Littérature => Anglophone (5637 livres critiqués)


Page 1 de 113 Suivante Fin

couverture

La route sacrée de Michael Blake

critiqué par Sundernono - (Nice - 38 ans)

Une suite de Danse avec les loups sans rémission

8 etoiles
Présentation de l’éditeur : « Les Blancs ont dit qu'ils allaient construire une route sur laquelle un chariot de feu en acier tirerait des boîtes posées sur des roues derrière lui. Nous ne voulions pas qu'une route comme celle-là traverse notre pays. » Les Comanches reçoivent des nouvelles alarmantes. Les Blancs construisent une route sacrée :...

couverture

La piste des soleils et autres nouvelles de Jack London

critiqué par Frunny - (PARIS - 55 ans)

Nature toute puissante !

8 etoiles
Jack London (1876 - 1916) est un écrivain américain dont les thèmes de prédilection sont l'aventure et la nature sauvage. "La piste des soleils" et autres nouvelles paraît en 1905. Un recueil de 3 nouvelles qui se déroulent dans le Grand Nord (Alaska) 1/La piste des soleils : la folle quête d'une jeune femme...

couverture

La dernière réunion des filles de la station service de Fannie Flagg

critiqué par Ludmilla - (Chaville - 65 ans)

Feel-good et découverte des WASP

9 etoiles
Le roman alterne entre deux époques : 2005 Point Clear, Alabama. Sookie, femme au foyer, vient de marier sa dernière fille, doute d'elle-même et tente de se libérer de sa mère. Elle se complique la vie, pour le bien être de sa famille, pour nourrir des oiseaux. Elle est en train de devenir dingue avec ces...

couverture

Hamnet de Maggie O'Farrell

critiqué par Alma - (- ans)

Être et ne pas être

10 etoiles
Être et ne pas Être « Dans les années 1580, un couple qui habitait dans la ville de Stratford, eut trois enfants : Susanna, puis Hamnet et Judith, des jumeaux. Le garçon, Hamnet, mourut en 1596, à l'âge de 11 ans . Quatre ans plus tard, son père écrivit une pièce de théâtre intitulée HAMLET » C'est ainsi...

couverture

Où es-tu, maman ? de Cathy Glass

critiqué par CHALOT - (73 ans)

roman attachant

10 etoiles
Où es-tu maman ? Roman de Cathy Class 319 pages Editions Archipoche Mars 2021 Roman populaire C’est une question d’actualité, grave qui est traitée dans le cadre d’un roman populaire accessible et surtout passionnant. L’auteure qui est « famille d’accueil » en Angleterre reçoit une petite fille de 8 ans, Mélody qui vivait seule avec sa mère, une femme malade, ayant connu...

couverture

Le jeu de la dame de Walter Tevis

critiqué par Sundernono - (Nice - 38 ans)

Échec et mat

9 etoiles
Présentation de l'éditeur: « Kentucky, 1957. Après la mort de sa mère, Beth Harmon, neuf ans, est placée dans un orphelinat où l'on donne aux enfants de mystérieuses "vitamines" censées les apaiser. Elle y fait la connaissance d'un vieux gardien passionné d'échecs qui lui en apprend les règles. Beth commence alors à gagner, trop vite,...

couverture

Les filles du manoir Foxcote de Eve Chase

critiqué par Pascale Ew. - (54 ans)

Secrets de famille

10 etoiles
Rita est nurse dans la famille Harrington en 1971. Après avoir perdu son bébé à la naissance, Jeannie Harrington a fait un séjour dans un asile, leur maison à Londres a brûlé et le mari, Walter, envoie sa femme avec leurs enfants Hera (12 ans) et Teddy (5 ans) dans un manoir en pleine forêt....

couverture

Une voisine encombrante de Shari Lapena

critiqué par Missef - (55 ans)

Desperate Housewives en plus tordu

6 etoiles
Résumé de l'éditeur: Aylesford, une banlieue new-yorkaise pleine de charme, offre à ses habitants une qualité de vie exceptionnelle. Pourtant un adolescent y a pris la mauvaise habitude d'entrer par effraction chez ses voisins et de fouiller dans leurs ordinateurs. Lorsque les victimes reçoivent une lettre anonyme à ce sujet, les rumeurs vont bon train et...

couverture

Les Testaments de Margaret Atwood

critiqué par Missef - (55 ans)

La suite de la Servante

9 etoiles
Résumé de l'éditeur : Le chef-d'œuvre dystopique de Margaret Atwood, La Servante écarlate, est devenu un classique contemporain... auquel elle offre aujourd'hui une spectaculaire conclusion dans cette suite éblouissante. Quinze ans après les événements de La Servante écarlate, le régime théocratique de la République de Galaad a toujours la mainmise sur le pouvoir, mais des signes...

couverture

Rends-moi fière de Nicole Dennis-Benn

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)

Ne plus être qu'une indigène

8 etoiles
Dans un village indigène à proximité de Montego Bay, sur la côte nord de la Jamaïque, Tandhi jeune adolescente douée et travailleuse porte tous les espoirs des femmes qui vivent avec elle : sa grand-mère, sa mère, marchande haute en couleurs de colifichets pour les touristes, et sa sœur qui a la chance de travailler...

couverture

La dent du serpent de Craig Johnson

critiqué par Tistou - (65 ans)

9ème opus Walt Longmire

7 etoiles
Et un opus assez confus, pour notre shérif préféré du Comté d’Absaroka (fictif) dans le Wyoming, aux confins des réserves Cheyenne et Crow. Peut-être confus parce que Craig Johnson s’attaque bille en tête à deux problématiques différentes : les sectes (dérivées ici des Mormons) et le pillage des ressources naturelles (ici le gaz de schiste ou...

couverture

L'enfant du samedi de Valerie Blumenthal

critiqué par Krapouto - (Angouleme Charente - 76 ans)

bon petit roman agréable

7 etoiles
Isabella est bien dans sa peau de solitaire aisée et bien organisée. Son métier de traductrice lui donne la liberté qui lui manquait lorsqu’elle était mariée. Un samedi, en allant faire des courses, elle trouve une petite fille abandonnée dans sa poussette, Hannah. Contre toute raison, elle l’emmène avec elle. Elle quitte aussitôt son appartement de...

couverture

Le sang ne suffit pas de Alex Taylor

critiqué par Pascale Ew. - (54 ans)

Trop de sang, beaucoup trop de sang !

4 etoiles
1748. Ça commence comme un western : Reathel erre depuis un an, depuis le décès de sa femme et de son fils. Il arrive dans une cabane en plein hiver en Virginie et y découvre un homme qu’il tue en se défendant et Della, une femme « de sang-mêlé » sur le point d’accoucher. Hélas,...

couverture

Sauvage de Jamey Bradbury

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 53 ans)

SAUVAGE, JE NE VEUX PLUS ÊTRE QUE… SAUVAGE!

5 etoiles
Trace «Tracy» Sue Petrikoff est une jeune fille de dix-sept ans, qui vit avec son père Bill Petrikoff Junior et son frère Scott, un peu à l’écart du monde, dans une cabane près de la forêt en Alaska (États-Unis d’Amérique). Elle est solitaire et un peu sauvageonne. Comme toutes sa famille, elle est un peu...

couverture

L'homme en rouge de Julian Barnes

critiqué par Alma - (- ans)

Le tout-Paris de la Belle Epoque

6 etoiles
L'homme en rouge, c'est le titre d'un tableau peint par le Britannique John Sergent, découvert par Julian Barnes dans une salle de la National Gallery à Londres . Ce tableau représente Samuel Pozzi, un célèbre médecin français né en 1847, spécialiste de l'obstétrique. Pozzi est l'axe autour duquel Julian Barnes a bâti...

couverture

Loser de Jason Starr

critiqué par Odile93 - (Epinay sur Seine - 67 ans)

Rien ne l'arrêtera?

9 etoiles
Le jeu, les chevaux et les femmes Tommy, le personnage principal, est videur dans un bar, ou plutôt non, acteur de cinéma. Oui, mais voilà, personne ne lui propose plus aucun rôle depuis longtemps. Tommy, c'est aussi une belle "raclure", rien ne l'arrête dans sa quête de l'argent. Mais comme lui conseille son gentil patron, Franck,...

couverture

L'ange de l'histoire de Rabih Alameddine

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 41 ans)

Evocation d'une vie une nuit dans un hôpital psychiatrique

9 etoiles
Jacob, poète d’origine yéménite, a des hallucinations. Il communique avec Satan et quatorze autres saints. Dans la salle d’attente d’un hôpital psychiatrique, il se souvient des principaux événements qui ont marqué sa vie, aussi bien ses histoires familiales que ses histoires amoureuses. Sa vie est haute en couleur, fils d’une prostituée d’un bordel égyptien, ...

couverture

Mise en caisse de James Hadley Chase

critiqué par Kostog - (49 ans)

Stratège à la petite semaine

5 etoiles
Harry Barber vient tout juste d'être libéré de prison après avoir purgé une peine de 5 ans. Ancien journaliste, toutes les portes lui sont fermées, car il s'est fait une belle brochette d'ennemis pour avoir voulu dénoncer des trafics mafieux. Alors qu'il n'a plus un dollar en poche et qu'il doit régler ses derniers whiskys,...

couverture

Les spectres de la terre brisée de S. Craig Zahler

critiqué par Ayor - (49 ans)

Ultra violent

9 etoiles
Le scénario de ce roman est d'une grande simplicité, l'écriture présente un aspect visuel assez remarquable avec entre autres des scènes d'action particulièrement sanglantes, voire carrément gores pour certaines. L'auteur présente des personnages aux profils intéressants même s'ils ne sont pas ultra développés, mais cela m'a paru suffisant pour les cerner et s'attacher à certains. Ce western...

couverture

Elmet de Fiona Mozley

critiqué par Pascale Ew. - (54 ans)

Quelle violence !

6 etoiles
Daniel et sa sœur Cathy sont élevés par leur père, John, dans la nature. Cette famille vit très isolée. Ce père vit de ses poings et de combats illégaux et la famille vit en autarcie. John a construit leur maison en bois, tout seul. Hélas, il n’est pas propriétaire du terrain qu’ils occupent et le...

couverture

La maison des Hollandais de Ann Patchett

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 73 ans)

la maison des rêves oubliés

10 etoiles
Les vieilles demeures, avec leurs décorations surannées, leurs secrets et, parfois, leurs malédictions, ont inspiré nombre d’écrivains, en particulier Edgar Allan Poe avec sa célèbre "Chute de la maison Usher". Sans fantôme, la "Maison des Hollandais" va néanmoins hanter la vie de Danny (le narrateur) et Maeve Conroy, qui y ont vécu avant d’en être...

couverture

All the Rage de Cara Hunter

critiqué par Missef - (55 ans)

Bientôt en français...

8 etoiles
Une adolescente est retrouvée, hagarde, à la périphérie d'Oxford et l'histoire qu'elle raconte - enlèvement brutal, sac plastique sur la tête et mains entravées avec un câble, emmenée dans une camionnette, touffe de cheveux arrachée, déshabillée... - rappelle étrangement le modus operandi d'un tueur et violeur qui a sévi environs 20 ans plus tôt et...

couverture

Elle ou moi de K.L. Slater

critiqué par Missef - (55 ans)

Les gens ne sont jamais qui l'on croit...

6 etoiles
Le livre s'ouvre sur une scène de crime, la narratrice est Judi et c'est elle qui a tué une femme, qu'elle nous présente comme toxique, nocive et dangereuse. A la façon des "he says, she says" à l'américaine, c'est à dire par le biais d'une narration alternée entre les deux protagonistes principales, Jodi et Amber,...

couverture

Retour à Martha's Vineyard de Richard Russo

critiqué par Bernard2 - (DAX - 72 ans)

Un peu long

6 etoiles
En 2015, trois amis se retrouvent, anciens étudiants d’une université du Connecticut. Les souvenirs, heureux ou malheureux, sont nombreux : leurs études en 1969, un week-end passé ensemble en 1971. Tous les trois étaient amoureux de la même fille, dont ils n’ont plus la moindre nouvelle. Qu’est-elle devenue ? Beaucoup d’anecdotes, et une étude détaillée de chaque personnage,...

couverture

Blackwood de Michael Farris Smith

critiqué par Poet75 - (Paris - 65 ans)

L'enfer vert

8 etoiles
Au moment d’ouvrir ce roman, nous pouvons déjà nous préparer, ne serait-ce que par ce que suggère le titre, à lire une histoire d’une grande noirceur. Et c’est, en effet, le cas, avec cependant la présence envahissante et tout aussi inquiétante d’une autre couleur, le vert. Car la petite bourgade du nom de Red Bluff,...

couverture

Feu et sang de George R. R. Martin, Doug Wheatley (Dessin)

critiqué par Deinos - (59 ans)

de l'art d'exploiter un filon

4 etoiles
George R.R. Martin, peut-être perdu au sein des intrigues qu'il tissa dans A song of Ice and Fire (donc le Trône de fer), n'aboutissant pas à clore le 6ème tome de cette série... nous présente donc une sorte de récit historique des rois Targaryen de Westeros... une sorte d'histoire fictive... histoire de creuser dans le...

couverture

Chiens de guerre de Adrian Tchaikovsky

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 53 ans)

«Les écrivains de SF remâchent interminablement la singularité» (1).

5 etoiles
Au début du livre, l'action se déroule dans le Campeche, au Mexique, région du Yucatán dans un futur proche. Une révolte anarchiste a éclaté et le gouvernement a engagé une société privée de «sécurité», employant des mercenaires pour ramener le calme. La société Redmark n’emploie toutefois plus que très peu de combattants humains, et jamais en...

couverture

La sagesse dans le sang de Flannery O'Connor

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 38 ans)

Le Malin

10 etoiles
Flannery O'Connor était une écrivaine américaine originaire du Sud des USA (Savannah en Georgie), morte en 1964, elle n'avait pas 40 ans. Son genre ? La littérature gothique. Pas du gothique à la The Cure/Tim Burton, évidemment, pas du fantastique, mais des romans policiers (ou pas ; pour ce roman-ci, paru en 1952 aux USA,...

couverture

Metropolis de Philip Kerr

critiqué par Pacmann - (Tamise - 56 ans)

Bernie Gunther, épisode un

6 etoiles
Un peu comme dans la saga "La guerre des étoiles", Philip Kerr évoque dans ce roman les débuts du jeune Bernie, alors qu'il commence sa carrière dans la police, fin des années 20. Pour ce qui est de l'ironie et de la répartie du personnage, on ne retrouve pas encore, ou plus, suivant qu'on suit...

couverture

Un oiseau de feu de Susan Sellers

critiqué par TRIEB - (BOULOGNE-BILLANCOURT - 70 ans)

DE L'ECONOMIE POLITIQUE A LA DANSE

9 etoiles
SUSAN SELLERS Nous avons tous entendu parler de la « Théorie générale de l'emploi, de l'intérêt et de la monnaie », écrite dans les années trente par John Meynard Keynes, professeur renommé et économiste de son état, auteur de la doctrine économique associée à son nom : le keynésianisme. Susan Sellers, dans une biographie romancée, évoque...

couverture

Les canons de Navarone de Alistair MacLean

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 38 ans)

Le film est supérieur

7 etoiles
J'adore les films de guerre, c'est un de mes genres cinématographiques préférés avec les westerns et la SF. "Les Canons De Navarone" est un de mes films de guerre préférés, sorti en 1961, avec Gregory Peck, Anthony Quinn, David Niven, un sacré moment de cinoche bien viril, 2h40 de grand spectacle que l'on peut revoir sans...

couverture

Le merdier de Gustav Hasford

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 38 ans)

Joker, Cowboy, Animal Mother, Rafterman et les autres...

10 etoiles
Quiconque a vu "Full Metal Jacket" de Kubrick sait à quel point ce film de guerre est un monstre sacré du genre (et sacré Kubrick, au passage : tourner un film sur le Vietnam en Angleterre, à Londres, et parvenir malgré tout à nous faire croire à son Vietnam, il faut le faire, et il...

couverture

Sortis des bois de Chris Offutt

critiqué par Yeaker - (Blace (69) - 48 ans)

Le mal du pays

5 etoiles
Ces nouvelles de Chris Offut sont plutôt des anecdotes, des moments de vie dont le point commun est l'éloignement des protagonistes des collines natales du Kentucky. Il y a ceux qui partent pour quelques jours ou pour toujours, il y a ceux qui reviennent mais tous vivent le mal du pays. Chez Offut le décor, la...

couverture

Rêves de train de Denis Johnson

critiqué par Yeaker - (Blace (69) - 48 ans)

Les pionniers de l'ouest, au delà du Far Ouest

8 etoiles
Si vous aimez les décors et l'ambiance d'Heaven's gate, vous aimerez ce livre admirablement écrit se déroulant non pas dans le Wyoming mais à la frontière entre Idaho et l'Etat de Washington du côté de Spokane. Un homme avec sa volonté d'avancer et de fonder une famille dans un environnement sauvage où les risques sont...

couverture

Damien : La Malédiction 2 de Joseph Howard, Michael Hodges (Scénario), Stanley Mann (Scénario)

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 38 ans)

Un (pas si) bon petit Diable

7 etoiles
En 1976, Richard Donner cartonne au cinéma avec son film "La Malédiction", adapté d'un roman de David Seltzer, qui a écrit lui-même le scénario. Comme je le disais dans ma critique du livre homonyme il y a peu, je ne sais pas trop si le roman, sorti la même année que le film, a...

couverture

Fragiles serments de Molly Keane

critiqué par Missef - (55 ans)

Trop lent, trop long

5 etoiles
Cette saga familiale sur fond de ruralité irlandaise argentée promettait sur le papier de me plaire beaucoup, tant elle offrait une palette de personnages hauts en couleurs (la fratrie: John, rentrant d'un séjour en maison de repos suite à une dépression, Sheena, la jeune femme qui rencontre et manque de perdre son premier grand amour,...

couverture

La malédiction de David Seltzer

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 38 ans)

666

8 etoiles
Un fan de cinéma fantastique et d'horreur connaît forcément (sinon, il sort) "La Malédiction", film réalisé en 1976 par Richard Donner, immense succès qui donnera lieu à deux suites directes, une troisième suite nettement moins connue, plus tardive et vraiment ratée, et un remake (sorti le 6 juin 2006, date choisie exprès, il aurait été...

couverture

Les égarements de Lili de Alice Thomas Ellis

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 53 ans)

LILI(TH) VA S’ARRANGER POUR QUE LE MARIAGE DE MARGARET… CAPOTE !

8 etoiles
Au début de l'histoire, Monica va marier sa jeune fille unique Margaret, à Syl, le fils de sa voisine Mme. Monro. Mais, le mariage est compromis, car Margaret est de plus en plus rétive à ce mariage qui lui a été plus ou moins imposé par sa mère autoritaire et son voisin insensible. Par chance...

couverture

Classe tous risques de Stephen King, Bev Vincent

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 38 ans)

Embarquement immédiat

8 etoiles
Au moment d'acheter ce livre, je me souviens m'être dit "tiens ! Stephen King a écrit un roman en collaboration avec un certain Bev Vincent ? Moi qui suis fan de King et suis à la trace ses publications, je l'ignorais !". En lisant le résumé au dos, j'ai rapidement découvert qu'en fait, "Classe Tous...

couverture

L'Iris sauvage de Louise Glück

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 53 ans)

«Et dans la froideur du matin sur la surface sombre de la terre des échos de ma voix dérivent, blancheur assidûment absorbée par les ténèbres».

10 etoiles
Ce n’était pas supposé durer éternellement dans le monde réel. Mais pourquoi l’admettre quand tu peux continuer à faire ce que tu as toujours fait, le deuil et les reproches, toujours les deux ensemble. Je n’ai pas besoin de tes louanges pour survivre. J’étais là en premier, avant toi, avant même que tu aies planté le premier jardin. Et je serai là, quand il ne...

couverture

Ohio de Stephen Markley

critiqué par Saule - (Bruxelles - 56 ans)

Une bombe

9 etoiles
Ce roman - Ohio - est un gros roman très américain comme on les aime mais donne une vision assez noire de l'Amérique profonde en ce début de siècle. La construction du roman est très habile mais nécessite une attention soutenue du lecteur : le roman tourne autour du destin de quatre trentenaires, qui étaient...

couverture

Démons et merveilles de Howard Phillips Lovecraft

critiqué par Eric Eliès - (47 ans)

Dans les contrées du rêve

10 etoiles
Je dois à HP Lovecraft l’un de mes premiers véritables chocs littéraires quand, adolescent, je lus « L’appel de Cthulhu » et découvris qu’un texte, de simples mots, pouvait avoir assez de puissance d’impact pour vous subjuguer au point d’en perdre le sommeil… J’ai lu Lovecraft avec une passion qui m’a mené à Poe, qu’il...

couverture

Eltonsbrody de Edgar Mittelholzer

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 75 ans)

caribéen et "gothique"

9 etoiles
C'est mon premier livre venant de Guyana (ex-Guyane britannique) d’un auteur qui m’était absolument inconnu, Edgar Mittelholzer, et d’ailleurs non référencé dans Wikipedia. Ce métis, qui a beaucoup souffert du racisme (difficile d’échapper aux questionnements identitaires dans son cas à l'époque et ça n'a guère changé aujourd'hui), a fini par se suicider à cinquante-six ans....

couverture

Trio de William Boyd

critiqué par Psychééé - (33 ans)

Entre duplicité et simulation

6 etoiles
Trio raconte l’histoire de trois personnages plutôt attachants menant une double vie : Talbot Kydd, producteur face à des difficultés sur un tournage à Brighton et qui se demande aussi comment faire son coming-out ; Anny Viklund, actrice américaine sur le tournage de ce film qui voit réapparaître son ex-mari, terroriste qui lui réclame de...

couverture

Si ça saigne de Stephen King

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 38 ans)

4 chefs d'oeuvres = 5 étoiles

10 etoiles
Que ce soit des romans ou des recueils de nouvelles, j'adore ce que fait Stephen King. En terme de nouvelles, il faut dire que King est particulièrement à l'aise avec ce que l'on appelle les "novellas", c'est à dire les longues nouvelles. Depuis le début de sa carrière, King a publié pas moins de onze...

couverture

Le Silence de Don DeLillo

critiqué par Kinbote - (Jumet - 62 ans)

Mots, phrases, chiffres, temps restant

8 etoiles
Au chapitre un, intitulé "Mots, phrases, chiffres, distante restante", on se trouve à bord d’un vol Paris New York en classe affaires en compagnie d’un couple qui tue le temps. L’homme relève sur un petit écran les coordonnées spatio-temporelles de l’appareil. Les chiffres affichés ne le renseignent pas précisément. L’heure de New York est-elle celle...

couverture

le soleil et ses fleurs de Rupi Kaur

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 53 ans)

«et avoué mon amour pour toi à l’eau après que je le lui ai dit le sel de son corps est devenu sucre»

8 etoiles
ce matin j'ai dit aux fleurs ce que je ferais pour toi et elles ont fleuri «le soleil et ses fleurs» est le deuxième recueil de poésie, de la jeune canadienne d’origine indienne, Rupi KAUR (*1992). Tout comme son premier livre «Lait et miel», (déjà critiqué par ailleurs sur CL), il est largement autobiographique et divisé en...

couverture

Le grand jeu de Graham Swift

critiqué par Alma - (- ans)

Une saison à Brighton

8 etoiles
L'été 1959 à Brighton, un spectacle de magie exceptionnel attire les vacanciers. Présenté par Jack, maître de cérémonie, à la fois bonimenteur et danseur de claquettes, c'est celui du duo-vedette de l'été : le magicien Pablo le Magnifique et son assistante, la belle et attirante Eve en costume argenté, fait de paillettes et de...

couverture

Emily Dickinson, dits et maximes de Emily Dickinson

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 53 ans)

«Et je désire, jusqu’à en trembler, toucher de ma main ceux que j’aime».

10 etoiles
Seul l’Amour peut blesser - / Seul l’Amour soigne la Blessure. Comme tous les volumes de la collection «Ainsi parlait», de l’éditeur Arfuyen, ce recueil est une sélection choisie parmi les 1789 poèmes, 1049 lettres et 124 fragments publiés après la mort de la poétesse. L’un des intérêts du présent ouvrage est de proposer, année par...

couverture

Musique nocturne de John Connolly

critiqué par Martell - (58 ans)

Des récits troublants sur la mort

7 etoiles
Ce sont des nouvelles finement décrites ayant pour thème principal la mort et... les fantômes. La moitié du livre a un rapport avec la Grande Guerre où des centaines de milliers de jeunes hommes furent envoyés à la mort, mais il y a quelques vieux responsables militaires qui seront véritablement hantés. Puis il y a...