Les dernières critiques éclair

Début Précédente Page 7 de 7

sans couverture

Les bébés de la consigne automatique de Ryū Murakami

critiqué par Koudoux - (SART - 56 ans)
8 etoiles
Les deux frères japonais
Ce type de littérature ne fait pas partie de mes lectures habituelles. Cependant, c’est un roman de grande qualité, avec pour moi un peu trop de longueurs à certains moments. On suit en parallèle les destins de deux enfants qui vont sans...

sans couverture

Rebecca de Daphne Du Maurier

critiqué par Dervla3012 - (15 ans)
8 etoiles
Psychologique et fascinant
De quoi ça parle ? Au service de Mme Van Hopper, une dame riche et arrogante, l’héroïne de ce livre s’ennuie. Jeune et timide, avec très peu d’argent, elle se voit obligée de suivre sa patronne dans toutes ses vacances et...

sans couverture

Avant d'aller dormir de S. J. Watson

critiqué par Dervla3012 - (15 ans)
8 etoiles
Une intrigue haletante pour une fin un peu décevante
De quoi ça parle ? Chaque matin, Christine se réveille dans une maison qu’elle ne connaît pas, dans le lit d’un homme inconnu. Puis chaque matin, cet homme lui raconte : il s’appelle Ben, il est marié avec elle depuis 20 ans....

sans couverture

Les revenants de Laura Kasischke

critiqué par Dervla3012 - (15 ans)
8 etoiles
Un très bon roman, quoiqu'un peu moins réussi que certains autres titres de l'auteure
De quoi ça parle ? Craig et Nicole étaient fous amoureux, n’est-ce pas ? Pourtant Craig a tué Nicole, ou du moins c’est ce qui se dit… Les fraternités et sororités sont des institutions bienveillantes, qui vous aident à vous intégrer dans...

sans couverture

Le pays qu'habitait Albert Einstein de Étienne Klein

critiqué par Ravenbac - (Reims - 55 ans)
6 etoiles
Instructif
Etienne Klein est parti sur les traces Albert Einstein (1879-1955) : Aarau où, à seize ans, Einstein se demande ce qui se passerait s'il chevauchait un rayon de lumière ; Zurich, où il devient ingénieur en 1901 et se passionne...

sans couverture

La guerre éternelle de Joe W. Haldeman

critiqué par Ravenbac - (Reims - 55 ans)
4 etoiles
Lassant
William Mandella, diplômé de physique, est recruté par l'AENU à la suite de l'Acte de Conscription des Elites pour participer à la guerre contre les Taurans, une race extra-terrestre qui a semble-t-il détruit de nombreux vaisseaux terriens, mais que personne...

sans couverture

Metropolis de Philip Kerr

critiqué par Ravenbac - (Reims - 55 ans)
8 etoiles
Palpitant
En 1928, Bernhard Gunther travaille à la préfecture de police de Berlin. En quelques années son travail efficace lui a permis d'intégrer la Kriminalpolizei. Bientôt, Bernhard Weiss, chef de la Kriminalpolizei, le charge d'enquêter sur le meurtre de quatre supposées prostituées. Mais voilà que se produit...

sans couverture

De la Terre à la Lune de Jules Verne

critiqué par Ravenbac - (Reims - 55 ans)
5 etoiles
Lunaire
Après la fin de la guerre de Sécession, le Gun Club de Baltimore, club d'artilleurs, végète par manque d'activité. Son président, Impey Barbicane, propose très sérieusement d'envoyer un boulet de canon sur la Lune. Après plusieurs réunions, le Gun Club s'organise et lance une collecte de fonds en direction...

sans couverture

La guerre et la paix de Léon Tolstoï

critiqué par Ravenbac - (Reims - 55 ans)
10 etoiles
Grand et puissant
L'action s'étale de 1805 à 1820, bien que l'essentiel du récit se concentre sur quelques moments clés : la guerre de la troisième coalition (1805), la paix de Tilsitt (1807) et enfin la campagne de Russie (1812). Outre les batailles de Schöngrabern, d'Austerlitz et de Borodino, Tolstoï décrit avec...

sans couverture

Les champs d'honneur de Jean Rouaud

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 38 ans)
7 etoiles
Un peu curieux
Un très bon roman (mais en est-ce vraiment un ?), assez court, mais au final quand même plutôt dense, que je pensais au départ être un roman sur la première guerre mondiale (la photo de la couverture de la réédition...

sans couverture

... Mais la vie continue de Bernard Pivot

critiqué par CHALOT - (73 ans)
9 etoiles
une leçon de vie
Mais la vie continue Livre de Bernard Pivot Chez Albin Michel 220 pages Janvier 2021 Une vieillesse sans complexes…. La vie ne s’arrête pas avec l’entrée dans le 4 ème âge, elle continue, elle s’écoule avec ses joies, ses peines, ses projets même s’ils sont...

sans couverture

Konbini de Sayaka Murata

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 32 ans)
5 etoiles
Entre les brochettes de poulet et les sachets de chips
La pression sociale au Japon est très forte surtout quand on est, comme Keiko, hors des clous car une femme célibataire de 36 avec un emploi à temps partiel dans ce pays ne devrait pas exister. Ce roman offre donc...

sans couverture

Soudain, j'ai entendu la voix de l'eau de Hiromi Kawakami

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 73 ans)
10 etoiles
amours adelphiques
Dans ce roman, empreint d’une profonde douceur et d’un respect infini des êtres, Hiromi Kawakami poursuit sa quête des liens amoureux en marge de la société, entamée par "Les années douces". Il s’agit ici des affinités particulières entre Miyako et...

sans couverture

La Maîtresse de Brecht de Jacques-Pierre Amette

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 38 ans)
5 etoiles
Aussi plat et froid qu'une limande passée sous un camion
Ou c'est moi, ou j'ai vraiment pas de bol avec les Prix Goncourt (ici, 2003, l'année du centenaire du Prix, par ailleurs) en ce moment : troisième Goncourt d'affilée, après le Duras et le Maillet ("Pélagie-la-Charrette") que je lis et...

sans couverture

L'amant de Marguerite Duras

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 38 ans)
5 etoiles
Ennuyeux
Comme beaucoup de monde (j'imagine) j'ai vu le film d'Annaud, au point que je n'ai pu m'empêcher de lire ce roman en mettant la voix de Jeanne Moreau dans celle de la narration, et d'imaginer Jane March quand l'auteure, Duras,...

sans couverture

Pélagie la charrette de Antonine Maillet

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 38 ans)
4 etoiles
Aïe aïe aïe...
Je risque de mécontenter, de décevoir, d'énerver quelques uns, mais croyez-moi, j'en suis désolé. J'avais entendu parler de ce livre en si bien, en si positif, que je l'ai commencé avec plaisir, m'attendant à un vrai bon et grand moment...

sans couverture

Maintenant ou jamais de Primo Levi

critiqué par Falgo - (Lentilly - 81 ans)
10 etoiles
De la plus haute littérature
La lecture de ce livre a renforcé mon admiration pour Primo Levi. Après sa première période où il a analysé comme peu la tyrannie nazie et qui lui a permis de découvrir et d'approfondir ses talents littéraires, Levi s'est...

sans couverture

La petite fille qui aimait Tom Gordon de Stephen King

critiqué par Ayor - (49 ans)
8 etoiles
Ambiance angoissante
Ce roman, court, ce qui n'est pas habituel chez cet auteur, démarre vite et se révèle fort intéressant à suivre. L'ambiance est inquiétante, certes, mais l'on est loin de trembler, je n'ai pas constaté de véritables situations de terreur, même si...

sans couverture

Le Chat et les pigeons de Agatha Christie

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 32 ans)
6 etoiles
Un trésor des plus convoités
Ce roman d'Agatha Christie n'est pas des plus connus et, à mon humble avis, à raison. Ce n'est pas que je l'ai trouvé mauvais ou ennuyeux, il se lit bien et reste distrayant mais il a bien du mal à...

sans couverture

Tout le bleu du ciel de Mélissa Da Costa

critiqué par Saint Jean-Baptiste - (Ottignies - 85 ans)
4 etoiles
Bien imaginé.
L’idée de départ était bonne et ça commence bien. Au début il y a du suspense, on se demande ce qui a poussé ces deux jeunes, qui ne se connaissaient pas, à tout plaquer pour une vie nouvelle. Ils voyagent...

sans couverture

Mr Mercedes de Stephen King

critiqué par Incertitudes - (37 ans)
7 etoiles
La haine des gens
Il a mis le paquet sur ce Mr Mercedes. C'est un taré de première. Un raciste. Un misogyne. Homophobe. Louchant un peu trop sur les seins de sa mère. En bref, un dégénéré de première classe n'ayant aucune considération pour...

Début Précédente Page 7 de 7