Tintin (Les aventures de), tome 18 : L'affaire Tournesol de Hergé

Tintin (Les aventures de), tome 18 : L'affaire Tournesol de Hergé

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par Shelton, le 10 avril 2005 (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 67 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 6 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (1 645ème position).
Visites : 7 775  (depuis Novembre 2007)

Quelle affaire !!!

Comment peut-on encore parler des aventures de Tintin du célèbre Hergé alors que par principe il ne peut pas y avoir de nouveautés dans ce domaine ? Oui, dit comme cela, il n’y a rien à dire… quoique…
Précisons, rappelons, que c’est Hergé lui-même qui a souhaité de son vivant que les aventures de Tintin s’arrêtent avec lui. D’autres n’ont rien précisé de leur vivant mais ne sont peut-être pas plus heureux de voir ce que l’on a fait de leurs personnages… Mais revenons-en à Tintin…
C’est bien L’affaire Tournesol qui vient de reprendre sa place dans les bacs des libraires au titre d’une nouveauté. Une suite, non. Tout simplement l’édition fac-similé de l’original. L’album tel que nos parents, grands-parents, ont pu le lire en 1956 à sa sortie. Mais comme c’est si vieux, pourquoi prendre le temps d’en parler ?
Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que dans l’univers Tintin, tintinologues, tintinophiles, tintinomaniaques et tintinolâtres se bousculent, non par dizaines, ce serait trop beau, mais bien par milliers, millions probablement.
Les tintinologues recherchent les détails de cette édition, soit parce qu’ils ne l’avaient pas eu en main, soit pour la contrôler (il est à préciser que chaque édition a ses particularités, couleurs, anomalies, distorsions…).
Les tintinophiles, collectionneurs dans l’âme, l’achèteront, la poseront délicatement à côté de la précédente, tout ce qui vient du maître Hergé est digne d’amour et de vénération…
Les tintinomaniaques, encore assez nombreux, sont assez difficiles à comprendre. Ils ne peuvent pas supporter de voir un objet «Tintin» sans le posséder. C’est très peu contrôlé et c’est positif pour les éditions Casterman et la Fondation Hergé. Pour eux, on peut même imaginer de rééditer les albums des aventures de Tintin tous les deux ou trois ans en changeant un petit quelque chose sur la couverture et ça se vendra quand même…
Restent les tintinolâtres… Pour eux on ne peut pas faire grand chose, la vénération du grand maître relève d’un culte, d’une adoration… Cette édition n’est qu’anecdote, ce qui compte c’est de prouver que Hergé est encore vivant parmi nous, qu’il n’est pas mort, qu’il nous raconte encore des histoires…
Mais, les premiers à se réjouir sont, bien évidemment, ceux qui se retrouvent avec en mains l’album de leur jeunesse. L’histoire n’a pas changé – je rassure tout le monde – mais le papier est plus épais, moins lisse, il a son odeur, les couleurs sont plus légères… Rien que pour cela c’est déjà une réussite…
Mais pour tous ceux qui ne sont pas de cette génération – je ne vous en veux pas – je vous propose de découvrir ou redécouvrir la narration en images selon Hergé. Ne cherchons pas, ici, à savoir si Hergé était de droite, du centre, catholique ou homosexuel, macho, misogyne ou profondément perturbé dans sa tête… C’est un auteur qui nous raconte des histoires, laissons-nous prendre par ses récits… Ne boudons pas notre plaisir !
Tout commence à Moulinsart, le château du capitaine Haddock, où vivent nos trois amis, le capitaine, Tintin et Tournesol, quatre, même, si nous intégrons Milou. Le professeur Tournesol n’y a pas qu’une chambre, il y a aussi un laboratoire au cœur de cette histoire. L’affaire Tournesol est en effet une histoire d’espionnage scientifique. Le professeur est l’un des plus grands physiciens de son temps, n’est-il pas celui qui a conçu et réalisé la fameuse, que dis-je, l’illustre fusée lunaire rouge et blanche ? Mais que nous invente-t-il maintenant ? Pourquoi est-il si difficile de garder son verre en main sans voir le verre se pulvériser soudainement ?
Nous voilà partis dans l’enquête… heureusement que les cigarettes de la marque Macédonia vont nous permettre de rester dans le droit chemin, enfin, c’est que doivent penser Haddock et Tintin. Quant aux Syldaves et Bordures, ce sont bien des Slaves, c’est à dire de braves gens toujours imprévisibles, parfois violents et dangereux.
Hergé va s’amuser à convoquer la Castafiore que l’on va retrouver dans une de ses tournées comme cela avait été le cas dans Le Sceptre d’Ottokar… Et elle sauve encore Tintin, quelle constance pour cette artiste !
Mais maintenant, vous allez lire cet album et faire attention au mouvement, à la dynamique du récit en images… Pages 1, la course effrénée de Nestor qui va répondre au téléphone ; page 2 le retournement du parapluie à cause du vent ; page 5, l’entrée fracassante de Séraphin Lampion ; page 15, le coup de poing reçu par le capitaine dans le laboratoire de Tournesol ; page 19, les malheurs de Haddock dans le hall de l’hôtel Cornavin… Et ainsi de suite… Dans cet album, le talent de Hergé arrive à maturité, il frôle la perfection du récit, il donne une leçon à tous ceux qui vont le suivre dans ce genre littéraire. Oui, je dis bien littéraire, il n’y a pas d’autres adjectifs possibles pour un tel album…
Benoît Peeters, expert en tintinologie, trouve que c’est le meilleur des albums de la série des aventures de Tintin… personnellement, je préfère Les bijoux de la Castafiore, mais je vous en reparlerai bientôt…
Je voudrais que vous lisiez cette aventure avec des yeux nouveaux, oubliez un instant le scénario et observez de tout votre regard, de toute votre attention cette bande dessinée… Bref, devenez de véritables lecteurs de bédés et comprenez pourquoi Hergé est et restera un des grands de ce mode narratif…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • L'affaire Tournesol [Texte imprimé] Hergé
    de Hergé, (Scénariste)
    Casterman / Les aventures de Tintin
    ISBN : 9782203012059 ; 20,00 € ; 08/03/2005 ; 62 p. ; Album
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Les aventures de Tintin

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Très bon

8 étoiles

Critique de Bookivore (MENUCOURT, Inscrit le 25 juin 2006, 41 ans) - 12 mars 2012

C'est un fait : passé le diptyque "Les 7 Boules De Cristal"/"Le Temple Du Soleil", la série devient moins marquante, malgré le doublé lunaire. Mais "L'Affaire Tournesol", que j'ai d'abord découvert via le dessin animé Belvision des années 60 (visuellement moche, scénaristiquement parlant assez éloigné, parfois, de l'album), est un très bon cru. Un tome très 'espionnage', dans lequel on découvre un personnage de méchant qui reviendra par la suite : Spönz. Tournesol a évidemment une part très importante dans cette aventure regorgeant de grands moments. Pas le sommet, mais c'est vraiment réussi !

Contre-propagande

6 étoiles

Critique de Antihuman (Paris, Inscrit le 5 octobre 2011, 41 ans) - 28 octobre 2011

Un bon album, et que j'ai découvert pour ma part, une fois de plus; très jeune. Contrairement à ce qu'on prétend Hergé avait bien des ennuis avec la censure, et dans cet album où il se moque bien souvent de l'esprit uniforme et plutôt rigide de l'Est (remarquez qu'"ils", plutôt méchants, sadiques et putrides, agissent bien souvent en groupe), le célèbre auteur belge préfigure la modernité des prochains Tintins mais également celle de la BD - le bougé-immobile - et ce que seront les caricatures naissantes de dictatures tout en dénonçant la pseudo "neutralité" de la Suisse avec enfin ces inventions scientifiques et révolutionnaires qui dérangent énormément.

Rien à voir avec un film aseptisé, sans saveur et qui tente par ailleurs de racoler le plus large public. D'autre part angoissant et sombre le récit, qui décrit des forces à l'oeuvre sans traits véritables ni ombres, sort du cadre traditionnel qu'on attend, d'habitude d'une bande dessinée, et c'est tant mieux.

(L'Affaire Tournesol a été publiée en 1956.)

L'affaire Tournesol

10 étoiles

Critique de Exarkun1979 (Montréal, Inscrit le 8 septembre 2008, 44 ans) - 31 mai 2011

De toutes les aventures de Tintin, l'affaire Tournesol est vraiment la meilleure. Il y a beaucoup d'action et d'humour. Il n'y a aucun moment où on s'ennuie. Dans ce tome, Tournesol est kidnappé par une puissance étrangère qui veut utiliser une de ses inventions à des fins militaires et destructrices. Tintin et Haddock partent donc à sa rescousse. C'est le genre de BD où l'on n'est pas capable d'arrêter car on veut savoir comment finit l'histoire. Plus jeune, j'aimais moins cette histoire mais maintenant je trouve que c'est la meilleure.

Le talent tout "simplement"!

9 étoiles

Critique de Lalie2548 (, Inscrite le 7 avril 2010, 39 ans) - 29 décembre 2010

Que dire de plus que les deux critiques précédentes. C'est un superbe album de Tintin. On y découvre une aventure captivante et pleine d'actions, des personnages intelligents et de l'humour. Bref, un mélange détonant pour passer le meilleur des moments.

Monsieur Hergé est un grand et le restera, ça c'est sûr!

Mon préféré

10 étoiles

Critique de Nance (, Inscrite le 4 octobre 2007, - ans) - 5 décembre 2009

Des événements étranges se produisent à Moulinsart, le verre se brise à rien. Le professeur Tournesol doit aller à un congrès et des personnes s’en prennent à lui. Tintin, Milou et le capitaine Haddock partent à sa rescousse.

Une aventure bien calibrée, on n’a pas le temps de s’ennuyer, on va de rebondissements à rebondissements. La perfection ! Aussi, les dessins sont très réalistes, c’est comme si on y était.

Forums: Tintin (Les aventures de), tome 18 : L'affaire Tournesol

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Tintin (Les aventures de), tome 18 : L'affaire Tournesol".