Littérature => Francophone (15269 livres critiqués)


Page 1 de 306 Suivante Fin

couverture

La momie qui aimait les pizzas et les jeux vidéos de Olivier Cotte

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 34 ans)

Scarabés sacrés et biscuits à la vanille

7 etoiles
Depuis quelque temps le musée du Louvre fait face à une situation inquiétante. Plusieurs momies ont en effet disparu et tout porte à croire qu'elles se seraient enfuies d'elles-mêmes. Simultanément, le père de Léa, grand archéologue, est assassiné et la jeune femme découvre qu'il était sur la piste d'une sépulture égyptienne qui se trouverait en...

couverture

La vie lente de Abdellah Taïa

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 44 ans)

L'enfer, c'est les autres

9 etoiles
Mounir, Parisien d’origine marocaine, vit dans un petit appartement. Au lendemain des attentats de 2015, il n’est pas forcément vu d’un bon œil par les personnes qu’ils côtoient. Excédé et tendu, il se dispute avec sa vieille voisine de l’étage supérieur – alors qu’il a toujours eu de bons rapports avec elle – parce qu’elle...

couverture

Ardeur de Nicole Brossard, René Derouin (Dessin)

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 56 ans)

«Et la solitude tu t’en souviens // elle gratte le fond de la mer et de l’alphabet // afin que la traverse l’invisible…».

4 etoiles
nous avons tous un silence qui galope en nous les soirs de chagrin Nicole BROSSARD (*1940) est poétesse, romancière et essayiste canadienne, née à Montréal et a publié une trentaine de livres. Cofondatrice de la revue littéraire «La Barre du Jour», elle a notamment dirigé l’Anthologie des «Poèmes à dire à la francophonie». (1). on est encore là...

couverture

Un passé multiple de Monique Thomassettie

critiqué par Débézed - (Besançon - 77 ans)

Chercher dans son passé pour se comprendre

7 etoiles
En mettant de l’ordre dans ses fichiers, Monique a retrouvé des textes ou des bouts de textes qu’elle a publiés dans des revues, sur son blog, sur les réseaux sociaux ou ailleurs encore, des textes qui évoquent surtout son enfance et principalement sa mère qu’elle a tant aimée et dont elle n’a fait le deuil...

couverture

Tempo de Martin Dumont

critiqué par CHALOT - (Vaux le Pénil - 76 ans)

roman philosophique

9 etoiles
Tempo Félix a trente ans. Il est en couple avec Anna et ils sont heureux avec Elie, leur bébé. Tout va bien ou presque. Félix n'arrive pas à décrocher avec son passé, sa musique qui aurait pu le faire vivre mais le temps a changé. Dans un va et vient entre la vie du groupe de musiciens et celle...

couverture

Curiosity de Sophie Divry

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 44 ans)

Le testament de Curiosity. ... oui, oui ... le petit robot envoyé sur Mars ...

7 etoiles
« Curiosity » est un court texte de 80 pages dans lequel Sophie Divry donne la parole au petit robot appelé rover, Curiosity, parti en expédition sur Mars. Celui-ci s’exprime à la première personne du singulier, est capable de réfléchir et d’imaginer. Il a été conçu pour avoir des relations sociales … sauf que sur...

couverture

Aysuun de Ian Manook

critiqué par CHALOT - (Vaux le Pénil - 76 ans)

roman d'aventures épiques

9 etoiles
AYSUUN, roman d'aventure Les territoires mongol et touva dans le Sud de la Sibérie sont le domaine ancestral des nomades avec leurs croyances, leurs modes de vie. Ils ont connu de nombreuses invasions auxquelles les habitants ont résisté. En 1930, les « soviétiques » ou plutôt Staline et ses amis ont décidé d'imposer la pacification brutale et même la sédentarisation...

couverture

La Rose dans le bus jaune de Eugène Ébodé

critiqué par Veneziano - (Paris - 46 ans)

La figure romancée de la cause noire américaine

9 etoiles
Ce roman retrace la vie de Rosa Parks, après l'incident où elle a défendu ses droits dans le bus jaune où elle a refusé de céder sa place à un Blanc. Cette héroïne sociale en est à la fois la protagoniste et la narratrice : le livre est donc formulé à la première personne. C'est...

couverture

Le nageur de Pierre Assouline

critiqué par Killeur.extreme - (Genève - 42 ans)

« Il est né, il a nagé, il est mort. »

7 etoiles
Résumé "Une fois dans l'eau, si muette mais si éloquente, il est suffisamment hors du monde pour ne plus adhérer à l'instant. Le voilà connecté à l'universel et l'intemporel pour le temps que durera son parcours. Qui nage se sent détaché de l'ordinaire de la vie. Il flotte au-dessus." Champion de France et d'Europe, recordman du...

couverture

Martinique: Charmeuse de serpents de André Breton

critiqué par Eric Eliès - (50 ans)

André Breton en Martinique - souvenirs d'une escale forcée en 1941, qui permit la rencontre de Breton et Césaire

10 etoiles
Ce petit ouvrage, qui se lit rapidement, rassemble l’ensemble des textes d’André Breton consacrés à la Martinique, où il séjourna quelques semaines en 1941 lors de son voyage en direction de New York, à bord du « Capitaine-Paul-Lemerle » parti de Marseille avec nombre de Français et d’Européens cherchant à fuir l’Occupation allemande. Le recueil commence...

couverture

Un vrai jardin de Hélène Cixous

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 56 ans)

Mme. CIXOUS A L'AUBE DE SA CARRIÈRE...

8 etoiles
«Un vrai jardin» est une sorte de conte, ou bien une très courte nouvelle (le livre fait à peine une trentaine de pages…), publié à l’origine en 1971 dans le numéro du Cahier de l’Herne consacré a Mme. Hélène CIXOUS (*1937). C’est un texte poétique, qui préfigure déjà l’œuvre et les thèmes de celle qui...

couverture

Dans les yeux de l'Afrique de Leïla Zerhouni

critiqué par Débézed - (Besançon - 77 ans)

D'une misère à l'autre

7 etoiles
A Bruxelles, Luce, fraîchement émoulue de son école de traductrice, signe son premier contrat de travail dans une entreprise où elle doit traduire les notices qui, aujourd’hui, accompagnent toutes les marchandises. Elle s’applique à trouver les mots les plus justes afin que son texte soit intelligible par les acheteurs mais son patron, un homme rustre,...

couverture

Les tribulations du dernier Sijilmassi de Fouad Laroui

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 44 ans)

Un Candide des temps modernes à Casablanca

8 etoiles
Lorsqu’il se trouve à plusieurs mètres d’altitude, dans son avion de Lufthansa, Adam a une épiphanie comme il le dit lui-même, une révélation. Il ne condamne pas le progrès, mais il se sent pris dans une course qui ne lui laisse pas vraiment le temps de vivre et de profiter. Il décide de partir à...

couverture

Djinns de Seynabou Sonko

critiqué par Krys - (France-Suisse - - ans)

Entre 2 cultures

6 etoiles
Penda vit à Paris avec sa soeur, sa grand-mère guérisseuse sénégalaise, Chico et Jimmy, ses amis. Entre 2 cultures, 2 langues, elle essaie de trouver son propre chemin. A travers la maladie psychiatrique de son copain Jimmy, elle s'interroge sur l'invisible, les pratiques de sa grand-mère, les djinns. Jimmy a-t-il besoin de médicaments ou de...

couverture

Rendre l'âme mais à qui ? de Daniel Birnbaum

critiqué par Débézed - (Besançon - 77 ans)

Sous l'oeil du poète

8 etoiles
Dans ce recueil publié dans la collection Microcactus de Cactus inébranlable éditions, Daniel Birnbaum que je découvre à l’occasion de cette lecture, évoque sa vision du monde dans des « textes … très courts mais très pleins, d’humour, de surprises, d’anecdotes, d’absurde, de poésie, de jeux de mots, … ». Il joue de la langue...

couverture

Voyage sur la ligne d'horizon de Luc Lang

critiqué par Sundernono - (Nice - 40 ans)

Une lecture surprenante

7 etoiles
Présentation de l’éditeur : « Elle, c'est Thérèse, cinquante-deux ans, lui, c'est Lucien, soixante-quatre ans, un couple que la vie n'aurait pu réunir s'il n'y avait eu le décès d'une tante et l'héritage de sa villa, à la sortie d' Orchies. Le narrateur, Francis Balin, est un saisonnier, il passe ses nuits d'hiver dans les...

couverture

Le billet de Pascal de Liliane Wouters

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 56 ans)

«Et l’allumeur de réverbères, un par un, // ravivait ses feux, dans la nuit en berne.»

8 etoiles
Je ne présente plus Mme. Liliane WOUTERS (1930 – 2016), sans aucun doute l’une des plus grandes représentantes des la poésie belge de la 2e moitié du XXe S. «Le billet de Pascal» est un petit recueil de poésie de 94 pages, paru en 2000 et divisé en trois parties distinctes et je dois...

couverture

Au fait, il faut que je vous dise de Chantal Cadoret

critiqué par CHALOT - (Vaux le Pénil - 76 ans)

L'amour brise les verrous

9 etoiles
Au fait, il faut que je vous le dise Le père, la mère et le fils, qui a la trentaine se retrouvent dans un restaurant. A la fin du repas, le fils, Ralph annonce qu'il n'est plus célibataire et qu'après sa rupture avec sa compagne, il avait quelqu'un. Tout à coup, sans préparation, naturellement, Ralph annonce à ses...

couverture

Oaristys de Pierre Yerlès

critiqué par Débézed - (Besançon - 77 ans)

L'amour n'a pas d'âge

8 etoiles
J’ai lu le précédent recueil de Pierre édité lui aussi par Bleu d’encre éditions, j’en avais tiré un commentaire qui attirait l’attention des lecteurs sur l’âge de l’auteur et sur la démarche qu’il proposait : témoigner de son passé avant de quitter ce monde. J’avais écrit : Pierre Yerlès « n’est plus un jeune homme,...

couverture

Le rouge du tarbouche de Abdellah Taïa

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 44 ans)

Entre Paris et Salé ...

8 etoiles
Abdellah Taïa livre ici un texte autobiographique qui s’apparente à un recueil de nouvelles dans lesquelles il évoque divers épisodes portant sur des expériences vécues ou sur des personnes qu’il a côtoyées. Il est originaire de Salé, juste à côté de Rabat, et avait conscience qu’il n’avait pas d’avenir au Maroc. Il se lance dans...

couverture

L'origine des larmes de Jean-Paul Dubois

critiqué par Pacmann - (Tamise - 59 ans)

Vous plaisantez donc Monsieur Dubois !

4 etoiles
Paul, anti-héros au profil classique de l’auteur, a tué son père, ou plutôt a tiré deux balles dans la tête du cadavre de l’auteur de ses jours, décédé de mort naturelle quelques jours avant. Après avoir été jugé pour cet acte qui n’est pas réellement un crime, celui-ci va être condamné à suivre une thérapie...

couverture

L'été nous va si mal de Gilles Fiolet

critiqué par CHALOT - (Vaux le Pénil - 76 ans)

Un féminisme à la puissance quatre !

9 etoiles
L'été nous va si mal Ce n'est pas n'importe quel été mais un été torride, le plus chaud qui soit, celui de la canicule de 1976. Qui ne s'en souvient pas ? Suzana, une américaine qui parle très bien le français s'installe dans une belle maison dans la région lyonnaise. Son mari est un homme plus âgée que cette...

couverture

Histoires de chez nous de Guy Lemaire, Paulette Nandrin (Textes)

critiqué par Catinus - (Liège - 73 ans)

Escrocs, fantômes et cie

7 etoiles
Pas moins de quarante textes reprenant des contes et légendes de Wallonie réécrits brièvement par Paulette Nandrin et racontés sur les ondes de la Rtbf par Guy Lemaire. On y retrouve de curieux personnages, d’ignobles fripouilles ; le lecteur est confronté à des crimes, des fantômes, des esprits, Satan lui-même. Ou alors de belles jeunes...

couverture

Un puma dans le coeur de Stéphanie Dupays

critiqué par Pascale Ew. - (57 ans)

Quête d'origine - quête d'identité

6 etoiles
Alors que la mère de l’auteure se met à la généalogie, Stéphanie Dupays découvre par hasard que la mère de sa grand-mère maternelle n’est pas morte jeune « le cœur brisé » par le décès de son mari et de ses deux fils à la guerre, mais qu’elle a été internée dans un asile...

couverture

Tumeur ou tutu de Léna Ghar

critiqué par Lobe - (Vaud - 29 ans)

Ghar ne ment

9 etoiles
La violence attend dès le titre, à peine dissimulée. Tumeur ou tutu, c'est un choix, que ce premier roman de Léna Ghar fait un peu pour nous, au fil de chapitres brefs, électriques, inventifs. Il y est question d'une bizarrerie qui pourrait être une maladie - une monstre squatte le corps de [i]Je[/i], la narratrice,...

couverture

Mélanie's revenge de Stephan Erick

critiqué par Stephan ERICK - (54 ans)

Mélanie's revenge

10 etoiles
Ce livre nous profile la vie nonchalante et ludique de Mélanie, à Limoges, cette dernière tient une boutique sur les bords de la Haute-Vienne. Malgré son apparence de femme à tout faire, se cache une femme d’affaire, qui par désespoir se mit à écrire quelques nouvelles qui inspirent ce livre, en mémoire. Le soutien de ses...

couverture

À Vau-l’eau de Patrick Henin-Miris

critiqué par Débézed - (Besançon - 77 ans)

Leçon de bon sens

8 etoiles
J’ai déjà commenté plusieurs recueils de Patrick Henin-Miris, ou de Patrick Henin tout court, tous chez le même éditeur : Cactus inébranlable éditions, c’est un grand spécialiste des formes courtes : aphorismes, micronouvelles, formules concises, maximes, etc… Dans le présent opus, édité dans la collection Microcactus, il propose des textes courts, souvent même très courts,...

couverture

Wood’stown: Suivi de Des écrivains et des arbres de Alphonse Daudet, Pascal Lemaître (Dessin)

critiqué par Débézed - (Besançon - 77 ans)

Les écrivains et les arbres

8 etoiles
Julie Maillard, dans la collection Les Illustrés, a composé ce recueil à partir d’un conte écrit par Alphonse Daudet, il est complété par une vingtaine de citations, ou textes courts, de la plume d’une vingtaine d’auteurs classiques de divers pays : Apollinaire, Charlotte Brontë, Chateaubriand, Gide, Hugo, Lenau, Lichtenberg, London, Maupassant, Mistral, Proust, Renard, Rostand,...

couverture

La Politique du Loup de Diane Lespinard

critiqué par CHALOT - (Vaux le Pénil - 76 ans)

un drame social

9 etoiles
Un drame La tension est vive dans une vallée près de Gap. Les bergers et des habitants opposés à 'l'introduction du loup" sont face aux défenseurs de l'environnement. Il ne s'agit pas seulement du conflit entre les ruraux qui défendent troupeaux - traditions contre des citadins écologiques. Des familles se divisent. Que font les autorités et...

couverture

La jeune captive de Christian Charrière-Bournazel

critiqué par Débézed - (Besançon - 77 ans)

Amours impossibles

8 etoiles
Pour cet opus, Marie Romaine Panié a fait appel une nouvelle fois à un homme de droit, un ancien bâtonnier du Barreau de Paris, notamment, qui propose pour cet ouvrage deux courts romans évoquant tous les deux l’amour impossible. Dans le premier texte, l’auteur raconte l’histoire d’un avocat qui défend gracieusement la cause d’une jeune...

couverture

L'homme qui chaussait du 62 de Daniel Crozes

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 75 ans)

le géant de l'Aveyron

8 etoiles
Daniel Crozes est un amoureux fou de sa région, l’Aveyron, l’Aubrac, où il a puisé son inspiration pour écrire de nombreux romans et essais. Il y a déniché un personnage hors du commun ayant vécu à la Belle Époque, dont il nous livre une vision romancée. Ulysse est un jeune géant, cordonnier de son état...

couverture

Il est « parti » de Gauthière Bodd

critiqué par CHALOT - (Vaux le Pénil - 76 ans)

récit dramatique

8 etoiles
IL EST PARTI Un homme a quitté son domicile conjugal sans donner de signe de vie. Il laisse une épouse et leurs trois enfants. Que s'est-il passé ? Est-ce une rupture ? Personne n'y croit d'autant plus que cet homme apprécié de tous était un père aimant. Etait-il heureux en ménage ? Sa sœur qui écrit ce livre de témoignage, vingt ans après les...

couverture

La boîte en fer-blanc de Xavier Deutsch

critiqué par Catinus - (Liège - 73 ans)

Erotique limite porno

8 etoiles
Jeanne et Robin forment un couple fusionnel, éperdument amoureux. Un jour, pour mettre un peu de piment dans leur vie de tous les jours, ils décident d’écrire chacun trois billets qui décriront un phantasme sexuel que le partenaire devra accomplir. A part le dernier qui est un peu fleur bleue, les cinq autres sont super...

couverture

La vie en fuite de John Boyne

critiqué par Bernard2 - (DAX - 75 ans)

Chef d'œuvre

9 etoiles
Si vous avez lu "Le garçon en pyjama rayé" ou vu le film éponyme de Mark Herman, vous connaissez l'histoire de Bruno, cet enfant fils d'un dirigeant nazi, qui souhaitant fréquenter son ami juif Schmuel se retrouve de l'autre côté du grillage. Dans le présent livre nous retrouvons Gretel, la sœur de Bruno. Enfant au moment...

couverture

Métro Paris 2033 Livre 2 : Rive droite de Pierre Bordage

critiqué par Tistou - (68 ans)

Second tome de la Trilogie « Métro Paris 2033 »

6 etoiles
C’est en réponse au roman de Dmitry Glukhovsky [i]Métro 2033[/i] que Pierre Bordage a écrit [i]Métro Paris 2033[/i], une œuvre considérablement plus longue (3 longs tomes). Sur la jaquette, il est mentionné ceci : [i]En répondant à l’invitation de Dmitry Glukhovsky d’écrire une œuvre sœur de « Métro 2033 », Pierre Bordage a trouvé un terrain d’écriture...

couverture

Chez nous on ne pleure pas de Ekanga Shungu

critiqué par CHALOT - (Vaux le Pénil - 76 ans)

roman autobiographique

8 etoiles
Chez nous on ne pleure pas roman autobiographique Dans les années 60, des enfants scolarisés étaient placés dans des internats, c'était le cas en France et aussi dans d'autres pays. C'était parfois un arrachement pour l'enfant qui quittait son foyer, la sécurité affective pour des lieux pas toujours accueillants, du moins de premier abord. L'héroïne de ce livre est congolaise...

couverture

Sauvage de Julia Kerninon

critiqué par Pascale Ew. - (57 ans)

Personnage peu attachant

6 etoiles
Ce roman raconte l’histoire d’Ottavia. Elle décide à seize ans de cuisiner, comme son père et son père avant lui. Elle qui reprochait à son père de n’être jamais là va se comporter exactement comme lui et ne plus vivre que pour sa cuisine et son restaurant. Ses amours sont tumultueuses : d’abord, elle s’éprend...

couverture

La garde de nuit de Laurent Thinès

critiqué par Débézed - (Besançon - 77 ans)

Soigner les soignants

9 etoiles
Neurochirurgien dans l’hôpital qui domine le quartier où je réside, Laurent Thinès est aussi un remarquable poète dont j’ai déjà eu le plaisir de lire un autre recueil qui raconte ma belle région comme si elle était la contrée des Indiens. Dans cet autre recueil de poésie en prose que je viens de lire, Laurent...

couverture

Le ciel en sa fureur de Adeline Fleury

critiqué par Alma - (- ans)

Entre fantômes du passé et poids du présent

8 etoiles
Une petite commune rurale de la côte ouest du Cotentin ; Un bourg , des hameaux où vivent les gens du cru, ceux qui y ont fait souche . Le village est depuis toujours imprégné d'histoires du passé de certaines familles, d'affaires dont on n'ose guère parler et de superstitions liées à certains lieux de...

couverture

Les anémones sauvages de Mélanie Guyard

critiqué par CHALOT - (Vaux le Pénil - 76 ans)

un roman sur la cause féminine, bouleversant !

10 etoiles
Les anémones sauvages Le poids du passé Un jour en 1950 , dans une ferme aux portes du marais Poitevin, a lieu le repas du mariage de l'aînée des enfants, Blanche. La nuit de noce se passe et se termine alors qu'Eugène est encore sous l'effet du vin bu en quantité. Blanche se lève et se pend au marronnier . Voici...

couverture

L'amazone du Cirio de Jacques Lefèbvre

critiqué par Débézed - (Besançon - 77 ans)

Exode d'une jeune juive après la guerre

7 etoiles
A Bruxelles, Antoine, employé dans un ministère, accueille sa collègue polonaise, Aurelia, ils boivent un verre dans une brasserie de la place de la Bourse où une vieille dame déguste un cocktail maison qu’ils décident de commander eux aussi. Aurelia propose à Antoine d’inventer une histoire à cette buveuse solitaire qui les intrigue un peu,...

couverture

Les disparus de Blackmore de Henri Loevenbruck

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 34 ans)

Une intrigue efficace

8 etoiles
Octobre 1925, à Blackmore, une petite île non loin de Guernesey, une série de disparitions secoue la petite communauté. La jeune Lorraine Chapelle, première femme diplômée de l'Institut de criminologie de Paris est appelée par une vieille connaissance pour résoudre cette affaire. Elle ne sera cependant pas seule sur le coup car elle fera la...

couverture

Tout le monde n'a pas la chance d'aimer la carpe farcie de Elise Goldberg

critiqué par Monocle - (tournai - 64 ans)

Rappel

8 etoiles
TOUT LE MONDE N'A PAS LA CHANCE D'AIMER LA CARPE FARCIE de Elise Goldbeg "Verdier éditeur. 2023" 160 pages Tout d'abord mettons en garde le lecteur. Qui n'est pas au fait de la culture juive sera submergé par des termes incompréhensibles. Si pas intéressé, s'abstenir ! Ne perdez...

couverture

Le livre le plus nul de la bibliothèque de Nicolas Ancion

critiqué par Catinus - (Liège - 73 ans)

Joindre l'utile à l'agréable

8 etoiles
Quinze courtes nouvelles destinées aux adolescents (mais pas que). Je pointerai tout particulièrement « La console Béta » ***, « La veille, la chambre et la photo » ***, « Un verre d’eau glacée », « Ca sent bon ». J’ai lu ces récits avec grand plaisir dans quelques-uns de mes bistrots liégeois favoris : le...

couverture

Métro Paris 2033 Livre1 : Rive gauche de Pierre Bordage

critiqué par Tistou - (68 ans)

Premier tome de la Trilogie « Métro Paris 2033 »

7 etoiles
C’est en réponse au roman de Dmitry Glukhovsky <i>Métro 2033</i> que Pierre Bordage a écrit <i>Métro Paris 2033</i>, une œuvre considérablement plus longue (3 longs tomes). Sur la jaquette, il est mentionné ceci : <i>En répondant à l’invitation de Dmitry Glukhovsky d’écrire une œuvre sœur de « Métro 2033 », Pierre Bordage a trouvé un terrain d’écriture...

couverture

Taza blues de Claude Berger

critiqué par Monocle - (tournai - 64 ans)

Intéressant.

7 etoiles
TAZA BLUES de Claude Berger "auto édition 2024 isbn 9798390113684" 160,- pages Léo, afin d'échapper aux joies du service militaire, accepte une mutation d'enseignant au Maroc . Objectif. Aider une classe de terminale à passer son bac. Dans un climat bon enfant, les choses se passent...

couverture

Un chien à ma table de Claudie Hunzinger

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 75 ans)

célinesque

8 etoiles
Dans une langue en liberté, rappelant le style si particulier de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline, Claudie Hunzinger nous fait partager le quotidien d’une certain Sophie Huizinga, écrivaine de son état, narratrice et probable avatar de l’auteure comme l’était le Ferdinand Bardamu de Céline. En compagnie de Grieg, son fidèle compagnon de toujours, Sophie vit loin...

couverture

"...il va falloir qu'on fasse un câlin..." de Affiang Ante

critiqué par CHALOT - (Vaux le Pénil - 76 ans)

la prédation sexuelle"toute ordinaire"

8 etoiles
« Il va falloir qu'on fasse un câlin » Trois jeunes femmes qui ne se rencontrent pas, racontent leur histoire d'entrée dans la vie adulte. Toutes les trois rêvent au grand amour, l'une d'entre elles souhaitant même « perdre sa virginité » suite à la rencontre de sa vie. Malheureusement, entre le rêve et la réalité, il y a une distance énorme. Si...

couverture

Un Noël en Sicile de Anne Perry

critiqué par Catinus - (Liège - 73 ans)

Un des meilleurs de la série

8 etoiles
L’Anglais, James Latterly, est en villégiature sur l’île de Stromboli. Il a la quarantaine et espère faire le point sur une vie passablement désenchantée. S’il est bien reçu par Stéfano, son hôte, les pensionnaires du lieu sont tous de désagréables à insupportables. Sauf la jeune Candace Finbar, quatorze ans. Autrement, ce ne sont que disputes,...

couverture

Opuscule navrant de Blaise Lesire

critiqué par Débézed - (Besançon - 77 ans)

Le Marquis de l'Orée l'a écrit

8 etoiles
Que dire sur ce livre qui a déjà été si brillamment encensé, même le Figaro, sous la plume de Frédéric Beigbeder, y est allé de son compliment très louangeur : « Et soudain, un écrivain est né» ». un écrivain est né dans une nouvelle collection qu’il inaugure comme si cette collection avait été créée...