Les fiches récentes les plus visitées

Ce classement ne reprend que les critiques publiées dans les trente derniers jours.

Page 1 de 4 Suivante Fin

1.
460 visites
sans couverture

Le chat noir et autres nouvelles de Edgar Allan Poe, Dominique Marquet (Dessin)

critiqué par Monocle - (tournai - 62 ans)
8 etoiles
L'oeil de Caïn
LE CHAT NOIR de Edgar Poe "Journal de Paris 1853, traduit par Baudelaire du titre « The Black Cat » 1843" 90. pages Le Chat Noir a été introduit dans un recueil de nouvelles, mais je ne développerai que son texte principal. Edgar Poe est né en 1807 et a quitté le monde à l'âge de 40 ans,...

2.
454 visites
sans couverture

Shirley de Charlotte Brontë

critiqué par Monocle - (tournai - 62 ans)
7 etoiles
Caroline et Shirley
SHIRLEY de Charlotte Brontë "Feuilletons du "National" 1850 traduit de l'anglais 1849, 700 pages L'histoire se déroule dans le Yorkshire en pleine guerre Napoléonienne. L'industrie naissante se paralyse faute de pouvoir commercer avec le continent et la misère s’accroît dans les classes sociales les plus faibles. Les personnages principaux sont l'énigmatique Roger Moore, industriel...

3.
267 visites
sans couverture

Dernier week-end de janvier de Bastien Vivès

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 53 ans)
10 etoiles
très belle chronique
Bastien Vivès nous offre, après un très décalé "Burne-out", un ouvrage plus sage avec "Dernier week-end de janvier", très belle chronique sur fond de festival d’Angoulême. Sur près de 180 pages, Vivès prend le temps de nous présenter les personnages:un dessinateur assez blasé par les séances de dédicaces, un chasseur de dédicaces presque caricatural aussi bien sur le plan graphique (son...

4.
249 visites
sans couverture

Spirou et Fantasio - Tome 56 - La mort de Spirou de Benjamin Abitan (Scénario), Sophie Guerrive (Scénario), Olivier Schwartz (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 53 ans)
6 etoiles
Un peu trop moderne, pour moi
Le côté marketing de Dupuis a bien fonctionné puisque j'ai cédé à la tentation d'acheter ce numéro 56 de Spirou, rien qu'en découvrant le titre de cet opus. Bien joué! En effet, j'avais abandonné la série depuis "Spirou à Tokyo", soit plus de 16 ans. J'avais été très déçu par la tournant pris par la série, ayant déjà été assez...

5.
240 visites
sans couverture

Les clés retrouvées de Benjamin Stora

critiqué par Pierraf - (Paimpol - 64 ans)
7 etoiles
Juif à Constantine
4ème de couverture : "Lorsque la mère de Benjamin Stora est décédée il y a quelques années, il a découvert, au fond du tiroir de sa table de nuit, les clés de leur appartement de Constantine, quitté en 1962. Ces clés retrouvées ont ouvert les portes de sa mémoire. Souvenirs de guerre : quand, en août 1955, des soldats installent une...

6.
217 visites
sans couverture

Un homme sans titre de Xavier Le Clerc

critiqué par Bernard2 - (DAX - 73 ans)
7 etoiles
Un bel hommage
Xavier Le Clerc, d’origine kabyle, a francisé son nom pour trouver du travail en France, puis en Italie, et finalement réussir une très belle carrière. Dans ce livre, il rend hommage à son père, illettré, sans le moindre diplôme (sans titre) qui n’a connu qu’une vie de misère, dans son pays d’origine d’abord, puis en France, pour nourrir sa nombreuse famille,...

7.
208 visites
sans couverture

Si le soleil se dérobe de Nicole Dennis-Benn

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)
8 etoiles
Le mirage de l'exil
A Pennyfield dans un des quartiers parmi les plus pauvres de Kingston, Patsy travaille comme secrétaire pour élever sa fille en lui donnant la meilleure instruction possible et subvenir au besoin de sa mère qui a tout plaqué pour se consacrer à la religion. Ses revenus ne suffisant plus à payer une bonne « lékol » à Tru, elle décide...

8.
207 visites
sans couverture

La France hors la France: L'identité avant la nation XIIe-XVe siècle de Thierry Dutour

critiqué par Colen8 - (81 ans)
9 etoiles
Un immense rayonnement français des siècles durant, au Moyen Âge
Quand on parlait français de l’Irlande à l’Orient latin de Palestine ! C’était pendant le Moyen Âge central et tardif des XIIe-XVe siècles. Un royaume anglo-normand suzerain d’un grand quart ouest de l’hexagone actuel a pour la première fois désigné par l’adjectif « franceis » puis par le substantif les écrits et les locuteurs des communautés francophones installées durablement le...

9.
203 visites
sans couverture

L'emprise du chat de Sophie Chabanel

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 74 ans)
10 etoiles
cadavres exquis
Une enquête de Lille à Genève, menée d’une main de maître(sse) par la commissaire Romano, assistée de sa fidèle équipe où son adjoint Tellier, comme à son accoutumée, va faire figure de chevalier blanc. Le meurtre d’une jeune femme solitaire va les amener à démanteler un juteux trafic international de cadavres. Croyez-vous que notre commissaire de choc va en tirer...

10.
191 visites
sans couverture

Transparences de Jean-Michel Aubevert, Joëlle Aubevert (Dessin)

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)
8 etoiles
Des vers dans la canopée
Dans la transparence des feuillages et canopées déposés par Joëlle Aubevert pour illustrer ce recueil, Jean-Michel a glissé ses poèmes courts, fluides comme des rus serpentant dans la campagne, frais comme les ombrages illustrant ses vers et lumineux comme les mots ensoleillés qu’il a choisis avec minutie. Dans ces vers chatoyants, il évoque le cosmos, la nature, l’onde et même...

11.
190 visites
sans couverture

Le phare, voyage immobile de Paolo Rumiz

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 54 ans)
8 etoiles
LE VOYAGEUR... IMMOBILE!
Si en France le premier nom qui vient à l’esprit quand on pense à grand «écrivain voyageur», est celui de M. Sylvain TESSON (*1972), les italiens n’ont rien à leur envier avec M. Paolo RUMIZ (*1947). Et pourtant avec «Le phare, voyage immobile» (très mauvaise traduction du titre italien «Il Ciclope», donc en français «Le cyclope»…), RUMIZ nous offre...

12.
188 visites
sans couverture

T'as fait tes devoirs ? - tome 02 de Domas

critiqué par Page - (Rennes - 34 ans)
8 etoiles
Rabâchage et accrochage sont les deux mamelles des devoirs à la maison
On est là, en matière humoristique, dans le gag en une page avec une chute dans la case finale. On retrouve là quelques allusions culturelles comme la fable du "Loup et l’agneau" de La Fontaine ou la fondation de l’empire romain par Auguste. Quand on sait ce que certaines écoles du primaire (particulièrement dans l'enseignement privé) donnent comme volume de...

13.
187 visites
sans couverture

Snoopy & les Peanuts : 1955-1956 de Charles Monroe Schulz

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 33 ans)
9 etoiles
Le journal d'une enquiquineuse
Les années 1955-1956 sont essentiellement pour la bande des Peanuts une période d'affirmation des personnages déjà présents. Linus commence en effet à parler et son inséparable couverture fait désormais partie du décor, Lucy continue sur sa lancée d'enquiquineuse au grand dam de son petit frère et surtout de Charlie Brown, qui est quant à lui toujours aussi mal-aimé, l'histoire d'amour...

14.
182 visites
sans couverture

Le Sommeil d'Europe de Yōko Tawada

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 54 ans)
8 etoiles
L’EUROPE, PAR LA PLUS ALLEMANDE DES JAPONAISES!
Avant même la recension de ce court livre, rappelons tout d’abord «l’itinéraire» très atypique de cette écrivaine. Yoko TAWADA (*1960) est née à Tokyo et a étudié la littérature russe dans son Japon natal. Initié à la langue allemande dans son pays, elle décroche une bourse pour venir en Autriche au début des années 80. Elle ne repartira plus d’Europe,...

15.
180 visites
sans couverture

Rag & Boogie de Valérie Paumier, Sébastien Troendlé, Chabouté (Dessin)

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)
9 etoiles
L'extraordinaire histoire de la musique des esclaves
Rag’n Boogie est un spectacle qui existe en deux versions, une pour les adultes et une autre pour les adolescents (6 à 12 ans selon les producteurs), imaginé par Sébastien Troendlé, pianiste virtuose du ragtime et du boogie woogie, deux musiques qu’il aime par-dessus tout depuis sa plus tendre enfance. Il a écrit ce spectacle avec Ismaïl Safwan et...

16.
180 visites
sans couverture

Pourquoi les volcans crachent de la lave ? de Youri Hamon, Roxanne Bee (Dessin)

critiqué par Page - (Rennes - 34 ans)
10 etoiles
Un volcan d’émotions à la lecture
Né d’un partenariat avec Vulcania (parc d'attraction situé près de Clermont-Ferrand permettant à un large public de comprendre le fonctionnement des volcans), cet ouvrage consacre une page entière à ce centre de culture scientifique. Ce titre est destiné plutôt à des jeunes ayant autour de dix ans. L’univers des volcans fascine les enfants et on peut mieux comprendre leur fonctionnement à...

17.
179 visites
sans couverture

Le haïku à 5 voix : Haïkus, Tercets, Senryus de Jean Antonini, Marie Derley, Damien Gabriels, Iocasta Huppen

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)
8 etoiles
L'épure de la littérature
Pour écrire ce recueil, Iocasta, haïjin de talent, a regroupé autour d’elle quatre autres auteurs qu’elle connait bien : Jean Antonini (Lyon), Marie Derley (Belgique), Damien Gabriels (Métropole lilloise), Jean Tomé (Belgique). Ils ont développé une réelle connivence entre eux en participant avec la même vision et le même esprit à la promotion et au développement de la poésie d’influence...

18.
174 visites
sans couverture

La prophétie des nains de Line Alexandre

critiqué par Saigneur de Guerre - (64 ans)
8 etoiles
Un meurtre. Un incendie. Un meurtre... Ah, comme il fait bon vivre dans les Ardennes !
La scène, malgré un petit crachin, pourrait inspirer plus d’un romantique. Une soirée quelque peu froide. Une femme assise sur la margelle d’une fontaine dans un petit village absolument charmant, Engreux, dissimulé dans les Ardennes belges, non loin, mais pas trop près non plus, d’Houffalize. Elle l’attend. C’est son « Amour ». Elle serre son téléphone. Va-t-elle devoir s’en aller...

19.
170 visites
sans couverture

Ma vie de cafard de Joyce Carol Oates

critiqué par Monocle - (tournai - 62 ans)
9 etoiles
Un des meilleurs Oates
MA VIE DE CAFARD de Joyce Carol Oates "Points 2021 - traduit de l'anglais US 2020" 456 pages En Novembre 1991, Violet Rue a douze ans. Une petite fille timide qui vit avec ses sœurs et ses frères, de grands adolescents turbulents. Ils vivent près des chutes du Niagara si chères à l'auteure. Elle dira ...

20.
169 visites
sans couverture

Anna et son orchestre de Joseph Joffo

critiqué par Bernard2 - (DAX - 73 ans)
8 etoiles
Une pépite
Quel plaisir que cette lecture ! Biographie romancée, dans laquelle Joseph Joffo imagine en grande partie ce qu’a été la vie de sa mère, Anna, seule fille au milieu de ses frères. La famille vit en Ukraine, où les juifs sont victimes des cosaques. Elle fuit pour la Russie, puis doit fuir encore. Destination finale prévue, les États-Unis, via la...

21.
169 visites
sans couverture

Tyrannie de la poussière de Philippe Simon

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)
8 etoiles
Gourmandise de la pensée
Voilà un nouvel auteur que je découvre chez Cactus inébranlable et dès son troisième aphorisme, il m’a déjà convaincu … ou presque : « En général ceux qui sont revenus de tout ne sont jamais allés bien loin. » Vous conviendrez avec moi que c’est plein de finesse et d’esprit, tout ce que j’aime. Pas étonnant, l’homme, d’après sa biographie, possède une...

22.
165 visites
sans couverture

Chaos de famille de Franz Bartelt

critiqué par Monocle - (tournai - 62 ans)
8 etoiles
Très osé !
CHAOS DE FAMILLE de Franz Bartelt "Gallimard 2006" 224 pages Voici un Bartelt hors norme. Sans doute le plus osé et le plus graveleux à ma connaissance. Certains pourront être choqués du cru mais je pense toujours qu'en cas de baisse de moral un Bartlet est le meilleur des traitements. Camina est une odieuse...

23.
164 visites
sans couverture

La Belle Espérance T01: Le temps des fruits verts de Chantal Van Den heuvel (Scénario), Anne Teuf (Dessin)

critiqué par Saigneur de Guerre - (64 ans)
9 etoiles
Découvrez l'histoire du Front populaire
Bayonne. Décembre 1933. L’affaire Stavisky éclate. Des milliers d’actionnaires sont ruinés. Ils ont été attirés dans les rais de l’escroc qui leur garantissait des rendements exceptionnels… Sale coup pour la France ! Déjà que la crise de 1929, venue des USA, avait frappé le monde entier… Le gouvernement tombe ! Un de plus ! Sale coup pour les juifs ! Stavisky était...

24.
162 visites
sans couverture

Vous êtes fous d'avaler ça ! de Christophe Brusset

critiqué par CC.RIDER - (64 ans)
9 etoiles
La cuisine du diable
Que de découvertes surprenantes ne fait-on pas quand on analyse nombre de produits de l’industrie agro-alimentaire ? On trouve du piment indien rempli de petites crottes de souris, du thé vert de Chine plein de pesticides, du faux safran marocain, de la viande de cheval devenue bovine en se transformant en lasagnes, de la confiture de fraise sans la moindre fraise,...

25.
161 visites
sans couverture

Les culs-reptiles de Mahamat-Saleh Haroun

critiqué par Pacmann - (Tamise - 57 ans)
8 etoiles
Un plongeon dans l’Afrique noire
L’auteur et réalisateur franco-tchadien Mahamat-Saleh Haroun s’inspire de l’extraordinaire histoire d’Eric Moussambani, qui concourut sur le 100 mètres nage libre pour son pays, la Guinée-équatoriale, lors des jeux olympiques de Sydney en l’an 2000. Cet athlète invité sans devoir réaliser des minima a en quelque sorte battu le record de tous les jeux en l’établissant la distance avec la durée...

26.
159 visites
sans couverture

Poèmes écrits sur du papier de Arnaud Talhouarn

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)
8 etoiles
Poèmes discursifs et narratifs
J’ai lu cet opus comme un recueil de poésie en prose, comme le propose l’auteur dans son titre, mais je l’ai lu aussi un peu comme un essai ou plutôt comme un ensemble de fragments traitant de sujets différents. Je rejoins en ça le préfacier, Jean-Michel Aubevert, qui dans son très éclairé et très éclairant propos introductif écrit : la...

27.
158 visites
sans couverture

La soutane de Albin-Georges Terrien

critiqué par Catinus - (Liège - 71 ans)
8 etoiles
Souvenirs douloureux dans un collège catho
Albin-Georges Terrien : « La Soutane » Nous sommes en 1947. L’histoire se déroule dans l’Ardenne belge, tout particulièrement dans l’Ardenne luxembourgeoise et plus précisément encore au collège de Tarbe (nom d’emprunt) à quelques kilomètres de Bastogne. Tout au long de ces 360 pages, nous allons suivre trois jeunes adolescents : Jean, Pierre et Victor. A l’âge de douze ans, ils...

28.
154 visites
sans couverture

Toute la violence des hommes de Paul Colize

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 42 ans)
7 etoiles
Un polar efficace et éclairant
Sur les murs de Bruxelles, des œuvres violentes d’un graffeur sont apparues à la grande surprise des habitants qui se sont réveillés au beau matin en découvrant ces peinturess éphémères. Elles sont l’œuvre de Nikola Stankovic, surnommé le Funambule. Ce dernier se voit accusé du crime d’une jeune femme d’origine croate comme lui. Il est incarcéré dans un centre dans...

29.
154 visites
sans couverture

De notre monde emporté de Christian Astolfi

critiqué par CHALOT - (74 ans)
10 etoiles
émouvant et tellement vrai
De notre monde emporté roman écrit par Christian Astolfi éditions le bruit du monde 184 pages mai 2022 Drame social d'hier et d' aujourd'hui Dans les chantiers navals comme dans les mines , ce sont des générations issues souvent des mêmes familles qui se succèdent. Narval rejoint son père au tout début des années 70 aux chantiers encore florissants de la Seyne sur Mer. Il entre officiellement...

30.
151 visites
sans couverture

Terriens malins - Missions spéciales pour éco-aventuriers de Delphine Grinberg

critiqué par Marvic - (Normandie - 64 ans)
7 etoiles
à l’opposé de "l’écologie-déprime"
Ce livre paru en 2013, commence par un constat puis pose la question "Pourquoi tous ces problèmes ?" Suivent 9 missions spéciales pour des enfants de plus de 8 ans, regroupées autour des grands thèmes • faire naître et protéger la vie • nourrir 100 petits amis avec de délicieux déchets •...

Page 1 de 4 Suivante Fin