Les fiches les plus visitées ce mois ci

Début Précédente Page 5 de 5

sans couverture

La familia grande de Camille Kouchner

critiqué par CHALOT - (73 ans)
9 etoiles
roman et essai : un livre courageux
"La familia grande" livre de Camille Kouchner éditions Seuil janvier 2021 J'ai beaucoup hésité avant de lire cette oeuvre , le battage médiatique m'ayant indisposé. J'ai ouvert le livre hier soir et j'ai attendu la fin pour le refermer. Le titre est bien trouvé, c'est une grande famille recomposée.... Ce sont au départ des intellectuels, à gauche, engagés, ayant une conception libertaire de l'éducation des enfants...

sans couverture

Odeurs de bestiaires de Fabienne Lorant

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)
8 etoiles
Odeurs de fauves ou de camphre
Fabienne Lorant est une nouvelle venue chez le Cactus mais c’est une plume rompue à tous les exercices de l’écriture, elle a été journaliste et désormais elle est attachée de presse ce qui l’amène à écrire beaucoup, des textes allant de quelques lignes à de nombreuses pages comme le signale son éditeur. Mais, d’après ce que j’ai lu, j’ai l’impression...

sans couverture

Manhattan transfer de John Dos Passos

critiqué par Jules - (Bruxelles - 77 ans)
9 etoiles
Un roman extraordinaire, différent !
" Manhattan Transfer " est une très vaste fresque sociale à l'intérieur de laquelle nous voyons tout un monde se débattre. La toile de fond est cette immense ville, inhumaine et attirante à la fois par les espoirs qu'elle fait naître dans le cœur de ceux qui y débarquent. Pour eux, New York est une sorte d’Eldorado au sein duquel chacun...

sans couverture

La nuit des temps de René Barjavel

critiqué par Bluewitch - (Charleroi - 42 ans)
10 etoiles
Prodigieux !
Je ne serai pas la seule à affirmer que « La nuit des temps » fait partie des meilleurs romans de science-fiction du XXe siècle. Mais c'est aussi une fascinante histoire d'amour qui nous fait découvrir un monde à la fois mystique et fabuleux. L’histoire : une mission scientifique en Antarctique détecte un étrange signal provenant des profondeurs de la...

sans couverture

Vendredi ou la vie sauvage de Michel Tournier

critiqué par Lolita - (Bormes les mimosas - 36 ans)
1 etoiles
Si leeeeeeeeeennt!!!!
L'histoire de Robinson, tout le monde la connaît plus ou moins, c'est pourquoi je vais me contenter d'en faire juste un bref résumé! L'aventure de Robinson et de Vendredi se déroule au XVIII ème siècle. Robinson est à bord du bateau la Virginie mais son bateau échoue et il se retrouve sur une île déserte. Il se met alors à...

sans couverture

Gargantua de François Rabelais

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 39 ans)
10 etoiles
Gargantuesque !
Oui, je sais : le titre de cette chronique n'est vraiment pas original. Mais je n'en vois vraiment pas d'autres. Car ce second roman de Rabelais, suite (sans en être une, vous allez bientôt voir pourquoi) de "Pantagruel", est vraiment grandiose et imposant. Ne vous fiez cependant pas à la pagination : comme pour les autres rabelaiseries éditées chez Folio, on...

sans couverture

Charlie et la chocolaterie de Roald Dahl

critiqué par S.M@rt-Up - (Bruxelles - 51 ans)
8 etoiles
Envoûtant !
Envoûtant est l'adjectif que je donnerai à ce livre fantaisiste. Une superbe histoire très poétique mais tout autant mystérieuse, du génial auteur qu'est Roald Dahl, et illustrée par le grand artiste Quentin Blake. L'histoire en gros est assez triste, mais devient magique au fur et à mesure de ces lignes, surtout quand elle est ponctuée de ces petits gags hilarants dont seul...

sans couverture

L'oiseau ivre de vent de Carmen Pennarun

critiqué par Chroniques de Parme C. - (- ans)
10 etoiles
« L’Oiseau ivre de vent » de Carmen Pennarun
Je viens de terminer la lecture du magnifique recueil de Carmen Pennarun "L'Oiseau ivre de vent" (éditions Filosphère). J'ai savouré cette immersion dans un univers poétique à la fois totalement authentique, ancré dans les éléments naturels, et d’un grand raffinement. Les métaphores sont sublimes et elles se déclinent aussi bien dans l’infiniment grand que dans l’infiniment petit. Au fil des pages, se...

sans couverture

Manon Lescaut de Antoine François Prévost

critiqué par Macréon - (la hulpe - 87 ans)
8 etoiles
Les charmes de Manon Lescaut
L'abbé Prévost (1697-1763) s’est offert une vie assez mouvementée, choisissant d'abord l'état ecclésiastique et bouleversé ensuite par la rencontre d’Hélène Eckhardt, dite Lenki, avec laquelle il vécut un amour-passion, dûment et fréquemment entravé par les infidélités de la belle et les interventions furibardes de ses vieux amants. Edité en 1753, Manon Lescaut connut immédiatement un vif succès de scandale et fut...

sans couverture

Le mythe de Sisyphe de Albert Camus

critiqué par Lucien - (66 ans)
8 etoiles
"Il faut imaginer Sisyphe heureux."
« Il n’y a qu'un problème philosophique vraiment sérieux : c’est le suicide. » Ainsi commence ce célèbre essai d’Albert Camus, souvent présenté – et à juste titre - comme la base théorique de sa réflexion sur l’absurde, illustrée par ailleurs par un récit, « L’étranger », ainsi que deux pièces de théâtre : « Le malentendu » et «...

sans couverture

La tresse de Laetitia Colombani

critiqué par Peche07 - (64 ans)
8 etoiles
Belle tresse, belle histoire : à découvrir
Le prologue décrit minutieusement la réalisation d'une tresse. Laquelle réunit ensuite trois destins de femmes, qu'au demeurant tout sépare, tant la géographie ( trois continents ), que les conditions d'existence. En commun, ces trois femmes partagent la même détermination : échapper au déterminisme social et sexiste qui règne tant sur le village hindou que dans...

sans couverture

Au-delà de l'affaire de la chloroquine de Didier Raoult

critiqué par CC.RIDER - (63 ans)
9 etoiles
Médecine et politique
Lorsque le professeur Didier Raoult tente de communiquer sur l’intérêt de soigner dès le début les malades du Covid avec de l’hydroxychloroquine et de l’azythromycine, toutes ses interventions sont aussitôt censurées sur FaceBook. Son équipe contacte le responsable, qui s’avère n’être autre qu’un journaliste du « Monde », pour obtenir des explications qui ne seront guère convaincantes. Puis Raoult commence à recevoir...

sans couverture

Qui a piqué mon fromage ? ou Comment s'adapter au changement au travail, en famille et en amour de Spencer Johnson

critiqué par Dirlandaise - (Québec - 66 ans)
8 etoiles
La vie est un labyrinthe
Voici le résumé de ce livre d'après l'envers de la couverture: "Qui a piqué mon fromage ? est l'histoire édifiante de deux tout petits hommes, les "minigus" Polochon et Baluchon, et de deux souris, Flair et Flèche, qui évoluent dans un labyrinthe. Les quatre compères se repaissent de fromage tous les jours à un endroit précis du dédale. Mais un beau...

sans couverture

La Calanque de l'Aviateur de Annabelle Combes

critiqué par Alma - (- ans)
10 etoiles
La maison des livres et des phrases
Leena a quitté Nantes, la ville qui a laissé dans son cœur et dans son corps des blessures non cicatrisées. Elle arrive «  dans un bout du monde pluvieux et en ruines » pour «  s'écrire un avenir » et se reconstruire. Elle y achète une vieille mercerie abandonnée pour y installer une librairie « une maison des livres, des phrases,...

sans couverture

L'Adversaire de Emmanuel Carrère

critiqué par Chat pitre - (Linkebeek - 51 ans)
6 etoiles
La folie
L'histoire vraie d’un homme qui possède une double vie. Et qui ment à tous depuis 18 ans. Ce qui est surtout intéressant dans ce livre, c’est la relation étrange qui se tisse entre le narrateur Emmanuel Carrère et son " anti-héros " Jean- Claude Romand. Un livre bouleversant sur la particularité et la folie d'un homme. Cette folie qui se trouve...

sans couverture

Bel Ami de Guy de Maupassant

critiqué par Lolita - (Bormes les mimosas - 36 ans)
9 etoiles
L'ascension professionnelle et sentimentale d'un parisien...
Georges Duroy, fils d'aubergistes normands vit depuis quelque temps à Paris où il vit misérablement, calculant le moindre sou pour vivre. Par un heureux hasard, il retrouve son ami d'armée Forestier. Ce dernier est un grand journaliste dans "La vie française". Mis au courant de la situation de son ami, il lui propose bien vite de travailler avec lui au...

sans couverture

Furies de Julie Ruocco

critiqué par Pascale Ew. - (54 ans)
9 etoiles
Roman fort !
Dans un style très dense, Julie Ruocco nous conte l’histoire de deux personnages : Bérénice, archéologue, vivant de trafics d’œuvres d’art historiques et Asim, pompier Syrien englué dans la guerre civile qui fait rage tout autour de lui. Asim et sa sœur chérie Taym ont bien essayé de se révolter contre l’injustice, ont cru en leur cause qu’ils ont défendue...

sans couverture

Raison et sentiments de Jane Austen

critiqué par Bluewitch - (Charleroi - 42 ans)
8 etoiles
Une analyse subtile de la bourgeoisie anglaise du XVIIIe siècle
Elinor et Marianne Dashwood sont les deux aînées d’une modeste famille anglaise. Elles vivent avec leur mère et leur jeune sœur Margaret. Elinor est une jeune femme sensée, sensible, responsable, peu encline aux débordements émotionnels et le parfait symbole du flegme anglais. Marianne est tout son contraire. Passionnée et impulsive, elle ne peut imaginer l’amour avec quelqu’un qui ne partagerait pas...

sans couverture

Le monde de Sophie de Jostein Gaarder

critiqué par Platonov - (Vernon - 38 ans)
1 etoiles
Une bonne blague...
Imaginez un dialogue, forcément socratique, entre Vanessa Paradis et Richard Bohringer. Imaginez ce que pourrait être la correspondance qu'échangerait un Bernard Kouchner norvégien avec une Francoise Giroud, version adolescente de grande banlieue, socquettes blanches et cheveux filasses. Correspondance qui aurait débuté par deux lettres anonymes au contenu sibyllin: "qui es-tu?" et "D'où vient le monde?" La suite, l'écrivain Jostein Gaarder...

sans couverture

Zadig, ou, La destinée de Voltaire

critiqué par Tistou - (65 ans)
7 etoiles
Contes philosophiques.
Candide, Zadig, même combat. Quand on ne peut s'exprimer explicitement sous peine d'être saisi, emprisonné, ou plus si affinités, on fait comme Voltaire. Zadig, en plus, c'est commode. C'est loin, l'Orient. C'est exotique. Candide devait être plus risqué dans le genre. Alors que lui arrive-t-il à ce pauvre Zadig? Bien des misères quand même puisque quoiqu'il entreprenne, ou quelques décisions...

sans couverture

Le rapport de Brodeck de Philippe Claudel

critiqué par BMR & MAM - (Paris - 61 ans)
10 etoiles
Un roman d'une profonde noirceur qui met à nu les lâchetés de l'âme humaine
Ce sera peut-être notre seule contribution à l'effervescence de la rentrée littéraire et de ses innombrables sorties qui s'empilent chez les libraires. Mais nous étions sortis frustrés de notre lecture précédente de Philippe Claudel : le Café de l'Excelsior; sa plume méritait donc une seconde chance : Le rapport de Brodeck. Bien sûr, on y retrouve les tournures savamment peaufinées qui nous...

sans couverture

Juste après la vague de Sandrine Collette

critiqué par Alma - (- ans)
8 etoiles
Un conte initiatique moderne à portée universelle.
Suite à un raz de marée, l'eau monte inlassablement. La famille doit fuir mais le bateau trop petit oblige les parents à laisser à terre trois de leurs neuf enfants avant de venir les rechercher plus tard. Sur mer, la frêle embarcation est prise dans les tempête, perdue sur les flots, en proie à de multiples dangers. Sur terre, les...

sans couverture

Nouvel An de Juli Zeh

critiqué par Tistou - (65 ans)
9 etoiles
Le VTT comme divan de psychanalyse
Pour qui a déjà lu Brandebourg, de la même Juli Zeh, disons que Nouvel An est … très différent. Au moins par la taille ; le roman est très court par rapport au pavé qu’était Brandebourg. Par la localisation également, nous sommes ici sur l’île de Lanzarote, dans l’Archipel des Canaries, destination très prisée des Allemands, notamment en hiver. Par contre,...

sans couverture

Smart city, ville intelligente : quels modèles pour demain ? de Jean Haëntjens

critiqué par Veneziano - (Paris - 44 ans)
9 etoiles
Les méthodes pour moderniser les villes
Les technologies ont révolutionné l'usage des fonctionnalités des villes, mais elles ne constituent pas les seuls outils à y être arrivées : l'urbanisme, les méthodes de construction ont façonné les environnements urbains et les sociologies de leurs populations. L'information, les comparaisons, les commandes de services à distance ont bousculé les habitudes et invitent les politiques à revoir leur processus décisionnel,...

sans couverture

La route de Cormac McCarthy

critiqué par Jules - (Bruxelles - 77 ans)
10 etoiles
Tout simplement fabuleux !
Au départ, dès que j’ai connu le sujet du nouveau livre de Cormac McCarthy, je me suis dit qu’il était bizarre qu’il ait choisi un sujet déjà traité par Barjavel dans « Ravage ». Puis, je me suis dis qu’il y avait peu de chances pour que cet écrivain américain connaisse Barjavel… Alors, pourquoi pas ?... Et puis ce ne...

sans couverture

Magellan - Le premier tour du monde de Gérard Soncarrieu

critiqué par Pierrequiroule - (Paris - 41 ans)
9 etoiles
Pour naviguer sur les vagues de l'histoire
Lorsque Fernand Magellan s'installe à Séville, personne ne soupçonne que ce Portugais boiteux d'âge mûr a l'étoffe d'un héros. Pourtant il ne rêve que de prendre la mer pour enrichir l'Espagne, son pays d'adoption. Mais il y a plus important encore: afin d'ouvrir une nouvelle route des épices, par l'Ouest, Magellan se propose de contourner l'Amérique, ce Nouveau Monde découvert...

sans couverture

Le Malentendu de Albert Camus

critiqué par Lucien - (66 ans)
7 etoiles
L'histoire du Tchécoslovaque
Dans «L'étranger», Meursault n’a que peu d’occasions de distraction, seul dans sa cellule. Il partage son temps entre le sommeil, les repas, les besoins naturels, les souvenirs et «l’histoire du Tchécoslovaque». Il a trouvé, entre sa paillasse et la planche de son lit, un vieux morceau de journal jauni relatant un fait divers navrant : un homme parti faire fortune...

sans couverture

Pot-Bouille de Émile Zola

critiqué par Lev - (33 ans)
7 etoiles
Un Zola à redécouvrir
« Ma prédilection, après Germinal, va vers Pot-Bouille. » André Gide. L’un des moins connus de Zola, et des moins lus, Pot-Bouille en dépasse pourtant beaucoup. D’abord par le style, qui n’est pas saturé en descriptions comme dans Au Bonheur des Dames ou Le Ventre de Paris. Ensuite par son histoire, qui n’est pas noire et glauque comme la plupart des Zola ;...

sans couverture

L'apparence du vivant de Charlotte Bourlard

critiqué par CHALOT - (73 ans)
9 etoiles
un curieux roman
« L'apparence du vivant » roman de Charlotte Bourlard éditions inculte 130 pages janvier 2022 Une affection filiale et philosophique La narratrice, jeune femme , devenue photographe a une fascination pour la mort. Elle cherche d'abord à photographier de vieilles personnes nues. C'est un choix qu'elle partage en solitaire, après avoir connu une enfance spéciale et avoir côtoyé la mort, pas la sienne, évidemment, mais celle d'un vieux monsieur. Elle...

sans couverture

Le soldat oublié de Guy Sajer

critiqué par Platonov - (Vernon - 38 ans)
8 etoiles
Un Français chez les Allemands
De 1952 à 1957, Guy Sager, malade, écrit ses souvenirs de "sa guerre" sur le front russe, au sein de l'armée allemande. Il rédige 17 cahiers qui seront publiés peu de temps après sous le titre de "Soldat oublié". Guy est de nationalité franco-allemande (son père est français, sa mère allemande). Il vit en Alsace. Hitler monte au pouvoir, il instaure son...

Début Précédente Page 5 de 5