Tintin (Les aventures de), tome 05 : Le Lotus bleu de Hergé

Tintin (Les aventures de), tome 05 : Le Lotus bleu de Hergé

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par Veneziano, le 26 juin 2005 (Paris, Inscrit le 4 mai 2005, 46 ans)
La note : 7 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 6 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (2 878ème position).
Visites : 7 382  (depuis Novembre 2007)

Tintin et les Chinois

A l'instar de Tintin au Congo, l'histoire générale est intéressante, d'autant plus qu'elle s'insère dans un contexte historique, celui de la Chine impériale. On est avant 1949.
Tintin est en Inde et y reçoit une très mystérieuse prédiction de la part d'un fakir lui disant qu'un asiatique cherche à le mettre en danger. A la suite d'un télégramme, il décide de se rendre à Shanghai, peu rassuré tout de même. Sur le bateau, il fait la connaissance d'un homme d'affaires japonais, qui s'avère vite intrigant. Il lui arrive une suite d'aventures rocambolesques, manque maintes fois de se faire tuer, et c'est là qu'il fera la connaissance de celui qui deviendra son fidèle ami Chang.
Ce livre est tout aussi polémique que Tintin au Congo. Il est moins ouvertement basé sur de l'humour raciste, bien que les poncifs sur l'Asiatique intrigant et l'Asiatique dangereux (le fou qui le poursuit pour le décapiter en l'assurant que ça ne lui fera pas mal) sont bien présent, mais l'Asie fait assez bien développer l'imaginaire d'Hergé.
La polémique vient surtout des relations présumées entre Tintin et Chang. Pour ma part, je n'y ai perçu aucune ambivalence. De plus, je comprends mal comment une oeuvre principalement réservée aux enfants pourrait faire allusion, même de manière éloignée à l'homosexualité, et même à la sexualité tout cour. Je veux bien que, entre 7 et 77 ans, il puisse y avoir plusieurs degrés de lecture, mais je n'ai rien vu de tel des rumeurs alléguées. Suis-je peut-être un peu naïf ?
Globalement, ce livre ma bien plu et m'a plutôt fait rire, avec les réserves sus-indiquées.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Les Aventures de Tintin, volume 5 : Le Lotus bleu de Hergé
    de Hergé, (Scénariste)
    Casterman / Les Aventures de Tintin
    ISBN : 9782203001046 ; 11,50 € ; 04/05/1993 ; 61 p. ; Cartonné
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Les aventures de Tintin

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Hypnotisant

7 étoiles

Critique de Antihuman (Paris, Inscrit le 5 octobre 2011, 41 ans) - 14 novembre 2012

Vous connaissez comme moi ce genre de personnes qui rédigent tout un roman en trois actes, dans le but de conter vraiment pas grand chose au final ? Pour changer et comme je ne pense tenir ni boutique ni changer le monde l'année prochaine, une fois n'est pas coutume faisons bref pour commenter ce quasi-chef d'oeuvre de l'art graphique.

Si Tintin et le Lotus Bleu est un des repères de la bande dessinée ça n'est pas pour rien, le style y est simplement ravissant, et d'autre part, cette histoire de club hype à double utilité n'en est que davantage en plein dans son temps, surtout en 2012. Pas fumeux ou alors confus (ainsi que ces brèves de pays envahi qu'on croise si souvent dans le monde de la littérature), le récit nous fait entrer dans la guerre et tout ce que cela implique pour tout apprenti journaliste - on veut endormir Tintin sinon le droguer... - et enfin Hergé parle de vrai racisme, de dangereux fanatisme sinon de cette redoutable guerre des nerfs qu'utilise les chefs de rangs. D'autant plus que pour la première fois on y fait la connaissance de Tchang - l'un des meilleurs amis chinois du reporter aventureux.

Un must

10 étoiles

Critique de Bookivore (MENUCOURT, Inscrit le 25 juin 2006, 41 ans) - 12 mars 2012

Je vais être clair, "Le Lotus Bleu", sorte de suite des "Cigares..." mais pouvant quand même se lire indépendamment (enfant, je l'ai découvert avant "Les Cigares Du Pharaon", et ça ne m'a jamais dérangé dans ma lecture, même après avoir découvert, peu après, le tome précédent), est un des meilleurs, des tout meilleurs, de la série.
Tout est génial, ici : dessins superbes, personnages cultes (Tchang !), arrière-plan géopolitique très réussi (la guerre sino-japonaise qui a démarré par un petit attentat ferroviaire ayant mis le feu aux poudres), scènes cultes (le sauvetage de Tchang, Tintin et Didi le fou et son sabre...), sens du suspense...
Un chef d'oeuvre absolu !

Le Lotus Bleu

8 étoiles

Critique de Exarkun1979 (Montréal, Inscrit le 8 septembre 2008, 44 ans) - 28 février 2011

Ce livre est la suite directe des Cigares du Pharaon. Tintin part à la recherche des trafiquants d'opium dans une Chine qui est occupée par le Japon. Dans ce tome, j'ai l'impression que Hergé commence à mettre de côté les stéréotypes pour se concentrer plus sur l'histoire. Hergé montre des signes d'ouverture en riant des clichés européens à propos des chinois lorsqu'il rencontre Tchang. C'est un autre bon Tintin.

Une réussite

9 étoiles

Critique de Nance (, Inscrite le 4 octobre 2007, - ans) - 1 décembre 2009

Tintin est chez un hôte en Inde et quelqu’un est venu de Shanghai pour lui parler. Cet homme se fera aussitôt attaquer par une fléchette empoisonnée le rendant fou, comme avec les fléchettes du tome précédent, Les cigares du Pharaon. Faisant des analogies, Tintin partira en Chine pour chercher à en savoir plus sur l’attentat sur cet étranger.

Le lotus bleu est la première aventure de Tintin où j’ai vraiment plongé dans l’histoire. C’est très intrigant (comme ce type qui lui sauve la vie en l’attaquant, des rendez-vous mystérieux, ...). Dans les épisodes précédents, Tintin échappe à la mort à chaque page et ça ne me faisait ni chaud ni froid, mais dans celui-ci, je me suis vraiment amusée. L’action est plus « réaliste », plus travaillée que les précédents. On sent aussi le souci du détail dans les dessins, le choix des couleurs.

Qu’il y aurait de l’ambiguïté, de l’ambivalence chez des personnages, ça ne me dérangerait pas, mais je ne crois pas que ça soit le cas dans cette bande dessinée, les gens ont vraiment trop d’imagination ! D’ailleurs, ça me fait penser à ce qu’a dit Frédéric Beigbeder à ce sujet dans son livre Dernier inventaire avant liquidation :

« Tintin sauve la vie de Tchang, un jeune garçon qu'il voit se noyer lors d'une crue du Yang Tsé Kiang (fleuve cher aux personnages d'Antoine Blondin dans Un singe en hiver). Ensemble ils affrontent le redoutable Rastapopoulos, un lointain ancêtre de Pablo Escobar. À la fin, lorsqu'ils se séparent, Tintin verse une des seules larmes de sa carrière, ce qui a entraîné de nombreuses gloses sur sa possible homosexualité avec ce jeune Chinois : hypothèse aussi stupide que de le supposer zoophile avec Milou, même si Hergé a effectivement rencontré un Chinois nommé Tchang Tchongjen qui lui a donné de précieux conseils pour son récit. »

Le meilleur des Tintin

10 étoiles

Critique de Lolita (Bormes les mimosas, Inscrite le 11 décembre 2001, 38 ans) - 30 juin 2005

J'ai adoré ! Pour le suspens, l'action, les intrigues, les scènes rocambolesques (Tintin sur le point de se faire décapiter), l'amitié entre Tchang et Tintin, l'humour. Tous les éléments sont réunis pour faire de ce Tintin un album excellent.
Pour revenir sur un point qu'a soulevé Veneziano, je suis plutôt d'accord avec lui concernant l'ambivalence entre Tchang et Tintin. Je n'y vois également pas d'homosexualité et je trouve cela abosulement absurde. Les détracteurs de Tintin ne savent plus quoi inventer !

Forums: Tintin (Les aventures de), tome 05 : Le Lotus bleu

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Tintin (Les aventures de), tome 05 : Le Lotus bleu".