Littérature => Francophone (14218 livres critiqués)


Page 1 de 285 Suivante Fin

couverture

Petites fables destinées au néant de Carino Bucciarelli

critiqué par Kinbote - (Jumet - 63 ans)

CENT DIX-SEPT ROMANS-FLEUVES

9 etoiles
Avec ses PETITES FABLES DESTINÉES AU NÉANT, Carino BUCCIARELLI adresse un clin d’œil à la CENTURIE de Giorgio MANGANELLI. Mais l’auteur de "L’inventeur de paraboles" appose sa touche et son univers insolite au genre de la fable fantastique. La première fable fait surgir la création du monde d’un des naseaux d’un buffle. « Le buffle qui créa...

couverture

Petit éloge de la Belgique de Grégoire Polet

critiqué par Kinbote - (Jumet - 63 ans)

Une belge vie !

9 etoiles
Dans Petit éloge de la Belgique, l’écrivain raconte sa Belgique en commençant par faire l’éloge des nuages en évoquant Django Reinhardt, né à Liberchies en 1930, puis, par dire la spécificité de la Côte belge à l’occasion de ses Vacances à la mer, étant enfant (les cuistax, le tram, les châteaux de sable et les...

couverture

Belgiques de Grégoire Polet

critiqué par Kinbote - (Jumet - 63 ans)

101 détails d'une fresque littéraire consacrée à la Belgique d'hier et d'aujourd'hui

10 etoiles
DÉFENSE DU GENRE COURT La collection BELGIQUES propose chez Ker Editions quatre nouveaux titres chaque année. Celui de Grégoire Polet offre101 micronouvelles d’une demi-page à cinq pages, qu’il inscrit tout en s’en démarquant dans la lignée des microfictions de Régis Jauffret et des miniatures de Dostoïevski. Il donne le titre générique de "détails" à ces nouvelles...

couverture

Je reviendrai sur les ailes de l'aigle de Michel de Saint Pierre

critiqué par Bernard2 - (DAX - 73 ans)

La vie d'une famille juive et la création de l'État d'Israël

7 etoiles
Beaucoup d'émotion dans ce roman, qui se déroule de 1934 à 1967. La vie d'une famille, en France et en Israël, dans un contexte de lutte permanente avec les pays arabes, et dans la quasi indifférence de l'ONU. Mais le petit état se bat pour son existence et sa survie, réussissant l'exploit de vaincre les...

couverture

Quelque chose à te dire de Carole Fives

critiqué par Pascale Ew. - (55 ans)

Tel est pris qui croyait prendre !

6 etoiles
Encore une histoire d’écrivain, en panne d’écriture de préférence ! Elsa Feuillet, écrivaine, est une fervente admiratrice de Béatrice Blandy qui vient de décéder d’un cancer. Or, son mari, Thomas, lui écrit pour la rencontrer. S’ensuit une relation amoureuse où Elsa s’installe chez Thomas une semaine sur deux lorsque son fils est chez son père. Elle...

couverture

La Source d'Incandescence de Monique Thomassettie

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)

Voyage en spirtualité

8 etoiles
Ce conte a été publié aux Editions de la Page en 2004, il était nécessaire de le remettre sur les rayons des libraires d’où il avait disparu depuis un certains temps. Ce texte est né de deux parents : une vision d’un arbre mort inondé par la lumière incandescente d’un soleil couchant derrière lui et...

couverture

Les clameurs se sont tues de Jean Denys

critiqué par Bernard2 - (DAX - 73 ans)

Une amitié hors norme

7 etoiles
Quel plaisir de retrouver un livre qu’on a lu dans sa jeunesse ! Une histoire toute simple, mais qui avait su m’émouvoir. Au Mexique, une amitié vraie entre un adolescent et un " toro " , orthographe espagnole pour désigner un taureau de combat. L’animal est d’une force exceptionnelle, constamment prêt à l’attaque, mais d’une docilité extrême avec...

couverture

La société du peloton de Guillaume Martin

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)

Comprendre le macrocosme en étudiant le microcosme

8 etoiles
Guillaume Martin est un champion cycliste, leader de la formation Cofidis, dont la renommée n’a, hélas pour lui, pas encore atteint le niveau de son talent. Il n’est pas seulement un sportif professionnel de haut niveau, il est aussi un intellectuel titulaire d’un master de philosophie. Il a mené, parallèlement à sa formation sportive et...

couverture

Clara lit Proust de Stéphane Carlier

critiqué par Psychééé - (34 ans)

Un avant goût d'A la recherche du temps perdu

8 etoiles
Clara est une jeune coiffeuse qui travaille dans un petit salon de Saône-et-Loire où règnent les ragots du village. Tout le monde lui envie son amoureux pompier, un bellâtre magnifique avec lequel elle n’a plus rien en commun après quelques années. Et puis l’ennui et les coïncidences la poussent à découvrir « Du côté de...

couverture

La nuit des pères de Gaëlle Josse

critiqué par Psychééé - (34 ans)

Délicatesse et retenue

7 etoiles
Un père emmuré dans le silence et la colère toute sa vie décide enfin de parler à ses enfants avant que ses souvenirs ne s’effacent. Isabelle et Olivier n’imaginaient pas ce qu’il avait traversé pendant toutes ces années. Il était en fuite depuis bien trop longtemps. Si Isabelle a refusé ce père pendant une bonne...

couverture

Qui se souviendra de Phily-Jo ? de Marcus Malte

critiqué par Psychééé - (34 ans)

Original et surprenant !

9 etoiles
J’avais beaucoup aimé Le garçon du même auteur grâce à sa maîtrise singulière de l’art du récit. Quant à Phily-Jo et à ce livre en particulier, je m’en souviendrai probablement encore longtemps ! Il s’agit d’une enquête vertigineuse et palpitante à propos de la mort étrange de Phily-Jo, un savant qui aurait inventé un appareil destiné...

couverture

L'embaumeur ou L'odieuse confession de Victor Renard de Isabelle Duquesnoy

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 55 ans)

VIE ET OEUVRE DE VICTOR RENARD.

10 etoiles
Au début de l’histoire, nous sommes en France en 1798, sous le Directoire, juste après la Terreur. Nous suivons le procès du jeune Victor Renard, embaumeur de son état, qui nous raconte les évènements qui l’ont amené devant la justice des hommes, où il va d’ailleurs bientôt être condamné à la peine capitale… Nous ne savons...

couverture

Ils voulaient refroidir la Terre de Christian de Perthuis

critiqué par Isad - (- ans)

Toutes les idées pour sauver le climat sont-elles bonnes ?

8 etoiles
Un jeune inspecteur est chargé d’élucider les circonstances la mort d’un scientifique en optique qui travaillait sur un système de bouclier solaire pour atténuer le réchauffement climatique. Son entourage, et notamment sa compagne, professeure d'université en physique et militante écologique, le mettra au courant des conséquences possibles de ces travaux. Les services français, américains et russes,...

couverture

RePlay de Elena Sender

critiqué par Isad - (- ans)

Revivre son passé ou l’assumer ?

10 etoiles
La narratrice, Loïs Miller, est une journaliste parisienne, critique d'ouvrages scientifiques de 33 ans qui tient un blog. Grâce à un site de rencontres, elle fait la connaissance de Tristan Danton, séduisant créateur de jeux vidéo mais un peu trop possessif. Leur rupture, mal vécue, va amener ce dernier à concevoir RePlay, serious game censé...

couverture

Vivre vite de Brigitte Giraud

critiqué par Poet75 - (Paris - 66 ans)

La litanie des si

8 etoiles
Que ne ferait-on pas avec des si ? On peut tout imaginer, on peut tout refaire et tout recommencer avec des si. On peut aussi, comme dans ce livre de Brigitte Giraud, établir une litanie des si, de tous les si qui, si seulement l’un d’eux avait été effectif, auraient empêché la mort de quelqu’un....

couverture

Alerte à l'Ehpad de Serena Davis, Mary White

critiqué par Bernard2 - (DAX - 73 ans)

Parler de choses sérieuses avec humour

7 etoiles
Un roman qui allie rythme, sérieux et humour. Dans un Ehpad de Bourgogne, deux femmes sont les héroïnes principales. L’une est aide-soignante, d’abord de nuit, puis de jour. Vivant seule avec deux enfants, concilier vie de famille et contraintes professionnelles n’est pas chose facile. L’autre arrive de Paris pour assurer la direction de l’établissement, dont...

couverture

Traces perdues de Liliane Schraûwen

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)

Des mots pour dire la vie et la mort

7 etoiles
J’ai découvert Liliane Schraûwen dans un recueil de poésie édité chez le même éditeur et dans un autre de nouvelles publié chez M.E.O. Le présent recueil de poésie comporte certains points communs avec le précédent, on y retrouve des thèmes similaires, certaines récurrences identiques, le vent notamment, et surtout des familiarités formelles. Dans ce recueil,...

couverture

Kenavo de Serge Joncour

critiqué par Monocle - (tournai - 62 ans)

Moyennement apprécié.

5 etoiles
Les COMBI sont une famille de poissonniers. Le poisson de A à Z... les garçons pêchent et les filles préparent le poisson et le vendent. La renommée de la famille et défendue par un de ses enfants qui a fait quelques études et propose l'édition d'une brochure à la gloire du nom certes mais...

couverture

Un monde merveilleux de Paul Colize

critiqué par Pascale Ew. - (55 ans)

Réparer le passé

8 etoiles
Le sous-officier Daniel Sabre est chargé d’une mission spéciale. Il doit conduire une dame partout où elle le demande, sans poser de question et sans contacter sa femme tout le temps que dure sa mission officieuse mais confidentielle. La passagère qu’il escorte, Marlène Matthys, l’emmène à Lyon, où elle rencontre une vieille dame dans une...

couverture

Les soeurs noires de Philippe Remy-Wilkin

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)

Enigme tournaisienne

8 etoiles
Avec ce roman Philippe nous entraîne au cœur de Tournai, une ville qu’il semble particulièrement aimer, pour raconter l’histoire d’une jeune fille, Siham, qui possède tous les dons et talents : la beauté, l’intelligence, la générosité et les meilleures aptitudes au combat notamment dans la pratique du krav maga l’art martial le plus violent utilisé...

couverture

Cosaques Blues de Érik L'Homme

critiqué par Kostog - (50 ans)

Armé guidon

8 etoiles
Si vous avez acheté le dernier Erik L’Homme pour la jaquette de couverture, c’est que vous avez l’estomac bien accroché. Les éditions Calmann-Lévy ont-elles des penchants suicidaires, des stratégies tout à fait non conventionnelles pour faire fuir le lecteur ? La question se pose. A moins que ce peinturlurage ne vise à envoyer un gros...

couverture

Conquérir le ciel de Pierre Roubin

critiqué par CHALOT - (74 ans)

roman tendre et émouvant

10 etoiles
«  Conquérir le ciel » roman de Pierre Roubin éditions Phébus 156 pages mai 2022 Tendre, beau, vrai et émouvant C'est un roman autobiographique original que nous offre cet auteur, au crépuscule de sa vie. Il va mourir, c'est inexorable. Cette vie, il l'aime comme il aime sa femme et ses trois enfants, les deux grands , des adultes en construction et le petit. Il...

couverture

Suite algérienne de Didier Porot

critiqué par TRIEB - (BOULOGNE-BILLANCOURT - 71 ans)

MULTIPLE ALGERIE

8 etoiles
L’évocation du passé de l’Algérie française donne fréquemment lieu à des polémiques, prétexte d’échanges d’arguments simplistes, définitifs, marqués par des certitudes de plus en plus remises en question. Dans sa Suite algérienne, Didier Porot, sans éviter l’évocation des grands problèmes, ceux liés au statut des communautés ethniques et religieuses présentes à cette époque, choisit un...

couverture

De silence et de loup de Patrice Gain

critiqué par CHALOT - (74 ans)

roman noir écologique et social

9 etoiles
«  De silence et de Loup » roman de Patrice Gain 261 pages septembre 2021 Editions Albin Michel L'avenir ou la fin passera dans l'arctique Le voyage est magnifique mais semé de nombreux dangers pour ces voyageurs scientifiques dont une journaliste dans l'arctique. Chacun a ses raisons et son histoire personnelle. Anna a perdu sa fille dans un banal accident, elle souffre et se...

couverture

Agathe - Tome 2 - Les voies de l'adversité de Rosette Laberge

critiqué par Bernard2 - (DAX - 73 ans)

Agathe, le tome 2

7 etoiles
Il est nécessaire d'avoir lu le tome 1 auparavant. Nous retrouvons les mêmes personnages douze années plus tard et notamment Agathe, désormais mère d'une nombreuse famille. Son mari est toujours absent la plupart du temps, notoirement infidèle, et lorsqu'il revient, c'est pour être généralement totalement ivre. Agathe s'étant mariée sans amour y trouve son compte,...

couverture

Agathe - tome 1 - Entre la fougue et la passion de Rosette Laberge

critiqué par Bernard2 - (DAX - 73 ans)

L'autrice nous a habitué à mieux

6 etoiles
Au XVIIème siècle, en Nouvelle-France. Agathe a élevé ses frères et sœurs au décès de leur mère. Elle épouse Pierre sans amour, pour pouvoir mener une vie largement indépendante, liberté alors quasi interdite aux femmes. Pierre est absent la plupart du temps, coureur de jupons et souvent ivre. Agathe tente d'échapper à l'emprise de la...

couverture

Les chiens de faïence de Thomas Louis

critiqué par Alma - (- ans)

« Chez les Dugast, mourir en famille est un vrai sport d'équipe ».

8 etoiles
La famille Dugast semble victime d'une malédiction: celle du suicide. Du jour au lendemain, sans qu'on puisse en comprendre la raison, les uns après les autres, ils se donnent la mort. Au village, plus personne ne s'en étonne. Les Dugast se contentent d'une vie étriquée, « une vie dénuée de forces vives », sans relief, repliés dans...

couverture

Ces étoiles dans la nuit de Jean-Pierre Balfroid

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)

Eros et Thanattos s'affrontent en Ardenne

7 etoiles
Après « Le Choix de Mia », son précédent roman publié chez le même éditeur, Jean-Pierre Balfroid propose dans ce roman une nouvelle version du rude combat dans lequel s ‘affrontent Eros et Thanatos. Dans un petit village de l’Ardenne, au cœur d’un triangle ayant pour sommets Charleville, Sedan et Bouillon, Ruffin un fier bûcheron...

couverture

Le premier accroc coûte deux cents francs de Elsa Triolet

critiqué par Elko - (Niort - 46 ans)

Résistantes

7 etoiles
Étonnant ouvrage que ce recueil de nouvelles. Déjà le titre qui fait référence à une phrase codée annonçant le débarquement en Provence et qui respire la France d’avant. Ensuite le fait qu’Elsa Triolet, alors dans la résistance, l’ait écrit pendant la seconde guerre mondiale et surtout avant son dénouement. Toutes les incertitudes et tous les...

couverture

Des bouts de tout de Laure Samama

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)

Faire-part de naissance

8 etoiles
Vinaigrette est une revue d’une seule page qui associe judicieusement de la poésie moléculaire et une photographie. L’opus 16 a été confié à Laure Samama qui a rédigé le texte du poème et la photograhie qui est glissée à l’intérieur de celle-ci comme une illustration complémentaire au texte. Pour faire un numéro de Vinaigrette, il suffit...

couverture

Une colonne pour le paradis de Philippe Fiévet

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)

Antioche au V° siècle

8 etoiles
Philippe Fiévet, pour mettre en scène l’histoire d’Antioche au V° siècle, rapporte les propos que deux témoins que tout oppose, à des enquêteurs qui resteront inconnus. Ceux-ci interrogent tout d’abord Alef, un très vieux moine né muet à Antioche en 410 et ensuite la servante de Rufin un patricien romain ayant fui Rome détruite en...

couverture

L'année la plus chaude de Maxime Bultot

critiqué par Alceste - (Liège - 61 ans)

Premier roman prometteur

10 etoiles
L’année la plus chaude, c’est peut-être aussi celle où, vers 13 – 14 ans , la perception qu’a un garçon de son milieu familial change : sans tout à fait perdre la vision magique de l’enfance, il devient plus lucide sur sa vie, sa famille, ses parents en particulier. Au travers des péripéties que traverse...

couverture

La Passeuse de Mots - Tome 1 de Alric Twice, Jennifer Twice

critiqué par Froidmont - (Laon - 31 ans)

Un air d'innocence

7 etoiles
La toute jeune Arya vivait à Hélianthe, pays où un traité imposé par le roi limite la magie et où nul ne guerroie depuis vingt et deux ans ; mais la foule est mouvante, et la révolte gronde. On ne voit plus la paix : on voit le doigt pointé, la discrimination. Parmi le peuple heureux, occupé...

couverture

Avalanche de silences de Patrick Henin-miris

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)

Avalanche de fines pensées

8 etoiles
Patrick n’est pas un inconnu pour moi, pas plus qu’un petit nouveau chez Cactus inébranlable éditions, ce recueil est le troisième que je lis dans la collection P’tits cactus et je dois ajouter à ceux-ci un autre opus publié dans la collection Microcactus. C’est donc un auteur chevronné qui connait bien les formes courtes et...

couverture

Nous nous aimions de Kéthévane Davrichewy

critiqué par TRIEB - (BOULOGNE-BILLANCOURT - 71 ans)

UNE SEPARATION

8 etoiles
Le titre même du roman fait appel au sentiment de nostalgie et de durée , par l’emploi de l’imparfait .Kéthévane Davrichewy décrit dans ce roman sensible le parcours de deux sœurs , Kessané et Tina , qui se sont établies en France mais retournent régulièrement en Géorgie passer leurs vacances sur la terre de...

couverture

Dictionnaire amoureux de la Belle Epoque et des Années folles de Benoît Duteurtre

critiqué par TRIEB - (BOULOGNE-BILLANCOURT - 71 ans)

UNE EPOQUE UNIQUE

10 etoiles
Le genre de la collection du Dictionnaire amoureux implique toujours des choix, des omissions, des mises en avant délibérées, des rejets, parfois … Benoît Duteurtre, dans ce Dictionnaire amoureux des Années folles et de la Belle Époque, a fait le choix de retenir beaucoup de références, certaines célèbres, d’autres ayant bénéficié d’une notoriété moindre ou...

couverture

L'inventeur de Miguel Bonnefoy

critiqué par TRIEB - (BOULOGNE-BILLANCOURT - 71 ans)

L'INVENTEUR SINGULIER

9 etoiles
Miguel Bonnefoy est un auteur qui aime nous familiariser avec des destins extraordinaires : celui de la famille de Michel René Lonsonier, contraint de quitter son Jura natal au milieu du 19ème siècle, après que l’épidémie de phylloxéra a tué la vigne, pour s’installer au Chili ; dans Héritage. Dans Sucre noir, Severo Bracamonte part...

couverture

Un oubli sans nom de Serge Legrand-Vall

critiqué par TRIEB - (BOULOGNE-BILLANCOURT - 71 ans)

REUNIFICATION

9 etoiles
Peut-on réunifier des fragments de son existence restés longtemps disjoints et étrangers l’un à l’autre ? C’est à cette question que tente de répondre Serge Legrand-Vall dans son dernier roman Un oubli sans nom. Suzanne Hamel, personnage principal du roman, vit en Normandie ; elle y coule une vie heureuse, ses parents sont libraires et...

couverture

Le radiateur d'appoint de Alex Lutz

critiqué par Veneziano - (Paris - 44 ans)

Anecdotes de la vie ordinaire

7 etoiles
Deux vendeurs de magasin nous livrent la teneur de leurs tracas, puis celles de leurs proches. Ils relèvent d'une nature domestique, professionnelle, dans le suivi des ventes de produits, dont l'un va devenir problématique, et relationnelle. Ce roman nous révèle que toutes les anecdotes de notre existence présentent un aspect drolatique, même dans leur plus...

couverture

Basile le bienheureux de Gérard Leyzieux

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)

L'amour en partage

7 etoiles
Il s’appelle Basile par un pur hasard calendaire, son père a déclaré sa naissance en même temps que le décès de sa fille, la mère de l’enfant morte en couches, sans avoir pensé à un prénom, il a choisi celui du saint du jour. Et c’est ainsi que le pauvre Basile, né avec une jambe...

couverture

Le mal des ruines de Claude Arnaud

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 74 ans)

corsica mia

6 etoiles
Comment dire du mal d’un écrivain plusieurs fois primé et ayant résidé dans la prestigieuse Villa Médicis ? Pourtant, ayant achevé la lecture du "Mal des ruines", j’ai l’impression de me sortir à grand peine d’un empilement nauséabond de linge sale. La corsitude de l’auteur, côté maternel, qui est le sujet principal de ce roman...

couverture

Récits du temps menteur de Jean-François Mortehan

critiqué par Catinus - (Liège - 71 ans)

Glaçant

8 etoiles
Tout d’abord un mot sur l’auteur. Ancien de l’ULG, monsieur Mortehan a exercé différentes fonctions au service de l’Enseignement. Il habite dans une rue du quartier Sainte-Marguerite, celle-là même qui porte le nom de ce personnage qui, selon la légende, découvrit « une sorte de pierre noire et brillante », c’est assez dire : la...

couverture

Richard Heintz, peintre de l'Ardenne de Jules Bosmant

critiqué par Alceste - (Liège - 61 ans)

Heintz, le paysage transcendé

10 etoiles
C’est la Somme pour quiconque admire ou veut connaître le Prince de l’École liégeoise du paysage. Documenté, accessible, aussi fin sur la psychologie du personnage que rigoureux sur ses pérégrinations et ses rencontres, cet ouvrage doit certes être actualisé au regard de certaines avancées historiques et artistiques mais reste un enchantement par la...

couverture

Le musée des contradictions de Antoine Wauters

critiqué par CHALOT - (74 ans)

des nouvelles qui nous interpellent

9 etoiles
« Le musée des contradictions » d'Antoine Wauters Editions du sous-sol 107 pages mars 2022 On ne rit pas, on réfléchit C'est de la nostalgie, du mal être et des réflexions sur le sens de la vie. L'auteur a bien mérité le prix Goncourt de la Nouvelle 2022 mais nous sortons de la lecture mi-convaincu mais surtout un peu secoué. C'est bien construit, merveilleusement bien...

couverture

Avant les diamants de Dominique Maisons

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 55 ans)

«La priorité est donnée aux moyens de communication de masse, les livres n’intéressent que ceux qui les lisent, et ils sont si peu nombreux.»

8 etoiles
Hollywood 1953. En plein MaCcarthysme, en pleine «Guerre Froide», et en pleine période de chasse aux communistes, l’armée américaine peste contre l’industrie cinématographique et les grands studios jugés trop indépendants et trop assujettis à l’influence de la Mafia américaine. L’armée voudrait beaucoup plus de films à sa gloire, destinés à toucher un public jeune et...

couverture

Une libération de Nicolas Rabel

critiqué par Jordanévie - (47 ans)

Amour et guerre

10 etoiles
Livre qui retrace bien l'histoire de la seconde guerre mondiale du début à la fin. On s'attache à l'héroïne et l'on comprend que oui il pouvait exister des histoires sentimentales pendant la guerre entre deux personnes dont les deux pays étaient ennemis. La délation lors de ces temps difficiles est très bien évoquée. Les belles actions...

couverture

Un apostolat de Albert T'Serstevens

critiqué par Poet75 - (Paris - 66 ans)

Le roman des désillusions

9 etoiles
« Un grand écrivain scandaleusement méconnu », écrivait le romancier Jean-Pierre Martinet (1944-1993) à propos d’Albert t’Serstevens (1885-1974), écrivain français d’origine belge dont on a, certainement à tort, oublié quelque peu le nom. Martinet, à qui l’on doit une subtile analyse du roman dont il est question (Un Apostolat), analyse figurant en postface du présent...

couverture

Lulu de Léna Paul-Le Garrec

critiqué par CHALOT - (74 ans)

Un conte tendre et rafraîchissant

9 etoiles
Lulu roman de Léna Paul-Le Garrec éditions Buchet-Chastel 175 pages septembre 2022 Un enfant différent Qu'est-ce qu'un enfant différent ? Ne sommes-nous pas tous différents ? Il y a les leaders, les invisibles contents d'être ainsi, tranquilles, les hyper-actifs mais aussi ceux qui sont à part, isolés. Paul fait partie de cette « catégorie », il aime être seul, il cultive son petit jardin. Il en souffre...

couverture

Daniel Avner a disparu de Elena Costa

critiqué par Vinmont - (48 ans)

La recherche impossible

4 etoiles
Présentation éditeur: "Durant l'occupation, les parents et la sœur du jeune Daniel AVNER ont été arrêtés et déportés. Plusieurs mois après la libération, le grand-père de Daniel envoie le garçon attendre le retour de sa famille au Lutetia, tout en sachant que personne ne reviendra plus. Commence alors une longue période de sévices infligés par le...

couverture

Le mage du Kremlin de Giuliano Da Empoli

critiqué par Veneziano - (Paris - 44 ans)

Portrait romancé de Poutine

8 etoiles
Comprendre ce personnage énigmatique et autocrate parcourt les esprits depuis des années, bien avant la guerre d'Ukraine. Ce roman directement inspiré du réel nous en dresse un portrait, par te truchement du témoignage d'un ancien conseiller fictif. Il en ressort une description réaliste, une interprétation qui se tient, sur fond d'éléments réels. C'est intéressant, fait...