Littérature => Romans historiques (1896 livres critiqués)


Page 1 de 38 Suivante Fin

couverture

Ted de Pierre Rehov

critiqué par Jefg - (46 ans)

très bon

10 etoiles
les explications d'un des plus grand tueur en série des E-U enlacées avec l'histoire des déportations russes sous le communisme. A lire...

couverture

Le roi n'avait pas ri de Guillaume Meurice

critiqué par Hamilcar - (PARIS - 65 ans)

Rire serait bouffon

7 etoiles
Irrévérencieux. Tel fut Triboulet, bouffon des rois Louis XII et François 1er. Compensant sa monstruosité physique par un esprit vif et pugnace, le personnage cabotine parmi la cour, use de saillies verbales et de dérision, tourne en ridicule la monarchie au grand plaisir du souverain. Car le roi s’amuse. Le fol muni de sa marotte,...

couverture

Le Dieu manchot de José Saramago

critiqué par SpaceCadet - (Ici ou Là - - ans)

Petite leçon d'histoire

7 etoiles
S’inspirant d’un chapitre de l’histoire portugaise le quatrième roman écrit par José Saramago, dont le titre original se traduirait par ‘Chronique du monastère’, vise entre autres choses, à démontrer que l’histoire c’est aussi de la fiction. On est au début du XVIIIe siècle, tandis que le Portugal entre dans une période de paix, le tribunal de...

couverture

Au sein de Paris de Christian De la Hubaudière

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 68 ans)

Un roman enrichissant sur un sujet méconnu

8 etoiles
Une entrée dans un monde de femmes et d'enfants mal connu où le lecteur s'immergera sans difficulté et avec plaisir. Le déroulement sur la durée d'une vie lui permettra de comprendre ce monde dans son époque et sous divers aspects. L'auteur a sur rendre le traitement du sujet attractif en donnant vie aux personnages tout en...

couverture

Arnal et La Gauchère de Myette Ronday

critiqué par JPO - (71 ans)

L'énigme d'un double amour

9 etoiles
JPO L'énigme d'un double amour Myette Ronday est de ces écrivaines capables de catalyser tout ce que l’être humain désire exprimer et qu'il ne parvient pas toujours à faire sortir à la lumière, en un registre où se croisent les émotions et les souvenirs, les désirs et les rituels d'initiation, les amours et les...

couverture

Le temps d'apprendre à vivre de Frederic Stewart

critiqué par Zazounette - (annemasse - 56 ans)

Le temps d'aprendre à vivre

8 etoiles
Un roman, des personnages fougueux dans une épopée fastueuse sur une fresque historique de 11 ans de la guerre de Sécession, de l'esclavage, aborde l'injustice, la résilience. Roman qui porte l'aventure et nous transporte. Personnages sympathiques, antipathiques. Tout y est. Un grand moment....

couverture

Le cheval des Sforza de Marco Malvaldi

critiqué par Elko - (Niort - 44 ans)

Tela milanese

9 etoiles
En cette année 1493, Ludovic le More a fort à faire à Milan. Il doit légitimer et protéger son titre ducal tout en ménageant ses relations avec ses alliés, notamment Charles VIII qui a des vues sur Naples et le duc de Ferrare qui espère mener les troupes du roi français. Quand un mystérieux cadavre...

couverture

La maison de Pilate de Paul Féval

critiqué par CC.RIDER - (63 ans)

Un peu moins bien

6 etoiles
Don Ramire doit enlever Isabel, c’est quasiment un ordre de cette dernière qui se méfie de son époux récemment libéré de haute lutte des geôles royales. En effet, Medina Celi voudrait voir Isabel épouser Don Juan Palomas, ce que son épouse de haute noblesse considère comme une mésalliance. Le roi fait proclamer l’interdiction de séjour...

couverture

Dans l'ombre du passé de Léa Chaillou

critiqué par Laurent1964 - (56 ans)

Un premier roman captivant, à la fois fantastique et historique, et en prime une touche de mystère!

9 etoiles
Léa Chaillou est une jeune autrice passionnée d'Histoire et de littérature fantastique, elle a déjà publié des articles pour une revue d'Histoire britannique, et signe ici son premier ouvrage de fiction. "Dans l'Ombre du Passé" est un roman mêlant les genres fantastique et historique au travers d'une enquête originale et captivante. L'action se passe en Bretagne dont...

couverture

Le roi des gueux de Paul Féval

critiqué par CC.RIDER - (63 ans)

Intrigues dans l'Espagne de Philippe IV

8 etoiles
En 1641, Philippe IV, roi d’Espagne, voit son royaume se réduire comme peau de chagrin. Il a déjà perdu le Portugal et laissé une grande partie de la Catalogne à Richelieu, sans vraiment réagir. Le peuple se moque de lui en disant que plus il perd de territoires, plus il est grand. Petit nobliau d'Estramadure...

couverture

Les secrets de la maison de France de Jean K. Saintfort

critiqué par Janikay - (54 ans)

De beaux portraits de femmes et un dialogue à travers le temps entre une jeune femme et sa grand-mère.

10 etoiles
J’ai beaucoup aimé cette histoire. Elle est pleine de délicatesse, de tendresse et d’humour. L’auteur montre une grande compréhension de la subtilité des rapports entre les humains et une fine analyse des ressorts de l’âme humaine. Il nous montre dans nos contradictions et nos fêlures et on voit comment les malentendus, les incompréhensions sont faciles,...

couverture

Le crâne percé d'un trou de Évelyne Brisou-Pellen, Nicolas Wintz (Dessin)

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 31 ans)

Sous le regard de Saint-Aubert

10 etoiles
La vie de scribe itinérant n'est pas toujours facile et Garin en sait quelque chose ! Le jeune garçon est donc assez content lorsque, de passage au Mont-Saint-Michel, on l'engage pour quelques temps au monastère pour divers travaux d'écritures. Garin va toutefois vite se rendre compte que la vie sur cette île est loin d'être aussi...

couverture

La fille de Napoléon de Bruno Fuligni

critiqué par Catinus - (Liège - 69 ans)

Vive la fille de l'Empereur !

8 etoiles
1815. La bataille de Waterloo met fin à « l’épopée napoléonienne ». Surgie de nulle part, une jeune fille, Charlotte Chappuis, déclare, à qui veut l’entendre, qu’elle est la fille de l’Empereur. Sa mère, dit-elle, a connu Bonaparte lorsqu’il était sous-lieutenant à Auxonne. Le nom de cette mère : Antoinette Cattin (certaines mauvaises langues...

couverture

La quittance de minuit, Tome 2: La galerie du géant de Paul Féval

critiqué par CC.RIDER - (63 ans)

Drame dans la verte Erin

9 etoiles
Georgina, seconde épouse de Lord Montrath vient d’apprendre la fin tragique de la première, la malheureuse Jessy O'Brien emmurée dans un cul de basse fosse. Elle craint de subir un sort identique. Mary Wood, qui fut la camériste de Jessy, sait tout de cet horrible forfait. Et voilà que très bizarrement, elle est devenue fort...

couverture

La quittance de minuit, Tome 1 : L'héritière de Paul Féval

critiqué par CC.RIDER - (63 ans)

Dans l'Irlande martyre

9 etoiles
Dans l’Irlande du XIXe siècle, le vieux Miles Mac Diarmid, pauvre mais respecté fermier de la région de Galway, vit dans sa misérable chaumière avec Jessy, sa fille adoptive, un petit valet et ses huit fils. Si lui est pacifiste et fidèle à la ligne de O'Connell, il n’en est pas de même de ses...

couverture

Guet-apens rue des Juifs de Anne Villemin-Sicherman

critiqué par Hamilcar - (PARIS - 65 ans)

Complots prérévolutionnaires

8 etoiles
Avril 1770. Louis XV est au pouvoir. Dans la ville fortifiée de Metz, principale étape pour ceux venant de Prusse, l’intendant Charles Alexandre de Calonne est le premier magistrat de la cité, Louis de Conflans, maréchal d’Armentières étant le commandant en chef des Trois Evêchés. Un mal effroyable s’abat sur les écuries de l’intendance. Plusieurs chevaux...

couverture

Le jardinier du fort de Corine Valade

critiqué par CC.RIDER - (63 ans)

Secrets d'Histoire

9 etoiles
1995 : Julien, vieil homme malade et fatigué, raconte ses souvenirs de la seconde guerre mondiale à Isabelle, étudiante et auxiliaire de vie à ses heures. 1939 – 1945 : L’occupation dans la Creuse. Les trois fils de Sidonie et Camille Larbre, agriculteurs et petits commerçants, la vivent dans la douleur. Le fils aîné, Victor, a opté pour...

couverture

Jean Diable / Tome 2 de Paul Féval

critiqué par CC.RIDER - (63 ans)

Rocambole et Frégoli

9 etoiles
À Londres, le petit Ned plein de malice, ex-clerc de notaire et nouvelle âme damnée de Jean Diable, et sa compagne la plantureuse blonde Molly assistent à une parodie de procès, spectacle très appréciés par le petit peuple des bas-fonds massé dans la taverne borgne de la veuve Jenny Paddock. Ned Knob y est venu...

couverture

Au pied des Cuguyons de Martine Vita

critiqué par La plume de l'édition - (51 ans)

Résumé

8 etoiles
Dans le village, une rumeur commence à circuler : des jeunes, réquisitionnés par le Service du Travail Obligatoire pour l'Allemagne s'enfuiraient des villes et viendraient trouver refuge sur les hauteurs et les forêts du côté des Gorges du Verdon et Majastre ; il est vrai que des têtes nouvelles sont apparues récemment, discrètes dans les...

couverture

Petits meurtres en campagne de T.E. Kinsey

critiqué par Missef - (55 ans)

Un bon cosy mystery, l'humour en plus !

9 etoiles
Résumé de l'éditeur : Veuve excentrique au passé secret, Lady Hardcastle quitte Londres pour s’installer à la campagne. Accompagnée de Florence, sa femme de chambre qui pratique avec assiduité les arts martiaux, elle compte y trouver le repos, loin de la vie trépidante menée dans les colonies de l’empire britannique. Mais la campagne peut vite se révéler...

couverture

Ceux qu'on aime de Victoria Hislop

critiqué par Pascale Ew. - (53 ans)

A lire !

10 etoiles
Themis, une grand-mère d’apparence paisible raconte à deux de ses petits-enfants son passé tumultueux et caché. Elle qui a toujours refusé de parler politique devant ses enfants, par peur des déchirements et des dénonciations, s’autorise enfin à lever le voile de son histoire. Après l’effondrement de leur maison lorsqu’elle était enfant, la maman de Themis est...

couverture

Cicéron de Stefan Zweig

critiqué par Romur - (Viroflay - 47 ans)

L’intellectuel face à la dictature

8 etoiles
Stefan Zweig a écrit plusieurs passionnantes biographies, toujours bien documentées. Son Cicéron est une brève nouvelle, consacrée aux derniers mois du célèbre avocat et homme politique, et aussi aux derniers mois de la République Romaine attaquée par des généraux et politiciens ambitieux qui se déchirent et s’allient tour à tour. Intervenir, agir pour défendre la liberté publique...

couverture

Capitaine Hornblower, Tome 3 : Pavillon haut de Cecil Scott Forester

critiqué par Kostog - (48 ans)

Descente de Loire

7 etoiles
Ecrit en 1939 et troisième de la série des Hornblower, le récit se déroule entre novembre 1810 et juin 1811. Horatio Hornblower, après qu'il a anéanti trois vaisseaux lors d'une bataille héroïque livrée à un contre quatre, est maintenant prisonnier aux mains des Français dans la solide forteresse de la Trinidad en Catalogne. Les Français, en...

couverture

Le temps des déracinés de Élie Wiesel

critiqué par Obriansp2 - (50 ans)

Intéressant.

4 etoiles
C’est un énième livre d’Elie Wiesel. Elie Wiesel est un rescapé des camps de concentration. Il a écrit des chefs-d’œuvre sur sa détention. Dont le livre, un cri dans la nuit. Après, il a écrit des romans historiques, il en écrit un par année. Après, c’est dérangeant quand ses romans sont liés à son histoire...

couverture

Le crépuscule et l'aube de Ken Follett

critiqué par Le rat des champs - (70 ans)

Avant les piliers de la terre

10 etoiles
Je le dis et le répète, Ken Follett est un formidable raconteur d'histoires, au talent époustouflant. Ici, c'est à un moment charnière de l'histoire qu'il situe l'action, celui de l'an mil, à une époque où l'on va passer progressivement de la barbarie à une ère un peu plus éclairée. Kingsbridge n'est encore qu'un petit hameau...

couverture

Un vaisseau de ligne de Cecil Scott Forester

critiqué par Kostog - (48 ans)

Hornblower, terreur des côtes catalanes

6 etoiles
Un vaisseau de ligne, publié en 1938, est le second roman par ordre d'écriture, après Retour à bon port, des aventures de Horatio Hornblower. Hornblower est désormais capitaine de vaisseau à bord du HMS Sutherland, un bâtiment de ligne de 74 canons. L'histoire se passe en 1810. Le navire qui à été alloué à notre...

couverture

Les jours de poudre jaune de Isabelle Wlodarczyk

critiqué par Dervla3012 - (15 ans)

Une belle expérience !

8 etoiles
De quoi ça parle ? Amposta, Espagne, durant la Guerre Civile. La petite Paquita, du haut de ses onze ans, contemple son village et voit son pays se diviser à cause des querelles politiques. Au fil de ce récit inspiré d’histoires véridiques, le lecteur perçoit tantôt par les yeux de cette enfant et tantôt par ceux...

couverture

Retour à bon port de Cecil Scott Forester

critiqué par Kostog - (48 ans)

El Supremo ne fera pas de vieux os

7 etoiles
L'histoire se déroule en 1808-1809. Horatio Hornblower. capitaine de la frégate « Lydia », a pour mission de fournir des armes aux rebelles des colonies espagnoles d'Amérique centrale. Pour cela, il débarque dans le golfe de Fonseca, près du quartier général du chef des factieux, que les gens du cru nomment « El Supremo »...

couverture

M, l'enfant du siècle de Antonio Scurati

critiqué par Armel007 - (29 ans)

M l'enfant du siècle

10 etoiles
Énorme succès en Italie, M. L’enfant du siècle est le premier volume d’une trilogie romanesque « documentaire » qui a suscité nombre de réactions, louangeuses comme indignées. Sa forme simple et parfois efficace n’empêche pas le roman d’Antonio Scurati de rencontrer de nombreuses limites, qui questionnent les usages de la littérature – et de l’histoire...

couverture

Le dilemme national de Thierry Braillard

critiqué par Lydiane - (48 ans)

de l'histoire contemporaine

10 etoiles
Ce roman est une fable sociale très contemporaine que j'ai beaucoup appréciée. A travers une histoire d'amour, beaucoup de sujets de société sont traités avec justesse (du déclassement rural aux gilets jaunes), sur fond d'élections départementales et de front national. Je recommande...

couverture

Communion mortelle de Frank Tallis

critiqué par Sundernono - (Nice - 38 ans)

Un cinquième tome haletant!

8 etoiles
Alors qu'en ce début de XXe siècle une série de crimes endeuille la ville de Vienne, l'inspecteur Oskar Rheinhardt et son ami, le psychiatre Max Liebermann, se lancent à la poursuite d'un insaisissable psychopathe dont l'arme favorite est... une épingle à chapeau. Toujours aussi plaisant à lire, ce cinquième volet des carnets de Max Liebermann part...

couverture

Les Rochefort de Christian Laborie

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 68 ans)

Fin XIXème saga urbano rurale

8 etoiles
Premier d'une saga de 5 tomes, je l'ai lu en second sans que cela nuise à la lecture. En relisant la critique que j'ai faite concernant le second volume (lu en premier - ), je ne vais nullement me déjuger, bien au contraire. Roman dans la pure tradition du roman de terroir et des sagas, les Rochefort...

couverture

Moi, Jésus de Gilbert Sinoué

critiqué par Saint Jean-Baptiste - (Ottignies - 85 ans)

Un sommet d’ineptie et d’ennui !

1 etoiles
Ce livre est un raté complet. L’auteur a imaginé un Jésus qui serait le héros, malgré lui, d’un roman d’aventures. Jésus écrit sa vie. Chaque chapitre de son livre est entrecoupé de chapitres qui se veulent historiques et prennent la forme d’un roman policier. Pilate mène son enquête sur Jésus, et puis les grands prêtres,...

couverture

On se souvient du nom des assassins de Dominique Maisons

critiqué par Bernard2 - (DAX - 72 ans)

La raison du plus fort...

7 etoiles
Peu de temps après la séparation de l’Église et de l’État, un cardinal est sauvagement assassiné lors d’une réunion mondaine en région parisienne. On redoute un incident diplomatique, et très rapidement on trouve la coupable idéale : Justine, une femme de chambre présente dans l’hôtel où séjournait la cardinal. Un écrivain publiant un feuilleton dans un quotidien,...

couverture

La race des orphelins de Oscar Lalo

critiqué par Nathavh - (56 ans)

Une pépite , à découvrir d'urgence !

10 etoiles
Hildegard Müller, 76 ans. Elle devait être la gloire de l'humanité, elle en est la lie. Elle nous propose un journal, son journal , mais ce n'est pas elle qui l'a écrit, elle a engagé un scribe, un traducteur à qui elle raconte sa vie pour essayer de comprendre ce qui ne peut l'être. En...

couverture

Alors dis-moi de Marie-Claude Ranc

critiqué par Maranatha - (49 ans)

La perle du trésor de l'âme française.

9 etoiles
Je suis interloqué par Jehanne. Je le dis régulièrement c'es une personne A-normale e Exrta-ordinaire. Il est donc évident que j'essaie de lire le maximum de choses la concernant. Je commence à bien la connaître. Les romans historiques ne sont pas ma tasse de thé et le peu que j'ai lu ne m'a pas du tout plu. C'est...

couverture

Ève la rouge de Henry Rider Haggard

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 75 ans)

l'amour et le temps

9 etoiles
Gagner du temps, c’est une question qu’on ne se posait pas au Moyen âge du XIV° siècle, aussi brutal fut-il. Et ça n’empêchait nullement de voyager. Ainsi le roman de Henry Rider Haggard, "Ève la rouge" (Red Eve), dans lequel deux jeunes gens, Hugues de Cressi et Ève Clavering, qui éprouvent l'un pour l'autre un...

couverture

Les compagnons du silence de Paul Féval

critiqué par CC.RIDER - (63 ans)

Le charme de l'ancien

9 etoiles
Dans l’Italie du sud, au tout début du XIXᵉ siècle, Ferdinand, roi de Naples, a été chassé de son trône par l’armée de Napoléon lequel a placé Murat sur le trône. Mais, en 1815, à la chute de l’Empire, retournement de situation, c’est Murat qui est chassé à son tour et dont la tête est...

couverture

Pierre et Alexis de Dimitri Merejkovski

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 72 ans)

père et fils

10 etoiles
Saint-Pétersbourg, une ville de rêve, visitée par des millions de personnes en admiration devant ces architectures épurées, si belles sous la lumière du nord. Mais sait-on qu’il s’agissait au départ d’une folie, le rêve d’un roi dément, Pierre, dit "Le Grand", capable d’abattre lui-même à la hache un sapin centenaire comme de couper les têtes...

couverture

Rivage de la colère de Caroline Laurent

critiqué par Krysaline - (Paris - 55 ans)

L'Histoire des îles Chagos: puissant et percutant!

10 etoiles
J’ai été attirée tout d’abord par la couverture. En effet, je trouvais que cette jeune femme ressemblait à Frida Kahlo. Puis j’ai pris connaissance du pitch et celui-ci m’a fort intéressé. Je me suis donc lancée dans ce roman historique avec l’appétit de la découverte. Et je n’ai pas été déçue ! Quelle découverte !...

couverture

Assassins et poètes de Robert van Gulik

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 31 ans)

Sous le regard d'un renard

7 etoiles
Pour des raisons professionnelles, le Juge Ti séjourne quelque temps chez son ami le magistrat Lo dans le district de Chin-Houa. C'est également bientôt la fête de la mi-automne et plusieurs poètes illustres sont en ville ce qui met Lo en joie car il va pouvoir organiser de somptueuses festivités. Cependant, l'assassinat d'un candidat aux...

couverture

L’Évangile selon Yong Sheng de Sijie Dai

critiqué par Pascale Ew. - (53 ans)

Récit un peu plat

6 etoiles
Dai Sijie relate l’histoire de Yong Sheng, son grand-père, qui s’étend sur tout le XXème siècle en Chine. A sa naissance, son père charpentier (comme Joseph) a planté un aguilaire, arbre aux vertus étonnantes. Enfant, Yong Sheng est fasciné par le pasteur américain et sa fille Mary, son enseignante. Jeune homme, il fabrique des sifflets...

couverture

Notger vint et Liège s'empourpra de Paul Quiriny

critiqué par Alceste - (Liège - 59 ans)

De la réalité à la fiction

7 etoiles
En s’appuyant sur des travaux historiques très sérieux, Paul Quiriny fait revivre la grande figure de Notger, personnage-clé de l’histoire liégeoise, devenu ici personnage de roman. Mais à quoi peut bien s’occuper un prince-évêque de l’an mil ? Donner des remparts à la ville, bâtir une nouvelle cathédrale, fonder une...

couverture

Beveridge Manor de Emmanuelle Nuncq

critiqué par B1p - (47 ans)

Jane Austen derrière la porte

8 etoiles
Clémence Rosier est restauratrice de tableaux. Alors qu’elle végète un peu dans sa ville de province française, elle remporte un contrat pour aller exercer ses compétences aux Beveridge Manor, dans la campagne anglaise, chez Mrs Flaversham. Le manoir, construit à la Renaissance, est un lieu incontournable pour les tournages en costumes d’époque, et sa galerie...

couverture

Grand Café Martinique de Raphaël Confiant

critiqué par Elko - (Niort - 44 ans)

L'escale martiniquaise du café

6 etoiles
Gabriel-Mathieu d’Erchiny de Clieu fait partie de la petite noblesse dieppoise. Les affaires familiales périclitent mais il a un rêve : faire le voyage vers les Antilles françaises fraîchement colonisées. Et il a un plan : y cultiver la sensation du moment, le café. Cette entreprise n’est pas sans difficultés, le voyage est périlleux, l'acclimatation aux tropiques...

couverture

Le chevalier anonyme de Daniel Houres

critiqué par Michel13 - (68 ans)

Le chevalier historique

9 etoiles
Je viens de lire "Le chevalier anonyme" de Daniel Houres édité chez Encre rouge. C'est un roman historique que je recommande à tous ceux qui aiment l'histoire,l'aventure et la romance. L'auteur nous plonge au Moyen-Age où trois templiers sont chargés de transporter un fabuleux trésor (l'Arche d'Alliance) et de le cacher....

couverture

Mémoires apocryphes de Madame de Prie de Sylvie Binet

critiqué par Poppysyl - (68 ans)

Mémoires apocryphes de Madame de Prie

9 etoiles
A la fois réflexion sur le roman historique (ses limites) et travail sur la corruption – séduction – absence de subversion ; le livre s’inspire de la vie d’Agnès Berthelot de Pléneuf (1698-1729). Devenue Mme de Prie en 1713, sous la pression familiale et sociale, elle sera pendant dix ans la maîtresse de Louis...

couverture

Zouleikha ouvre les yeux de Gouzel Iakhina

critiqué par Myrco - (village de l'Orne - 71 ans)

Captivant...

9 etoiles
Bien que paru en Russie en 2015, ce premier roman de Gouzel Iakhina renoue avec la tradition du grand roman russe, invitant le lecteur à suivre les destinées dramatiques de personnages piégés dans le maelström de la grande Histoire. Le roman débute vers 1930 dans la région de Kazan en Tatarie (aujourd'hui République du Tatarstan) dans...

couverture

Le testament du Tsar : Chaos 1917-1945 de Youri Fedotoff

critiqué par Francois Martini - (66 ans)

Noblesse clandestine

8 etoiles
Étonnant roman comme surgi d’un autre temps que ce Testament du Tsar. Il s’annonce comme le premier volet d’une trilogie, laquelle débute en 1917 et traverse le XXème siècle, son début au moins pour ce premier volume.
 On s’en doute, le titre est clair, il est question du Tsar, de la révolution russe, bolchévique, puis soviétique....

couverture

Napoléon III et Victor Hugo - Le duel de Frédéric Mitterrand

critiqué par Colen8 - (79 ans)

Portraits croisés

10 etoiles
Se raconte ici l’affrontement de deux mâles dominants habités d’une foi inébranlable dans leur supériorité respective. Forts différents au physique comme au mental, ils s’observent, se mesurent puis s’opposent à distance et par publications ou médias interposés. Le poète, irréductible défenseur de la République et de la liberté, est en exil forcé consécutif au coup...