Bande dessinée => Divers (1050 livres critiqués)


Page 1 de 21 Suivante Fin

couverture

Les dames de Kimoto de Cyril Bonin

critiqué par Vince92 - (Zürich - 46 ans)

Générations successives

8 etoiles
Au Japon au début du XXème siècle... 5 générations de femmes se suivent mais c'est Hana dont le lecteur suit la destinée particulière. Dans les environs d'Okinawa à cette époque, les mœurs traditionnelles font que les femmes n'ont pas grand-chose à dire mais en réalité c'est elles qui dirigent tout par leur intelligence pratique supérieure....

couverture

Couleur de peau : miel T01 de Jung

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 70 ans)

De la Corée à la Belgique vu par un jeune Coréen adopté

8 etoiles
Le parcours d'un jeune Coréen adopté qui quitte, très jeune, son pays natal, pour rejoindre une famille dans un pays inconnu. Le récit du vécu de l'adoption par un enfant adopté originaire de Corée. Il est évident que l'auteur connaît parfaitement bien le problème. Tout son cheminement de la découverte à l'adaptation puis l'intégration, sans oublier...

couverture

Nos adoptions T01: Nous t'avons adopté de Laëtitia Marty (Scénario), Jung (Scénario et dessin)

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 70 ans)

L'adoption vue par les adoptants

8 etoiles
Après avoir traité avec tact, délicatesse, sensibilité le sujet de l'adoption vue par l'adopté, l'auteur, qui cette fois travaille avec une scénariste au même parcours d'enfance, aborde le sujet vu par les familles adoptantes. On retrouve toutes les qualités de l'autre ouvrage. Toutes les phases d'incertitude, d'interrogation que traversent les parents sont superbement évoquées. Le dessin est...

couverture

Zélie Nord-Sud de Cosy

critiqué par Pacmann - (Tamise - 58 ans)

Cosey en Afrique

6 etoiles
Une oeuvre de commande par la coopération helvétique qui a demandé à Cosey de commettre cette nouvelle perle d'un esthétisme remarquable. Le dessin est d'une très grande qualité et le texte est comme souvent avec cet auteur, sobre et très sommaire. L'histoire est très simple, c'est celle de Zélie, jeune fille qui a quitté le...

couverture

Rwanda : à la poursuite des génocidaires de Thomas Zribi (Scénario), Damien Roudeau (Dessin)

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)

Hurlements dans les collines

9 etoiles
Le génocide rwandais fut l’un des pires de l’Histoire, non seulement par son ampleur mais par sa violence et sa cruauté. Durant l’été 1994, ce fut près d’un million de Tutsi, hommes, femmes et enfants confondus, qui furent exterminés par le gouvernement hutu, avec la complaisance de l’ONU et en particulier de la France, qui...

couverture

L'Illusion magnifique, livre 1 : New York, 1938 de Alessandro Tota

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)

Naissance d'une mythologie américaine

8 etoiles
1938, New York. Sous le coup de la Grande dépression, les luttes syndicales s’intensifient, tandis qu’en Europe, l’ascension du nazisme fait peser la menace d’une guerre. Diana Morgan débarque de son Kansas natal pour fuir la misère. Pour elle, New York est la ville de tous les possibles, et ce n’est pas parce qu’elle est...

couverture

Le dernier sergent T01: Les Guerres immobiles de Fabrice Neaud

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)

Avant la tempête…

9 etoiles
Vingt ans après la publication du quatrième volet de son « Journal », Fabrice Neaud inaugure avec ce « Dernier Sergent » un nouveau cycle de son projet autobiographique colossal, « Esthétique des brutes ». Tout en évoquant son parcours personnel entre 1998 et 2000, avec comme axe son insatiable quête d’amour des...

couverture

Hergé, les ultimes secrets de Bob Garcia

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 41 ans)

Pas essentiel

5 etoiles
Les livres sur Tintin et son créateur Hergé sont légion, parce qu'ils sont nombreux. Celui-ci, sorti cette année, ne changera strictement rien. Si vous êtes un Tintinophile diplômé, ou un Tintinologue, vous n'apprendrez rien, ou quasiment rien. Si vous n'aimez pas suffisamment Tintin pour lire un livre sur Hergé, vous vous ennuierez peut-être. En tout...

couverture

A quoi pensent les Russes de Nicolas Wild

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)

Carnet de voyage dans l’empire de « PalPoutine »…

8 etoiles
En juin 2022, alors que les combats font rage en Ukraine, Nicolas Wild débarque à Saint-Pétersbourg. L’accès sur le sol russe est alors interdit aux journalistes, mais l’auteur, en tant qu’artiste et bédéaste, se voit accorder l’autorisation d’y séjourner. Armé de ses seuls pinceaux et carnets de croquis, Wild va pourtant se livrer à un...

couverture

Altamont de Herik Hanna (Scénario), Charlie Adlard (Dessin)

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)

Le Peace and Love assassiné par les Anges de l'enfer !

8 etoiles
Californie, décembre 1969. Cinq jeunes gens ont pris la route dans leur combi VW en direction d’Altamont, à l’est de San Francisco. Un festival de rock avec les plus grandes stars du moment doit s’y dérouler afin de rivaliser avec Woodstock, qui a eu lieu quelques mois auparavant dans l’Etat de New-York. Entre les volutes...

couverture

Au coeur des solitudes de Lomig

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)

Un merveilleux hommage à un pionnier de l'écologie

9 etoiles
Il y a près de 200 ans, l’Écossais John Muir fut l’un des pionniers de l’écologie. Ce biopic en BD retrace les différentes expéditions dans le Nouveau Monde de cet écrivain passionné de nature. C’est un accident lors duquel il faillit perdre la vue dans la scierie où il travaillait qui provoqua chez lui un...

couverture

Tintin et le Mystère de la Toison d'Or - l'album du film de André Barret, Remo Forlani, Hergé

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 41 ans)

Version papier du premier film

7 etoiles
Bien des années avant Jamie Bell dans le film d'animation de Spielberg, Jean-Pierre Talbot, jeune Belge, professeur de sport à l'époque, sera le premier à incarner, dans un film, le personnage de Tintin. Il le fera à deux reprises, et ne jouera plus au cinéma par la suite, de même qu'il s'agissait de ses premiers...

couverture

Tintin et les Oranges Bleues - l'album du film de André Barret, Hergé

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 41 ans)

Version papier du second film

7 etoiles
En 1961, "Tintin et le Mystère de la Toison d'Or" sort au cinéma, c'est le premier film avec acteurs sur les personnages de Hergé. Le film est sympathique comme tout, certes daté désormais, mais il conserve un charme d'antan qui ne plaira peut-être pas aux djeunz de maintenant, mais qui rappellera des souvenirs aux plus...

couverture

Les vrais secrets de la Licorne de Daniel Couvreur, Philippe Goddin, Frédéric Soumois

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 41 ans)

Derrière le chef d'oeuvre

10 etoiles
"Le Secret de la Licorne" est le11ème album de "Tintin" et le premier volet d'un diptyque consacré à une chasse au trésor qui enchantera des millions de lecteurs depuis la première publication de l'histoire, en 1942. C'était alors en noir & blanc, en strips (ou lignes de cases) de 4 ou 5 cases, une par...

couverture

A la recherche du trésor de Rackham le Rouge de Hergé

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 41 ans)

Derrière le monument

10 etoiles
En 1943, alors que "Le Secret de la Licorne" sort en album en tant que 11ème opus (ils n'étaient pas numérotés à l'époque, mais désormais, c'est le 11ème), Hergé, toujours dans le "Soir volé" (voir ma précédente critique), continue, tant bien que mal, dans ce contexte hautement explosif, malsain et ambigu de l'Occupation de son...

couverture

Tintin de A à Z de Patrice Leconte

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 41 ans)

Réjouissant

8 etoiles
Patrice Leconte, on ne le présente plus. Réalisateur ayant notamment signé "Les Bronzés" et ses deux suites (le second film est un triomphe, le troisième une pure honte), mais aussi "La Fille sur le pont" ou plus récemment "Maigret", il est un passionné de BD, son premier film est d'ailleurs une adaptation de Gotlib, "Les...

couverture

Mediator, un crime chimiquement pur de Irène Frachon (Scénario), Éric Giacometti (Scénario), François Duprat (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 67 ans)

Le roman graphique à lire !

9 etoiles
C’est lors de mon séjour récent à l’hôpital que j’ai lu cette remarquable enquête sur le Médiator. Le scénario est signé Irène Frachon, pneumologue hospitalière qui a commencé à enquêter et lancer l’alerte en 2007, et Eric Giacometti, journaliste et romancier, qui a travaillé à une époque au Parisien. C’est très bien documenté, précis et,...

couverture

Journal Tintin - spécial 77 ans de Collectif

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 41 ans)

Après une si longue absence

10 etoiles
J'ai beau avoir (bientôt) 41 ans, je n'ai, je dois le dire, jamais lu un seul numéro de "Tintin Magazine". Créé en 1946, ce mythique magazine de BD lisible de 7 à 77 ans, comme le disait la fameuse formule, a en effet cessé son existence en 1988, péniblement (il ramait vraiment, les dernières années...

couverture

La maison de la plage de Victor Pinel, Séverine Vidal

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 70 ans)

Une vie de famille autour de la vie d'une maison d'été

8 etoiles
Dans une maison familiale de vacances, au début de l'été, la famille réunie cherche une solution pour que cette maison reste au sein de la famille car l'un d'entre eux veut la vendre. Au fil des échanges, on découvre les vies de chacun ainsi que l'histoire de cette maison avec les relations affectives entretenues par les...

couverture

Contrition de Carlos Portela (Scénario), Keko (Dessin)

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)

L'impossible rédemption

8 etoiles
Contrition Village, Floride, mars 2008. Un homme, Christian Nowak, meurt chez lui dans l’incendie de sa maison. Mort accidentel ou suicide ? Nowak vivait reclus dans cette zone réservée aux délinquants sexuels, on ne lui connaissait pas d’ennemis. Mais l’affaire attire l’attention de Marcia, journaliste employée par le canard local et résolue à découvrir la...

couverture

Un jour, le soir de Giacomo Nanni

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)

Déception

6 etoiles
Auteur hors des sentiers battus, Giacomo Nanni nous avait interpelés il y a quatre ans avec son « Acte de dieu », dialogue métaphysique entre l’Homme et la nature à la beauté étrange. Puis arriva « Tout est vrai », dans le même registre que son prédécesseur, où était évoquée, dans un contexte post-attentats, l’irruption...

couverture

La cure de Mário César

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)

On ne soigne pas la maladie d’amour

7 etoiles
Dès son plus jeune âge, Acácio fait le désespoir de ses parents. Le garçonnet préfère jouer à la poupée plutôt qu’au football, aime aider sa mère à la cuisine et adore s’habiller en fille. Mais dans la famille Do Nascimento, l’homosexualité n’existe pas et elle n’existera jamais ! Pour soigner cette « maladie », les...

couverture

Cerveaux augmentés (humanité diminuée ?) de Miguel Benasayag, Thierry Murat (Scénario et dessin)

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)

De si beaux cyborgs…

9 etoiles
Alors que l’intrusion de la technologie dans notre quotidien semble s’emballer, notamment avec les applications d’intelligence artificielle, certains chercheurs ont déjà tiré la sonnette d’alarme. Avec cet essai graphique, Thierry Murat, « absent des réseaux sociaux » mais pas pour autant « technophobe », nous invite à faire un pas de côté. Il en ressort...

couverture

Le baiser de Frédéric Debomy (Scénario), Andrea Bruno (Dessin)

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)

La liberté au bout du trottoir

8 etoiles
Quelque part en Asie, dans une ville réputée pour son tourisme sexuel. Duyên se prostitue dans le cybercafé tenu par une « grande sœur ». Un beau jour, elle rencontre un jeune Français un peu coincé, partagé entre ses fantasmes et sa quête de romantisme. Une brève histoire qui se conclura par un baiser délicat,...

couverture

Gisèle Halimi: Une jeunesse tunisienne de Danièle Masse (Scénario), Sylvain Dorange (Dessin)

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)

L’éclosion d’une figure incontournable du féminisme

8 etoiles
Avocate et militante infatigable des droits de l’Homme, Gisèle Halimi s’est attelée toute sa vie à tenter de rendre le monde meilleur. A titre d’hommage trois ans après sa mort, cette biographie dessinée, en évoquant sa jeunesse en Tunisie, nous permet de comprendre ce qui a forgé l’identité de cette icône de la cause féministe,...

couverture

La Fabrique des Français : Histoire d'un peuple et d'une nation de 1870 à nos jours de Carl Aderhold, Sébastien Vassant, Françoise Davisse (Scénario et dessin)

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)

Qui a peur du grand méchant remplacement ?

7 etoiles
L’immigration en France ne date pas d’hier et cet ouvrage vient nous rafraîchir la mémoire à bon escient. L’Hexagone tel qu’on le connaît aujourd’hui est constitué d’une mosaïque de populations venues du monde entier, qui ont contribué à la richesse économique de la France et constituent un apport culturel indéniable, loin des peurs agitées par...

couverture

Journal T04 : Les Riches Heures de Fabrice Neaud

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)

La renaissance du papillon ?

9 etoiles
Avec ces « Riches Heures », Fabrice Neaud poursuit son impressionnant journal « introspectif ». Le chapitre douloureux où il évoquait sa relation « amoureuse » difficile avec le « Doumé » semble définitivement clos. L’auteur semble plus apaisé et ce tome annonce un retour progressif à un quotidien délesté des passions orageuses. Il reprend...

couverture

Musée de Christophe Chabouté

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)

Une déclaration d’amour à un musée splendide

7 etoiles
Ce huis-clos très poétique nous plonge au cœur du Musée d’Orsay. On y découvrira que même la nuit, il y a beaucoup de vie dans ce lieu mythique, et que si les visiteurs aiment à observer les œuvres qui le peuplent, ils ignorent qu’eux-mêmes sont observés par ces dernières. Un jeu de miroir fascinant qui...

couverture

Comme un oiseau dans un bocal : portraits de surdoués de Lou Lubie

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)

Le ciel scintillant des hauts potentiels

7 etoiles
Ça veut dire quoi, être surdoué aujourd’hui ? En quoi un surdoué est-il différent de nous ? Pourquoi ces êtres « à haut potentiel intellectuel » (HPI) fascinent-ils autant qu’ils peuvent provoquer le rejet ? Lou Lubie s’est intéressée au sujet en brossant le portrait de deux personnalités HPI dans cet ouvrage mêlant fiction et...

couverture

Sapiens - tome 2 (BD): Les piliers de la civilisation de Yuval Noah Harari, David Vandermeulen (Scénario), Daniel Casanave (Dessin)

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 70 ans)

Une deuxième totale réussite

9 etoiles
Après avoir présenté UNE histoire de l'évolution physique des différentes espèces, ce deuxième tome expose l'évolution des sociétés. Cette fois encore, il importe d'avoir en tête qu'il s'agit d'UNE histoire et non de L'HISTOIRE, c'est à dire que c'est une vision, une interprétation de ces évolutions. Les bases sont concrètes mais, comme pour tout, travail d'historien,...

couverture

Le roman des Goscinny: Naissance d'un gaulois de Catel

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 70 ans)

Une biographie à deux voix, riche et pudique

8 etoiles
Pour ce qui est du fond, bien qu'affichant dans le titre le mot roman, il s'agit bien d'une biographie. Pour la forme, le choix a porté sur le roman graphique avec Catel comme illustratrice. Ce choix n'est pas anodin car il influe sur l'organisation rédactionnelle. En effet, Catel ne dessine que des biographies de femme, ce...

couverture

L'Odyssée d'Hakim T02: De la Turquie à la Grèce de Fabien Toulmé

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 70 ans)

Une continuité sans rupture dans la qualité

9 etoiles
Hakim, qui a dû fuir son pays en guerre pour espérer survivre, poursuit son chemin, cherchant un endroit où il pourra simplement être accueilli et reprendre une vie la plus normale possible. Un deuxième volume aussi réussi que le précédent. Un scénario clair n'éludant rien mais sans recherche d'effets. Un témoignage simple et efficace. Un dessin inchangé,...

couverture

Retour à l'Éden de Paco Roca

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 70 ans)

Regard sur le poids des traditions, des cultures, de la politique sur la vie des femmes

8 etoiles
La vie d'une femme issue d'un milieu peu favorisé dans un contexte social difficile, celui de l'Espagne franquiste. Un regard sur la condition de la femme de façon générale dans l'Europe de la première partie du XXème siècle. Pour ceux qui sont nés avant les années 70, beaucoup de ces choses sont connues. Par contre, pour...

couverture

L'Odyssée d'Hakim T01: De la Syrie à la Turquie de Fabien Toulmé

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 70 ans)

Un récit-témoignage enrichissant et parfaitement réalisé

9 etoiles
L'auteur, sensibilisé à la situation des réfugiés suite à plusieurs événements publiés dans les médias, a souhaité réaliser un ouvrage sur ce thème. Il finit par entrer en contact avec un Syrien arrivé en France, qui accepte de lui raconter son histoire. C'est cette histoire-témoignage qui est ici racontée Tout est clair dans cet ouvrage. Le récit chronologique est...

couverture

Environnement toxique de Kate Beaton

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)

Le marchand de sable qui donnait des cauchemars

7 etoiles
Dans ce roman autobiographique, Kate Beaton évoque son expérience dans l’Alberta où elle fut embauchée à l’âge de 21 ans par des grandes compagnies exploitant le pétrole issu des sables bitumineux. Comme de nombreux étudiants canadiens, il lui fallait rembourser son prêt. La jeune fille choisit alors de quitter sa Nouvelle Ecosse natale, le but...

couverture

Tati et le film sans fin de Arnaud Le Gouëfflec (Scénario), Olivier Supiot (Dessin)

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)

Les drôles de bobines d'un Martien du 7e art

8 etoiles
Jacques Tati, personnage hors normes du cinéma français et créateur du célèbre Monsieur Hulot, avait acquis une stature internationale, en réalisant des films où sa vision du cinéma ne transigeait pas avec les codes habituels. A l’image de l’homme, Arnaud Le Gouëfflec et Olivier Supiot proposent une biographie très libre empreinte de poésie colorée. La couverture...

couverture

Babybox de Jung

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 70 ans)

Quête d'origines

7 etoiles
Un thème rarement traité : celui de l'adoption et par conséquent de l'abandon qui a précédé. Cela débouche logiquement sur le besoin de connaître ses origines, de savoir d'où l'on vient et pourquoi cet abandon s'est produit. Cet album combine même deux problèmes : celui de l'adoption et celui de l'émigration. Les parents de Claire sont des...

couverture

Sur un air de fado de Nicolas Barral

critiqué par Marvic - (Normandie - 65 ans)

Passé, présent, futur

8 etoiles
Quand on fait la connaissance du docteur Fernando Pais, il sort des locaux de la police où il soigne un inspecteur. On est au Portugal, en 1968. Il vit seul depuis la mort de son épouse Marisa, jeune femme rencontrée pendant ses études de médecine, elle était en fac de lettres, militante engagée. Ils s’étaient...

couverture

Perpendiculaire au soleil de Valentine Cuny-Le Callet

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)

Une lueur précieuse dans les sombres couloirs de l'Oncle Sam

8 etoiles
Très remarqué à sa sortie l’an dernier, ce livre extrêmement personnel d’une nouvelle venue dans la bande dessinée a déjà été, de manière fort légitime, récompensé du prix Fnac-France Inter. Valentine Cuny-Le Callet nous livre ici une œuvre dense et hybride, où elle évoque sa correspondance avec Renaldo McGirth, jeune prisonnier afro-américain détenu dans le...

couverture

Merel de Clara Lodewick

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)

Comment naissent les sorcières

8 etoiles
Dans la campagne belge, Merel vit seule à l’écart du village, au milieu de ses canards qu’elle chérit et élève pour participer à des concours. Mais pour certains, son style de vie de quadra célibataire assumée n’est pas toujours vu d’un bon œil, surtout quand apparaissent des crises conjugales. Merel va ainsi se retrouver la...

couverture

Préjudice de Ingrid Chabbert (Scénario), Pog (Scénario), Pauline Bertrand (Dessin)

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)

Féminisme et vendetta, le mauvais ménage

5 etoiles
Hélène se rend à l’enterrement d’une copine de lycée et revient sur les lieux de sa jeunesse. A la suite d’un drame, elle s’est retrouvée liée à trois autres filles au sein d’un groupe aussi fragile qu’extrême. Depuis, chacune a suivi sa route, avec ce qu’elle sait ou croit savoir. Quant à son père, non...

couverture

Ras le bol de Cardon (Scénario et dessin), Lucie Servin (Textes)

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)

Ces années 70 qui sonnèrent le glas des illusions

8 etoiles
De Jacques-Armand Cardon, on connaît surtout les dessins de presse publiés dans Le Canard enchaîné, où apparaissent des personnages de dos commentant la vie politique, parfois des personnalités connues, faisant de lui le seul caricaturiste ne caricaturant pas les visages ! Mais Cardon a également produit des strips, politiques bien sûr, l’artiste ayant longtemps officié...

couverture

L'Homme qui aimait les plantes de Stéphane Piatzszek (Scénario), Benoit Blary (Dessin)

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)

Petite sève

6 etoiles
Formé par le biologiste Jean-Marie Pelt, à qui il rend hommage ici, Jacques Fleurentin raconte ses périlleux voyages autour du monde grâce auxquels il bâtit sans relâche le corpus de nos connaissances pharmaceutiques ancestrales et propose une autre vision du soin. Je m’attendais vraiment à ressentir plus d’enthousiasme pour ce docu-BD qui aborde le sujet de...

couverture

La petite lumière de Grégory Panaccione

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)

L'enfance comme un flambeau dans la nuit

8 etoiles
Cette délicate quête métaphysique, d’une touchante tendresse, nous ramène avec douceur vers notre propre destinée. Nous mourons seuls, mais notre part d’enfance peut faire la différence et nous apporter la plus belle des consolations. Dans une région isolée qui pourrait être la Corse ou l’Italie du sud, un vieil homme a choisi de s’installer dans un...

couverture

Hayat, d'Alep à Bruxelles de Manal Halil (Scénario), Anaële Hermans (Scénario), Delphine Hermans (Dessin)

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)

La longue et douloureuse marche d’une femme vers la liberté

8 etoiles
Hayat, jeune femme syrienne de la communauté Dom, menait une vie ordinaire dans son pays, jusqu’à l’irruption brutale de la guerre dans les années 2010. Elle dut se résigner à fuir à l’étranger avec ses enfants, et après des semaines vécues dans le froid, la peur, la fatigue et la faim, c’est la Belgique qui...

couverture

Pénis de table de Cookie Kalkair

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)

Histoires d’(h)O(mmes)

8 etoiles
Charlie, « 32 ans, en couple, hétéro », a eu l’idée de réunir six de ses connaissances masculines, pour parler en toute liberté de sexualité, « hétéro, gay, bi, marié, divorcé, timide ou beau-parleur », au-delà des clichés et sans tabous. Chaque sujet abordé est basé sur des études, ce qui donne lieu à des...

couverture

Les Oiseaux ne se retournent pas de Nadia Nakhlé

critiqué par Eric Eliès - (49 ans)

Un sublime roman graphique sur le drame des migrants, au souffle plein d'humanité et de poésie

10 etoiles
Remarquablement composée et portée par un souffle époustouflant de grâce et d’humanité, cette bande dessinée, qui évoque le drame des migrants avec une grande sensibilité, est un chef d’œuvre de poésie graphique. La couverture magnifique, dont les couleurs sombres semblent creuser dans le ciel un puits de solitude où des oiseaux se métamorphosent métaphoriquement en...

couverture

Le ministre et la Joconde de Franck Bourgeron (Scénario), Hervé Bourhis (Scénario), Hervé Tanquerelle (Dessin)

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 70 ans)

Une BD aussi plaisante que le personnage est détestable

8 etoiles
Si la Joconde figure bien dans le titre ce n'est pas elle la réelle héroïne du récit. Son rôle est celui d'appât dans le titre ainsi que de prétexte à la description de la personnalité de ce ministre. Bien que son nom n'est jamais cité, il est évident qu'il s'agit d'André Malraux. Tous les travers du personnage sont...

couverture

L'art féministe en BD: Femmes artistes pionnières dans la lutte pour l'égalité de Grande Valentina (Scénario), Eva Rosetti (Dessin)

critiqué par Veneziano - (Paris - 46 ans)

Le féminisme dans l'art

9 etoiles
Cette bande dessinée dresse une série de portraits de cheffes de file féministes qui ont lancé des mouvements militants dans la peinture. Ces derniers viennent essentiellement des Etats-Unis et posent la question de la distance à prendre ou non avec l'art masculin. L'interrogation est également ouverte du degré de subversion des oeuvres à créer, avec...

couverture

La Synagogue de Joann Sfar (Scénario et dessin), Brigitte Findakly (Couleurs)

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 70 ans)

Une volonté de combat mais contre quoi ?

4 etoiles
L'idée de départ est intéressante mais l'ensemble m'est apparu confus, notamment en raison des incessants va et vient entre la vie du narrateur adulte, sa vie enfant, sa vie ado ainsi que la vie de son père. On comprend l'ensemble des problèmes qui se posent à cette personne mais cela manque de force de conviction. On...