Les dernières critiques éclair

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

Trilogie new-yorkaise : Cité de verre - Revenants - La Chambre dérobée de Paul Auster

critiqué par Nav33 - (76 ans)
6 etoiles
Relative déception
Précédemment j'avais découvert Paul Auster à travers « La musique du hasard » puis Vertigo et j'avais été charmé par ces récits oscillant entre fantastique et réalisme. J'avais ensuite continué avec «La nuit de l'Oracle » qui mettait en abîme un écrivain imaginant...

sans couverture

Trilogie berlinoise de Philip Kerr

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 41 ans)
10 etoiles
Sensationnheil Hitler
Trois romans mythiques, les premiers de Kerr sur son fameux personnage de détective privé allemand Bernhard Gunther (il en écrira beaucoup d'autres par la suite, après quelques années de silence guntherien). Le coup de génie est évidemment d'avoir situé l'action...

sans couverture

Seul le silence de R. J. Ellory

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 41 ans)
10 etoiles
Monumental
J'en avais entendu parler (à moins d'avoir vécu dans une grotte ouzbèke pendant les 20 dernières années, je pense que s'intéresser aux polars et ne pas avoir ne serait-ce qu'entendu parler de ce livre ou ne pas en avoir vu...

sans couverture

Cyrano de Bergerac de Edmond Rostand

critiqué par Froidmont - (Laon - 32 ans)
10 etoiles
Un chef d'oeuvre sans conteste
Le prêtre Nous sommes réunis tous pour rendre un hommage A Savinien de Cyrano de Bergerac Qui, pauvre, a rendu l’âme au milieu des feuillages ... Monsieur de Noaillac (tout bas) Il peut dire sa lame. Madame de Montglat (tout bas) Oh ! Monsieur de Noaillac ! Le prêtre Qui fut...

sans couverture

Une semaine de vacance de Daniel Charneux

critiqué par Kinbote - (Jumet - 65 ans)
10 etoiles
L'odyssée bidon d'un serial marcheur
Voici une réédition bienvenue aux Editions M.E.O. du premier roman atypique de Daniel Charneux à la fin épique ! Le narrateur, Jean-Pierre Jouve, choisit la période de ses congés payés pour s’ennuyer, meilleure façon pour lui d’étirer le temps. Il décide...

sans couverture

Billy Summers de Stephen King

critiqué par Jordanévie - (48 ans)
2 etoiles
Je passe mon tour...
C'est long, c'est long, beaucoup trop long... Monotone et lent aussi. Je n'ai pas aimé peut-être parce que trop différent de ce que fait Stephen King. On suit un tueur à gages pour sa dernière mission qui dès le début sent...

sans couverture

Un pays pour mourir de Abdellah Taïa

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 44 ans)
8 etoiles
Des monologues intenses et touchants
Dans ce roman d'Abdellah Taïa, le lecteur rencontre quelques personnages empreints de rêves. Il y a Zahira cette prostituée marocaine vieillissante qui s'offre aux plus démunis. Il y a Aziz, son ami, qui souhaite devenir une femme. Il y a...

sans couverture

Le rêve d'un fou de Nadine Monfils

critiqué par Cecezi - (Bourg-en-Bresse - 44 ans)
7 etoiles
Même commentaire !
Je ne vais pas écrire beaucoup plus que la critique principale de ce livre. Je partage tout à fait le goût pour les maximes, les réflexions qui font mouche, et ce lien que permet le livre vers l'oeuvre si particulière...

sans couverture

Psychopompe de Amélie Nothomb

critiqué par Pacmann - (Tamise - 59 ans)
7 etoiles
Ceci n’est pas le dernier roman publié par Amélie Nothomb.
Ma chère compatriote semble dans ce roman annuel vouloir évoquer plusieurs choses à la fois. D’abord comme déjà souligné par les précédentes critiques, elle évoque sa passion pour le monde aviaire et son rapport avec les âmes, d’où le titre...

sans couverture

Les enfants de Venise de Luca Di Fulvio

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 71 ans)
9 etoiles
Une plongée humaine et historique dans le Venise du XVIème
Un très long roman lu sans essoufflement. Les personnages très bien définis sur un fond historique très bien rendus rendent le récit vivant. Le lecteur se trouve dans la Venise du début XVIème. L'atmosphère matérielle est tout autre que celle...

sans couverture

Les Tuniques Bleues - Tome 67 - Du feu sur la glace de Kris (Scénario), Willy Lambil (Dessin)

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 71 ans)
8 etoiles
Un autre regard
Un scénario bien construit se découpant en 3 parties. Dans un premier temps, Chesterfield remplaçant le capitaine Stark tombe dans le même comportement relevant du stress post traumatique. Dans un second, intervient le traitement. Chesterfield est éloigné du champ des opérations,...

sans couverture

La corruptrice de Guy Des Cars

critiqué par Monocle - (tournai - 64 ans)
7 etoiles
Tout est dans le titre.
LA CORRUPTRICE de Guy des Cars "Flammarion 1952" 310,- pages Le jeune docteur Mortier, tout juste rentré de la guerre, prend la succession de son père, lui aussi médecin, dans cette petite ville française...

sans couverture

Les nouvelles aventures de Lucky Luke - Tome 10 - L'arche de Rantanplan de Jul (Scénario), Achdé (Dessin)

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 71 ans)
8 etoiles
Un très bon album
De l'humour, des gags, des jeux de mots, un Rantanplan plus à côté de la plaque que jamais, tout cela avec un graphisme tel qu'on l'aime dans cette série. La thématique est par contre actuelle avec la protection animale ainsi que...

sans couverture

Cadillac juke-box de James Lee Burke

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 41 ans)
8 etoiles
Innocent, coupable ? Les deux ?
Après une sacrée pause, je reprends ma lecture des "Robicheaux" de James Lee Burke, chronologiquement parlant. Après avoir lu le tome 8 (chaque tome est, cependant, indépendant dans son intrigue ; j'aime cependant les découvrir dans l'ordre, pour profiter de...

sans couverture

Un samouraï d'Occident : Le bréviaire des insoumis de Dominique Venner

critiqué par CC.RIDER - (66 ans)
8 etoiles
Le dernier des Stoïciens
Depuis les deux grands conflits mondiaux de 14/18 et 39/45, la civilisation européenne qui était dominante est entrée en déclin. La disparition des Empires, la décolonisation et la montée en puissance des deux vainqueurs (USA et URSS) ont poursuivi le...

sans couverture

Le dernier des Mohicans de James Fenimore Cooper, Pierre Couronne (Illustration)

critiqué par Saint Jean-Baptiste - (Ottignies - 88 ans)
10 etoiles
Un classique du XIXème siècle
Ce livre a eu un énorme succès à l’époque de sa parution en 1826 et je pense que son succès ne s’est jamais démenti. Il raconte une histoire fantastique sur fond d’une guerre qui a réellement existé entre Français et...

sans couverture

Il est « parti » de Gauthière Bodd

critiqué par BourgadeM - (30 ans)
1 etoiles
Un récit non un torchon
Un livre écrit maladroitement sans penser aux répercussions de la famille, celui ci aurait dû passer à l'autorisation de la famille complète mais non lorsque l'égoïsme car besoin puissant d'argent est la il fait des ravages.... On ne s'invente pas auteure...

sans couverture

Ainsi résonne l'écho infini des montagnes de Khaled Hosseini

critiqué par Jordanévie - (48 ans)
8 etoiles
Lecture empreinte d'émotions fortes
Roman qui regroupe plusieurs histoires de vie d'une famille à l'image d'une saga familiale émouvante. Des passages de lecture difficiles comme celui de la petite Roshi, victime de cruauté humaine. On ressent profondément que les Hommes se battent pour reconstruire...

sans couverture

Mille femmes blanches de Jim Fergus

critiqué par Sundernono - (Nice - 40 ans)
6 etoiles
Un western original mais manquant de profondeur
Fiction racontée à travers le journal de May Dodd, jeune femme livrée aux indiens par le gouvernement américain dans le cadre d'une politique d'acclimatation des indiens à la culture dite civilisée, mille femmes blanches a le mérite de se démarquer...

sans couverture

L'étranger de Albert Camus

critiqué par Windigo - (Amos - 41 ans)
10 etoiles
Absence d'émotions et de sentiments ?
Ce livre m'a plu pour me faire m'interroger sur l'absence et le déficit d'émotions et de sentiments du personnage principal. Il ne pleure pas au décès de sa mère, il est indifférent à une demande en mariage, ne réagit pas...

sans couverture

La guerre du feu de J.-H. Rosny aîné

critiqué par Froidmont - (Laon - 32 ans)
5 etoiles
Le ronflement du feu
Faibles, privés de notre feu Et en proie aux fauves affreux, Un malheur surviendra sous peu. Faouhm, chef et guerrier sans peur, Interpelle de sa clameur : « Récupérez le feu qui meurt Je vous donnerai le bonheur ! » Fort et brave, Naoh, chasseur, Entonne au clan, à son seigneur, Un serment...

sans couverture

Tokyo Vice de Jake Adelstein

critiqué par Millepages - (Bruxelles - 64 ans)
9 etoiles
Plus fort que le wasabi !
Il y a un petit temps que l’on ne peut plus parler de face cachée du Japon, notamment depuis les attentats au sarin dans le métro de Tokyo et les révélations qui s’en sont suivies fin des années nonante. Disons...

sans couverture

Le bâtard de Nazareth de Metin Arditi

critiqué par Catinus - (Liège - 73 ans)
8 etoiles
Lecture intéressante
Une nouvelle vision de l’histoire de Jésus. Il est le fils bâtard d’un légionnaire romain, donc un exclu, ce qui le hantera tout sa vie. Il croise Jean-le-Baptiste qui rêve de créer une nouvelle secte. Un peu plus tard, il...

sans couverture

La rivale de Éric-Emmanuel Schmitt

critiqué par Pacmann - (Tamise - 59 ans)
2 etoiles
Roman de supermarché
Eric-Emmanuel Schmitt ne serait plus un auteur majeur, mais plutôt un écrivain qui utilise sa notoriété pour sortir des livres. Ce dernier opus confirme largement cette sentence. Comme déjà, l’auteur belge d’adoption sombre dans une facilité désolante en évoquant la...

sans couverture

Une colonne de feu de Ken Follett

critiqué par Lolita - (Bormes les mimosas - 38 ans)
2 etoiles
Le destin des coeurs entrelacés
Dommage, je n'ai pas adhéré à cet opus. L'intrigue repose sur des ficelles assez grosses, souvent prévisibles et peu subtiles. Les rebondissements paraissent forcés et les résolutions des conflits trop faciles. On sent que l'auteur a opté pour des raccourcis...

sans couverture

La 16è séduction de Maxine Paetro, James Patterson

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 75 ans)
8 etoiles
baoummm !
Une explosion, suivie d’une autre très peu de temps après, a détruit le musée des sciences de San Francisco, faisant un nombre considérable de victimes. Un homme, visiblement fasciné par le spectacle et s’enorgueillissant d’en être l’auteur, est appréhendé par...

sans couverture

Le parfum des fleurs la nuit de Leïla Slimani

critiqué par Pacmann - (Tamise - 59 ans)
9 etoiles
Qui est Leïla ?
Dans la série « Ma nuit au musée », celle qui a remporté le prix Goncourt en 2016 avec « Chanson douce » se livre dans une sorte de mise au point ou de mini autobiographie. Elle explique qui elle...

sans couverture

Ce que tu as fait de moi de Karine Giebel

critiqué par Jordanévie - (48 ans)
6 etoiles
Emprise perverse
Impression de malaise qui se dégage de ce roman. Viol, harcèlement sexuel et emprise psychologique s'entremêlent dans cette histoire. La passion entre Richard et Laëtitia est incompréhensible par moment. J'avoue qu'elle me laisse perplexe. Quant à la charge émotionnelle que...

sans couverture

Les amants de Casablanca de Tahar Ben Jelloun

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 44 ans)
7 etoiles
Scènes de la vie conjugale au Maroc
Tahar Ben Jelloun, inspiré par le film d'Ingmar Bergman, "Scènes de la vie conjugale", décrit un couple qui se perd dans la routine. Un beau jour, Lamia tombe amoureuse d'un autre homme qui se lassera d'elle. Abandonnée par lui, elle...

sans couverture

Petit dictionnaire pour lutter contre l'extrême droite de Martine Aubry, Olivier Duhamel

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 56 ans)
10 etoiles
UN OUVRAGE D’UTILITÉ PUBLIQUE!
En prolégomènes à ma recension, je dirais tout d’abord que j’ai acheté et lu ce livre pour la première fois en juin 1996. Je tiens donc à dire que je distingue ici l’homme de l’œuvre. Je n’en dirais pas plus...

Page 1 de 7 Suivante Fin