Les dernières critiques éclair

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

Manon Lescaut de Antoine François Prévost

critiqué par Cédelor - (Paris - 49 ans)
10 etoiles
Excellent
Au fil de mes lectures, je remarquais de ci ou là, dans les textes mêmes, ou dans les préfaces ou autres introductions, des références à Manon Lescaut, livre du renommé, il faut l’en croire, abbé Prévost. Alors il fallait...

sans couverture

Intérieur nuit de Marisha Pessl

critiqué par Dervla3012 - (15 ans)
10 etoiles
Un coup de coeur Thriller si longtemps attendu !
De quoi ça parle ? New York, ville du bruit et de la lumière, du cinéma et de la débauche. C’est là qu’est retrouvé le corps sans vie d’Ashley Cordova, la fille du célébrissime cinéaste et producteur Stanislas Cordova. La jeune...

sans couverture

Pêcheur d'Islande de Pierre Loti

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 31 ans)
7 etoiles
A la lueur du soleil de minuit
Ce roman est indubitablement l’œuvre la plus connue de Loti et il faut bien reconnaître que son sujet est assez intéressant, mettant ainsi en avant la vie rude et difficile de ces pêcheurs. J'ai bien aimé les parties se déroulant...

sans couverture

Vertige de Franck Thilliez

critiqué par Joker - (70 ans)
8 etoiles
Angoisse
Remarquable thriller qui nous scotche jusqu'au bout. Je pense que ce cauchemar s'est réellement passé par la découverte de la Photo qui est une bonne chute ; il s'agit donc d'une vengeance Evidemment si l'on veut aller dans le détail de...

sans couverture

Un sac de billes de Joseph Joffo

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 72 ans)
10 etoiles
jojo et momo
Joseph Joffo, à travers ses propres souvenirs, raconte d’une plume enlevée l’incroyable périple de Joseph et Maurice, ces deux enfants juifs fuyant Paris occupé pour rejoindre leurs frères aînés réfugiés à Menton. L’histoire a été largement popularisée par le cinéma...

sans couverture

Maîtres et esclaves de Paul Greveillac

critiqué par Tistou - (64 ans)
8 etoiles
Une lecture qui m’a paru exigeante
457 pages et une lecture que je qualifie d’exigeante ; longue lecture. Oui, j’ai mis beaucoup de temps à venir à bout de ce Maîtres et esclaves. Non pas que ce ne soit pas intéressant, non pas. Non pas qu’il...

sans couverture

Mon frère Yves de Pierre Loti

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 31 ans)
7 etoiles
Une vie de marin
Rendant hommage à l'un de ses plus fidèle amis, Loti nous livre ici le récit d'une vie, celle d'Yves, partagée entre les longs voyages sur la mer et le courts séjour sur terre, marin doué et efficace sur un bateau...

sans couverture

Montecristo de Martin Suter

critiqué par Marvic - (Normandie - 62 ans)
7 etoiles
L'ironie du sort
Jonas Brand est reporter indépendant. En attendant de pouvoir concrétiser le rêve de sa vie, la réalisation de son film Montecristo. Deux incidents vont bouleverser sa vie. Le premier est le suicide d’un homme sous le train dans lequel il voyageait....

sans couverture

Le fleuve de l'éternité, tome 1 : Le monde du fleuve de Philip José Farmer

critiqué par CC.RIDER - (63 ans)
9 etoiles
Original
Après leur mort, des millions d’humains de toutes générations et de toutes provenances se réveillent complètement nus sur les rives d’un fleuve immense serpentant sur une planète inconnue. Il y a là Richard Burton, célèbre explorateur britannique du XIXè siècle,...

sans couverture

Eléphant de Martin Suter

critiqué par Alma - (- ans)
8 etoiles
Une histoire d'éléphant rose ....
Schoch, un SDF un peu alcoolisé découvre un jour dans la grotte où il a élu domicile un tout petit éléphant haut d'une vingtaine de centimètres..... tout rose et..... luminescent . Non, non, ce n'est pas un jouet, il est...

sans couverture

L'Epouvanteur, Tome 2 : La malédiction de l'Epouvanteur de Joseph Delaney

critiqué par Fanou03 - (* - 45 ans)
7 etoiles
Horreur à Priestown
Je comparais l’ambiance du premier volume de la série l’Épouvanteur à celle des Chairs de Poules, ambiance somme toute relativement similaire, à a fois angoissante mais qui reste bon enfant. Attention pour les âmes sensibles et les plus jeunes, je...

sans couverture

Une rose seule de Muriel Barbery

critiqué par Pascale Ew. - (53 ans)
8 etoiles
Récit d'un apaisement
Rose, botaniste de quarante ans, se rend au Japon après le décès de son père qu’elle n’a jamais connu. Paul, l’assistant de son père, suit des instructions qu’il a laissées et promène Rose pendant plusieurs jours d’un temple à...

sans couverture

Nos espérances de Anna Hope

critiqué par Saint Jean-Baptiste - (Ottignies - 85 ans)
5 etoiles
Leurs désespérances
Trois grandes amies mènent une vie assez banale et plutôt désespérante, c’est toute l’intrigue du livre qui n’a d’un roman que le mot écrit en tout petit sur la couverture. Aujourd’hui, en matière d’art, il faut à tout prix innover, étonner,...

sans couverture

La mort à Venise de Thomas Mann

critiqué par Catinus - (Liège - 69 ans)
8 etoiles
Une lecture un peu lourde
Gustav von Aschenbach, un écrivain munichois reconnu, dans la cinquantaine, se rend en villégiature à Venise. Dans son hôtel du Lido, il côtoie une famille polonaise dont Tadzio, un jeune adolescent qui le fascine par sa beauté. Il n'ose l'aborder...

sans couverture

Le festin du lézard de Florence Herrlemann

critiqué par Watson - (56 ans)
10 etoiles
"Le festin du lézard" Florence Herrlemann
Premier roman de Florence Herrlemann « Le festin du lézard ». C’est l’histoire d’Isabelle, une jeune femme de 25 ans qui vit, recluse dans une maison bourgeoise, grande bâtisse, grand portail, des barreaux aux fenêtres et un grand parc. Toutes les...

sans couverture

La nuit du bûcher de Sándor Márai

critiqué par Poet75 - (Paris - 64 ans)
8 etoiles
L'inquisition dans tous ses états
Dans La Nuit du Bûcher de l’écrivain hongrois Sándor Márai (1900-1989), c’est de la condamnation et de la mise à mort de Giordano Bruno dont il est question. Pour en faire le récit, le romancier a eu l’ingénieuse idée de...

sans couverture

Génération offensée: De la police de la culture à la police de la pensée de Caroline Fourest

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 64 ans)
9 etoiles
Très bon texte d'actualité !
Au départ, je ne suis pas un inconditionnel du siècle des Lumières et de la philosophie politique développée de Voltaire à Rousseau… même si j’ai bien quelques sympathies pour l’ami Jean-Jacques Rousseau dont j’ai toute l’œuvre à la maison, édition...

sans couverture

Traque en deux temps de Michel Cherchi

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 68 ans)
7 etoiles
Un agréable mélange polar - espionnage - science-fiction
Un habile mélange des genres où polar, espionnage et science-fiction tissent une trame nous faisant voyager dans le temps et l'espace. L'auteur sait distiller les rebondissements avec des personnages bien marqués. De beaux passages d'écriture mais à d'autres moments cette derrière...

sans couverture

Poil de carotte de Jules Renard

critiqué par Marvic - (Normandie - 62 ans)
5 etoiles
Le mal-aimé
S’il fallait trouver du positif dans le(s) confinement(s), nul doute que les relectures en feraient partie. Ou presque. Une première lecture qui devait être bien lointaine tant je n’avais pas gardé de souvenir de ce petit garçon et de sa...

sans couverture

Les Indes fourbes de Alain Ayroles (Scénario), Juanjo Guarnido (Dessin)

critiqué par Vince92 - (Zürich - 43 ans)
10 etoiles
Fantastique!
Les extraits parus sur internet laissaient deviner un album réalisé à la perfection au niveau graphique. Pas de surprise de ce côté là... Guarnido réalise une véritable oeuvre d'art. Dans un grand format de bon aloi, le dessinateur de Blacksad...

sans couverture

Pays de neige de Yasunari Kawabata

critiqué par Vince92 - (Zürich - 43 ans)
4 etoiles
Triangle amoureux
Yasunari Kawabata est surtout connu en France et dans le monde occidental en général pour ce roman, pays de neige, navire amiral de sa production littéraire qui lui valu d'être le premier Japonais Prix Nobel de littérature. Kawabata était le...

sans couverture

Cinna de Pierre Corneille

critiqué par Fanou03 - (* - 45 ans)
7 etoiles
« Va-t-en, et souviens-toi seulement que je t’aime »
Je trouve finalement que Cinna est assez facile à lire, mis à part deux ou trois passages où je me suis un peu perdu (je pense à la tirade d’Émilie qui ouvre la pièce, et à celle d’Auguste qui songe...

sans couverture

Aliénor d'Aquitaine de Régine Pernoud

critiqué par Sundernono - (Nice - 38 ans)
7 etoiles
Un bon roman historique
Avec Aliénor d’Aquitaine j’ai découvert une histoire intéressante, celle de cette femme qui fut Reine de deux des plus grands royaumes de l’époque. Régine Pernoud rend l’histoire d’Aliénor, dont le destin fut hors du commun, très vivante et assez haletante. L’auteure...

sans couverture

L'intimité de Alice Ferney

critiqué par Marvic - (Normandie - 62 ans)
6 etoiles
Deux femmes puissantes
Alexandre Perthuis et Ada ont tout pour être heureux. Ils sont beaux, riches, parents d’un adorable petit garçon Nicolas et bientôt d’une petite fille. Quand ils partent pour la maternité, Ada semble pourtant anxieuse, inquiète en laissant son fils chez leur...

sans couverture

Le banquet annuel de la confrérie des fossoyeurs de Mathias Enard

critiqué par Marvic - (Normandie - 62 ans)
8 etoiles
Quel titre, quel livre !
David Mazon, ethnologue, choisit un village des Deux-Sèvres pour y passer une année afin de rédiger une thèse sur la ruralité à La Pierre Saint Christophe. Il rencontre, interroge, noue des liens avec les habitants du village, dont Mathilde et Gary,...

sans couverture

Dans l'ombre du brasier de Hervé Le Corre

critiqué par Homo.Libris - (Paris - 55 ans)
2 etoiles
Bien loin du brasier
Je venais de lire "Histoire de la Commune de 1871" de Prosper-Olivier Lissagaray (1876) et "Le brasier" de Nicolas Chaudin (2015) quand la Mairie du 13è arrondissement* proposa "Dans l'ombre du brasier" de Hervé le Corre (2020) dans une liste...

sans couverture

Oxygène de M.J. Arlidge

critiqué par Ayor - (48 ans)
8 etoiles
Toujours aussi efficace
Utilisant un schéma jusque-là efficace, l'auteur réitère avec succès dans ce cinquième volet des enquêtes de Helen Grace. Les chapitres sont courts, nombreux et diablement rythmés, les cliffhangers remplissent leur rôle en incitant à sans cesse à tourner les pages, le...

sans couverture

Histoires de la nuit de Laurent Mauvignier

critiqué par La danseuse - (54 ans)
5 etoiles
La nuit est trop longue
C'est visiblement dans l'air du temps et à la mode d'écrire de longues phrases de plus de 1 paragraphe, de faire digression au milieu de certaines pensées.. mais que c'est lourd à lire ! que cela entrave le plaisir de...

sans couverture

Le chant du coucou de Frances Hardinge

critiqué par Frunny - (PARIS - 55 ans)
8 etoiles
Un nid pas si douillet !
Frances Hardinge (1973- ) est une écrivaine britannique qui écrit notamment de la littérature jeunesse. "Le Chant du coucou" paraît en 2018 (L'Atalante) 1923 à Ellchester (Angleterre), la jeune Triss Crescent, fille du célèbre architecte Piers Crescent,...

sans couverture

Le Destin de Mr Crump de Ludwig Lewisohn

critiqué par Cédelor - (Paris - 49 ans)
10 etoiles
Quand le mariage est un enfer
Voici un livre qu’on n’oubliera pas de sitôt, la dernière page lue et tournée. Son auteur, Ludwig Lewisohn, m’était totalement inconnu, de même que ce roman, et il est certainement aussi inconnu du plus grand nombre. C’est pourtant un tort...

Page 1 de 7 Suivante Fin