...

sans couverture

Ici, les femmes ne rêvent pas de Rana Ahmad

critiqué par CHALOT - (73 ans)
10 etoiles
roman réaliste autobiographique
Ici, les femmes ne rêvent pas récit de Rana Ahmad 347 pages pocket Il existe beaucoup de récits écrits par des femmes qui ont subi le joug islamiste. Celui-ci est original parce que l'héroïne qui raconte sa vie difficile et ses grandes souffrances en expliquant le contexte et les contradictions qui basent ces régimes et notamment son pays d'origine...

sans couverture

La France romane de Collectif, Danielle Gaborit-Chopin (Edition)

critiqué par Radetsky - (Massieu - 78 ans)
10 etoiles
La première Renaissance
Préambule : l'Auteur (rang imposé par l'informatique) est en réalité Commissaire Générale d'exposition, dépendant du Musée du Louvre, lequel est coéditeur du livre avec Hazan. Et je renonce à citer le nombre des auteurs impliqués : c'est donc une Oeuvre Collective, rédigée à l'occasiion d'une exposition. Or une exposition, même parcourue scrupuleusement et avec toute l'attention qu'elle...

Page 1 de 7 Suivante Fin