Les fiches les plus visitées (nouvelle version)

L'ancien classement est ici. Le nouveau classement se base sur les visites depuis le 4 novembre 2007, avec un comptage de visites amélioré

Début Précédente Page 7 de 7

181.
26250 visites
sans couverture

Auprès de moi toujours de Kazuo Ishiguro

critiqué par Aaro-Benjamin G. - (Montréal - 55 ans)
4 etoiles
Une machination inclassable
Le sixième roman de Ishiguro nous entraîne dans un univers kafkaïen aux subtilités tellement minutieuses que le lecteur inattentif ne pourra discerner la travestie. Une œuvre de science-fiction ? De littérature ? Difficile à déterminer… Le décor du roman est un pensionnat bourgeois où les professeurs ne sont pas des pédagogues mais des « gardiens ». Une partie des élèves...

182.
26226 visites
sans couverture

Le pendule de Foucault de Umberto Eco

critiqué par Bluewitch - (Charleroi - 45 ans)
7 etoiles
Pendule, ô mon Pendule...
Alors quoi, le Pendule de Foucault ?? Un roman qui alimente nombreuses conversations, qu’on adore ou déteste, paraît-il. Un « culte », un « mythe », un « chef-d’oeuvre », un « classique », un « fleuve », un « thriller intersidéral » ou… une « imposture » ??? Trois hommes, Casaubon, le narrateur, Belbo et Diotallevi, jamais rassasiés de...

183.
26221 visites
sans couverture

Le Prince des marées de Pat Conroy

critiqué par Sorcius - (Bruxelles - 54 ans)
9 etoiles
Effroyable et fascinant
Un de ces livres rares qui restent dans votre esprit et y pèsent de tout leur poids. Tout dans ce roman est fort. Le titre déjà, magique et mystérieux ; le style ensuite, qui manie le flash-back, les images et les non-dits à la perfection ; l’écriture aussi, puissante et réfléchie ; l’histoire bien sûr, captivante du début à la fin...

184.
26149 visites
sans couverture

Pars vite et reviens tard de Fred Vargas

critiqué par D'Artagnan - (Tournai - 60 ans)
10 etoiles
Peste soit...
Je viens de lire le dernier Fred Vargas. Un auteur (ou une auteure ?) avec qui il faut compter désormais dans le monde du polar. Evidemment, je ne peux pas vous raconter l'histoire, ce serait littérairement incorrect avec ce genre d'énigmes. Sachez toutefois que nous commençons dans un quartier populaire de Paris, sur une petite place au carrefour Edgar-Quinet, et que...

185.
26131 visites
sans couverture

Le Tartuffe, ou, L'imposteur de Molière

critiqué par Lolita - (Bormes les mimosas - 38 ans)
6 etoiles
Un plaisir!
Ecrit par Molière, "Le Tartuffe" fut présenté deux fois avant d'être accepté la troisième fois. En effet, Tartuffe désignant l'hypocrisie et les faux dévots de cette époque avait été interdit à plusieurs reprises malgré les changements que Molière avait opéré, y compris son titre qui devient la deuxième fois :"Panulphe ou l'imposteur". Finalement, la pièce fut représentée en 1664 et...

186.
25954 visites
sans couverture

Bonjour tristesse de Françoise Sagan

critiqué par Mœlibée - (Paris - 40 ans)
9 etoiles
Une histoire de plage...
C'est devenu un lieu commun de comparer la prose de Françoise Sagan à une "petite musique", et l'on ne sait plus exactement à quoi cela tient, si c'est une simple idée sans fondement, ou bien le style caractéristique de cet auteur. Il suffit de lire pour se rendre compte. Cette musique existe, elle traîne un peu, mais toute légère, elle...

187.
25906 visites
sans couverture

L'histoire de Pi de Yann Martel

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 82 ans)
10 etoiles
Le Sens de la vie
Après avoir écrit des oeuvres boudées par le grand public, voilà que Yann Martel rebondit avec une oeuvre très médiatisée. Le rayonnement dépasse largement les frontières des langues qui ont présidé à son éducation. Ce succès est d'autant plus surprenant que ce fils de diplomate a écrit une oeuvre qui rebute habituellement. Pourtant L'Histoire de Pi est à la tête...

188.
25881 visites
sans couverture

Les Bienveillantes de Jonathan Littell

critiqué par Ororinbelge - (Charleroi - 66 ans)
10 etoiles
Un monument - de la complexité du Mal
Sur un plan factuel, deux obstacles de base : - on est d’emblée intimidé par le poids de ces plus de 900 pages, tassées, sans paragraphe, imprimées en caractère 6 … - Il faut surnager, au début, dans la houle des …strumfurher et des vocables germaniques, dans la noria de noms ukrainiens ou caucasiens de lieux et d’organisations : ce trait, qui...

189.
25824 visites
sans couverture

L'amour dure trois ans de Frédéric Beigbeder

critiqué par Saint-Germain-des-Prés - (Liernu - 56 ans)
9 etoiles
Un désabusé de l'amour qui n'a pas perdu son sens de l'humour!
Je vous conseille vivement ce livre, je l'ai adoré ! Voici de quoi il retourne. Marc Marronnier a une théorie sur l’amour : il ne dure que trois ans. La passion dévore la première année. La deuxième se vit plutôt sur le mode de la tendresse. Dans la troisième, l'ennui annonce la fin de la relation. Deux preuves pour étayer ce constat : les...

190.
25753 visites
sans couverture

Aké, les années d'enfance de Wole Soyinka

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 56 ans)
8 etoiles
UNE ENFANCE AU NIGÉRIA.
«Il était une fois»… Et oui, ce livre pourrait sans doute commencer par «Il était une fois», et se poursuivre par… Un jeune garçon africain très intelligent, qui ne rêvait dès son plus jeune âge, que d’aller à l’école et d’apprendre tout ce qu’il pouvait… Malheureusement pour lui, il était surtout un rêveur et un gaffeur impénitent, qui vivait dans...

191.
25622 visites
sans couverture

Un avion sans elle de Michel Bussi

critiqué par LesieG - (CANTARON - 57 ans)
10 etoiles
Un roman que j'aurai du mal à oublier
Je suis un peu surprise qu'il n'y ait encore eu aucune critique sur ce livre et j'ai peur d'être un peu impartiale tant j'ai adoré. "Lyse-Rose ou Emilie ? Quelle est l’identité de l’unique rescapé d’un crash d’avion, un bébé de trois mois ? Deux familles, l’une riche, l’autre pas, se déchirent pour que leur soit reconnue la paternité de celle...

192.
25574 visites
sans couverture

Ça de Stephen King

critiqué par Treize - (Rumillies - 45 ans)
4 etoiles
Ca
Tout les 27 ans environ, un clown prend la forme de monstres issus de la peur de jeunes enfants. En 1958 une bande de copains parvient à combattre ce "clown" mais sans le tuer. Mais il est de retour 27 ans plus tard. Et c'est encore à nos jeunes amis devenus "vieux" de le combattre. Ce livre est long, il ne se...

193.
25565 visites
sans couverture

Premières lectures de Justine Mintsa

critiqué par Imani - (Toulouse - 43 ans)
6 etoiles
Ce récit destiné à la jeunesse nous transporte dans le monde rural au Gabon.
Une jeune fille en école primaire, ayant pour ambition de décrocher en fin d’année son Certificat d’études primaires, fait la connaissance d’un jeune britannique venu dans son village. Ils échangent et apprennent beaucoup l’un de l’autre ; des us et coutumes de leurs pays respectifs. Elle découvre Shakespeare, et lui les soirées de conte autour du feu. Premier roman publié de Justine MINTSA,...

194.
25556 visites
sans couverture

En attendant Godot de Samuel Beckett

critiqué par Sallygap - (47 ans)
8 etoiles
Dépouillement et burlesque
Samuel Beckett, Dublinois d'origine, a écrit cette pièce en français. C'est l'histoire d'une attente vaine... Vladimir et Estragon, deux clochards attendent un autre personnage énigmatique, Godot. C'est cette attente qui nous est montrée, les personnages s'occupent , se chamaillant, discutant, mangeant... Ils ne savent pas pourquoi ils attendent....mais ils restent quand même. On ne sait rien de Godot, et...

195.
25501 visites
sans couverture

Ne le dis à personne... de Harlan Coben

critiqué par Zoom - (Bruxelles - 70 ans)
9 etoiles
excellent thriller
353 pages à tourner quand personne ne vient vous demander de mettre la table ou d'aller au charbon...vous n'irez pas ! Un excellent polar donc, qui m’a un peu rappelé Mary Higgins Clark, mais mieux écrit, plus subtil et moins mathématique, avec des chapitres qui appellent sans répit la lecture du suivant, jusqu'au bout. Quand le dernier mètre de la...

196.
25474 visites
sans couverture

Le siècle, Tome 1 : La chute des géants de Ken Follett

critiqué par Coutal - (37 ans)
8 etoiles
Un pavé digeste
La chute des Géants est le premier tome de la trilogie du Siècle lancée par Ken Follett. C'est un roman historique qui suit plusieurs personnages venant de milieux différents, de pays différents, à une même époque : le début du XX° siècle (entre 1911 et 1924). Il y a tout d'abord Ethel et Bill Williams, deux enfants de mineurs aux...

197.
25466 visites
sans couverture

Toutes ces choses qu'on ne s'est pas dites de Marc Lévy

critiqué par Marc Florian - (55 ans)
2 etoiles
Déçu ! Un battage médiatique bien loin de la réalité !
Synopsis de l'éditeur : Quelques jours avant son mariage, Julia reçoit un coup de fil du secrétaire particulier de son père. Comme elle l’avait pressenti, Anthony Walsh – homme d’affaires brillant, mais père distant – ne pourra pas assister à la cérémonie. Pour une fois, Julia reconnaît qu’il a une excuse irréprochable. Il est mort. Julia ne peut s’empêcher de voir là un dernier...

198.
25437 visites
sans couverture

Comment on se marie de Émile Zola

critiqué par Zagreus - (40 ans)
10 etoiles
Selon que vous serez puissant ou misérable...
Publié en 1893 mais écrit en 1875, le recueil analyse et illustre avec un réalisme cinglant un phénomène particulier : le mariage. Après une préface générale qui retrace l’évolution historique de la notion d’amour (on passe de l’amour « parfaitement noble, d'une tendresse réfléchie, d'une joie honnête » au XVIIe siècle à l'amour « garçon rangé, correct comme un notaire,...

199.
25371 visites
sans couverture

American Psycho de Bret Easton Ellis

critiqué par Jules - (Bruxelles - 80 ans)
7 etoiles
Personnes sensibles s'abstenir !
Patrick Bateman est un de ces jeunes « Yupies » qui fleurissaient aux Etats-Unis au début des années quatre-vingt dix. Il est gestionnaire de fortune dans une grosse société, n’a que vingt-sept ans et est obsédé par l'argent et la réussite. Il ne fréquente que des gens de sa race, garçons ou filles, mais sans l’ombre d’un véritable sentiment pour qui...

200.
25361 visites
sans couverture

Comment je suis devenu stupide de Martin Page

critiqué par Lucien - (68 ans)
8 etoiles
Comment je ne suis pas devenu stupide...
« Il avait toujours semblé à Antoine avoir l'âge des chiens. Quand il avait sept ans, il se sentait usé comme un homme de quarante-neuf ans ; à onze, il avait les désillusions d'un vieillard de soixante-dix-sept ans. Aujourd'hui, à vingt-cinq ans, espérant une vie un peu douce, Antoine prit la résolution de couvrir son cerveau du suaire de la stupidité....

201.
25273 visites
sans couverture

L'or de Blaise Cendrars

critiqué par Sahkti - (Genève - 50 ans)
8 etoiles
Simplicité trompeuse
"L'or", c'est la formidable aventure de Johann Augsut Suter, suisse allemand qui quitta sa patrie au début du 19e siècle pour fonder la Nouvelle-Helvétie en Californie, s'enrichir et vivre dans un paradis, jusqu'à ce qu'un de ses employés ne découvre de l'or dans la propriété. Le début de la richesse? Non, le début de la fin! La nouvelle se répand...

202.
25186 visites
sans couverture

Replay de Ken Grimwood

critiqué par Béatrice - (Paris - - ans)
7 etoiles
Y a-t-il une vie après la mort ?
Jeff vit plusieurs fois en boucle, tout en gardant le souvenir des passages antérieurs. Lors de sa deuxième vie il n'a plus besoin de travailler. Il lui suffit de placer habilement quelques paris sur un match ou un derby dont il connaît l’issue. En revanche, sa tentative d'intervenir sur le cours de l’histoire reste un échec. Et puis une troisième vie...

203.
25150 visites
sans couverture

Le Poète de Michael Connelly

critiqué par Nathbxl - (Bruxelles - 49 ans)
9 etoiles
La plus prenante des enquêtes...
Jack McEvoy est journaliste. Un jour, la police sonne à sa porte : son frère jumeau, l'inspecteur Sean McEvoy, s'est tiré une balle dans la bouche. Tout près de son corps, un message est trouvé : " Hors de l'espace, hors du temps ". En faisant des recherches, Jack découvre que ces mots sont tirés de poèmes d'Allan Edgar Poe, et...

204.
25107 visites
sans couverture

Un aller simple de Didier Van Cauwelaert

critiqué par Sorcius - (Bruxelles - 54 ans)
3 etoiles
Sur les traces d'un passé qui n'existe pas
L'histoire est simple, sans grande intrigue et un peu énervante. Aziz, un jeune garçon orphelin ignorant ses origines, sans doute maghrébines, gagne sa vie en volant des autoradios. Un jour, il se fait arrêter et est reconduit " chez lui " au Maroc, un pays où il n’a jamais mis les pieds... Ainsi en a décidé un nouveau plan du gouvernement...

205.
25082 visites
sans couverture

Nana de Émile Zola

critiqué par Jules - (Bruxelles - 80 ans)
9 etoiles
Un grand roman !
Nana est la fille de Gervaise et de Coupeau, les personnages centraux de " l’Assommoir ". Elle a grandi la grande bringue bien trop délurée pour son âge. Elle a aussi beaucoup grandi en rondeurs et en adresse pour rendre les hommes fous. C’est qu'elle en connaît un bout de la misère et que, pour ne pas y retourner, elle a...

206.
25057 visites
sans couverture

Lolita de Vladimir Nabokov

critiqué par Sorcius - (Bruxelles - 54 ans)
8 etoiles
Lol, Lola, Lolita
Lolita aura fait couler beaucoup d’encre. Pour ou contre, je ne suis pas là pour juger, mais pour parler d’une des oeuvres majeures du XXe siècle. Et par la même occasion, d’une histoire d'amour. Peu classique il est vrai, mais une histoire d'amour quand même. Humbert Humbert cherche un coin tranquille pour écrire son bouquin. Il arrive chez Madame Haze, qui...

207.
24989 visites
sans couverture

Les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus de John Gray

critiqué par Sorcius - (Bruxelles - 54 ans)
7 etoiles
Hommes et femmes, mode d'emploi
Ha! Ha! L'homme et la femme sont des être différents! Ben oui, les femmes viennent de Vénus-l'amour, ne pensent qu'à leur aspect extérieur, aux bébés, au mariage aux fleurs, vivent sur des émotions, et les hommes viennent de mars-la guerre, ne pense qu'aux voitures, au cul, au jeu, à leur liberté, vivent vite et de manière rationnelle. Bon, ça, tout le...

208.
24902 visites
sans couverture

Le grand cahier de Agota Kristof

critiqué par Cameleona - (Bruxelles - - ans)
6 etoiles
Humour noir
“ Le Grand Cahier ” constitue le premier volet d’une trilogie haletante, relatant les aventures de deux jumeaux, Claus et Lucas. Le réalisme et le cynisme dont ils font preuve dès leur plus jeune âge leur valent de survivre dans un monde totalitaire et sans pitié pour les faibles. Les deux enfants vivent dans un pays en guerre, dans une atmosphère rappelant...

209.
24859 visites
sans couverture

Un roman français de Frédéric Beigbeder

critiqué par Killeur.extreme - (Genève - 42 ans)
8 etoiles
Un roman autobiographique, une autobiographie romancée?
Ma première rencontre (littéraire) avec Fréderic Beigbeder remonte à 2003 avec "Windows on the World" essai qui m'a convaincu, bien que je préfère la partie fiction quand il imagine l'effondrement des Twin towers de l'intérieur à la partie "Réflexions de l'auteur se posant mille questions sans y répondre", j'ai enchaîné ensuite avec "99 francs" dont l'humour et le style ont...

210.
24851 visites
sans couverture

Le malade imaginaire de Molière

critiqué par The Beauty - (rueil-malmaison - 37 ans)
4 etoiles
Pas mal
Je trouve que le livre " le malade imaginaire " écrit par molière dénonce beaucoup " d'escroqueries " faites dans son temps. En quelque sorte, dans ce livre, il critiquait " lourdement " les médecins de l'époque en disant beaucoup de méchancetés à leur propos. Il avait peut être raison car, après tout,j e pense que s'il ne le pensait pas,...

Début Précédente Page 7 de 7