Les dernières critiques

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

Mamie dans les orties : Le 20e siècle raconté par nos grands-mères de Marion de Boüard, Héloïse Pierre

critiqué par CHALOT - (73 ans)
10 etoiles
Une histoire passionnante et originale du féminisme
«  Mamie dans les orties » Le XX ème siècle racontée par nos grands-mères par Héloïse Pierre et Marion de Boüard First Edition 221 pages avril 2021 Un document exceptionnel Le titre ne m'a pas attiré, il a fallu que ma fille Aline me le laisse pour que...

sans couverture

Joseph II: catholique anticlérical et réformateur impatient: 1741-1790 de Hervé Hasquin

critiqué par Saint Jean-Baptiste - (Ottignies - 85 ans)
7 etoiles
Un despote éclairé
Ce livre m’a déçu parce que ce n’est pas une biographie de Joseph II. Mais j’aurais dû m’en douter. L’auteur, Hervé Hasquin, n’est pas vraiment un historien. C’est un docteur en Philosophie et Lettres ; il a été professeur puis recteur...

sans couverture

Ô Verlaine ! de Jean Teulé, Philippe Thirault (Scénario), Olivier Deloye (Dessin)

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
8 etoiles
Les derniers jours d'un clochard céleste
Il semble acquis que désormais, les romans de Jean Teulé feront systématiquement l’objet d’une adaptation en bande dessinée. Il est vrai qu’ils s’y prêtent particulièrement bien et qu’en plus, cet auteur extrêmement talentueux s’est lui-même essayé au neuvième art à...

sans couverture

J'ai tué le soleil de Winshluss

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
8 etoiles
Folie post-apo
Diantre ! Mais que s’est-il donc passé dans le monde ? Que fait ce type qui a l’air d’un chasseur égaré dans la nature, obligé de tuer des chevaux sauvages pour se nourrir ? Pourquoi cette luxueuse villa d’architecte, dans...

sans couverture

Tout est pour le mieux dans le pire des mondes de Régis Duffour, Philippe Godard

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)
7 etoiles
Le meilleur est le pire
Davos, tout le monde connait désormais ce petit coin des Grisons suisses qui évoquent immédiatement pour chacun la fortune, la puissance, la domination du monde. Davos qui n’était connu, au début du XX° siècle, que pour son sanatorium est désormais...

sans couverture

Manaraga de Vladimir Sorokine

critiqué par Myrco - (village de l'Orne - 71 ans)
7 etoiles
La fin du livre
On ne présente plus Sorokine, figure transgressive, controversée et néanmoins de premier plan des lettres russes contemporaines. Avec "Manaraga", son dernier titre paru en français (1), il nous sert sa vision inattendue, insolite à la fois sombre et grotesque de...

sans couverture

Le pèlerin de Samarcande de Geoffrey Moorhouse

critiqué par CC.RIDER - (63 ans)
8 etoiles
Horizons lointains
En 1989, l’auteur obtient l’autorisation de voyager librement en Asie centrale. Il est accompagné d’un guide parfaitement bilingue, Evguéni. Son récit débute dans la cathédrale orthodoxe d’Alma-Ata où il découvre la ferveur remarquable des fidèles et la beauté des chants...

sans couverture

One Piece, Tome 19: Rébellion de Eiichirō Oda

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 32 ans)
9 etoiles
Rencontre avec Mr. 0
Le complot de Crocodile est désormais en marche et semble fonctionner comme prévu. En effet ce n'est plus qu'une question d'heures pour que l'armée royale d'Alabasta et la rébellion ne s'affrontent. Vivi est cependant toujours aussi déterminée à éviter ce...

sans couverture

Bourbon kid de Anonyme

critiqué par Ayor - (49 ans)
9 etoiles
Ça repart de plus belle !
Comme quoi laisser du temps entre deux tomes permet sans doute de mieux apprécier la série. En effet, l'humour bien gras m'a paru plus présent que lors des derniers épisodes, et c'est ce qui m'avait franchement embarqué lorsque j'ai découvert ces...

sans couverture

Bastogne - la dernière offensive d'hitler de John Toland

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 53 ans)
7 etoiles
LA BATAILLE DES ARDENNES PAR QUELQU’UN QUI Y ÉTAIT!
Alors que depuis le 6 juin 1944 et le débarquement Allié sur les plages de Normandie, les armées alliées sont à l’offensive, - sur un front qui se déploie des Pays-Bas à l'Alsace -, tous les généraux américains estiment que...

sans couverture

Grandes oeuvres politiques: De Platon à Michel Foucault de Jean-Paul Valette

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)
10 etoiles
Histoire des idées et de leurs auteurs
Seize grands penseurs philosophiques sont présentés, avec leur oeuvre principale, après un exposé synthétique de leur environnement historique, leur biographie et leur bibliographie générale. L'apport essentiel de l'oeuvre principale et les échos avec le reste des écrits de l'auteur sont...

sans couverture

Le livre coeur de Edmondo De Amicis

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 38 ans)
6 etoiles
Un incontournable un peu surestimé.
"Le livre coeur" est l'un des grands classiques de la littérature italienne, il a d'ailleurs été le livre le plus lu en Italie de sa publication en 1886 jusqu'à la fin des années 60. Le roman est conçu comme le...

sans couverture

Vichy contre Vichy: Une capitale sans mémoire de Audrey Mallet

critiqué par Falgo - (Lentilly - 81 ans)
10 etoiles
Une ville, une histoire, une mémoire
Docteure en Histoire Contemporaine et vichyssoise, Audrey Mallet s'est penchée sur le curieux destin de cette ville et les sentiments complexes portés par ses habitants. Vichy n'a en rien choisi de devenir la capitale de la France sous le Gouvernement...

sans couverture

Pérégrinations d’une paria de Flora Tristan

critiqué par Colen8 - (80 ans)
7 etoiles
Surprenante voyageuse
Le journal de ce voyage de deux ans dans les années 1830 se lit comme un roman sur fond de l’histoire agitée par de multiples révolutions et guerres civiles au sein de la jeune république du Pérou. L’union bénie par...

sans couverture

Les secrets de Vichy de Bénédicte Vergez-Chaignon

critiqué par Falgo - (Lentilly - 81 ans)
8 etoiles
Le Gouvernement de Pétain
Historienne, l'auteur revient sur un certain nombre d'événements survenus pendant la période 1940-45. Elle revient ainsi sur le choix de la ville de Vichy comme siège du gouvernement français et sur les difficultés matérielles et autres rencontrées quotidiennement pendant 5...

sans couverture

La France n'a pas dit son dernier mot de Éric Zemmour

critiqué par CC.RIDER - (63 ans)
7 etoiles
Dîners en ville
Après le retentissant succès du « Suicide français », Eric Zemmour pensait naïvement avoir gagné la bataille des idées. Très vite, il comprit qu’il n’en était rien. Bien que battue en brèche, la doxa, la pensée unique ne s’en montra que plus...

sans couverture

Le Paris de Claude Sautet de Hélène Rochette

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)
9 etoiles
Une vision chorale, amicale et réaliste de Paris et ses alentours
Claude Sautet apprécie les brasseries, restaurants, conversations conviviales, de table, autour d'un verre ou d'un repas : et si la nature n'est pas trop éloignée, ou à défaut des lieux de travail, de vie collective, cela rend le décor meilleur,...

sans couverture

Un monde d'amour de Elizabeth Bowen

critiqué par Fanou03 - (* - 46 ans)
5 etoiles
Déprime au domaine de Montefort
Au domaine de Montefort, qui a connu des jours meilleurs, en Irlande dans l’entre-deux-guerres, une petite fille, Jane, exhume un jour dans le grenier du manoir du domaine, des lettres d’amour, cachées dans une malle. Cette découverte, en faisant remonter...

sans couverture

La chaleur du coeur empêche nos corps de rouiller - Vieillir sans être vieux de Marie de Hennezel

critiqué par Colen8 - (80 ans)
6 etoiles
Le cœur ne vieillit pas
La question du bien vieillir se pose aux jeunes sexagénaires retraités ou en voie de l’être, nombre d’entre eux ayant encore des parents âgés et déjà des petits-enfants. Ils et elles sont à leur corps défendant au cœur de l’intergénérationnel...

sans couverture

Envols T2: Là où vont les rêves de Nicolas Kempf (Scénario), Roger Seiter (Scénario), Luisa Russo (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 65 ans)
7 etoiles
Décollage immédiat !
J’aime beaucoup les bandes dessinées d’aventures et même si certains pensent qu’il s’agit d’un genre mineur – c’est leur point de vue, je l’entends bien – j’estime que ces bédés ont le droit d’exister, mieux quand elles sont bonnes, je...

sans couverture

Klara et le Soleil de Kazuo Ishiguro

critiqué par Alma - (- ans)
6 etoiles
Un brave petit soldat
Ce roman nous transporte dans un monde où les enfants peuvent acheter une AA , c'est à dire une amie artificielle, androïde dont la fonction est de devenir le jouet, la compagne, la nounou de ces enfants. Klara est une...

sans couverture

Guerres secrètes à l'Élysée de Paul Barril

critiqué par CC.RIDER - (63 ans)
8 etoiles
Cabinet noir
Les ennuis du capitaine de gendarmerie Barril commencèrent avec la prise d’otages de La Mecque alors qu’il était conseiller « en coups tordus » auprès des services spéciaux saoudiens. Pour déloger les terroristes cachés dans les immenses sous-sols, il pense d’abord les...

sans couverture

L'échappée basque de Jacques Faget

critiqué par Bernard2 - (DAX - 72 ans)
6 etoiles
Promenade en Pays basque
Le roman nous emmène dans les rues de Biarritz et dans la région environnante. Les fortes traditions basques y sont plutôt bien décrites, sans oublier les excès dans les différents tripots du coin. On découvre aussi une page d’histoire, avec...

sans couverture

Ruralités de Raynal Hortense

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)
8 etoiles
La poésie est dans le pré
Quel plaisir de retrouver le recueils de Les carnets du dessert de lune après leur migration de Bruxelles en Normandie, sur une île de la Seine là où siège la Maison de la poésie de Normandie qui perpétue la magnifique...

sans couverture

Toutes les histoires d'amour ont été racontées, sauf une de Tonino Benacquista

critiqué par Elko - (Niort - 45 ans)
6 etoiles
Binge watching
Après avoir tout perdu, Léo s’isole et s’abîme dans le visionnage compulsif de feuilletons. D’abord pour s’oublier puis pour vivre par procuration. Les épisodes des différentes séries alternent avec ce qui fut sa vie. Chaque personnage y traîne ses failles...

sans couverture

Ultramarins de Mariette Navarro

critiqué par Frunny - (PARIS - 55 ans)
9 etoiles
A la dérive !
Mariette Navarro (1980- ) est une dramaturge et romancière française. Depuis 2016, elle est directrice avec Emmanuel Echivard de la collection Grands Fonds des éditions Cheyne. "Ultramarins" (2021) est son premier roman. Une commandante à la...

sans couverture

Corps royal des quêteurs I : La Table du roi Salomon de Luis Montero Manglano

critiqué par Elko - (Niort - 45 ans)
6 etoiles
En dessous des modèles du genre
Tirso se cherche encore dans la vie, coincé dans une voie universitaire empruntée faute de mieux. C’est alors qu’il assiste au vol d’une pièce de musée et se trouve confronté à une mystérieuse organisation gouvernementale, le CNQ, spécialisée dans la...

sans couverture

Nelson - Tome 7 : Tête à claques de Christophe Bertschy

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 53 ans)
6 etoiles
TÊTE A... TÊTE AVEC NELSON!
Il fait 50 cm de haut, est de couleur orange, mange tout ce qu’il trouve, et rend la vie de son propriétaire et du chien de celui-ci impossible... Mais ce n’est pas Garfield!.. Il vit dans la crasse, mange très bruyamment...

sans couverture

Déshumanité de Julien Syrac

critiqué par Eric Eliès - (47 ans)
10 etoiles
Une analyse lucide, brillante et passionnée, de notre Modernité libérale et libertaire, à la lumière du covid
Ce premier essai de Julien Syrac (pseudonyme d’un jeune écrivain d’une trentaine d’années, romancier, poète et traducteur), qui ambitionne ni plus ni moins que dresser le portrait de notre société contemporaine et de notre « déshumanité » dont la crise...

sans couverture

Un ange distrait de Jean-Pierre Richard

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 68 ans)
5 etoiles
A lire si l'on n'a rien d'autre sous la main
Une situation de départ pas totalement novatrice mais revisitée de façon intéressante : des grands-parents et des petits-enfants se voient échanger leur enveloppe corporelle de par la faute d'un ange stagiaire tout à la fois maladroit et distrait. Dans un premier...

Page 1 de 7 Suivante Fin