Les fiches récentes les plus visitées

Ce classement ne reprend que les critiques publiées dans les trente derniers jours.

Page 1 de 5 Suivante Fin

1.
299 visites
sans couverture

J'aurai été - ceux que je suis de Marc-Émile Thinez

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)
8 etoiles
Ceux qui m'ont construit
Il semblerait qu’avec ce recueil, Marc-Emile Thinez veuille que ses amis et connaissances se souviennent de ce qui il a été et qu’il n’a été que ceux qu’il est au moment où il écrit ces lignes, ceux qui ont constitué son être, son savoir, sa passion, ses ambitions, ses réalisations, ses liaisons, ses amours et peut-être mais aussi ses illusions...

2.
293 visites
sans couverture

S'adapter de Clara Dupont-Monod

critiqué par Pascale Ew. - (54 ans)
10 etoiles
Quelle puissance dans les sentiments !
Que livre puissant ! Quelles émotions fortes ! Clara Dupont-Monod décrit sa famille et surtout sa fratrie, telle qu’elle s’est développée autour du troisième enfant, celui qu’elle décrit comme « inadapté ». Ce dernier est aveugle, inerte et restera à l’état de bébé toute sa vie bien qu’il grandisse en taille. Elle commence par décrire la relation très forte avec l’aîné...

3.
226 visites
sans couverture

Haïkus d'entre-saisons de Iocasta Huppen

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)
8 etoiles
Ephéméride en haïkus
En août dernier, j’ai laissé Iocasta, « haïjin », personne qui écrit des haïkus, bruxelloise d’origine roumaine, dans un très joli recueil de poésie d’inspiration japonaise magnifiquement illustré de dessins aux couleurs chatoyantes par Justine Gury. Dans ce recueil, elle racontait ses vacances dans le Limousin, avec ce nouvel opus que je vous propose aujourd’hui, elle parcourt les quatre saisons...

4.
225 visites
sans couverture

Saint Fernandel de Laurent James

critiqué par CROSETA - (PARIS - 46 ans)
9 etoiles
Fernandel, le rire incarné
Cela fait 50 ans que Fernandel est mort. On a du mal à se représenter à quel point ce fut une grande star du cinéma et de la chanson. 148 films, 350 disques, difficile de rivaliser ! C’était donc le Depardieu de l’époque. Il jouait tout ! Dans les bons comme dans les mauvais films, et à chaque fois sa...

5.
223 visites
sans couverture

Ady, soleil noir de Gisèle Pineau

critiqué par Eric Eliès - (47 ans)
8 etoiles
Biographie romancée d'Adrienne Fidelin, jeune femme guadeloupéenne, modèle, muse, amante et compagne de Man Ray dans les années 30
Si n’était l’identité des protagonistes, ce roman, à l’écriture simple mais non dénuée d’un certain lyrisme poétique, pourrait se lire presque comme la romance sentimentale d’une liaison entre un célèbre photographe américain et sa jeune modèle, qui s’amourachent l’un de l’autre dans le Paris bohème des années folles avant que la guerre, en déferlant sur l’Europe, ne détruise également leur...

6.
212 visites
sans couverture

Les chamanes de la préhistoire : Transe et magie dans les grottes ornées Suivi de Après Les Chamanes, polémiques et réponses de Jean Clottes, David Lewis-Williams

critiqué par El Gabal - (Strasbourg - 33 ans)
10 etoiles
Chamanisme, "religion première"
Nos ancêtres, avant la naissance de l'écriture, étaient déjà en rapport avec le monde visible comme le monde invisible. Ainsi qu'en atteste, l'art pariétal qui relate leur combat pour la survie dans un monde hostile et peuplé de forces dangereuses. Les chamans, à ce titre, assuraient la médiation entre le monde des dieux et le monde des hommes. Ils pouvaient...

7.
211 visites
sans couverture

Chin le petit jardinier de Alvane Marae

critiqué par John T - (39 ans)
10 etoiles
Un ouvrage passionnant pour des jardiniers en herbe !
À l'intérieur de cette cardbook, vous découvrirez la magnifique histoire de Chin, un petit garçon qui voue une grande passion pour le jardinage. Des pages de coloriages, un livre audio, un ebook, des activités ludiques, tout est réuni dans un seul ouvrage ( cardbook) pour sensibiliser votre enfant aux bienfaits du jardinage. Note : une cardbook est une carte à...

8.
208 visites
sans couverture

Les Mayas - Grandeur et chute d'une civilisation de Arthur Andrew Demarest

critiqué par Veneziano - (Paris - 44 ans)
9 etoiles
Histoire, vie et mort d'un grand peuple
Les Mayas ont régné sur l'Amérique centrale pendant de longs siècles, la période classique de cette civilisation allant du IIe siècle avant Jésus Christ, au IIe siècle après. Cette société complexe s'est imposée dans un environnement hostile où la vie s'harmonise à l'insertion dans la forêt tropical, de surcroît pour une population de masse et un habitat de type urbain...

9.
208 visites
sans couverture

Villes sobres : Nouveaux modèles de gestion des ressources de Collectif

critiqué par Veneziano - (Paris - 44 ans)
7 etoiles
De bonnes pratiques urbaines pour l'environnement
Ce livre long et dense présente une série de monographies, exposant des cas de bonnes pratiques environnementales en milieux urbains. Le but de cette publication consiste à exposer les méthodes de constitution de "villes sobres", soit celles peu consommatrices en énergies et pratiquant le recyclage, en vue de l'établissement d'une économie circulaire. Genève, Vancouver, Singapour, Shanghaï, l'aéroport d'Amsterdam, notamment, servent...

10.
208 visites
sans couverture

Légère de Marie Claes

critiqué par CHALOT - (73 ans)
10 etoiles
roman émouvant
« Légère » Roman de Marie Claes Editions Autrement Littératures 185 pages Janvier 2022 Sera-t-elle légère comme une feuille ? Elle risque plutôt de connaître des problèmes de santé graves pouvant la conduire à un accident vital ! Pourquoi Annabelle, jeune fille de 16 ans, a-t-elle décidé de manger moins, moins gras et surtout dans une quantité très diminuée ? Elle se sent capable de maîtriser son...

11.
207 visites
sans couverture

je cours vite, je ne sais rien de Franz Griers

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)
7 etoiles
Petit-fils spirituel de Blondin et Cie
« Ce livre est une collection de nouvelles courtes, voire très courtes » annonce l’éditeur, je préciserais même que ce recueil comporte, dans la plupart des cas, une nouvelle par page, certaines dépassent la longueur de la page et quelques-unes seulement ne l’atteignent pas. Dans ce recueil, « Des personnages inadaptés te racontent leur rapport tourmenté au monde », des personnages...

12.
204 visites
sans couverture

Dieu, la science, les preuves de Michel-Yves Bolloré, Olivier Bonnassies

critiqué par Le rat des champs - (71 ans)
5 etoiles
Quel livre curieux...
Le titre de ce livre, imaginez un peu, "Dieu la science, les preuves" m'avait intrigué et une interview télévisée des auteurs m'a donné envie de le lire. Que dire? Certainement pas que j'ai perdu mon temps, mais pas non plus qu'il a répondu à mes attentes.. Composé de deux parties de valeur très inégale, il laisse une fois refermé,...

13.
202 visites
sans couverture

Mondialisation et délocalisation des entreprises de El Mouhoub Mouhoud

critiqué par Veneziano - (Paris - 44 ans)
8 etoiles
La circulation des capitaux au niveau mondial
Face à la libéralisation des échanges économiques, les entreprises sont incitées à pratiquer des investissements directs à l'étranger, ou IDE, voire à se muer en firmes multi-nationales (FMN). Ce phénomène conduit à une segmentation du processus de production, à une spécialisation des territoires, après une analyse des coûts permettant d'estimer la faisabilité de tels éclatements géographiques de la chaîne de...

14.
193 visites
sans couverture

On ne nait pas soumise, on le devient de Manon Garcia

critiqué par Veneziano - (Paris - 44 ans)
8 etoiles
De la soumission des femmes, des causes et conséquences
Ce livre présente les fondements philosophiques, anthropologiques, comme les arguments militants relatif à la soumission des femmes. Ces derniers sont considérées comme un autre inférieur dans un monde façonné par le moule de la norme masculine. Cette situation séculaire pose la question de l'absence de revendication, voire de prise en compte de cet état permanent d'infériorité sociologique. Elle peut faire...

15.
192 visites
sans couverture

L'affaire Epstein : "Espionnage, caméras vidéos, prostitution de mineures et chantage" de Melissa Cronin, Dylan Howard, James Robertson

critiqué par CC.RIDER - (63 ans)
8 etoiles
Le poisson pourrit toujours par la tête
Le 23 juillet 2019, Jeffrey Epstein, milliardaire sulfureux, confident de Bill Clinton, ami de célébrités, de chefs d’Etats et même du Prince Andrew, est retrouvé mort dans sa cellule, pendu par le cou à l’aide d’un drap de lit. Meurtre ? Suicide ? Nul ne le sait. Il était officiellement accusé d’avoir organisé le plus vaste réseau de prostitution de mineures de...

16.
191 visites
sans couverture

Je ne vis que pour toi de Emmanuelle de Boysson

critiqué par CHALOT - (73 ans)
8 etoiles
chronique bien particulière de la Belle époque
« Je ne vis que pour toi » roman d'Emmanuelle De Boysson chez Calmann Lévy 262 pages septembre 2020 Une chronique bien particulière de la Belle époque L'auteure nous fait faire un voyage dans les milieux artistiques et bourgeois du début du siècle dernier. L'histoire débute au tout début des années 1900 avec la rencontre « fortuite » entre une petite bretonne, provinciale courtisée par un homme relativement fortuné de vingt...

17.
187 visites
sans couverture

Habiter durable: Au coeur des quartiers de Anne Du Pasquier

critiqué par Veneziano - (Paris - 44 ans)
8 etoiles
Gérer les villes dans un environnement contraint
La diminution des ressources, le vieillissement, les crises économiques et sanitaires présentent un impact sur le fonctionnement des villes, qu'il faut apprendre à gérer autrement. Ce livre expose les pratiques mises en place en Suisse, face à ces défis, en matière de mobilité et de transports, d'aménagement des espaces de vie commune, d'attractivité des territoires, de circuits de distribution et...

18.
183 visites
sans couverture

Les Incas de Henri Favre

critiqué par Veneziano - (Paris - 44 ans)
9 etoiles
Histoire d'un Empire andin
Les Incas sont organisés en Empire, à l'époque de l'Antiquité et du Moyen-Age européens. Comme les Aztèques et Mayas, ils investissent la forêt tropicale, avec la difficulté de l'altitude des Andes. Leur territoire est fédéré en Etat, organisé sous une forme tournant à une sorte de bureaucratie, malgré l'absence de système d'écriture. Cet aspect empêche de prendre connaissance d'une partie...

19.
181 visites
sans couverture

Le tiers temps de Maylis Besserie

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 42 ans)
8 etoiles
Les derniers jours de Beckett, par lui-même
Le Tiers-temps c’est le nom de la maison de retraite dans laquelle Samuel Beckett a passé ses derniers jours. Maylis Besserie raconte cette période non pas avec le souci méticuleux du biographe, mais plutôt comme avec l’adresse d’une écrivaine qui connaît très bien son sujet et l’œuvre de ce dernier. Samuel Beckett est essentiellement le narrateur de cet ouvrage dans...

20.
181 visites
sans couverture

Pour rien au monde de Ken Follett

critiqué par Le rat des champs - (71 ans)
10 etoiles
Froid dans le dos
Ken Follett est un génial raconteur d'histoires, il l'a déjà démontré maintes et maintes fois, et sa réputation n'est plus à faire. L'idée de ce livre lui est venue, nous dit-il, lorsqu'il préparait sa saga sur le vingtième siècle, et qu'il s'est aperçu, à sa grande surprise, qu'aucun des pays protagonistes de la guerre de 14-18 ne voulait...

21.
177 visites
sans couverture

Darjeeling et autres nouvelles de Daniel Charneux

critiqué par Kinbote - (Jumet - 63 ans)
9 etoiles
Aux confins du monde et de soi
Après qu’il a publié neuf romans (dont deux ont été réédités dans la collection patrimoniale Espace Nord), on en oublierait presque que Daniel CHARNEUX est aussi nouvelliste. Ce serait oublier, notamment, son beau recueil de nouvelles, "Vingt-quatre préludes", paru chez Luce Wilquin en 2004. Pour ce nouveau recueil constituant un ensemble résonant, il a rassemblé six nouvelles qui nous font voyager,...

22.
177 visites
sans couverture

Hôtelier un métier passion - La tradition pour comprendre le présent et préparer l'avenir de Bruno Percepied

critiqué par Veneziano - (Paris - 44 ans)
9 etoiles
Guide pratique de l'hôtelier
Ce livre pédagogique explicite les conseils de bonne pratique du métier d'hôtelier. Le maître-mot consiste dans l'attention donnée à la clientèle qui opère toute la différence, afin d'éviter de donner l'impression de ne considérer que des numéros de chambres. Il comprend une série de sortes de fiches de gestion, explique l'importance du management et expose les bons usages à décliner...

23.
173 visites
sans couverture

ARDS de Jean-Louis Vanherweghem

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)
8 etoiles
La lutte finale
L’ARDS est l’acronyme anglo-saxon équivalent en français de SRAS qui signifie : syndrome respiratoire aigu sévère. Jean-Louis Vanherweghem, spécialiste en médecine interne et néphrologie, professeur émérite de l’Université libre de Bruxelles, ex-doyen de la Faculté et recteur de l’Université toujours à Bruxelles a écrit ce court récit pour raconter les dix-sept jours passés par Michèle, l’épouse du narrateur, dans les...

24.
171 visites
sans couverture

Paradis de Abdulrazak Gurnah

critiqué par Saint Jean-Baptiste - (Ottignies - 86 ans)
10 etoiles
Quand le Nobel part à la découverte.
L’histoire se passe en Tanzanie au début du XXème siècle et nous suivons le parcours du jeune Yusuf qui sera le fil conducteur de tout le récit. Pour commencer Yusuf est vendu par son père à un riche marchand d’une ville côtière de l’est de l’Afrique, où il découvre le monde. Puis bientôt, il sera embarqué dans de grandes expéditions...

25.
169 visites
sans couverture

Emmanuelle Arsan : Un prénom davantage qu'un visage de Daniel Bastié

critiqué par HelloLivres - (35 ans)
9 etoiles
Emmanuelle un pseudo de plume ?
Qui était vraiment Emmanuelle Arsan ? En ouvrant la boîte de Pandore, on se rend à l'évidence que rien n'est simple concernant cette autrice. L'auteur parle de diverses possibilités. Pseudonyme littéraire pour Marayat Dibi, prête-nom pour son mai diplomate et seul auteur de la prose ou nom pour une écriture à quatre mains (elle et son époux) ? le mystère...

26.
164 visites
sans couverture

Du village à la République de Alexis Thambwe-Mwamba

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)
8 etoiles
Autobiographie d'Alexis Thambwe-Mwamba
« J’ai dirigé la troisième entreprise minière du Congo. Nul homme politique de ma génération n’a chapeauté autant de ministères que moi. En devenant président du Sénat, je suis conscient d’occuper une des plus hautes charges de l’Etat ». En juillet 2019, alors qu’il est nommé à cette haute charge, Alexis Thambwe-Mwamba sait qu’il est arrivé au sommet de sa...

27.
162 visites
sans couverture

Les ailes battantes de Martine Rouhart

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)
8 etoiles
Courage et résilience
J’ai connu Martine dans les vers d’un recueil de poésie avec lequel elle peint « un monde où seules la musique et la lumière éclaireraient le vol des oiseaux, des oiseaux comme des colombes de la paix, des oiseaux pour égayer un monde qui serait trop calme dans la seule lumière du silence ... ». Jamais après cette lecture irénique,...

28.
162 visites
sans couverture

Avant que le monde ne se ferme de Alain Mascaro

critiqué par CHALOT - (73 ans)
10 etoiles
roman inoubliable
«  Avant que le monde ne se referme » roman écrit par Alain Mascaro Editions Autrement Littératures 245 pages août 2021 Pour eux, il n'y avait pas de limites géographiques, ils franchissaient les frontières et les obstacles, comme les fils du vent qu'ils étaient et qu'ils sont encore, même si cela est plus difficile aujourd'hui avec un monde qui se referme. Qui sont ces fils du...

29.
161 visites
sans couverture

Passion Baroque: Cent cinquante ans de musique en Europe de Gilles Cantagrel

critiqué par Falgo - (Lentilly - 82 ans)
10 etoiles
Tout sur la musique classique baroque (1600-1750)
Ce livre comporte deux parties: un texte éclairant et une chronologie des principaux événements de la période de 1600 (représentations du premier oratorio et du premier opéra) à 1759 (mort de Haendel), les deux issus de l'immense culture de Gilles Cantagrel. Le lecteur apprend quand et comment la musique a cessé d'être un simple soutien, polyphonique certes, de la parole...

30.
161 visites
sans couverture

West Side Story de Irving Shulman

critiqué par Missef - (56 ans)
9 etoiles
C'est si bien que c'est trop court!
Résumé de l'éditeur : Tiré de la mythique comédie musicale de Broadway, West Side Story raconte l'histoire d'amour inoubliable et impossible entre le beau Tony et la fougueuse Maria. Sur fond de guerre des gangs, dans le quartier populaire de West Side, le racisme fait rage entre les récents immigrés portoricains et les "Américains", d'origine italienne, irlandaise ou polonaise, installés là...

Page 1 de 5 Suivante Fin