Les fiches les plus visitées ce mois ci

Ce classement est basé sur un compteur de visite remis à zéro le premier du mois en cours.

Page 1 de 5 Suivante Fin

1.
426 visites
sans couverture

Le pouvoir du chien de Thomas Savage

critiqué par Jules - (Bruxelles - 77 ans)
8 etoiles
Le Montana, mais pas un western !
Thomas Savage est né en 1915 et a publié ce livre en 1967. Sans aucune intention de créer une « école » quelconque il est l'un des premiers écrivains de ce que l'on appelle aujourd’hui « l’école du Montana ». Ce roman est d’une excellente intensité psychologique et dramatique. L'histoire se passe essentiellement dans le ranch de la famille Burbank près d’un...

2.
408 visites
sans couverture

Aké, les années d'enfance de Wole Soyinka

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 54 ans)
8 etoiles
UNE ENFANCE AU NIGÉRIA.
«Il était une fois»… Et oui, ce livre pourrait sans doute commencer par «Il était une fois», et se poursuivre par… Un jeune garçon africain très intelligent, qui ne rêvait dès son plus jeune âge, que d’aller à l’école et d’apprendre tout ce qu’il pouvait… Malheureusement pour lui, il était surtout un rêveur et un gaffeur impénitent, qui vivait dans...

3.
215 visites
sans couverture

Les matinées sombres de Narcisse Eyi Menie

critiqué par Imani - (Toulouse - 41 ans)
8 etoiles
saisissant.
Ce roman est touchant. Il nous plonge dans la vie d'une adolescente qui se débat avec les vicissitudes de la vie qui l'ont fait naitre dans une famille pauvre vivant dans un taudis et tirant le diable par la queue. Elle se nomme Atsame et est dès sa naissance prédestinée, par sa mère, à se prostituer pour enrichir la famille. On...

4.
176 visites
sans couverture

Sans passer par la case départ de Camilla Läckberg

critiqué par CHALOT - (73 ans)
10 etoiles
nouvelle glaçante
« Sans passer par la case départ » nouvelle écrite par Camilla Läckberg éditions Act Sud 99 pages octobre 2021 Quatre adolescents et adolescentes, deux garçons et deux filles passent le réveillon ensemble. L'histoire se déroule dans l'archipel de Stockholm. Quel plaisir de se retrouver là, ensemble.... Ils se fréquentent depuis très longtemps et leurs parents se connaissent bien et d'ailleurs ils se retrouvent pas loin à fêter ensemble,...

5.
167 visites
sans couverture

Les Aquatiques de Osvalde Lewat

critiqué par CHALOT - (73 ans)
10 etoiles
réflexion, humour noir et écriture puissante
« Les aquatiques » roman d'Osvalde Lewat éditions les Escales domaine français 297 pages août 2021 Katmé Abbia, enseignante, a épousé un homme très important, préfet de la capitale, qui ne s'intéresse qu'à une seule chose : aller le plus loin possible dans la hiérarchie politique de ce petit état dit démocratique d'Afrique subsaharienne, le Zambuena. Lorsque son mari apprend que la tombe de sa belle-mère située sur l'emplacement d'une...

6.
161 visites
sans couverture

Les bactéries : amies ou ennemies ?: Halte aux idées reçues sur l'étonnant et mystérieux monde des germes ! de Markus Egert, Frank Thadeusz

critiqué par Colen8 - (80 ans)
7 etoiles
Quelques longueurs d’avance
Les Homo sapiens qui existent depuis moins de 300 000 ans descendent des premières cellules vivantes dont l’ancienneté remonte à près de 4 milliards d’années. Plus généralement l’évolution les a façonnés avec un micro-biome constitué d’autant de bactéries qu’il y a de cellules dans leur corps. Celles-ci agissent en amies comme un organe externe commensal De surprenantes anecdotes rappellent où sont...

7.
142 visites
sans couverture

Quand les esprits viennent aux médecins: 7 récits pour soigner de Serge Bouznah, Catherine Lewertowski

critiqué par Page - (Rennes - 33 ans)
10 etoiles
Des passeurs en matière de santé
En 2005, paraissait "Avicenne l’Andalouse" évoquant des consultations transculturelles à l'hôpital Avicenne de Bobigny (appelé jusqu’en 1978 l’hôpital franco-musulman). Quoique sans références théoriques, se dessinait là une influence des idées de Tobie Nathan. Ce titre était codirigé par Isodoro Moro Gomez et Marie Rose Moro ; c’est justement cette dernière qui assure la préface de l’ouvrage "Quand les esprits...

8.
123 visites
sans couverture

La ferme de l'enfant-loup: Les derniers jours du maquis du Vercors de Jean-David Morvan (Scénario), Facundo Percio (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 65 ans)
9 etoiles
Soyez les bienvenus dans le Vercors...
Jean-David Morvan vient de se voir attribuer le prix Goscinny, c'est-à-dire une des grandes récompenses que peut obtenir un scénariste de bande dessinée. Il recevra officiellement son prix à Angoulême en janvier prochain et pour être précis, il partage son prix avec Madeleine Riffaud, coscénariste de l’album «Madeleine, résistante ». Mais, même si c’est cet album qui a été distingué, il...

9.
121 visites
sans couverture

Il est juste que les forts soient frappés de Thibault Bérard

critiqué par Psychééé - (33 ans)
6 etoiles
Un sujet lourd, un ton léger
Le sujet traité n’est pas léger, loin de là : Sarah, une femme de 40 ans, raconte comment elle a quitté ce monde récemment des suites d’un cancer en laissant son amour et ses enfants. Le style surprend dès les premières lignes et l’humour perdure malgré le sujet. C’est donc depuis l’au-delà qu’elle nous raconte leur histoire. Sarah et Théo forment...

10.
115 visites
sans couverture

Block 109 - S.H.A.R.K de Vincent Brugeas (Scénario), Ryan Lovelock (Dessin)

critiqué par Fanou03 - (* - 46 ans)
7 etoiles
La Grande Evasion
Dans l’univers uchronique de Block 109 où Hitler a été assassiné en 1941, le Reich a déclenché le feu nucléaire sur États-Unis, le Royaume-Uni et le Canada. L’Australie héberge ce qui reste de la flotte du Pacifique... et des milliers de prisonniers de guerre allemands, dans le camp de Rabbit Flat, au milieu du désert. Il y a aussi des...

11.
112 visites
sans couverture

Les aventures de Ruben Jablonski de Edgar Hilsenrath

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 54 ans)
10 etoiles
EDGAR HILSENRATH, AUTOBIOGRAPHIE (A PEINE…) DÉGUISÉE!
Au début de l’histoire, nous sommes en 1938. La guerre à venir gronde déjà, mais de cela Ruben Jablonski, n’en a cure! Et pour cause, c’est un jeune juif allemand âgé de 12 ans, qui vit avec sa famille à Halle-sur-Saale (aujourd’hui en Saxe-Anhalt) en Allemagne. C’est un garçon espiègle, rêveur, qui comme tous les jeunes de son âge adore...

12.
112 visites
sans couverture

Block 109 - Maruta de Vincent Brugeas (Scénario), Ryan Lovelock (Dessin)

critiqué par Fanou03 - (* - 46 ans)
5 etoiles
Où donc est passé l'âme de Block 109 ?
Dans l’univers uchronique de Block 109 où Hitler a été assassiné en 1941, le Reich a déclenché le feu nucléaire sur États-Unis, le Royaume-Uni et le Canada. La flotte du Pacifique s’est réfugié en Australie. Au cours d’une mission spéciale, le lieutenant Worth, un officier américain, découvre avec son équipe une île où est cachée une base secrète japonaise. Les...

13.
110 visites
sans couverture

813, la double vie d'Arsène Lupin de Maurice Leblanc

critiqué par Killeur.extreme - (Genève - 40 ans)
10 etoiles
813 première partie.
Rudolf Kesselbach, richissime et ambitieux roi du diamant sud-africain, est cambriolé et assassiné, la carte d'Arsène Lupin est découverte et tout indique que Lupin, qui a fait le mort depuis l'affaire de l'Aiguille au point que beaucoup ont cru à sa mort, cette fois n'a pas seulement neutralisé et volé sa victime, il a aussi versé le sang, Lenormand, chef...

14.
112 visites
sans couverture

Premières lectures de Justine Mintsa

critiqué par Imani - (Toulouse - 41 ans)
6 etoiles
Ce récit destiné à la jeunesse nous transporte dans le monde rural au Gabon.
Une jeune fille en école primaire, ayant pour ambition de décrocher en fin d’année son Certificat d’études primaires, fait la connaissance d’un jeune britannique venu dans son village. Ils échangent et apprennent beaucoup l’un de l’autre ; des us et coutumes de leurs pays respectifs. Elle découvre Shakespeare, et lui les soirées de conte autour du feu. Premier roman publié de Justine MINTSA,...

15.
107 visites
sans couverture

Le bouddha de banlieue de Hanif Kureishi

critiqué par Féline - (Binche - 43 ans)
8 etoiles
L'Angleterre des années 70 vue par un "Paki"
Karim, 17 ans, mène sa petite vie, assez médiocre dans la banlieue londonienne. En apparence parfaitement adapté, il peine à se "trouver" tiraillé par sa double culture. D'un côté, la famille de sa mère, anglaise bon teint, avec la tante Jean, alcoolique notoire et l'oncle Ted, chauffagiste raté ; famille aux principes bien installés mais au demeurant débrouillarde et ambitieuse....

16.
107 visites
sans couverture

Meurtre par injection de Eustace Mullins

critiqué par CC.RIDER - (63 ans)
8 etoiles
Primum non nocere
Dès 1600 avant J.C., plus de 900 médicaments étaient déjà à la disposition des médecins y compris l’opium. Aujourd’hui, la médecine allopathique est devenue dominante. Elle cherche à discréditer, à déconsidérer, voire à annihiler sa concurrente, la médecine homéopathique à laquelle encore beaucoup de gens dont la reine Elizabeth II continuent à avoir recours. Pourtant, en 1847, aux Etats-Unis, le...

17.
104 visites
sans couverture

Ce qui est sans être tout à fait: Essai sur le vide de Étienne Klein

critiqué par Colen8 - (80 ans)
7 etoiles
Entre néant et trop plein
Par-delà quantité d’expressions courantes telles « faire le vide dans sa tête » cette question du vide s’est posée aux philosophes depuis le présocratique Parménide il y a 2 600 ans. Les expériences du vide en physique classique s’y sont ajoutées grâce aux savants du XVIIe au XIXe siècle, puis il y a eu le vide de la cosmologie appréhendé...

18.
105 visites
sans couverture

Un agent nommé Parviz de Naïri Nahapétian

critiqué par Tistou - (65 ans)
8 etoiles
John Le Carré au pays des Mollahs ?
« Naïri Nahapetian, une auteure à revoir. » concluai-je de ma critique de Dernier refrain à Ispahan, première lecture de ma part de cette auteure franco-iranienne d’origine arménienne. Hé bien c’est le cas avec ce Un agent nommé Parviz qui fleure bon le roman d’espionnage sauce John Le Carré, et, je trouve, plus convaincant que Dernier refrain à Ispahan. Il y...

18.
104 visites
sans couverture

Les choses de la vie de Paul Guimard

critiqué par Mallollo - (39 ans)
10 etoiles
Dix longues secondes...
Entre le début du virage du lieu-dit de la Providence et le champ où la vieille MG finit sa course, il ne s'est pas écoulé plus de dix secondes. Dix longues secondes de presque cent pages, pendant lesquelles Pierre a largement le temps de penser à ce qui lui arrive. Le temps de se voir mourir... "Lorsque j'ai vu la bétaillère...

20.
103 visites
sans couverture

La formule préférée du professeur de Yōko Ogawa

critiqué par Bernadette COUTURIER - (69 ans)
9 etoiles
Beauté des mathématiques
Un professeur de mathématiques passionné des nombres et de leur beauté apprend leur magie à une aide-ménagère embauchée via une entreprise d'intérim. Suite à un accident de la circulation, ce vieillard attachant a une autonomie de mémoire de quatre-vingts minutes, mais ce handicap ne l'empêche pas de plancher sur des concours mathématiques et de les gagner. Comme une meilleure intimité s'installe entre...

21.
102 visites
sans couverture

La Paix des dupes de Philip Kerr

critiqué par Andra - (64 ans)
1 etoiles
Invraisemblable
Ceux qui ont été envoûtés par la Trilogie berlinoise seront très déçus. Kerr a perdu sa touche dans ce roman d'espionnage, dont les figures de proue paraissent bien fades, si on les compare à Bernie Gunther. Un germaniste bizarrement embauché par Roosevelt pour l'assister à la conférence de Téhéran, et un officier de l'armée allemande. L'idée de départ est accrocheuse...

21.
100 visites
sans couverture

Block 109: Ritter Germania de Vincent Brugeas (Scénario), Ronan Toulhoat (Dessin)

critiqué par Fanou03 - (* - 46 ans)
7 etoiles
Le Bras de la Justice
Dans l’univers uchronique de Block 109 où Hitler a été assassiné en 1941 et Himmler le remplace, le Ritter Germania est une sorte de super-héros inventé par Goebbels. Incarné à l’écran par l’incontrôlable Joachim Stadler, celui-ci est mis à la retraite à la fin des années 1940. Mais voilà qu’en 1950 deux haut fonctionnaires du Reich sont assassinés, deux crimes...

23.
95 visites
sans couverture

FAM de Chantal Magalie Mbazoo-Kassa

critiqué par Imani - (Toulouse - 41 ans)
10 etoiles
C'est un roman qui vaut mille détours.
Une plume acerbe. Une intrigue bien ficelée. Un personnage principal haut en couleur : tout est réuni pour faire de ce roman un véritable coup de poing. L'on rencontre Fam le personnage principal dès la première page de ce roman et on le suit, lui qui après de brillantes études supérieures en Europe, rentre chez lui accompagné de sa femme, la...

24.
92 visites
sans couverture

Largo Winch - Tome 23 - La frontière de la nuit de Éric Giacometti (Scénario), Philippe Francq (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 52 ans)
8 etoiles
Un début de diptyque très prometteur.
Avec ce dernier opus, j'ai l'impression qu'Eric Giacometti s'est parfaitement accaparé le personnage de Largo Winch. On retrouve ici tout ce qui avait fait le succès de cette série : beaucoup d'humour, des répliques cinglantes, des retournements de situation, un soupçon de sexe , le tout reposant enfin sur un scénario simple qui prend de plein fouet l'actualité. Du mouvement...

25.
90 visites
sans couverture

L'étranger de Albert Camus

critiqué par Acque - (Italie - 41 ans)
8 etoiles
Etranger pour soi-même
Dès les premières lignes: " Aujourd'hui maman est morte. Ou peut-être hier, je ne sais pas. ", on est plongé dans l'esprit de cet homme, Meursault, qui " passe son existence " comme s'il était un passager dans son proppre corps. Toute sa vie, ou bien la vie que les autres lui font vivre, sera mise dans les mains de quelqu'un...

26.
88 visites
sans couverture

Brèves de solitude de Sylvie Germain

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 75 ans)
9 etoiles
âmes séparées
Ce nouveau roman de Sylvie Germain est constitué de deux parties. La première partie, avec unité de temps et de lieu se passe en une journée, dans un square à Paris, où différentes personnes se croisent, passent un moment, chacune murée dans sa solitude ; une vieille dame, un apprenti écrivain, des jeunes gens et jeunes filles, des mamans avec enfants,...

27.
86 visites
sans couverture

Armada de Ernest Cline

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 32 ans)
4 etoiles
Lourd et prévisible
Zack est un adolescent vivant seul avec sa mère étant donné que son père a tragiquement disparu lors d'un accident quand qu'il n'était encore qu'un nourrisson. Ne s'intéressant guère à l'école et à la vie réelle, il préfère s'échapper dans les jeux vidéos et notamment Armada, jeu de simulation spatiale où il doit combattre des extra-terrestres menaçant d'envahir la Terre....

28.
84 visites
sans couverture

Les temps déchirés de Hallnaut Engouang

critiqué par Imani - (Toulouse - 41 ans)
3 etoiles
Et si les mots mouraient d’eux-mêmes ?
Et si l’encre se sauvait ? Et si l’on passait un peu de colle sur les pages de ces temps qui se veulent déchirés ? Aie ! Ouille ! grammaire ! Une œuvre à mettre à la poubelle dès la première page. Ce sont des vers lourds qui ne mènent nulle part autre qu’à l’ennui. La plume s’est mise au service de peu d’ambition litteraire. Le...

28.
82 visites
sans couverture

Canoë Bay de Tiburce Oger (Scénario), Patrick Prugne (Dessin)

critiqué par MEISATSUKI - (45 ans)
5 etoiles
Manque de consistance
1756, Portes de la Nouvelle France, Colonie des Amériques. Le narrateur de cette histoire est un jeune garçon qui nous retrace son petit bout de vie. Nait d'un père français et d'une mère irlandaise, orphelin à 3 jours, il va connaitre l'orphelinat puis la vie de mousse et celle pirate. J'ai regretté cet aspect "narrateur" qui m'a fait prendre de...

30.
82 visites
sans couverture

Fahrenheit 451 de Ray Bradbury

critiqué par Tophiv - (Reignier (Fr) - 46 ans)
10 etoiles
Le livre, symbole de culture
451 degrés Fahrenheit représentent la température à laquelle un livre s'enflamme. Dans une société future où la lecture, source de questionnement et de réflexion, est considérée comme un acte antisocial, un corps spécial de pompiers est chargé de brûler tous les livres dont la détention est interdite pour le bien collectif. Montag,l'un d'entre eux, se dresse peu à peu contre...

Page 1 de 5 Suivante Fin