Les fiches les plus visitées ce mois ci

Ce classement est basé sur un compteur de visite remis à zéro le premier du mois en cours.


30.
300 visites
sans couverture

La première épouse de Françoise Chandernagor

critiqué par Fanfan1407 - (reims - 39 ans)
7 etoiles
A découvrir
La première épouse écrit par Françoise Chandernagor de l'académie Goncourt raconte l'histoire de Catherine, mariée à un homme volage qui, elle le sait bien, la trompe depuis des années avec l'une ou l'autre, au gré de ses envies, mais qui à chaque fois revient vers elle, son épouse, docile et naïve, elle qui, à chaque fois lui pardonne, accepte ses...

32.
297 visites
sans couverture

Inconnu à cette adresse de Kathrine Kressmann Taylor

critiqué par Cléopâtre - (Beersel - 47 ans)
8 etoiles
Une amitié difficile à assumer ou quand la politique s'en mêle
D'extérieur, le livre est fin et peut paraître inintéressant : comment faire passer un message, comment se plonger dans une histoire en si peu de pages ? Et puis, la lecture commence. De lettre en lettre échangées entre deux amis, on découvre leurs vies respectives. Ils se sont rencontrés aux états-Unis, l'un est Juif, l'autre Allemand. Les deux hommes se complètent...

33.
294 visites
sans couverture

Incendies de Wajdi Mouawad

critiqué par Cuné - (55 ans)
10 etoiles
C'est sûr, c'est sûr, c'est sûr !
Tout commence dans le bureau d'Hermile Lebel, notaire. Une vieille femme est morte, et il doit procéder à la lecture de son testament. Les enfants, Jeanne et Simon, jumeaux, se voient chacun confier une mission : retrouver leur père pour l'une, leur frère pour l'autre, et leur remettre à chacun une enveloppe. Coup de massue pour les deux jeunes adultes....

34.
290 visites
sans couverture

Le bouddha de banlieue de Hanif Kureishi

critiqué par Féline - (Binche - 44 ans)
8 etoiles
L'Angleterre des années 70 vue par un "Paki"
Karim, 17 ans, mène sa petite vie, assez médiocre dans la banlieue londonienne. En apparence parfaitement adapté, il peine à se "trouver" tiraillé par sa double culture. D'un côté, la famille de sa mère, anglaise bon teint, avec la tante Jean, alcoolique notoire et l'oncle Ted, chauffagiste raté ; famille aux principes bien installés mais au demeurant débrouillarde et ambitieuse....

35.
286 visites
sans couverture

Les misérables de Victor Hugo

critiqué par Sorcius - (Bruxelles - 52 ans)
8 etoiles
Les mots me manquent...
Une œuvre magistrale, unique, pleine de douleur et de misère, mais pleine d'espoir et d'amour aussi. Le plus populaire des livres de Victor Hugo est sans conteste un chef d'œuvre. Jean Valjean, Fantine, Cosette, Gavroche, les Thénardier, Javert, Fauchelevent. des noms qui éveillent quelque chose en chacun de nous. C'est que les Misérables sont partout : en film, en pièce de théâtre,...

36.
278 visites
sans couverture

Mercure de Amélie Nothomb

critiqué par Lou - (Bruxelles - 51 ans)
6 etoiles
Comment s'approprier l’amour d’une créature parfaite
Si Amélie Nothomb est constante dans la fréquence de sa production littéraire, elle l'est aussi dans ses obsessions. Une fois encore, ses personnages sont parfaitement monstrueux. Laideur et beauté physiques se côtoient effectivement dans "Mercure", tout comme dans "Attentat". Cependant, le terme monstruosité recouvre ici une deuxième acceptation. Hazel, Françoise et le Capitaine nous révulsent de par leurs actes ou...

37.
278 visites
sans couverture

Chagrin d'école de Daniel Pennac

critiqué par Cuné - (55 ans)
9 etoiles
Le futur du présent sans espoir
Il était un cancre, un vrai, celui qui ne comprend vraiment pas et qui subit des heures de sidération devant sa copie blanche. Il est pourtant devenu professeur, et écrivain. Sur le ton de la conversation, il raconte tout ça, en tire quelques enseignements et surtout, surtout, dédramatise. Il est vraiment sympa l'univers de Pennac pour ça : que ça fait...

38.
278 visites
sans couverture

Métaphysique des tubes de Amélie Nothomb

critiqué par Chat pitre - (Linkebeek - 51 ans)
8 etoiles
Les trois premières années de la vie selon Amélie Nothomb.
Cette année encore, Amélie nous a réservé une surprise de son cru. Faisant suite à Stupeur et Tremblement qui racontait son expérience de travail au Japon, ce livre parle de la toute petite enfance d’Amélie au pays du soleil levant lorsque son père y était consul. Enfant étrange à souhait, elle fut, pendant deux années, surnommée " le légume " par...

38.
276 visites
sans couverture

Oscar et la dame rose de Éric-Emmanuel Schmitt

critiqué par Jules - (Bruxelles - 78 ans)
9 etoiles
Une belle réussite !
J'avais trouvé « Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran » une histoire très agréable à lire, mais sans beaucoup plus. Ici, avec « Oscar et la dame rose » nous passons vraiment à une tout autre vitesse !. Oscar, de son surnom Crâne d’oeuf, est à l'hôpital pour soigner un cancer. Il n’a que dix ans et, comme il le...

40.
273 visites
sans couverture

Nikolski de Nicolas Dickner

critiqué par Vigno - (- ans)
9 etoiles
Nomades sentimentaux
Le narrateur vient de perdre sa mère. Enfant unique, il doit liquider la succession. Il doit plonger dans le magma d’objets amassés par celle-ci au cours de sa vie. Il retrouve un compas maritime que son père, dont il n’a plus de nouvelles depuis qu’il est parti vagabonder dans l’Ouest canadien, lui avait fait parvenir d’une île de l’Alaska. Le...

41.
270 visites
sans couverture

Des souris et des hommes de John Steinbeck

critiqué par Bluewitch - (Charleroi - 43 ans)
10 etoiles
La plus belle histoire d'amitié qu'il m'ait été donné de connaître!
D'un côté, il y a Lennie, esprit d'enfant doux et tendre, emprisonné dans un corps d'homme aux mains dévastatrices qu'il ne contrôle pas, ne comprend pas. De l'autre, nous découvrons Georges, petit homme sec et intelligent, toujours là pour veiller sur Lennie. Entre ces deux êtres humains, une amitié sans limite. Jusqu'où peut conduire la vraie amitié, sans concession, entre deux hommes...

42.
265 visites
sans couverture

Il était deux fois de Franck Thilliez

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 40 ans)
10 etoiles
A lire absolument, mais APRES "Le Manuscrit Inachevé"
Je vais être clair en intro, et le titre de ma chronique est déjà un indice de ce que je vais dire : si vous n'avez pas encore lu "Le Manuscrit Inachevé", que Thilliez a publié en 2018, prière de le lire avant de passer à "Il Etait Deux Fois", qui n'en est pas vraiment une suite, mais... Mais. Ah, avec Franck...

43.
263 visites
sans couverture

L'ombre du vent de Carlos Ruiz Zafón

critiqué par Sahkti - (Genève - 48 ans)
9 etoiles
Présence irréelle
Ce récit est magnifique. Surréaliste et nostalgique, plein de poésie et de violence. C'est l'histoire de Daniel, huit ans, qui se rend avec son père libraire au "Cimetière des Livres oubliés", une bibliothèque magique, un lieu mystérieux auquel n'ont accès qu'un petit groupe de privilégiés. Nous sommes en 1945, Daniel va devoir "sauver" un livre, choisir celui qu'il devra, envers...

44.
260 visites
sans couverture

La Sans Pareille, tome 1 : Leçon de ténèbres de Françoise Chandernagor

critiqué par Veneziano - (Paris - 44 ans)
10 etoiles
Une héroïne politico-administrative
Françoise Chandernagor, membre honoraire du Conseil d'Etat et membre de l'Académie Goncourt, nous fait découvrir, dans ce roman que je viens de terminer, le portrait d'une héroïne qui gravit les échelons administratifs grâce à ses amitiés, son engagement et ses revirements politiques, mais aussi et surtout via ses qualités physiques, bien que myope à lunettes. La vie de Christine Brassard commence...

45.
251 visites
sans couverture

Magellan - Le premier tour du monde de Gérard Soncarrieu

critiqué par Pierrequiroule - (Paris - 41 ans)
9 etoiles
Pour naviguer sur les vagues de l'histoire
Lorsque Fernand Magellan s'installe à Séville, personne ne soupçonne que ce Portugais boiteux d'âge mûr a l'étoffe d'un héros. Pourtant il ne rêve que de prendre la mer pour enrichir l'Espagne, son pays d'adoption. Mais il y a plus important encore: afin d'ouvrir une nouvelle route des épices, par l'Ouest, Magellan se propose de contourner l'Amérique, ce Nouveau Monde découvert...

46.
248 visites
sans couverture

Les armoires vides de Annie Ernaux

critiqué par Réaliste-romantique - (- ans)
8 etoiles
Le récit d'une jeunesse dans la honte
Alors qu'elle doit subir un avortement, la narratrice, Denise Lesur, revient sur son passé. Elle le revisite pour revivre le chemin qui l'a menée où elle est. L'avortement n'est que l'excuse de cette récapitulation du passé, c'est la jeunesse de la narratrice, dans un café-épicerie un peu minable d'une petite ville, qui est le coeur du livre. Denise Lesur vient...

47.
243 visites
sans couverture

Dalva de Jim Harrison

critiqué par Jules - (Bruxelles - 78 ans)
10 etoiles
Une superbe écriture
Une grande profondeur de la vie, des personnages des plus attachants et de grands espaces. La littérature américaine possède à ce jour un grand nombre d'auteurs qui méritent de figurer parmi les plus grands (Philip Roth, Cormac McCarthy, Russel Banks, Paul Auster, Toni Morrison etc.). Jim Harrison me semble faire partie du peloton de tête. Pour moi, les premières lignes d’un livre...

47.
243 visites
sans couverture

Le meilleur des mondes de Aldous Huxley

critiqué par Titi - (Bruxelles - 48 ans)
9 etoiles
Vision éclairée d'un futur proche
Qui aurait cru dans les années 1930 que le monde décrit dans ce bouquin existerait un jour ? Cette société aseptisée où ce qui n'est pas " beau à voir " est caché, où un produit chimique provoque " l'évasion " et le " bien-être " du corps, où les êtres sont " fabriqués " pour entrer dans le moule d'une...

49.
244 visites
sans couverture

Vingt-quatre heures de la vie d'une femme de Stefan Zweig

critiqué par Leïa - (Montréal - 45 ans)
9 etoiles
Vivement la passion
L'histoire se déroule dans une petite pension de la Riviera sur la Côte d'Azur au début du 20e siècle. Mme Henriette, une femme « comme il faut » délaisse tout ce qu'elle possède et s'enfuie avec un inconnu, un homme qu'elle ne connaît que depuis 48 heures. Tous sont d'accord pour porter « le » jugement disgracieux ultime à l'endroit...

49.
241 visites
sans couverture

La nuit des temps de René Barjavel

critiqué par Bluewitch - (Charleroi - 43 ans)
10 etoiles
Prodigieux !
Je ne serai pas la seule à affirmer que « La nuit des temps » fait partie des meilleurs romans de science-fiction du XXe siècle. Mais c'est aussi une fascinante histoire d'amour qui nous fait découvrir un monde à la fois mystique et fabuleux. L’histoire : une mission scientifique en Antarctique détecte un étrange signal provenant des profondeurs de la...

51.
238 visites
sans couverture

Journal d'Aran et d'autres lieux de Nicolas Bouvier

critiqué par Sahkti - (Genève - 48 ans)
10 etoiles
Le magnétisme d'Aran
Avant mon pélerinage irlandais, ce texte de Bouvier appartenait déjà à la rubrique "favoris". Après, c'est... comment dire... une révélation, une appréciation à leur juste valeur des mots de Bouvier, de son talent pour raconter les ambiances et les paysages en quelques mots, par quelques phrases bien pesées qui disent tout dans une subtile économie de langage. "La route bute contre un...

52.
240 visites
sans couverture

Mémoires d'une jeune fille rangée de Simone de Beauvoir

critiqué par Saint-Germain-des-Prés - (Liernu - 54 ans)
9 etoiles
Rangée ? Subversive, oui !
La première impression qui frappe le lecteur, c’est la netteté des souvenirs de Simone de Beauvoir : elle remonte jusqu’à ses trois ans et analyse avec une précision méticuleuse ses actes et pensées, et va ainsi jusqu’à ses vingt ans et quelques (ce qui correspond à la rencontre avec Sartre). Simone, loin d’avoir un regard indulgent sur elle-même, se dépeint parfois...

53.
235 visites
sans couverture

Les villes tentaculaires de Émile Verhaeren

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 42 ans)
10 etoiles
La ville en poésie
Quel titre expressif ! « Les Villes tentaculaires » ! Des villes animalisées qui se développent, envahissent la campagne et se propagent … Emile Verhaeren a rédigé un recueil de poésie moderne qui fait écho à un autre recueil « Les campagnes hallucinées ». Les métropoles grossissent, vident les campagnes, c’est la révolution industrielle, l’expansion coloniale et la ville monstrueuse...

54.
234 visites
sans couverture

1984 de George Orwell

critiqué par Jules - (Bruxelles - 78 ans)
8 etoiles
Instructif et utile
"1984" est la vision qu'a Orwell d’un monde futur possible. C'est la dictature la plus puissante jamais créée ! A aucun moment de sa vie le citoyen n’échappe aux yeux et aux oreilles du pouvoir en place. La presse est totalement contrôlée, la radio ne connaît que le poste unique et elle est diffusée partout. Ces deux supports ne font que...

55.
232 visites
sans couverture

La douleur de Marguerite Duras

critiqué par Jules - (Bruxelles - 78 ans)
9 etoiles
Unique de ce genre
Dans « la Douleur », Marguerite Duras décrit la situation atroce dans laquelle elle s'est trouvée à la Libération. Comme beaucoup de personnes, hommes ou femmes, elle a été chaque jour attendre, à la gare d'Orsay, les convois de prisonniers rentrant d’Allemagne. Chaque jour l'espoir est là à l'annonce d'un train venant de là-bas. Chaque jour voir des débris humains, des...

56.
236 visites
sans couverture

L'enfant Océan de Jean-Claude Mourlevat

critiqué par Lomillion - (59 ans)
10 etoiles
A la poursuite de l'amour
Voici un petit livre qui se lit à la volée. Petit dernier d’une fratrie de sept garçons, Yann a 10 ans. Il est le seul de ses frères à ne pas avoir son jumeau. Contrairement à eux, il aime étudier et lire. Mais la principale particularité qui le différencie de ses autres frères tient à sa taille minuscule et à...

56.
231 visites
sans couverture

L'ami retrouvé de Fred Uhlman

critiqué par Yali - (58 ans)
10 etoiles
Une petite histoire dans la grande.
Hans Schwarz est un adolescent romantique, solitaire, qui rêve d’une histoire d’amitié comme d’autres rêvent d’une histoire d’amour. Fils unique d’un médecin juif, il fréquente le lycée le plus huppé de Stuttgart et s’y ennuie avec toute l’insouciance nonchalante de son jeune âge, jusqu’au jour où un nouvel élève arrive dans sa classe. C’est en 1932 qu’a lieu cette rencontre,...

56.
230 visites
sans couverture

La Boîte noire de Denis Robert

critiqué par Eric Eliès - (48 ans)
8 etoiles
Les arcanes de l'affaire Clearstream ou comment la finance internationale s'affranchit des règles et organise le blanchiment...
Qui n'a entendu parler de l'affaire Clearstream, qui a fortement secoué la vie politique française au début des années 2000 ? A son origine, on trouve Révélation$, livre publié en février 2001 et issu de la longue enquête menée par un journaliste indépendant, Denis Robert, qui a mis au jour le dévoiement du système de compensation des banques internationales à...

59.
227 visites
sans couverture

Thérèse Raquin de Émile Zola

critiqué par Dada - (Bruxelles - 46 ans)
9 etoiles
Incendiant !
Je regrette donc seulement d’avoir attendu la fin plutôt que de l'avoir lue en me laissant posséder par la merveilleuse et géniale écriture de Zola. Ce roman parle d'un couple dont l’histoire commence par celle d’une femme qui n’a jamais vécu que repliée sur elle-même, privée (par les autres mais aussi par elle-même) des libertés de penser et de choisir....

60.
222 visites
sans couverture

Le Tartuffe, ou, L'imposteur de Molière

critiqué par Lolita - (Bormes les mimosas - 36 ans)
6 etoiles
Un plaisir!
Ecrit par Molière, "Le Tartuffe" fut présenté deux fois avant d'être accepté la troisième fois. En effet, Tartuffe désignant l'hypocrisie et les faux dévots de cette époque avait été interdit à plusieurs reprises malgré les changements que Molière avait opéré, y compris son titre qui devient la deuxième fois :"Panulphe ou l'imposteur". Finalement, la pièce fut représentée en 1664 et...