Maigret et l'Inspecteur Malgracieux de Georges Simenon, Loustal (Dessin)

Maigret et l'Inspecteur Malgracieux de Georges Simenon, Loustal (Dessin)

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Shelton, le 29 décembre 2009 (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 67 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (13 104ème position).
Visites : 5 716 

A regarder, à lire, à conserver...

Il y a plusieurs sortes de livres illustrés mais les meilleurs sont bien ceux où le lecteur hésite éternellement entre deux positions : c’est le texte qui me fait aimer cet ouvrage ou ce sont les illustrations qui me le rendent cher ? Nous sommes alors certains d’avoir un très bon livre illustré en main… sans aucun doute !

C’est certainement le cas avec cette série de nouvelles de Simenon illustrées par monsieur de Loustal. Loustal est un dessinateur atypique. C’est avant tout un architecte, un voyageur, un rêveur, un raconteur d’histoire, un artiste… S’il vient illustrer une nouvelle c’est parce qu’en la lisant des images sont nées du texte de Simenon. Chaque image est un instant de l’histoire mais pas nécessairement de l’histoire originale, non, plutôt de l’histoire réinterprétée par Loustal, revécue par le dessinateur qui donne un ton, une orientation aux mots, aux phrases…

Loustal est très fort. Ce n’est pas un scoop, tous ceux qui ont lu ses albums avec des auteurs comme Paringaux, Charyn ou Coatalem le savent bien. Mais nous savons aussi qu’il ne s’agit pas chez lui de bandes dessinées au sens classique du terme. Il navigue sur d’autres flots, ceux où l’illustration est un art à part entière, l’histoire textuelle menant sa vie en parallèle à celle illustrée.

On peut donc lire ce petit ouvrage de trois façons différentes. Chacun réalisera les opérations dans l’ordre qui lui conviendra. Voici comment j’ai procédé. J’ai d’abord feuilleté l’ouvrage en prenant le temps de pénétrer chaque image sans me soucier du texte. A commencer par la couverture. J’ai hésité sur ces deux personnages. Qui pouvait bien être le commissaire Maigret ? Puis, je suis allé dans le PC de la police de Paris, j’ai accompagné une équipe d’intervention dans une petite rue sous la pluie battante, chaque image me racontant une histoire… J’en ai même croisé une pleine d’érotisme et de sensualité… Une cage d’escalier, une porte ouverte sur le palier, une belle cheville de femme qui entre, on a envie de la suivre… J’aime beaucoup, aussi, le Quai des orfèvres dans la nuit ou l’arrivée dans une conciergerie… Je viens de découvrir que sur le site de Loustal ce sont les trois premières illustrations que j’avais choisies qui sont présentes pour ce livre… Etonnant ! On pourrait croire que j’ai tout copié et pourtant…

Dans un deuxième temps, j’ai lu la nouvelle comme on lit un roman policier mais, cette fois, les images se sont mises à défiler dans ma tête avec un sens qui s’affinait au fur et à mesure. Je savais, maintenant, qui était Maigret !

Enfin, j’ai relu une dernière fois – du moins pour le moment – cette nouvelle mais comme un texte illustré c’est à dire en prenant le temps des allers retours indispensables entre texte et image. Ce fut un moment de bonheur parfait et je suis certain que ce petit ouvrage qui n’a fait aucun bruit au moment de sa parution est, en fait, un excellent livre que l’on devrait donner à tous les adolescents, du moins en premier, pour les initier à Simenon qui est un grand auteur et à Loustal qui est, indiscutablement, un artiste original et de grande qualité… Certes, les adultes en profiteront pour découvrir que la littérature de Simenon est bien autre chose que du simple roman policier – et ce n’est pas péjoratif dans mes mots – et que les auteurs de bandes dessinées comme Loustal méritent amplement d’appartenir aux grands artistes contemporains !

Pour ce qui est du thème de cette nouvelle ? Un courtier en diamants, un certain Michel Goldfinger, est retrouvé assassiné dans la rue Gaulaincourt

Voici donc un petit livre qui ne paye pas de mine et qui devrait vous apporter de grandes satisfactions… Alors, laissez-vous aller !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Maigret et l'inspecteur Malgracieux [Texte imprimé] Simenon ill. par Loustal
    de Simenon, Georges Loustal, (Illustrateur)
    Omnibus / Carnets Omnibus
    ISBN : 9782258060616 ; 14,79 € ; 17/10/2002 ; 110 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Une p'tite nouvelle sympa

9 étoiles

Critique de Catinus (Liège, Inscrit le 28 février 2003, 72 ans) - 8 juin 2016

Un certain Goldfinger, courtier diamantaire, se fait flinguer, la nuit, en pleine rue, au nez et à la barbe de la police. L’inspecteur Lognon, dit le « malgracieux » est chargé de l’enquête.

Une p’tite nouvelle sympa de l’ami Georges.

Extrait :

Lognon, que ses collègues, parce qu’il était toujours d’une humeur de chien, appelaient l’inspecteur Malgracieux, était le meilleur des hommes, au fond, le plus consciencieux des inspecteurs, consciencieux au point d’en être imbuvable, Lognon sur qui la malchance s’acharnait avec tant d’insistance qu’il en était arrivé à avoir la hargne d’un chien galeux.

Forums: Maigret et l'Inspecteur Malgracieux

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Maigret et l'Inspecteur Malgracieux".