La première enquête de Maigret de Georges Simenon

La première enquête de Maigret de Georges Simenon

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Catinus, le 27 novembre 2015 (Liège, Inscrit le 28 février 2003, 73 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 10 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (3 728ème position).
Visites : 4 845 

Intéressant, à plus d'un titre

Justin Minard, un flûtiste qui passe par la rue Chaptal à Paris, aperçoit une femme qui appelle à l’aide à une fenêtre d’un bâtiment. Il sonne à la porte de la demeure, explique ce qu’i vient de constater au maître d’hôtel mais il est très mal reçu : il essuie un méchant coup de poing au visage et se fait expédier. Notre homme s’en va donc porter plainte au commissariat du quartier. C’est un certain Jules Maigret, un tout jeune inspecteur qui mène l’enquête accompagné de … monsieur Justin Minard qui ne le lâche pas d’une semelle. L’on fouille toute la maison : rien, pas de jeune femme, pas de scène de crime. Et pourtant …mais nous sommes dans « la haute », un milieu industriel, celui des très réputés cafés Balthazar …
« Maigret apprendra que les riches méritent des égards auxquels d’autres classes sociales n’ont pas droit. »

Ce « premier » Maigret comporte plusieurs particularités. Il fut écrit en 1948, l’histoire se déroule en avril 1913 et c’est ainsi que l’on voyage plutôt en fiacre qu’en automobile. Ce n’est pas le premier Maigret car les premiers de la célébrissime série datent de 1931 avec, par exemple, « le pendu de Saint-Pholien ». Notre bon commissaire se fait méchamment assommé en pleine rue . Signalons aussi qu’à plusieurs reprises, il veut démissionner, comme si ce job n’était décidemment pas fait pour lui.

Intéressant ! A plus d’un titre donc .


Extraits :

- A neuf heures et trois quarts, il passa à nouveau derrière son comptoir, choisi un autre cruchon, emplit deux petits verres, sans un mot, et en poussa un vers son client. Plus tard dans la journée, seulement, Maigret devait apprendre que c’était un rite, ou une manie. De demi-heure en demi-heure, il y avait le petit verre de calvados qui expliquait le teint couperosé du bonhomme et l’humidité dans laquelle se prunelles ne tardaient pas à nager.

- Elle avait la taille aussi fine que Polaire et elle était si menue que la masse de ses cheveux semblait devoir compromettre son équilibre.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

les 3 vies de Jules Maigret

10 étoiles

Critique de Patman (Paris, Inscrit le 5 septembre 2001, 61 ans) - 1 juillet 2016

Le fameux commissaire du 36, Quai des Orfèvres a eu trois vies distinctes...

Le personnage de Maigret est créé en 1931 pour une série de 19 courts romans publiés chez Fayard jusqu'au début de 1934.
Dans cette première série, le nom de Maigret n'apparaît qu'une seule fois dans le titre, le 19ème et dernier intitulé sobrement "Maigret"... Dans ce roman, le commissaire est à la retraite et est rappelé par son neveu devenu policier pour l'aider dans une enquête. A priori, cela aurait dû être la fin du cycle, seulement voilà, le personnage est populaire ! Trois adaptations cinématographiques ont déjà été tournées et ces films ont été des succès.

En 1936, Gallimard persuade Simenon de reprendre le personnage. De nouvelles enquêtes voient le jour, souvent sous formes de nouvelles compilées dans des recueils. Il y a encore quelques adaptations au cinéma durant cette période (3 films avec Albert Préjean dans le rôle de Maigret).

Après la guerre en 1947, Simenon signe un contrat avec un jeune éditeur, Sven Nielsen, des Presses de la Cité. Celui-ci, pour des raisons commerciales, demande que le nom de Maigret apparaisse désormais dans les titres des romans, ce qui se fera systématiquement jusqu'au dernier roman publié en juillet 1972 "Maigret et Monsieur Charles"...

Forums: La première enquête de Maigret

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La première enquête de Maigret".