Sciences humaines et exactes => Essais (1072 livres critiqués)


Page 1 de 22 Suivante Fin

couverture

De la curiosité de Alberto Manguel

critiqué par Poet75 - (Paris - 66 ans)

La curiosité n'est pas un vilain défaut

9 etoiles
« Je suis curieux de la curiosité ». Ainsi commence ce copieux essai de l’écrivain argentino-canadien Alberto Manguel (né en 1948), qui se poursuit ainsi : « L’un des premiers mots que nous apprenons dans l’enfance est pourquoi. » Désireux d’en savoir plus sur ce monde auquel nous appartenons, avides d’en comprendre le fonctionnement, les...

couverture

Le vrai état de la France de Agnès Verdier-Molinié

critiqué par Falgo - (Lentilly - 82 ans)

Une Cassandre française

10 etoiles
Et comme toutes les Cassandre on tente de la décrédibiliser. Sa fiche Wikipédia la définit comme "une lobbyiste de droite libérale prônant des réformes économiques néolibérales. L'institut privé où elle travaille est critiqué comme étant un faux institut de recherche; or elle le définit (p8): "un institut de réflexion indépendant qui évalue les politiques publiques...

couverture

La vraie Coke story de Thomas Oliver

critiqué par Windigo - (Amos - 39 ans)

Coca-Cola Classique

9 etoiles
80% de ce livre parle du changement d'ingrédients dans la boisson Coca-Cola qui s'est effectué en 1985, ce qui a nui aux ventes de la célèbre compagnie, et mis en rogne une partie de la population américaine, qui préférait l'ancienne saveur. Les dirigeants de Coca-Cola n'ont eu d'autre choix que de revenir au Coke original....

couverture

L'Autre XXème siècle musical de Karol Beffa

critiqué par Falgo - (Lentilly - 82 ans)

Interrogations sur la musique classique des XX° et XXI° siècles

6 etoiles
Karol Beffa est un pianiste et compositeur français de musique. Il a acquis d'autres compétences (histoire, philosophie, anglais, ingénieur statisticien) toutes sanctionnées par un diplôme, sans compter une agrégation de musique et un doctorat de musicologie. Cela fait de lui un acteur majeur de la scène musicale contemporaine, agissant dans un grand nombre de domaines:...

couverture

Les 50 règles d'or de l'éloquence de Clotilde Lepetit

critiqué par Veneziano - (Paris - 44 ans)

Trucs et méthodes pour s'exprimer en public

8 etoiles
Ce tout petit livre donne une série de trucs pour vaincre le trac en public et organiser son propos, de manière générale et en fonction des circonstances. le souffle, la respiration, les regards, la gestuelle, l'humour constituent autant d'instruments utiles. Il reprend les règles classiques de constitution d'un discours, provenant de l'Antiquité hellénique et...

couverture

À la folie de Joy Sorman

critiqué par CHALOT - (74 ans)

autopsie passionnante de soins psychiatriques

10 etoiles
« A la folie » livre de Joy Sorman 274 pages février 2021 Editions Flammarion Au pays de la normalité et de la différence Aujourd'hui, on parle d'un enfant différent, au lieu de parler d'handicapé, c'est sympa et juste car il y a dans ce qualificatif la reconnaissance d'une identité et de la richesse propre de tout individu.. Les « fous » sont-ils des fous ou...

couverture

Nobel. 100 ans de prix, 100 ans d'histoires de Isabelle Lévy

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 54 ans)

LE PRIX NOBEL VU PAR LE «PETIT BOUT DE LA LORGNETTE»!

6 etoiles
En janvier 2001, l’auteure française Isabelle LÉVY (*1960) publia en collaboration avec la ville de Sevran, ce petit livre pour le centième anniversaire de ce qui est devenu, au fil du temps, le plus prestigieux prix du monde. Elle nous raconte la petite histoire dans la grande, (comment p. ex. le prix faillit ne jamais...

couverture

Le grand échiquier. L'Amérique et le reste du monde de Zbigniew Brzezinski

critiqué par Vince92 - (Zürich - 44 ans)

Programmatique

10 etoiles
Le hasard est parfois troublant : l’invasion de l’Ukraine par la Russie de Vladimir Poutine a commencé alors que j’étais en pleine lecture de ce qui apparaît comme une sorte de testament de Zbigniew Brzezinski, l’ancien conseiller à la sécurité des Etats-Unis sous Jimmy Carter. Dans ce livre, écrit pour ses étudiants alors qu’il était...

couverture

Rencontres avec le diable de Nicolas Diochon, Philippe Martin

critiqué par CHALOT - (74 ans)

histoire originale et passionnante

10 etoiles
Rencontres avec le diable Anthologie d’un personnage obscur Livre co-écrit par Nicolas Diochon et Philippe Martin Editions du cerf 397 pages Janvier 2022 Il tient une place de choix dans les religions du livre. Des dizaines de milliers de personnes, voire plus, accusées d’être possédées par lui ou par l’un de ses avatars, ont trouvé la mort après des procès bâclés. Les deux...

couverture

Pour que voter serve enfin: Manifeste pour une transition démocratique de Clara Egger

critiqué par Elya - (Savoie - 32 ans)

Pourquoi et comment améliorer facilement et efficacement notre démocratie en France

10 etoiles
Il y a 3 ans, je publiais déjà sur Critiques-Libres la critique d'un ouvrage consacré au sujet du référendum d'initiative citoyenne (RIC, ou référendum d'initiative populaire pour sa version Suisse). À l'époque, le mouvement des Gilets jaunes battait encore son plein, et le RIC était au centre de nombreuses discussions, assez souvent reprises dans les...

couverture

Attentes: Avantages et inconvénients de Thierry Lefèvre-Perrone

critiqué par Alex-F - (62 ans)

Vivre avec nos attentes sans en être les esclaves

9 etoiles
Chaque être humain a des envies, des désirs, des besoins dont il pense que ponctuellement, quelqu’un, quelque chose ou lui-même pourraient ou devraient les satisfaire. Une pensée de ce genre fait naître une attente. Il s’agit d’un processus commun de la vie de tous les jours. Mais ensuite, que se passe-t-il entre ce moment et celui...

couverture

Les maîtres de la manipulation: un siècle de persuasion de masse de David Colon

critiqué par Ravenbac - (Reims - 56 ans)

Manipulation

4 etoiles
On les appelle spin doctors, génies du faire croire, persuadeurs clandestins ou ingénieurs des âmes. Publicitaires, communicants, cinéastes ou propagandistes politiques, ces hommes ont en commun d'être passés maîtres dans l'art de la manipulation de masse. Ils bouleversent les règles du jeu politique, font et défont des élections, fabriquent le consentement, défendent les intérêts d'industries...

couverture

Le nouveau nodèle français de David Djaïz

critiqué par Falgo - (Lentilly - 82 ans)

Immense ambition , piètre résultat

4 etoiles
J'ai vu David Djaïz plusieurs fois à une émission télévisée ou une autre et l'ai trouvé intéressant, c'est pourquoi j'ai acheté son livre. Par ailleurs je suis assez persuadé que notre pays a besoin d'un nouveau modèle de gestion et de développement, j'étais donc très attentif à une nouvelle proposition venant d'un homme jeune et...

couverture

Les chamanes de la préhistoire : Transe et magie dans les grottes ornées Suivi de Après Les Chamanes, polémiques et réponses de Jean Clottes, David Lewis-Williams

critiqué par El Gabal - (Strasbourg - 33 ans)

Chamanisme, "religion première"

10 etoiles
Nos ancêtres, avant la naissance de l'écriture, étaient déjà en rapport avec le monde visible comme le monde invisible. Ainsi qu'en atteste, l'art pariétal qui relate leur combat pour la survie dans un monde hostile et peuplé de forces dangereuses. Les chamans, à ce titre, assuraient la médiation entre le monde des dieux et le...

couverture

Le français est à nous ! de Maria Candea, Laélia Véron

critiqué par Deinos - (60 ans)

Aux amoureux de la langue...

9 etoiles
Souvent, lors de discussions médiatiques ou non sur la langue française, la grammaire scolaire ou d'éventuelles réformes orthographiques, on voit sortir du bois les auto-proclamés défenseurs, "amoureux" de la langue française... Mais l'aiment-ils cette langue dont on s'aperçoit, par leur discours qu'ils en ignorent l'histoire, le construction et qu'au lieu de la faire vivre ils la...

couverture

Apologie pour l'histoire - ou Métier d'historien de Marc Bloch

critiqué par Falgo - (Lentilly - 82 ans)

Les fondements du métier d'historien

10 etoiles
Marc Bloch a fondé en 1929 à Strasbourg avec Lucien Febvre l'École des Annales qui a initié une conception de la science historique embrassant l'ensemble des sciences humaines, conçue sur le temps long et dans le cadre d'une complète interdisciplinarité. Elle a connu depuis de nombreuses bifurcations, en particulier celle due à Fernand Braudel. Et...

couverture

Au-devant des périls: La marche en avant de la nation hindoue de Arundhati Roy

critiqué par Tistou - (66 ans)

La marche en avant de la Nation Hindoue

8 etoiles
<i>Dans cette conférence prononcée à New York le 12 novembre 2019 et publiée dans The Nation, Arundhati Roy alerte l’opinion internationale sur la politique du Premier ministre indien, Narendra Modi. En privant de citoyenneté une partie de la population musulmane de l’État d’Assam et en abolissant l’autonomie constitutionnelle de la Vallée du Cachemire, le gouvernement...

couverture

Ce qui est sans être tout à fait: Essai sur le vide de Étienne Klein

critiqué par Colen8 - (80 ans)

Entre néant et trop plein

7 etoiles
Par-delà quantité d’expressions courantes telles « faire le vide dans sa tête » cette question du vide s’est posée aux philosophes depuis le présocratique Parménide il y a 2 600 ans. Les expériences du vide en physique classique s’y sont ajoutées grâce aux savants du XVIIe au XIXe siècle, puis il y a eu le...

couverture

Le Grand Récit: Introduction à l'histoire de notre temps de Johann Chapoutot

critiqué par Falgo - (Lentilly - 82 ans)

Profond et immense essai d'un historien pour comprendrre notre temps

10 etoiles
Ce livre n'échappe pas aux difficultés présentées par beaucoup d'essais: peine à présenter une logique d'ensemble, multiplicité des références et des citations, quelques facilités de langage dues à l'engagement de l'auteur. Il n'empêche qu'il s'agit à mon sens d'un ouvrage majeur qui trace des voies de compréhension de notre époque. Pour Chapoutot l'essence de cette...

couverture

Français, on ne vous a rien caché: La Résistance, Vichy, notre mémoire de François Azouvi

critiqué par Falgo - (Lentilly - 82 ans)

Thèse magistralement argumentée, parfois difficile à accepter

10 etoiles
Directeur de Recherches au CNRS et d'Études à l'EHESS, François Azouvi parcourt politiquement et sociologiquement la France de 1940 à pratiquement 2020. Pour ce faire il utilise sur ces 600 pages les manifestations culturelles de ces 80 années (livres, articles divers, minutes de procès, films, multiples déclarations). Il passe ainsi en revue le gouvernement Pétain,...

couverture

547 jours de Hervé Ghesquière

critiqué par Pierraf - (Paimpol - 64 ans)

Témoignage et enquête

7 etoiles
4ième de couverture: « Je venais d'être pris en otage et j'avais conscience que le voyage serait long et terrible. Mais je ne pouvais pas deviner à quel point mon histoire, notre histoire, allait devenir une affaire d'État, un État qui désinforme l'opinion et ajoute l'opprobre à la douleur des familles. À mon retour, la question de...

couverture

En finir avec l'homme: Chronique d'une imposture de Éliane Viennot

critiqué par Colen8 - (80 ans)

De l’usage inéquitable du terme générique avec ou sans H majuscule

7 etoiles
La traduction maladroite de la bible latine de Saint-Jérôme a produit un sens générique de l’homme en français repris par les dictionnaires successifs. Les conséquences s’en font encore sentir chez les francophones tandis que les cinq langues officielles de l’UE lui ont préféré celui d’humain. Les Académiciens encore plus réfractaires que les politiques à la...

couverture

Manifeste pour une mort douce de Roland Jaccard, Michel Thévoz

critiqué par Catinus - (Liège - 71 ans)

Remarquable !

8 etoiles
Comme le dit si justement Roland Jaccard « la vieillesse est l’âge des humiliations inédites ». Par contre, il n’y pas d’âge pour une fin de vie douce, si elle est souhaitée. Mais cela reste, encore de nos jours, un vœu pieux… Attention ! Ce manifeste est de la nitroglycérine (# dynamite). A manipuler avec...

couverture

Vichy contre Vichy: Une capitale sans mémoire de Audrey Mallet

critiqué par Falgo - (Lentilly - 82 ans)

Une ville, une histoire, une mémoire

10 etoiles
Docteure en Histoire Contemporaine et vichyssoise, Audrey Mallet s'est penchée sur le curieux destin de cette ville et les sentiments complexes portés par ses habitants. Vichy n'a en rien choisi de devenir la capitale de la France sous le Gouvernement de Pétain, la présence de celui-ci pendant 4 ans a forcément influé sur la vie...

couverture

Déshumanité de Julien Syrac

critiqué par Eric Eliès - (48 ans)

Une analyse lucide, brillante et passionnée, de notre Modernité libérale et libertaire, à la lumière du covid

10 etoiles
Ce premier essai de Julien Syrac (pseudonyme d’un jeune écrivain d’une trentaine d’années, romancier, poète et traducteur), qui ambitionne ni plus ni moins que dresser le portrait de notre société contemporaine et de notre « déshumanité » dont la crise du covid (ridicule à tant d’égards mais aussi cruellement révélatrice) a dévoilé le nihilisme abyssal,...

couverture

L'extinction de l'homme : Le projet fou des antispécistes de Paul Sugy

critiqué par Colen8 - (80 ans)

L’inaliénable dignité de la personne

7 etoiles
L’accroche en forme de slogan provocateur de cet essai dénonce la pensée de la déconstruction, celle en particulier qui vise à gommer toute différence entre les espèces vivantes, par conséquent à ramener la dignité humaine au statut animal. L’antispécisme ainsi défini relève d’un courant philosophique matérialiste en plein essor axé sur la prééminence du biologique...

couverture

Soi-même comme un roi. Essai sur les dérives identitaires de Élisabeth Roudinesco

critiqué par Colen8 - (80 ans)

Trop d’identités noient l’identité

7 etoiles
La République une et indivisible définie dans l’art.1 de la Constitution se trouve confrontée à des dérives identitaires importées de travaux universitaires anglo-saxons après un certain laps de temps. Celles-ci mettent à mal les principes d’universalité et les valeurs laïques du modèle français. L’accumulation protéiforme d’autant d’identités déclinées en termes liés au biologique, au psychique,...

couverture

L'autre Zemmour de Youssef Hindi

critiqué par Maranatha - (50 ans)

L'autre face du Z.

10 etoiles
D'entrée de jeu et c'est dommage de la faire, il faut préciser que ce livre est édité par Kontre Kulture et préfacé par Alain SORAL lui-même. C'est déjà un gage de sérieux et de clivage. Ceci étant quid de ce livre sur le polémiste numéro 1 des chaînes infos en continu. Pour ma part je me méfie...

couverture

La grande peur des bien-pensants de Georges Bernanos

critiqué par Hiram33 - (Bicêtre - 52 ans)

Un moment d'égarement

1 etoiles
Bernanos a concocté une véritable hagiographie de Drumont qu’il voit comme une sorte de “sauveur” du christianisme. La “Grande peur des bien-pensants” est celle de voir le christianisme s’affaiblir par lâcheté de ses pratiquants les plus influents : bourgeois; intellectuels et ecclésiastiques. Lâcheté face au combat à mener devant les rationalistes et autres scientistes...

couverture

Vies parallèles de Michel Onfray

critiqué par Radetsky - (Massieu - 79 ans)

Le Commandeur et le laquais

10 etoiles
A l'instar des [i]Vies parallèles[/i] de Plutarque de Chéronée, celles-ci sont autant celles d'un moraliste que d'un historien. Onfray, on aime ou pas, mais faute d'être un historien patenté, les faits sur lesquels il s'appuie pour sa démonstration sont néanmoins amplement documentés, avec force références à l'appui. Il ne se contente pas de "on dit" ou...

couverture

En immersion - Enquête sur une société confinée de Jérôme Fourquet, Marie Gariazzo, Gaspard Jaboulay, Francois Kraus, Sarah Wolber

critiqué par Falgo - (Lentilly - 82 ans)

Essai d'explicitation de la crise Covid-19

7 etoiles
Publié en juin 2020, je n'ai lu cet essai qu'avec un décalage d'1 an. Ceci explique probablement certains de mes jugements, ils auraient été différents il y a 12 mois. Cet essai s'appuie sur un grand nombre de données: plusieurs sondages d'opinion d'IFOP et d'autres instituts, des chroniques de tous ordres et des entretiens qualitatifs...

couverture

Le coût de la virilité. Ce que la France économiserait si les hommes se comportaient comme les femm de Lucile Peytavin

critiqué par Colen8 - (80 ans)

Vers une solution aux violences et à l’insécurité ?

8 etoiles
Où va l’argent public ? Une partie de la réponse est détaillée ici pour un montant annuel de 95 milliards d’euros ! Elle appelle à une révolution mentale comme il n’y en a pas eue depuis le néolithique. Le gaspillage insensé provenant des comportements « virils » encouragés implicitement chez les hommes est calculé pour...

couverture

Le goût du vrai de Étienne Klein

critiqué par Falgo - (Lentilly - 82 ans)

Plaidoyer pour la rationalité scientifique

10 etoiles
"La vérité, y-a qu'ça de vrai" disait Pierre Arditi à la fin de la pièce de Florian Zeller "La Vérité". Irrité, le mot est faible, par les discours de plateaux de télévision sur la crise de la Covid-19, Etienne Klein a repris les thèses de ses écrits précédents (très bien critiqués sur ce site) dans...

couverture

Racisme, antisémitisme, antiracisme : apologie pour la recherche de Michel Wieviorka

critiqué par Falgo - (Lentilly - 82 ans)

Sciences sociales et recherche scientifique

8 etoiles
Å la suite des déclarations de Frédérique Vidal sur "l'Islamo-gauchisme" dans l'université, Michel Wieviorka a adressé à celle-ci un rapport, non commandé par elle, sur les différentes notions concernées par le débat qui s'en est ensuivi. Sans cacher qu'il est d'un bord opposé à celui de la ministre l'auteur s'essaie à un diagnostic par lequel...

couverture

France-Algérie, les passions douloureuses de Benjamin Stora

critiqué par Falgo - (Lentilly - 82 ans)

France-Algérie: redoutable complexité.

10 etoiles
Il s'agit du rapport commandé en juillet 2020 par la Présidence de la République à l'historien Benjamin Stora et remis en février 2021. Il reprend pour une large part les travaux et publications de l'auteur sur les rapports entre la France et l'Algérie et oriente la réflexion sur les suites à donner à une situation...

couverture

Confession d'un gentil garçon de Roland Jaccard

critiqué par Catinus - (Liège - 71 ans)

Agréable , rigolo

8 etoiles
Comme chacun le sait, Roland Jaccard est un psychanalyste suisse. Instinctivement, je me méfie de ces personnes. Aussi, je ne ferai aucun commentaire sur ce livre qui est, au demeurant, instructif, agréable à lire et parfois même rigolo. Juste vous dire que l’auteur apprécie beaucoup Freud et Cioran. Ce qui est son droit le plus...

couverture

Le métier des autres : Notes pour une redéfinition de la culture de Primo Levi

critiqué par Falgo - (Lentilly - 82 ans)

Curiosité insatiable

10 etoiles
J'ai déjà eu l'occasion d'indiquer combien Primo Levi était devenu, à mon sens, un grand écrivain. Ses premiers écrits portant sur l'univers concentrationnaire nazi lui ont permis de découvrir la nécessaire exactitude des mots pour décrire une situation ou un phénomène et la satisfaction liée à la construction des phrases. Il a ensuite développé ces...

couverture

Les demeures philosophales et le symbolisme hermétique dans ses rapports avec l'art sacré et l'ésotérisme du grand oeuvre de Fulcanelli

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 39 ans)

Second et ultime chef d'oeuvre d'un Maître inconnu

10 etoiles
5 étoiles en notant sévèrement, parce qu'il est hélas impossible, sur le site, de donner plus, mais il mériterait clairement 20/5. Sorti en, il me semble, trois tomes à l'époque (1929), par la suite réédité, par Pauvert, en deux tomes, "Les Demeures Philosophales", qui n'a pas été correctement réédité depuis 30 ans (la plus récente...

couverture

Le mystère des cathédrales de Fulcanelli, Pierre Jahan (Dessin)

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 39 ans)

Premier chef d'oeuvre d'un Maître inconnu

10 etoiles
Mais qui était Fulcanelli ? En 1926 et 1929, cet auteur français a sorti deux livres, celui-ci est le premier, avant de disparaître. Il avait commencé la préparation d'un troisième, qui ne sortira jamais. Fulcanelli est un pseudonyme sous lequel se cache un ou plusieurs hommes, et je pense qu'à moins de se procurer une machine à...

couverture

Les livres maudits de Jacques Bergier

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 39 ans)

La bibliothèque interdite

9 etoiles
Quiconque s'intéresse à l'occulte a sans aucun doute déjà entendu parler, au moins entendu parler, de Jacques Bergier. Né en 1912 et mort en 1978, Bergier, de son vrai nom Yakov Mikhailovitch Berger, était un scientifique (ingénieur chimiste), journaliste, résistant, espion et écrivain français d'origine ukrainienne, que les Tintinophiles connaissent via sa dépiction, dans "Vol...

couverture

Les livres prennent soin de nous : Pour une bibliothérapie créative de Régine Detambel

critiqué par Marvic - (Normandie - 63 ans)

Très intéressant mais ardu

7 etoiles
Voilà bien un titre qui doit interpeller tous les lecteurs que nous sommes ! Même si je pense que nous n’avons pas besoin de preuves pour confirmer que les livres prennent effectivement soin de nous (comme nous prenons soin d’eux !) Régine Detambel présente dans ce court mais très dense ouvrage, toutes les ressources, tous les bienfaits...

couverture

L'anthropocène de Michel Magny

critiqué par Ardeo - (Flémalle - 74 ans)

Une nouvelle ère ?

8 etoiles
Ce sont des sujets délicats : le réchauffement climatique, la démolition des écosystèmes, la perte de la biodiversité, l’anthropisation des espaces terrestres ou la pression démographique. A qui la faute de tout cela ? Il est scientifiquement prouvé qu’il ne faut pas chercher très loin pour trouver LE coupable : l’Homme, Homo sapiens. Nous le...

couverture

La nef des fous de Michel Onfray

critiqué par Maranatha - (50 ans)

Fort fort déçu !

2 etoiles
Onfray est un homme de grande culture, est un débatteur de qualité. Je ne ne suis pas toujours d'accord avec ce qu'il affirme mais il faut reconnaître qu'il fait souvent mouche. Je n'ai jamais rien lu de lui et j'ai voulu commencer par ce livre. Et bien je suis fort déçu. Je m'attendais à des fulgurances ...

couverture

40 ans d'égarements économiques: Quelques idées pour en sortir de Jacques de Larosière

critiqué par Falgo - (Lentilly - 82 ans)

Le prix et les conditions d'un avenir économique positif

7 etoiles
j'ai entendu Jacques de Larosière s'exprimer sur une radio, répondant à la question d'un journaliste, en disant que ces 40 ans d'égarement économique étaient dus au fait que les responsables politiques ont toujours donné la priorité à leur réélection. Je n'ai pas retrouvé ce jugement dans le texte du live, sauf peut-être p. 203:"Il faut...

couverture

La haine de la culture - Pourquoi les démocraties ont besoin de citoyens cultivés de Konrad Paul Liessmann

critiqué par Colen8 - (80 ans)

Constat amer

7 etoiles
Avec ce recueil d’articles et de discours récents un philosophe universitaire autrichien dénonce entre autres le nivellement par le bas d’une société européenne gangrenée par la priorité quasi religieuse donnée aux compétences pratiques utiles à l’économie mondialisée. Dans l’enseignement du primaire à l’université s’impose aux professeurs une pédagogie qui en fait des coaches de savoir-être...

couverture

Retour à la base de Raoul Vaneigem

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)

Manifeste pour une nouvelle gouvernance

7 etoiles
Comme de nombreuses autres personnes, Raoul Vaneigem a constaté que la pandémie a sérieusement accéléré le processus de dégradation sociale et économique déjà très engagé avant que le virus perturbe le fonctionnement de la société. Le pouvoir n’a bientôt plus que le nom de pouvoir, il semble totalement démuni face aux nouvelles données sanitaires, économiques,...

couverture

Bête noire. "Condamné à plaider" de Éric Dupond-Moretti

critiqué par Vinmont - (48 ans)

Bête en robe noire

6 etoiles
Erice DUPONT-MORETTI, le plus célèbre des pénalistes et aujourd'hui garde des sceaux, nous plonge sans ménagement dans la dure réalité de son métier : la peur lancinante de faillir, les plaidoiries préparées à longueur de jour et parfois de nuit, l'interminable attente de la sentence, la tristesse de l'après-verdict où il retrouve son quotidien. L'auteur nous...

couverture

La France et l'islam au fil de l'histoire: Quinze siècles de relations tumultueuses de Gerbert Rambaud

critiqué par Falgo - (Lentilly - 82 ans)

Grande ambiguïté

5 etoiles
Gerbert Rambaud est un avocat spécialisé en Droit du Travail et un homme politique engagé et reconnu. Je n'ai pas pu vérifier sa déclaration d'un diplôme en histoire. Il a lu le livre "Histoire de l'Islam et des musulmans en France du Moyen Âge à nos jours" , critiqué sur ce site (Collectif dirigé par...

couverture

Les Gestes du chinois de Jean François Billeter

critiqué par Page - (Rennes - 34 ans)

L’ordre des mots est capital en langue chinoise

10 etoiles
Voici un ouvrage qui commence par rappeler que la Chine se passa de grammaire pour sa langue avant que la présence conséquente des occidentaux dans le pays ne pousse à en créer une, ce qui se fit évidemment sur le modèle des langues européennes donc de la langue latine. D’ailleurs le premier auteur d’une grammaire...

couverture

Station Metropolis, Direction Corsucant - Ville, Science-Fiction et Sciences Sociales de Alain Musset

critiqué par Jipiconvivio - (73 ans)

Mettez-moi de l'ordre dans ce bordel !

7 etoiles
Cet ultimatum du Général de Gaulle survolant dans les années soixante en hélicoptère une région Parisienne en pleine urbanisation n'était-il pas pratiquement dès son origine sans devenir ? Ovide ne supportant plus Rome condamnait déjà sans le savoir la future conception de Nanterre que la virtuelle Coruscant allait réduire en son temps au rang d'atome par...