Les fiches récentes les plus visitées

Ce classement ne reprend que les critiques publiées dans les trente derniers jours.

Page 1 de 5 Suivante Fin

1.
560 visites
sans couverture

Dylanographie de Nicolas Livecchi

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)
9 etoiles
Bob Dylan à travers ses chansons
Le 24 mai prochain Robert Allen Zimmerman, alias Bob Dylan, fêtera ses quatre-vingts ans et ses soixante années de carrière, j’écoute ses chansons et sa musique depuis presque aussi longtemps puisque je l’ai découvert grâce à Hugues Aufray, notamment avec son trente-trois tours « Aufray chante Dylan » édité en 1965. Dans notre turne d’étudiant que nous partagions à trois,...

2.
383 visites
sans couverture

Mémoires argentiques de Jacques Carlot

critiqué par JPO - (71 ans)
8 etoiles
Carlot et le secret de la chambre noire
JPO Carlot et les secrets de la chambre noire Carlot est de ceux qui se tiennent dans l'ombre, dans la coulisse aux décalcomanies ou la discrétion délibérée....

3.
358 visites
sans couverture

Arnal et La Gauchère de Myette Ronday

critiqué par JPO - (71 ans)
9 etoiles
L'énigme d'un double amour
JPO L'énigme d'un double amour Myette Ronday est de ces écrivaines capables de catalyser tout ce que l’être humain désire exprimer et qu'il ne parvient pas toujours à faire sortir à la lumière, en un registre où se croisent les émotions et les souvenirs, les désirs et les rituels d'initiation, les amours et les désamours. À tout instant, elle...

4.
345 visites
sans couverture

Le Rival de Darwin - Alfred Russell Wallace et la théorie de l'évolution de Christiane Dorion, Harry Tennant (Dessin)

critiqué par Fanou03 - (* - 45 ans)
7 etoiles
L'autre découvreur de la théorie de l'Evolution
Ce magnifique album, dont le public cible sera sans doute des collégiens ou des lycéens mais que les adultes mettront également largement à profit, entreprend de rendre hommage à Alfred Russel Wallace, naturaliste anglais né en 1823. Il passa une grande partie de sa vie à arpenter les rives de l’Amazone et du Rio Negro, puis quelque temps plus tard...

5.
338 visites
sans couverture

Deux garçons sans histoire de Marc Desaubliaux

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 68 ans)
10 etoiles
Un livre non pas à déguster mais à laisser infuser en soi
Un livre dominé par la recherche d'absolu dans tout ce que vivent ces adolescents en devenir, sur ce que cet absolu devient dans la vie adulte, un livre à lire... ABSOLUMENT. Cela faisait longtemps qu'un livre ne m'avait pas emporté au bout de la nuit, que ses personnages ne m'avaient accompagné des jours durant après l'avoir fermé. Je suis infiniment heureux d'être...

6.
329 visites
sans couverture

Claire, le prénom de la honte de Claire Koc

critiqué par CHALOT - (73 ans)
10 etoiles
Une passion que l'auteure fait partager
«  Claire, le prénom de la honte » livre de Claire Koç 202 pages février 2021 Editions Albin Michel L'intégration ou « l'assimilation » ne constitue pas un fleuve tranquille et il ne suffit pas de vouloir, il faut parfois affronter les siens, ceux de sa famille et après, les autres.... tous ceux qui te regardent comme une immigrée ou fille d'immigrée. La première remarque de la personne proche...

7.
320 visites
sans couverture

Papiers de soie de Isolde Kovalitchouk

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)
9 etoiles
Poèmes ciselé dans de la soie
Isolde est une artiste de la matière et de la couleur, elle plisse et elle teint, mais surtout elle crée des vêtements pour le théâtre, les défilés, pour d’autres circonstances encore, elle dessine et coud aussi des vêtements de luxe mais, parfois, elle pose ciseaux, aiguilles et tout son attirail de couture et de teinture pour prendre la plume. Ecrire...

8.
304 visites
sans couverture

Wanted, Lucky Luke ! de Matthieu Bonhomme

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 51 ans)
10 etoiles
Un superbe hommage à Morris
J'avais adoré "l'homme qui tua Lucky Luke" et là, je trouve cet opus encore meilleur. Dès la première page, on rentre dans l'intrigue qui ne faiblit pas jusqu'au bout. J'ai dévoré cet album alors que je ne suis vraiment pas un grand fan du pauvre cow boy solitaire. Au fil des déménagements, je crois que je n'ai pas conservé d'album de...

9.
298 visites
sans couverture

En avant, marge ! de Patrick Henin, Miris (Dessin)

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)
7 etoiles
Court mais percutant
Je me souviens d’avoir déjà lu un précédent recueil de Patrick Henin, « Une pellicule Sur la tête d'un pauvre type », l’éditeur y écrivait qu’il « ne sait pas grand-chose de cet auteur de « bonne rumeur » faute d’être de « bonne réputation ». Aujourd’hui, après ma deuxième lecture, je n’en sais pas plus même si ses...

10.
289 visites
sans couverture

Dictionnaire amoureux de la géopolitique de Hubert Védrine, Alain Bouldouyre (Dessin)

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)
9 etoiles
Relations internationales entre histoire et géographie
Les relations internationales sont issues de mouvements historiques et géographies, que l'économie et le droit expliquent et traduisent. L'ensemble des sciences humaines innervent les interactions entre Etats, pour les forger entre de nombreuses lignes directrices de long terme. Cet ancien conseiller diplomatique et ministre des Affaires étrangères expose les thèmes qui lui sont chers en la matière, de manière subjectivement...

11.
287 visites
sans couverture

Monsieur Romain Gary: Consul général de France - 1919 Outpost Drive - Los Angeles 28, California de Kerwin Spire

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)
8 etoiles
Biographie d'un diplomate-écrivain
Romain Gary est nommé consul de France à San Francisco. Il a bien construit de manière volontaire une carrière de diplomate, et a fini par atterrir à un poste qui semble lui convenir comme un gant. Ses missions l'intéressent certes, mais il est de plus en plus accaparé par l'écriture, se lassant quelque peu, à la longue, de sa fonction...

12.
286 visites
sans couverture

La bonne vie de Jean-Pierre Otte

critiqué par Elisa92 - (62 ans)
9 etoiles
La bonne vie
Voilà un petit livre revigorant, bienvenu en ces temps mauvais de Covid et de confinement. Un petit livre (par sa taille) à emmener partout avec vous, tel un viatique pour votre voyage intérieur et votre chemin par le monde. Une profonde et vivifiante bouffée d'air et d'écriture. Publié par un éditeur au nom bizarre et cocasse, Cactus Inébranlable éditions,...

13.
283 visites
sans couverture

Les pas du prophète de Lucian Blaga

critiqué par Eric Eliès - (47 ans)
10 etoiles
L'agonie du dieu Pan
Poète célèbre en Roumanie, où ses poèmes sont étudiés à l'école et considérés comme des classiques de la littérature du XXème siècle, Lucian Blaga reste méconnu en France, même si plusieurs poèmes ont déjà été traduits en français. Les éditions Jacques André et Scoala Ardeleana ont entrepris de combler cette lacune en co-publiant, en édition bilingue, la totalité de l’œuvre...

14.
281 visites
sans couverture

Les Terres promises de Jean-Michel Guenassia

critiqué par LesGouttesDuTemps - (62 ans)
10 etoiles
Magistral !
Après "Le club des incorrigibles optimistes" (2009), relatant des évènements survenus au début des années 60, Jean-Michel Guenassia a publié plusieurs autres romans. Mais celui-ci est la suite du "Club", courant de 1964 jusqu'à la période contemporaine, et situé entre la France, l'Algérie, Israël; l'Italie, l'ex-URSS puis la Russie... Articuler des destinées de personnages fictifs (ou parfois semi-fictifs car inspirés...

15.
271 visites
sans couverture

Comment sortir d'une relation toxique en 21 jours ? et éviter de replonger de Farah Kay

critiqué par Lamarquise_ - (40 ans)
10 etoiles
5,0 sur 5 étoiles activité simple a mettre en pratique et donne envie dallez au bout des 21 jours
J’ai découvert Farah sur YouTube, cela fait 15jours de sa, son livre sortir d'une relation toxique m’intriguait et m’attirait suite à une courte discutions pour des conseilles avec Farah j’ai donc décider de le commander afin d’avoir une meilleure confiance en moi et enfin être une femme fatale, livre clair et simple à mettre en pratique, je commence dès aujourd’hui...

16.
268 visites
sans couverture

L'instituteur au début du XXe siècle de Ernest Pérochon

critiqué par CHALOT - (73 ans)
10 etoiles
une page d'histoire passionnante
L'instituteur au début du XX ème siècle par Ernest PEROCHON 122 pages édition originale 1927 chez Hachette rééditée en 2014 et 2019 Le maître Jacques « d'hier » ! Je viens de fermer l'édition originale de 1927 , le livre s'appelait : l'instituteur, il appartenait à mon père chargé d'école à Blandy les Tours. Voici pour ma note personnelle. Ce livre n'a pas pris une ride... Oui, je sais on est...

17.
267 visites
sans couverture

Pour en finir avec Pasteur : Un siècle de mystification scientifique de Eric Ancelet

critiqué par CC.RIDER - (63 ans)
8 etoiles
Primum non nocere
En 1885, lorsque Pasteur inocule un virus de rage particulièrement virulent à des enfants, pour « expérimenter » le contre-poison et lancer au plus vite le premier vaccin de l’histoire, il a 63 ans et est lui-même un homme très malade et fort diminué, hémiplégique paralysé du côté gauche depuis 1868. La rage qu’il injecte à des enfants sains est une maladie...

18.
264 visites
sans couverture

Le jour d'après de Philippe de Villiers

critiqué par Maranatha - (49 ans)
10 etoiles
Le jour d'après c'est...aujourd'hui.
J'ai lu quasiment tous les essais de De Villiers, quelques romans historiques donc c'est un auteur que j'apprécie. Je lui accorde des qualités politiques et entrepreunariales. Il a cofondé le Vendée Globe Challenge, fondé La Puy du Fou qui a été élu meilleur parc du monde. Il a cofondé un parti politique après avoir été serviteur de l'Etat. C'est un...

19.
250 visites
sans couverture

Paris-Londres: Ou Londres-Paris, c'est comme vous voulez. de Jeanne Malysa

critiqué par GabrielKevlec - (36 ans)
10 etoiles
Tendre...
Vous vous rappelez ce théâtre de marionnettes que vous avez admiré pendant des heures dans la vitrine brillante quand vous étiez minot ? C'était lumineux, joyeux, couleurs vibrantes, cliquetis de musique et d'automates, et toutes ces danses, et tous ces personnages, ces lumières, ce décor... Et bien Paris-Londres (ou Londres-Paris, c'est comme vous voulez), c'est exactement ça. Un théâtre de personnages...

20.
249 visites
sans couverture

Du bruit dans la nuit de Linwood Barclay

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 68 ans)
7 etoiles
Une tension croissante
Tout à la fois polar et thriller psychologique, ce roman pourrait aisément servir de base à l'élaboration d'un scénario que n'aurait probablement pas dédaigné Hitchcock. Après une scène brutale associée au crime, le calme revient pour laisser ensuite la tension s'installer progressivement. Une psychologue tient d'abord le rôle du regard extérieur et se trouve peu à peu absorbée à son corps défendant...

21.
248 visites
sans couverture

Le temps d'apprendre à vivre de Frederic Stewart

critiqué par Zazounette - (annemasse - 56 ans)
8 etoiles
Le temps d'aprendre à vivre
Un roman, des personnages fougueux dans une épopée fastueuse sur une fresque historique de 11 ans de la guerre de Sécession, de l'esclavage, aborde l'injustice, la résilience. Roman qui porte l'aventure et nous transporte. Personnages sympathiques, antipathiques. Tout y est. Un grand moment....

22.
246 visites
sans couverture

Une rose seule de Muriel Barbery

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 75 ans)
10 etoiles
le choc des cultures
Rose, botaniste, célibataire un peu triste, est partie au Japon à la demande du notaire d'un père japonais qu'elle n'a jamais connu. Élevée par sa mère suicidaire et sa tendre grand-mère maternelle, Rose approche de la quarantaine : elle est mélancolique et solitaire, sa mère et sa grand-mère sont mortes. Elle arrive à Kyoto, qu'elle visite sous la houlette de...

23.
241 visites
sans couverture

A Hauteur d'Homme de Régis Penet

critiqué par Kostog - (48 ans)
8 etoiles
Plus près du trottoir
Un déclassé, un paria, regarde passer le monde. Observateur et miroir des déambulations des autres, il est, lui, invisible, ignoré de tous. On l'imagine affalé sur un bord de rue passante ou à proximité de quelque supermarché. À terre, devenu transparent aux autres, cet inconnu dont on ne verra jamais le visage, raconte qui il était et ce qu’il est devenu....

24.
241 visites
sans couverture

L'écologie des mondes. Ecology of our worlds de Collectif

critiqué par Colen8 - (79 ans)
9 etoiles
Que la nature est précieuse !
La première édition de ce recueil a été conçue par de nombreuses équipes de chercheurs en sciences humaines, de conseillers scientifiques et d’éditorialistes pour accompagner la COP21 sur le climat ayant eu lieu à Paris en 2015. C’est une sorte d’hymne universel à la Terre en ce qu’il rassemble de courts textes de sages et de poètes illustrés d’images aussi...

25.
240 visites
sans couverture

Nuit sombre et sacrée de Michael Connelly

critiqué par Ayor - (48 ans)
8 etoiles
Une rencontre attendue
La rencontre entre Harry Bosch, personnage emblématique de l'auteur, et Renée Ballard, sa toute récente héroïne, est réussie. Plusieurs affaires sont traitées dans ce roman, dont celle, centrale, qui réunit ces deux flics aux qualités semblables. Michael Connelly navigue habilement dans le déroulé de son récit, rendant toutes les enquêtes passionnantes à suivre. Renée se révèle une héroïne très attachante, et je suis...

26.
236 visites
sans couverture

Climat : comment éviter un désastre: Les solutions actuelles. Les innovations nécessaires de Bill Gates

critiqué par Saule - (Bruxelles - 55 ans)
9 etoiles
Zéro carbone
Le climat est le grand sujet du moment, à juste titre, mais ce n'est pas toujours facile de s'y retrouver dans tout ce qu'on écrit. Ayant eu l'occasion d'entendre Bill Gates en parler dans la très bonne série Netflix "Inside Bill Gates brain", je me suis dit que ce livre qu'il vient d'écrire serait un bon point de départ pour...

27.
235 visites
sans couverture

La société des rêveurs involontaires de José Eduardo Agualusa

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 53 ans)
10 etoiles
ET SI RÊVER POUVAIT SAUVER LE MONDE?
Au début du livre, nous faisons la connaissance de Daniel Benchimol, journaliste angolais, vivant à Luanda et qui vient tout juste de divorcer. Profondément devasté, il décide de prendre quelques jours de congé au bord de la mer, dans un petit hôtel modeste qu’il a déjà fréquenté, l'Arco-Iris a Cabo Ledo. Et là surprise, Daniel qui est un grand rêveur, se...

28.
231 visites
sans couverture

Lonesome Dove : Les rues de Laredo de Larry McMurtry

critiqué par Poet75 - (Paris - 64 ans)
9 etoiles
La fin d'une extraordinaire saga
Né le 3 juin 1936 et décédé le 25 mars de cette année (2021), Larry McMurtry est l’auteur de nombreux romans, d’essais et de scénarios, dont celui du Secret de Brokeback Mountain, coécrit avec Diana Ossana. Plusieurs de ses romans ont d’ailleurs été adaptés au cinéma. Quant à la série de quatre romans ayant pour titre générique Lonesome Dove, elle...

29.
229 visites
sans couverture

Sauvageon de Françoise Lison-Leroy

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)
7 etoiles
Petit Pierre enfant peu désiré
C’est un tout petit recueil de poésie en prose, ou alors en vers longs, une trentaine de pages, deux paragraphes ou deux strophes par pages selon l’option qu’on a choisi : prose ou vers, cinq ou six lignes, jamais plus. Rassemblés en quatre parties qui racontent la vie de Sauvageon. Sauvageon c’est petit Pierre : « Petit Pierre. Petite braise....

30.
227 visites
sans couverture

La société du sans contact: Selfie d'un monde en chute de François Saltiel

critiqué par Colen8 - (79 ans)
7 etoiles
Parfois pour le pire
Les services numériques relayés par les smartphones ont conquis le monde entier avant qu’on ne prenne en compte l’énormité de leurs effets pervers. Leur impact sur l’environnement s’aggrave à la mesure de la consommation énergétique d’une technologie soi-disant propre. La fabrication, le transport de milliards d’objets connectés à des dizaines de millions de serveurs, d’antennes relais etc. épuise des ressources...

Page 1 de 5 Suivante Fin