Olot de Dr. Alderete

Olot de Dr. Alderete

Catégorie(s) : Bande dessinée => Divers

Critiqué par Blue Boy, le 1 juillet 2024 (Saint-Denis, Inscrit le 28 janvier 2008, - ans)
La note : 7 étoiles
Visites : 211 

Au-dessous du volcan

À une centaine de kilomètres de Barcelone, se trouve la petite ville d’Olot, nichée au pied des volcans. Dr. Alderete, passionné par l’île de Pâques et ses moais, voulait absolument s’y rendre, car il avait entendu parler de cette statue, rapportée de Rapa Nui pour célébrer le jumelage entre Olot et la célèbre île, mais installée dans une zone improbable qui ne la mettait pas en valeur. Il en a tiré « Olot », un récit empreint de mystère, basé sur des faits réels.

Il s’en passe de drôles de choses à Olot ! Dans cette grosse bourgade de Catalogne, le volcan avoisinant serait sur le point d’entrer en éruption, selon un vulcanologue jadis renommé que les autorités, redoutant un vent de panique, ont choisi d’ostraciser. Dans la région, le bruit court que les enlèvements par des OVNIS y seraient assez fréquents. Un chercheur lui-même prétend avoir été victime d’une abduction mais préfère n’en rien dire, faute de preuves scientifiques… Reclus dans l’énigmatique silence de sa pierre volcanique, le Moai symbolisant le jumelage entre la ville et l’île de Pâques se contente de fixer l’horizon peu attrayant du quartier où on l’a installé… La cité d’Olot serait-elle maudite ?

Dr. Alderete, cet auteur argentin au pseudo étrange dont on ne sait pas grand-chose, fasciné par la cité espagnole du fait de sa passion pour l’île de Pâques, nous livre ici une fiction paranoïaque mêlant faits historiques, faits divers et témoignages, le tout dans une ambiance surréaliste. Une même scène reproduite à chaque fin de chapitre ajoute au mystère : mais qui est donc cet homme qui chaque soir va s’asseoir à la table d’un bar désert pour commander un café, puis se dirige vers le parc avoisinant pour nourrir les poissons sous la lune ? Images subliminales, fantasmes sexuels, allusions au vampirisme… si l’on n’en saura guère plus, on en ressort pour le moins troublé. D’une scène extrêmement banale, l’auteur parvient à faire jaillir le fantastique…

A l’image du récit, le dessin, dans un style à mi-chemin entre pop art et BD underground, est extrêmement graphique, formulé par une ligne claire épaisse. On pense beaucoup à Roy Lichtenstein ou Charles Burns. La bichromie quelque peu psychédélique pour l’ensemble de l’album fait place à des séquences en noir et blanc pour décrire l’insolite parcours rituel de « l’homme aux poissons ». Parsemé de symboles pseudo-ésotériques extraterrestres, de références à Twin Peaks, X-Files ou encore Alan Kardec, contribue à renforcer le mystère. Difficile de savoir exactement ce que l’on doit retenir de « Olot », mais l’objet incontestablement possède un étrange pouvoir de fascination.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Olot

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Olot".