Les fiches récentes les plus visitées

Ce classement ne reprend que les critiques publiées dans les trente derniers jours.

Page 1 de 4 Suivante Fin

1.
1077 visites
sans couverture

Tempo de Martin Dumont

critiqué par CHALOT - (Vaux le Pénil - 76 ans)
9 etoiles
roman philosophique
Tempo Félix a trente ans. Il est en couple avec Anna et ils sont heureux avec Elie, leur bébé. Tout va bien ou presque. Félix n'arrive pas à décrocher avec son passé, sa musique qui aurait pu le faire vivre mais le temps a changé. Dans un va et vient entre la vie du groupe de musiciens et celle d'Aujourd'hui où le succès n'est...

2.
771 visites
sans couverture

Aysuun de Ian Manook

critiqué par CHALOT - (Vaux le Pénil - 76 ans)
9 etoiles
roman d'aventures épiques
AYSUUN, roman d'aventure Les territoires mongol et touva dans le Sud de la Sibérie sont le domaine ancestral des nomades avec leurs croyances, leurs modes de vie. Ils ont connu de nombreuses invasions auxquelles les habitants ont résisté. En 1930, les « soviétiques » ou plutôt Staline et ses amis ont décidé d'imposer la pacification brutale et même la sédentarisation de ce peuple. En 1930, un...

3.
726 visites
sans couverture

L'immunité merveilleuse: Aventure sans alibis de Jean-Pierre Otte

critiqué par Voiz'art - (53 ans)
9 etoiles
La joyeuse densité et la transparence de la vie
Je lis Jean-Pierre Otte depuis ses premiers livres. Il est l’un de mes écrivains préférés, l’un des grands « inspirateurs » auquel je reviens sans cesse. Il a une place de choix dans ma bibliothèque aux côtés d’Hermann Hesse, de Giono, de Knut Hamsun, de John Cowper Powys, de Walt Whitman, d’Ernst Jünger..mais aussi des ouvrages de Cioran. Si JPO et...

4.
614 visites
sans couverture

Jeune couple s'éclate en plein air de Aravind Jayan

critiqué par CHALOT - (Vaux le Pénil - 76 ans)
9 etoiles
les méfaits de l'ultra connection
Jeune couple s'éclate en plein air C'est un roman pornographique ! commente un homme qui attend comme moi d'être reçu par un avocat.! Mauvaise pioche pour lui et bonne pour moi. Si l'histoire commence avec la diffusion d'une vidéo faite à l'insu d'un jeune couple, il n'y a aucune scène pornographique décrite. Tant pis pour celui qui s'arrête à la première impression superficielle...

5.
581 visites
sans couverture

Un été grec avec Camus de Dimitris Stefanakis

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 44 ans)
8 etoiles
Dans les années 2000, Camus revient à Mykonos le temps d'un été ...
Un astrophysicien parvient à faire revenir Albert Camus dans notre monde, à Mykonos plus précisément, à notre époque, le temps d’un été. Ariane sera sa guide ( n’est-elle pas un avatar de celle qui guida un héros grec dans le labyrinthe du Minotaure ? ) et espèrera vivement que l’écrivain parviendra à terminer son dernier texte inachevé « Le Premier...

6.
518 visites
sans couverture

Ce fragile chemin des choses de Philippe Leuckx

critiqué par Débézed - (Besançon - 77 ans)
8 etoiles
Sur la voie de la résilience
Je connais Philippe car je le côtoie virtuellement sur le blog Les Belles phrases d’Éric Allard où nous publions tous les deux. Je suis son collègue de plume, mais je suis, hélas, très loin d’avoir le talent qu’il manifeste dans ses divers écrits, surtout dans ses recueils de poésie. J’ai eu le plaisir d’en lire d’autres avant celui-ci, c’est un...

7.
357 visites
sans couverture

La vie lente de Abdellah Taïa

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 44 ans)
9 etoiles
L'enfer, c'est les autres
Mounir, Parisien d’origine marocaine, vit dans un petit appartement. Au lendemain des attentats de 2015, il n’est pas forcément vu d’un bon œil par les personnes qu’ils côtoient. Excédé et tendu, il se dispute avec sa vieille voisine de l’étage supérieur – alors qu’il a toujours eu de bons rapports avec elle – parce qu’elle l’empêche de dormir correctement. Elle...

8.
331 visites
sans couverture

Curiosity de Sophie Divry

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 44 ans)
7 etoiles
Le testament de Curiosity. ... oui, oui ... le petit robot envoyé sur Mars ...
« Curiosity » est un court texte de 80 pages dans lequel Sophie Divry donne la parole au petit robot appelé rover, Curiosity, parti en expédition sur Mars. Celui-ci s’exprime à la première personne du singulier, est capable de réfléchir et d’imaginer. Il a été conçu pour avoir des relations sociales … sauf que sur Mars il n’a personne avec...

9.
327 visites
sans couverture

Un passé multiple de Monique Thomassettie

critiqué par Débézed - (Besançon - 77 ans)
7 etoiles
Chercher dans son passé pour se comprendre
En mettant de l’ordre dans ses fichiers, Monique a retrouvé des textes ou des bouts de textes qu’elle a publiés dans des revues, sur son blog, sur les réseaux sociaux ou ailleurs encore, des textes qui évoquent surtout son enfance et principalement sa mère qu’elle a tant aimée et dont elle n’a fait le deuil que très difficilement, du moins...

10.
309 visites
sans couverture

Nourri par le sang de Mehdi Yazdani Khorram

critiqué par CHALOT - (Vaux le Pénil - 76 ans)
9 etoiles
roman d'avenbtures dramatiques
Nourri par le sang La terre de l'Iran, du Liban et de tout cette belle "région" baigne dans le sang au début des années 80. L'auteur raconte la vie courte de cinq frères nés dans un vieux quartier arménien de Téhéran . Les cinq hommes vont connaître chacun une aventure guerrière, malgré eux. Ils y perdront la vie .Chacun de ces...

11.
305 visites
sans couverture

Le garçon du dehors de Jeanine Cummins

critiqué par CHALOT - (Vaux le Pénil - 76 ans)
10 etoiles
histoire sociale passionnante
Le garçon du dehors A 11 ans, Christopher est un enfant du voyage, libre comme l'air, il est élevé par son père et va avec sa famille d'un village à l'autre, en Irlande. Son grand-père vient de décéder et c'est tout un pan de sa courte vie qui s'écroule. Cet homme, chef de famille était un roc, apprécié de beaucoup de personnes, d'agriculteurs...

12.
303 visites
sans couverture

Impuissances de Thierry Radière

critiqué par Débézed - (Besançon - 77 ans)
8 etoiles
La maltraitance enfantine
Ce recueil ressemble à un recueil de nouvelles mais l’auteur a choisi d’y rassembler des monologues, des réflexions, qu’il livre sur l’impuissance physique, morale, personnelle, collective, … qui peut paralyser certains êtres dans des conditions particulières ou à la suite d’épisodes douloureux de leur passé. Un adolescent de seize ans, en assez de fuir les vrais problèmes et notamment celui de...

13.
298 visites
sans couverture

Héliogabale: Drame en quatre actes de Jean Genet

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 44 ans)
8 etoiles
"Nous serons plus forts que le monde puisque nous habiterons l'immonde."
Les éditions Gallimard viennent de publier « Héliogabale » de Jean Genet, manuscrit écrit il y a 80 ans, finalement édité et adaptable sur une scène de théâtre. Le dramaturge s’est intéressé au jeune empereur romain Héliogabale, qui souhaite sombrer dans l’abjection, lui qui est considéré comme le dieu du Soleil par certains ou comme un descendant de Caracalla. Mais...

14.
290 visites
sans couverture

La momie qui aimait les pizzas et les jeux vidéos de Olivier Cotte

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 34 ans)
7 etoiles
Scarabés sacrés et biscuits à la vanille
Depuis quelque temps le musée du Louvre fait face à une situation inquiétante. Plusieurs momies ont en effet disparu et tout porte à croire qu'elles se seraient enfuies d'elles-mêmes. Simultanément, le père de Léa, grand archéologue, est assassiné et la jeune femme découvre qu'il était sur la piste d'une sépulture égyptienne qui se trouverait en plein Paris. Intriguée, cette dernière...

15.
282 visites
sans couverture

L'invention d'un père de Arnaud Friedmann

critiqué par CHALOT - (Vaux le Pénil - 76 ans)
9 etoiles
un souffle d'amour bouleversant
L'invention d'un père Un souffle d'amour avant de disparaître Cet homme se sait condamné, il ne lui reste que quelques mois à vivre avant de succomber à une maladie incurable. Il quitte l'amour de sa vie qui est enceinte de lui et qui va accoucher. Pourquoi ce départ ? Veut-il la préserver ? S'agit-il pour lui d'abandonner ce bébé, cette petite fille, Béatrice qui va naître au tout...

16.
277 visites
sans couverture

Mission Mare Nostrum de Hakim Bécheur

critiqué par Débézed - (Besançon - 77 ans)
7 etoiles
Embrouille autour des migrants
Hakim Bécheur, auteur français d’origine tunisienne, propose avec ce texte coloré, plein de gouaille, de clins d’œil, d’allusions à des textes, chansons ou expressions célèbres, tout en restant très structuré et très vivant, un thriller à l’intrigue très complexe dans lequel se déroulent plusieurs histoires impliquant de nombreux protagonistes aux intérêts très entremêlés. Jalel Tounsi, journaliste et romancier connu et reconnu,...

17.
267 visites
sans couverture

Face à face de Collectif

critiqué par Tistou - (68 ans)
5 etoiles
11 Nouvelles
Face à face est un « ouvrage concept ». On est dans le domaine du « roman noir ». Avec 22 auteurs reconnus et emblématiques, 22 auteurs avec leurs héros récurrents et tout aussi emblématiques. Et … »Prenez des auteurs reconnus aux personnages emblématiques et faites-les se rencontrer. Normalement, ça ne devrait pas arriver. Un projet unique dans le monde du noir...

18.
266 visites
sans couverture

Nue India, journal d'un vagabond de Alexandre Bergamini

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 78 ans)
10 etoiles
Un voyage insolite en Inde
Alexandre Bergamini, dont je viens de découvrir, grâce à la Bibliothèque municipale de Bordeaux, ce récit de voyage "Nue India, journal d’un vagabond" (Arléa, 2014), où il raconte ses vagabondages dans l'Inde actuelle. Je ne sais pas en quelle année il a fait ces errances dans un pays qui nous reste à maints égards mystérieux. Mais je présume...

19.
263 visites
sans couverture

Mafalda, Tome 2 : Encore Mafalda de Quino

critiqué par Eric Eliès - (50 ans)
9 etoiles
Encore Mafalda et son regard tendrement caustique porté sur le monde
Héroïne mondialement connue imaginée en 1964 par Quino, un dessinateur argentin, Mafalda est une petite fille de 5 ou 6 ans, obsédée par le problème de la paix dans le monde, qui regarde la vie avec un mélange de candeur enfantine et d’indignation adulte. Fille unique d’un père employé de bureau et d’une femme au foyer, qu’elle malmène de ses...

20.
260 visites
sans couverture

Ada et Graff de Dany Héricourt

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 75 ans)
8 etoiles
funambulesque
Graff est un gitan d’origine roumaine, rescapé d’un accident de cirque qui l’a laissé muni de deux plâtres l’empêchant pour un bon bout de temps de poursuivre sa vie de funambule. La caravane est partie vers d’autres horizons, l’abandonnant en compagnie de son cheval blessé dans un pré, quelque part dans la campagne stéphanoise où le chapiteau s’était posé le...

21.
253 visites
sans couverture

Mon Maroc de Abdellah Taïa

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 44 ans)
7 etoiles
Les souvenirs de jeunesse d'Abdellah Taïa
Abdellah Taïa, loin de son Maroc natal, ressent le manque de son pays. Lui reviennent en mémoire des membres de sa famille, des anecdotes bien ancrées dans le Maroc, les hammams … Dans de courts textes qui empruntent à la fois à la nouvelle et au récit autobiographique, Abdellah Taïa évoque la figure maternelle comme dans un grand nombre de...

22.
251 visites
sans couverture

Le péché originel de Takopi, Tome 1 de Taizan5

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 34 ans)
6 etoiles
VAS-Y PLEURE !
Takopi est un petit extraterrestre enjoué venant de la planète Happy. Sa mission est de répandre la joie sur Terre avec l'aide de ses happy-gadgets. C'est ainsi qu'il fait la rencontre de Shizuka, une jeune fille au visage triste. Le petit alien souhaite donc lui rendre le sourire mais entre un environnement familial aux abonnés absents et un grave harcèlement...

23.
247 visites
sans couverture

Marie-Julie Jahenny, la stigmatisée de Blain de Pierre Roberdel

critiqué par CC.RIDER - (66 ans)
8 etoiles
Une humble paysanne
Née le 12 février 1850 à Blain, au hameau de La Fraudais (Loire-Atlantique) et morte le 4 mars 1941 au même endroit, Marie-Julie Jahenny est une mystique et stigmatisée catholique française, appelée « la sainte de Blain » par ses fidèles. À partir de 1873, elle revit chaque vendredi la Passion du Christ et en porte les stigmates. Elle annonce l’arrivée des...

24.
246 visites
sans couverture

Pour une approche subjective des relations internationales de Bertrand Badie

critiqué par Colen8 - (83 ans)
9 etoiles
Une leçon lumineuse à creuser
Le jeu des puissances européennes puis occidentales pour imposer leur ordre international et leurs valeurs supposées universelles n’a plus cours. La mondialisation a changé la donne. La diplomatie à l’ancienne toujours en vigueur depuis les traités westphaliens doit faire place à la compréhension d’une multiplicité d’acteurs y compris non étatiques dans une dynamique instable de relations complexes. Les sciences humaines...

25.
246 visites
sans couverture

On n'est jamais mieux soigné que par soi-même de Frédéric Saldmann

critiqué par CC.RIDER - (66 ans)
8 etoiles
Mieux vaut prévenir que guérir
Est-il possible et souhaitable de devenir son propre médecin ? Peut-on pratiquer sur soi-même une sorte de médecine préventive permettant de maintenir une bonne santé quasi permanente, une vitalité hors pair et une sexualité gratifiante ? C’est ce que nous propose le docteur Saldmann dans ce livre. Après tout, dans la Chine millénaire ne payait-on pas le médecin pour qu’il maintienne le...

26.
246 visites
sans couverture

Les jaloux de James Lee Burke

critiqué par Tistou - (68 ans)
8 etoiles
Clan Holland, retour en arrière
Hackberry Holland est un des personnages récurrents de James Lee Burke. Avec La maison du Soleil Levant James Lee Burke était revenu au tout début du XXème siècle avec un ancêtre de Hackberry (grand-père, arrière-grand père ?), là nous sommes dans les années 50, en 1952, avec à nouveau un ancêtre de Hackberry (père, oncle ? mais ce n’est pas...

27.
243 visites
sans couverture

Ardeur de Nicole Brossard, René Derouin (Dessin)

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 56 ans)
4 etoiles
«Et la solitude tu t’en souviens // elle gratte le fond de la mer et de l’alphabet // afin que la traverse l’invisible…».
nous avons tous un silence qui galope en nous les soirs de chagrin Nicole BROSSARD (*1940) est poétesse, romancière et essayiste canadienne, née à Montréal et a publié une trentaine de livres. Cofondatrice de la revue littéraire «La Barre du Jour», elle a notamment dirigé l’Anthologie des «Poèmes à dire à la francophonie». (1). on est encore là un livre à la main c’est...

28.
243 visites
sans couverture

Repas de famille de Shari Lapeña

critiqué par Missef - (58 ans)
6 etoiles
Pour un "happy" lecteur
Présentation de l'éditeur : On choisit ses amis mais rarement ses enfants... L'argent ne fait pas le bonheur – et encore moins en famille. Les trois enfants de Fred Merton, patriarche aussi toxique que manipulateur, peuvent en témoigner. En particulier Dan, son seul fils, dans une mauvaise passe depuis que son père a vendu l'entreprise dont il espérait reprendre les rênes. Catherine,...

29.
241 visites
sans couverture

Dans le cercle du ciel de Geneviève Catta, Sandrine Davin

critiqué par Débézed - (Besançon - 77 ans)
8 etoiles
Poèmes transatlantiques à 4 mains
Daniel Ziv et Z4édition ont choisi de développer l’édition de recueils de poésie écrits à quatre mains, celui-ci est le troisième que je lis. Jean-Paul Gavard-Perret dans un court texte placé en avant -propos éclaire ce choix : « Poésie à quatre mains instaure une nouvelle collection. L’un(e) vient de répondre et renvoie à l’autre un dialogue. Chaque couple se...

30.
240 visites
sans couverture

Camus, notre rempart de Hubert Védrine

critiqué par Falgo - (Lentilly - 84 ans)
4 etoiles
Très décevant
Dans cet essai Védrine parle énormément de lui, de ses innombrables lectures et des personnages littéraires et politiques qu'il a rencontrés, peu de Camus lui-même dont il cite ses lectures et son admiration très tôt acquise. Je n'y ai pas lu de lecture originale, ni d'exégèse précise de textes. Le ton souvent lyrique couvre un manque d'analyse contemporaine. Le passage...

Page 1 de 4 Suivante Fin