Tintin (Les aventures de), tome 08 : Le sceptre d'Ottokar de Hergé

Tintin (Les aventures de), tome 08 : Le sceptre d'Ottokar de Hergé

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par Veneziano, le 26 juin 2005 (Paris, Inscrit le 4 mai 2005, 45 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 5 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (1 486ème position).
Visites : 5 647  (depuis Novembre 2007)

Classique mais efficace

Pour ce septième épisode, Tintin s'embarque pour le Royaume - fictif - de Syldavie.
Tintin, journaliste-reporter, se retrouve au centre des conflits de la famille royale. Le sceptre, symbole du pouvoir, disparaît, ce qui risque de mettre à mal la continuité de la dynastie. Je ne m'en souviens pas en détail, mais la trame reste, dans mes souvenirs, un tantinet sommaire, ce qui n'est pas vraiment un défaut pour ce type d'oeuvres.
Tintin se retrouve lui-même impliqué, au point d'être un temps soupçonné. Décidément, tout lui arrive, après avoir été otage en Chine. Ce parent de Florence Aubenas et de Didier Julia réunis réussit encore à s'agiter dans une suite de quiproquos des plus burlesques.
Rien de très original sous le soleil (sous le soleil, mais ne sommes-nous pas en Europe centrale ?).
Ici, point trop d'humour caricatural à déplorer, si ce n'est sur l'alphabet cyrillique, ce qui n'a rien de trop méchant.
Plaisant. Les enfants peuvent lire tranquilles.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Le sceptre d'Ottokar de Hergé
    de Hergé, (Scénariste)
    Casterman / Les Aventures de Tintin
    ISBN : 9782203001077 ; 11,50 € ; 04/05/1993 ; 46 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Les aventures de Tintin

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Le Sceptre d'Ottokar

8 étoiles

Critique de Exarkun1979 (Montréal, Inscrit le 8 septembre 2008, 43 ans) - 21 mars 2011

J'avoue que j'ai beaucoup de plaisir à relire les Aventures de Tintin. Ça faisait presque 20 ans que je ne l'avait pas fait et je gardais une image un peu enfantine de Tintin. Cette image était surtout basée sur Tintin en Amérique et Tintin au Congo. En les lisant chronologiquement, je peux voir toute l'évolution du personnage et mieux apprécier les aventures.

Pour le sceptre d'Ottokar, lorsque j'étais jeune, il me manquait certaines connaissances historiques pour apprécier pleinement ce tome. Maintenant, à 31 ans, je vois d'une autre oeil cette histoire. C'est comme si j'avais lu une toute autre histoire. C'est la dernière histoire de Tintin où Haddock est absent. Sans être la meilleure des histoires de Tintin, je peux dire que je l'aime bien.

Génial !

10 étoiles

Critique de Nance (, Inscrite le 4 octobre 2007, - ans) - 1 décembre 2009

Tintin trouve par hasard (tiens) une mallette appartenant à un professeur spécialiste en sceaux. Le professeur possède un sceau impérial de la Syldavie (un pays fictif) et devra y partir pour parfaire ses recherches. Tintin apprendra que le professeur est épié, ainsi que lui-même et cherchera à en connaître les motifs.

J’ai trouvé que c’était très classique dans sa facture, dans le genre cape et épée. L’action est fluide, on n’y retrouve pas une seule longueur. On n’a pas lésiné sur le développement de l’histoire, détaillée, bien travaillée. Aussi, on y voit la première apparition de la Castafiore, un de mes personnages préférés.

Un de mes préférés

10 étoiles

Critique de Bookivore (MENUCOURT, Inscrit le 25 juin 2006, 40 ans) - 29 mars 2008

Tout est parfait dans cette aventure, pour moi une des meilleures de Tintin. Pour mieux immerger le lecteur dans le pays imaginaire de la Syldavie, Hergé a même conçu une brochure historique de toute beauté. Un exceptionnel album du petit reporter.

Syldave ou Bordure ?

10 étoiles

Critique de Shelton (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 67 ans) - 26 juin 2005

Je pense qu'il y a beaucoup plus à dire sur cet album qui, pour moi, fait partie de mon top 5... Certes, c'est très discutable mais c'est probablement aussi parce qu'il se passe dans les Balkans que j'aime beaucoup...
Je retiendrai comme élément important un aspect politique qui pourrait être assimilé à une critique de l'Anschluss...
Ensuite, une première apparition d'un professeur qui ressemble à ce que va devenir le professeur Tournesol...
Enfin, la création de La Castafiore qui fait une entrée remarquée, c'est le moins que l'on puisse dire...
Tiens dans le palais, à la fin, on peut voir Hergé parmi les nobles de Syldavie...
Enfin, c'est un album que l'on peut relire, même encore aujourd'hui, sans trop de difficultés... Moi, je le relis tous les ans entre deux et trois fois... Mais je suis un peu tintinologue...

Forums: Tintin (Les aventures de), tome 08 : Le sceptre d'Ottokar

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Tintin (Les aventures de), tome 08 : Le sceptre d'Ottokar".