Littérature => Anglophone (5777 livres critiqués)


Page 1 de 116 Suivante Fin

couverture

Les dernières heures de Ruth Druart

critiqué par Missef - (56 ans)

Paris libéré, mais Paris bien amer : que d'émotions!

8 etoiles
Résumé de l'éditeur: À l'aube de la Libération, Paris vit ses heures les plus sombres. Mais la jeune Élise n'hésite pas à braver les dangers et à partager le peu qu'elle possède avec un orphelinat juif. Affamée de justice, elle va encore plus loin, exfiltrant les enfants avant qu'ils ne soient envoyés au camp de Drancy....

couverture

Misogynie de Claire Keegan

critiqué par Alma - (- ans)

Un journée qui aurait dû être particulière …..

8 etoiles
Une journée ordinaire dans la vie de Cathal, un employé de bureau que l'on voit rentrer chez lui après son travail . Un journée ordinaire, mais qui aurait dû être particulière ! Qu'aurait-il dû se passer  ? C'est seulement dans les toutes dernières pages de ce court récit de 45 pages que...

couverture

Arrive un vagabond de Robert Goolrick

critiqué par Monocle - (tournai - 62 ans)

Splendide

10 etoiles
ARRIVE UN VAGABOND de Robert Goolrick "Editions Anne Carrière 2012 - traduit de l'anglais Us 2012 « Heading Out to Wonderful »" 319.- pages 1948, Dans la bourgade Brownsburg dans le sud très ségrégationniste des États Unis, débarque un inconnu dans un vieux pick-up. Il ne...

couverture

Brasier noir de Greg Iles

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 74 ans)

ça braise à natchez

10 etoiles
Une bombe ! Premier volet d’une trilogie qui ravira les aficionados de Michael Connelly et James Ellroy, ces champions du "polar politique" américain, "Brasier noir" nous plonge dans l’univers, sombre à souhait, du Sud américain. Cinquante ans après les luttes pour les droits civiques, qui ont ensanglanté la communauté noire et causé la mort tragique...

couverture

Bluebird, bluebird de Attica Locke

critiqué par Ardeo - (Flémalle - 75 ans)

Texas 2016

6 etoiles
Voici un roman policier américain qui « présente » bien. Les personnages sont bien typés, la mise en action bien ficelée, l’enquête « déroule » et l’intérêt perdure. Un Ranger du Texas de type afro-américain se charge d’enquêter sur deux meurtres qui ont eu lieu à 2 jours d’intervalle dans une petite bourgade du nord...

couverture

Derrière la porte de Sarah Waters

critiqué par Nav33 - (74 ans)

Drame à huis clos dans une maison bourgeoise

10 etoiles
En 1922 une jeune femme , Frances Wray , mène une vie austère en compagnie de sa mère dans une grande maison d'une banlieue cossue de Londres. Ses frères sont morts à la guerre qui s'est achevée récemment et le père est également décédé laissant à sa veuve et sa fille des dettes résultant d'une gestion...

couverture

Endgame (Tome 1-L'appel) de James Frey, Nils Johnson-Shelton

critiqué par Meuhriel - (29 ans)

Une histoire originale et bien ficelée

9 etoiles
L’univers original qui est présenté est très intéressant et m’a rendue assez rapidement curieuse. J’ai beaucoup aimé l’intrigue, les mystères à résoudre, même si je n’ai absolument rien compris à leurs résolutions… (en même temps je ne suis pas une Joueuse non plus..!). Quelques ressemblances avec une autre trilogie bien connue Douze Joueurs, pour une quête unique,...

couverture

Les Aigles de l'Empire, T4 : L'Aigle et les Loups de Simon Scarrow

critiqué par Saigneur de Guerre - (64 ans)

Un roman qui va vous faire aimer l'histoire !

10 etoiles
Macro et Cato sont « hospitalisés » suite aux graves blessures subies lors de leur action d’éclat précédente. Ce qui a valu à Cato de devenir probablement le plus jeune centurion de toutes les légions romaines, à même pas vingt ans, puisque le voilà à ce grade alors qu’il n’est sous les aigles que depuis...

couverture

L'été où tout a fondu de Tiffany McDaniel

critiqué par Pacmann - (Tamise - 57 ans)

Un drôle de diable

8 etoiles
Nous sommes en 1984 à Breathed, petite ville de l’Ohio, et le très rigide procureur Autopsy Bliss, dont la fonction est plus une vocation qu’un métier, décide d’inviter l’incarnation du mal absolu en la personne du Diable. Quand son plus jeune fils, Fielding Bliss, fait la rencontre d’un jeune garçon de couleur qui attend...

couverture

Retour à Whistle Stop de Fannie Flagg

critiqué par Marvic - (Normandie - 64 ans)

80 ans plus tard

4 etoiles
Le café de Whistle Stop, et ses si célèbres beignets de tomates vertes n’existe plus. Le village entier a disparu. Que sont devenus tous les héros de 1935 à 2015 ? L’incroyable Idge Threadgood, au caractère bien trempé, qui tenait le café, a toujours le même caractère malgré la mort de son amie Ruth qui la...

couverture

Les filles d'Albion de Kate Sedley

critiqué par Patman - (Paris - 60 ans)

Roger en eaux troubles.

7 etoiles
Printemps 1483, Londres vit des heures tumultueuses. Le roi Edouard IV vient de mourir et c'est normalement son jeune fils de 12 qui doit lui succéder, mais le Duc Richard de Gloucester, Lord Protecteur du royaume, a bien l'intention de lui chiper son trône. Le colporteur Roger Chapman, lui, ne pense qu'à une chose, rentrer...

couverture

Un cruel hiver de Kate Sedley

critiqué par Patman - (Paris - 60 ans)

Blizzard, vous avez dit blizzard.

8 etoiles
6ème opus des aventures de "Roger le Colporteur", nous voici partis sur les routes de la région des Costwolds en plein hiver, et en cette fin du XVème siècle, pas question de réchauffement climatique ! En janvier, le froid est vif et la neige abondante. Pourtant, Roger s'ennuie chez lui. Un colporteur, ça a besoin...

couverture

Le Café Chat de Melissa Daley

critiqué par Eoliah - (71 ans)

Les aléas de la vie vécus avec une minette

7 etoiles
La vie est douce pour Molly chez Margery, mais malheureusement celle-ci est placée en maison de retraite. La galère commence pour la petite chatte "placée" chez trois chiens furieux dont le maitre n'a rien à faire de ce chat. Molly choisit de s'enfuir, et suivant les conseils d'un chat "libre" se rend à la...

couverture

Le Sorcier Majdar de Ian Page, Paul Bonner (Dessin)

critiqué par Eric Eliès - (48 ans)

Le premier tome de la série Astre d'Or (série de livres dont vous êtes le héros dans le monde de Loup Solitaire)

8 etoiles
« Le sorcier majdar » est un livre dont vous êtes le héros (acronyme LVDH), c'est-à-dire un livre dont l'histoire, racontée à la deuxième personne (« vous ») et découpée en nombreux paragraphes (ici 350), progresse en fonction des choix du lecteur parmi les options proposées par l'auteur. Le système narratif est complété de règles...

couverture

Le complot des ombres de Paul Charles Doherty

critiqué par Sundernono - (Nice - 39 ans)

Un bon roman historique/médiéval/policier

8 etoiles
« Meurtres et intrigues pendant la guerre des Deux-Roses. La suite de la nouvelle série de Paul Doherty mettant en vedette Margaret Beaufort, mère du roi Henri VII et matriarche de la dynastie des Tudor. Octobre 1471. Edward IV est assis sur le trône d'Angleterre. Les York règnent en maître. Margaret Beaufort, comtesse de Richmond, attend patiemment...

couverture

L'appel du mort de John le Carré

critiqué par Vinmont - (48 ans)

L'appel du secret

7 etoiles
Après la seconde guerre mondiale, George SMILEY, agent de renseignement britannique mène une enquête sur le suicide d'un de ses collègues; suicide dont les causes ne sont peut-être pas celles que l'on croit. Entre espionnage, contre-espionnage, agents infiltrés, proches de tous ceux-là….les personnages que John Le Carré sont tous là et ce roman nous permet de...

couverture

La taverne aux oubliés de Paul Harding

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 69 ans)

Magnifique plongée dans le Londres du XIVème siècle

8 etoiles
En plein Moyen-âge, à Londres, lors d'une soirée de chasse aux rats organisée dans une taverne, trois personnes sont assassinées. C'est le début d'une enquête dans le Londres de l'époque menée par un magistrat et son ami prêtre d'une paroisse proche. . Une plongée dans le Londres de la seconde partie du XIVème siècle. On se promène dans les...

couverture

Capital rouge de Francis Spufford

critiqué par Ravenbac - (Reims - 57 ans)

Un conte soviétique

6 etoiles
Présentation éditeur: "Industrie?! Progrès?! Abondance?! Nous sommes en 1959. L’URSS est sur le point de réaliser l’utopie communiste qu’elle défend. À travers le regard de différents personnages – réels ou fictifs – et de situations à la fois historiques et imaginaires, Francis Spufford donne vie au ­moment où le rêve soviétique semblait être à même d’éclipser...

couverture

Réflexion de Elizabeth Lim

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 33 ans)

Déshonneur sur toi, déshonneur sur ta famille, déshonneur sur ta vache !

9 etoiles
L'histoire de Mulan est bien connue, celle d'une jeune fille décidant de se faire passer pour un garçon et d'aller combattre les Huns à la place de son père. Réussissant à s'intégrer dans l'armée sous le nom de Ping, Mulan devient ainsi un soldat doué et gagne l'amitié et le respect de son capitaine, Li...

couverture

L'espion qui aimait les livres de John le Carré

critiqué par Veneziano - (Paris - 44 ans)

La guerre froide dans une librairie

8 etoiles
Un libraire sans histoire, au moins en apparence, voit apparaître dans sa clientèle un étrange Polonais, demeurant dans une grande maison. Ce dernier va progressivement rentrer dans son existence qu'il semble bien connaître, comme l'état de son commerce. L'espionnage en temps de guerre froide s'invite dans cette ville et ces vies sans histoire, via un suspense...

couverture

Le tonneau magique de Bernard Malamud

critiqué par Poet75 - (Paris - 66 ans)

Un maître de la forme courte

8 etoiles
J’ai déjà eu l’occasion d’exprimer mon admiration pour le talent littéraire de Bernard Malamud (1914-1986), écrivain juif new-yorkais dont le nom, s’il est moins connu que ceux de certains de ses pairs, n’en est pas moins celui d’un romancier et novelliste de premier plan. Philip Roth (1933-2018) en personne le considérait comme l’un des maîtres...

couverture

Le diable en personne de Peter Farris

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 74 ans)

destins broyés

10 etoiles
Un polar magistral, mettant aux prises deux personnes, qui se sont rencontrées par le plus grand des hasards mais partagent un même destin que la vie a brisé. Le contexte est violent, celui d’une humanité uniquement intéressée par la satisfaction immédiate de ses besoins personnels, qu’il s’agisse de sexe, d’argent ou de pouvoir. Peter Farris,...

couverture

Le fracas et le silence de Cory L. Anderson

critiqué par Pascale Ew. - (55 ans)

Page-turner

9 etoiles
Jack Dahl, dix-sept ans, découvre un jour sa maman pendue au plafond. Elle était dépressive, accro aux médicaments et ne prenait plus soin de ses enfants depuis longtemps. Quant au père, il est en prison pour braquage. Jack va alors tout faire pour protéger son petit frère Matty de toutes les catastrophes qui leur tombent...

couverture

Dérive des âmes et des continents de Shubhangi Swarup

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 74 ans)

chef-d'œuvre ou grand bazar?

6 etoiles
Chef-d’œuvre ou grand bazar ? J’avoue être dans l’expectative une fois achevée la lecture de cette saga monumentale brassant le temps et l’espace à la lumière des connaissances géologiques les plus récentes. Formation des montagnes, des failles sous-marines et terrestres, tsunamis, sont vus à travers le destin de quelques personnages vivant aux confins de l’Himalaya,...

couverture

Le corbeau de Noël de Anne Perry

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 33 ans)

Un corbeau qui manque de plumes

5 etoiles
Quand Clementine, sa meilleure amie, lui apprend qu'elle va épouser Seth Marlowe, un homme pieux mais intransigeant et désagréable, Celia Hooper est assez peu ravie par cette nouvelle. La situation va d'ailleurs très vite s'envenimer lorsque Seth Marlowe accuse Celia de lui avoir envoyé une lettre anonyme l'accusant de la mort de sa première femme...

couverture

Dashiell Hammett : une vie de Diane Johnson

critiqué par Falgo - (Lentilly - 83 ans)

Très (trop?) détaillée

8 etoiles
Dashiell Hammett (La faucon maltais et Sam Spade) est cet immense écrivain américain, créateur du roman noir, dont les livres sont bien critiqués sur ce site. Sa biographe a eu accès à une documentation impressionnante à la fois publique et privée et s'est entretenue avec Lilian Hellman, la dernière compagne de Hammett. Elle commence ce...

couverture

Le Ministère du Bonheur Suprême de Arundhati Roy

critiqué par Tistou - (66 ans)

D’Old Dehli au Cachemire

6 etoiles
Etonnant comme une Keralaise – Arundhati Roy est née à Shillong, au Nord-Est de l’Inde mais a été élevée au Kerala - tout au sud de l’Inde, se sent concernée par cette situation plus que malsaine de l’Etat du Cachemire, au nord de l’Inde, aux confins de l’Himalaya. Dans un essai publié 2 ans après <i>Le...

couverture

Les Fugitifs de l'Alder Gulch de Ernest Haycox

critiqué par Sundernono - (Nice - 39 ans)

Un excellent Western

9 etoiles
Quatrième de couverture : « Au milieu des années 1800, un couple improbable s’enfuit pour rejoindre le nouvel eldorado de la vallée de l’Alder Gulch, dans le Montana, où des milliers de chercheurs d’or s’aventurent pour faire fortune. Jeff Pierce est traqué par le frère de l’homme qu’il a tué. Sa compagne de route, Diana Castle,...

couverture

Neige sur Ballyglass House de John Banville

critiqué par Poet75 - (Paris - 66 ans)

Comme un bon Agatha Christie

8 etoiles
Les mots employés par John Banville pour parler de ce que fut l’Église d’Irlande jusqu’à une époque récente cognent fort. « L’Église fut notre goulag ! », dit-il ainsi dans une interview donnée à l’hebdomadaire L’Express. Et comment ne pas agréer, tant ce que l’on a appris sur les méthodes employées par les ecclésiastiques et...

couverture

La ville des incendiaires de Hala Alyan

critiqué par CC.RIDER - (64 ans)

Une vie de famille

7 etoiles
À la fin des années 70, Mazna la Syrienne et Idris le Libanais ont dû quitter leurs pays pour aller s’établir aux Etats-Unis. Le couple s’est installé dans une petite ville californienne. Idris est devenu chirurgien cardiaque. Mazna a dû peu à peu abandonner son rêve de devenir actrice pour élever leurs trois enfants. Quarante...

couverture

Ma vie de cafard de Joyce Carol Oates

critiqué par Monocle - (tournai - 62 ans)

Un des meilleurs Oates

9 etoiles
MA VIE DE CAFARD de Joyce Carol Oates "Points 2021 - traduit de l'anglais US 2020" 456 pages En Novembre 1991, Violet Rue a douze ans. Une petite fille timide qui vit avec ses sœurs et ses frères, de grands adolescents turbulents. Ils vivent près des chutes du Niagara si...

couverture

Les hommes ont peur de la lumière de Douglas Kennedy

critiqué par Pascale Ew. - (55 ans)

Rien ne justifie la violence

9 etoiles
Douglas Kennedy ne nous avait pas habitués à des romans aussi engagés (ou alors, je ne l’ai pas remarqué). Brendan en est réduit à être chauffeur Uber suite à son licenciement en tant que responsable de ventes dans une société et malgré son diplôme d’ingénieur en électricité. Il a toujours obéi aux injonctions de son père...

couverture

Shirley de Charlotte Brontë

critiqué par Monocle - (tournai - 62 ans)

Caroline et Shirley

7 etoiles
SHIRLEY de Charlotte Brontë "Feuilletons du "National" 1850 traduit de l'anglais 1849, 700 pages L'histoire se déroule dans le Yorkshire en pleine guerre Napoléonienne. L'industrie naissante se paralyse faute de pouvoir commercer avec le continent et la misère s’accroît dans les classes sociales les plus faibles. Les personnages principaux sont...

couverture

Si le soleil se dérobe de Nicole Dennis-Benn

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)

Le mirage de l'exil

8 etoiles
A Pennyfield dans un des quartiers parmi les plus pauvres de Kingston, Patsy travaille comme secrétaire pour élever sa fille en lui donnant la meilleure instruction possible et subvenir au besoin de sa mère qui a tout plaqué pour se consacrer à la religion. Ses revenus ne suffisant plus à payer une bonne « lékol...

couverture

Le chat noir et autres nouvelles de Edgar Allan Poe, Dominique Marquet (Dessin)

critiqué par Monocle - (tournai - 62 ans)

L'oeil de Caïn

8 etoiles
LE CHAT NOIR de Edgar Poe "Journal de Paris 1853, traduit par Baudelaire du titre « The Black Cat » 1843" 90. pages Le Chat Noir a été introduit dans un recueil de nouvelles, mais je ne développerai que son texte principal. Edgar Poe est né en 1807 et a quitté le monde...

couverture

Les oubliés de John Grisham

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 74 ans)

los olvidados

10 etoiles
Les oubliés, ce sont ces prisonniers, victimes d’une erreur judiciaire mais condamnés à croupir dans une prison américaine, sans aucune aide pour prouver leur innocence car dépourvus de moyens financiers et abandonnés par leurs proches. Pour certains, c’est également une mort programmée qui les attend dans les états (tels l’Alabama ou la Floride) où la...

couverture

Bangkok Déluge de Pitchaya Sudbanthad

critiqué par Pascale Ew. - (55 ans)

Déroutant !

5 etoiles
L’auteur nous fait passer par différentes périodes (du passé au futur) et différents personnages qui vivent à Bangkok. Il nous rend témoin de tranches de vie de personnages qui ont parfois un lien les uns avec les autres ou un lien avec une maison. Cependant, il ne spécifie jamais en quelle année se déroule l’histoire...

couverture

Des nouvelles du monde de Paulette Jiles

critiqué par Ludmilla - (Chaville - 67 ans)

Excellent !

9 etoiles
Texas, hiver 1870. Le capitaine Kidd, 71 ans, « avait exercé le métier d’imprimeur jusqu’à ce que la guerre lui prenne sa presse et tout le reste ». Il gagne maintenant sa vie en allant de ville en ville lire « les nouvelles du monde » en évitant les sujets de politique locale. Un soir, on...

couverture

Poursuite de Joyce Carol Oates

critiqué par Monocle - (tournai - 62 ans)

Les souvenirs refoulés

7 etoiles
Abby et Willem se marient. Tous deux proviennent d'horizons différents. Lui fils d'une famille méthodiste qui vit une foi austère et elle... justement on ne sait pas grand chose. Elle se fait appeler Abby mais ce n'est pas son vrai nom, elle dit ne pas avoir de famille, bref, ...

couverture

Santa muerte de Gabino Iglesias

critiqué par Sundernono - (Nice - 39 ans)

Santa Muerte protegeme

7 etoiles
« Austin, Texas. Tu t'appelles Fernando, et tu es mexicain. Immigré clandestin. Profession ? Dealer. Un beau jour... Non, oublie " beau ". Un jour, donc, tu es enlevé par les membres d'un gang méchamment tatoués qui ont aussi capturé ton pote Nestor. Pas ton meilleur souvenir, ça : tu dois les regarder le torturer...

couverture

Dernière nuit à Soho de Fiona Mozley

critiqué par CC.RIDER - (64 ans)

Obsolescence

6 etoiles
De nos jours, dans le célèbre mais quelque peu louche quartier londonien de Soho, un vieil immeuble avec un restaurant « français », « Des Sables », avec sa spécialité d’escargots de Bourgogne, un pub, lieu de rattachement de la plupart des personnages, une maison close où travaillent Precious et Tabitha qui vivent et habitent ensemble au dernier étage...

couverture

Jimmy Bluefeather de Kim Heacox

critiqué par Lejak - (Metz - 48 ans)

Epopée d'un vieil autochtone en Alaska

8 etoiles
Alaska, époque moderne. Un vieil homme du nom de Keb Wisting, "le vieux Keb", attend que la grande faucheuse vienne le chercher après une vie bien remplie. Tous ses amis sont déjà partis, sa femme aussi. Il se réfugie dans ses rêves et pense au passé. Mais il n'en demeure pas moins une légende vivante tant...

couverture

Oppenheimer de Aaron Tucker

critiqué par Lejak - (Metz - 48 ans)

Dans la tête d'Oppenheimer

9 etoiles
En ces temps de commémoration de août 1945 (Hiroshima et Nagasaki), quoi de plus pertinent qu'un roman sur Oppenheimer, l'inventeur de "la bombe" ? Il ne s'agit ici ni d'un roman historique, ni d'une biographie, mais d'une œuvre singulière. Pour un premier roman, Aaron Tucker nous surprend à nous partager les "pensées" d'Oppenheimer. Bien sûr tout...

couverture

Celui qui veille de Louise Erdrich, Sarah Gurcel

critiqué par Saint Jean-Baptiste - (Ottignies - 86 ans)

La vie d’un peuple en voie de disparition

8 etoiles
Louise Erdrich nous raconte la vie des Indiens dans une réserve du Dakota du Nord dans les années 50 du siècle dernier. Les personnages du livre sont les représentants emblématiques de cette communauté. On y rencontre des anciens qui parlent encore leur langue originelle et qui se souviennent de leurs ancêtres héros des luttes contre...

couverture

Le plus dangereux des jeux de Richard Connell

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 55 ans)

«LES CHASSES DU COMTE ZAROFF»

8 etoiles
Au milieu de la mer des Caraïbes, le grand chasseur américain Sanger Rainsford fait route vers Rio de Janeiro, en compagnie de son ami Whitney, pour une nouvelle partie de chasse. En pleine nuit noire, au large de l'île de Ship Track surnommée «Le piège à bateaux», il tombe bêtement (les «Jeun’s» d’aujourd’hui diraient comme...

couverture

Briseurs de coeur de Marie Chabin, Helen Cox

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 33 ans)

Vernis et stylo-plume

6 etoiles
Bibliothécaire à l'université de York, Kitt Hartley mène une vie tranquille partagée entre son métier, ses livres, son chat et sa meilleure amie, Evie, jusqu'au jour où la police vient pour l'interroger. En effet, l'ex-petit ami d'Evie a été assassiné et la principale suspecte n'est autre que cette dernière. Bien décidée à prouver son innocence,...

couverture

Trop semblable à l'éclair: Terra Ignota - Livre Premier de Ada Palmer

critiqué par Lobe - (Vaud - 28 ans)

Les choses changent ici, Lecteur

10 etoiles
Ce serait dommage que ce premier tome de la série de romans d'Ada Palmer ne soit pas critiqué sur CL : Terra Ignota est rien de moins qu'un des phénomènes de la SF contemporaine. Trop semblable à l’éclair, le premier roman d’Ada Palmer paru en 2016 aux États-Unis, commence sur notre bonne vieille Terre, encore plus...

couverture

Ni vu ni connu de Jeffrey Archer

critiqué par Darius - (Bruxelles - - ans)

Pas terrible..

4 etoiles
Warwick, tout juste nommé brigadier, doit démanteler un trafic de drogue. Il est sur le point de se marier avec Beth. Son père Julian et sa sœur Grâce sont avocats . Sa sœur vit avec une femme Clare - je le dis car c’est devenu une mode de se croire obligé d’accoupler 2 hommes ou...

couverture

Une année à Venise de Lauren Elkin

critiqué par Pacmann - (Tamise - 57 ans)

La ville flottante

6 etoiles
Lorsque Catherine Parrish décide de quitter New York pour quelques mois pour Venise où elle est censée faire des recherches pour sa thèse en histoire de l'art, elle pense surtout faire le point avant son mariage programmé avec Charles, jeune homme bien sous tous rapports, mais dont elle connaît trop bien les contours, sans que...

couverture

La fureur des hommes de Charles O. Locke

critiqué par GiLau - (Annecy - 60 ans)

La violence de l'Ouest

7 etoiles
"Avant d'être l'un des très grands westerns de Henry Hathaway, l'un des plus adultes des années 1950, La Fureur des hommes est un roman particulièrement original qui multiplie les points de vue et les narrateurs - journal intime, lettres -, ce qui nous vaut un récit âpre, dense et mémorable, "aussi sombre et dépouillé qu'une...