Astérix, tome 39 : Astérix et le Griffon de René Goscinny, Albert Uderzo, Jean-Yves Ferri (Scénario), Didier Conrad (Dessin)

Astérix, tome 39 : Astérix et le Griffon de René Goscinny, Albert Uderzo, Jean-Yves Ferri (Scénario), Didier Conrad (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par Hervé28, le 21 octobre 2021 (Chartres, Inscrit(e) le 4 septembre 2011, 52 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (38 715ème position).
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 1 167 

Un sans faute pour le duo Ferri/Conrad

Après le très décevant "La fille de Vercingétorix", le duo Jean-Yves Ferri et Didier Conrad revient en force avec ce nouvel album.
J'ai beaucoup aimé cette histoire qui se situe dans les grands périples effectués par Astérix et Obélix.
L'incipit de l'album est bien trouvé, même si je pensais y découvrir la planche bande annonce que l'on avait découvert en janvier 2021 avec Panoramix rêvant de son ami ""Cekankondine", à la manière de Tintin avec Tchang dans "Tintin au Tibet". J'ai eu l'impression que cette planche aurait été bienvenue pour souligner les propos de Panoramix (page 9), justifiant son voyage.
Jean-Yves Ferri a imaginé des nouveaux personnages intéressants, en particulier le duo Terrinconus/Jolicursus ce qui nous offre des dialogues assez drôles.Le seul reproche que je pourrai émettre c'est les jeux de mots un peu trop nombreux par page, (surtout ceux à propos des Scythes), mais on reconnait là les travers de Ferri.
Les dessins de Didier Conrad, dominés par le blanc de la neige, sont parfaits. Même les nombreuses femmes présentes dans l'album s'intègre parfaitement dans l'univers d'Astérix.

J'ai opté pour le tirage de luxe pour lire cette aventure, édition qui a le mérite de présenter les strips publiés dans la presse, et la fameuse planche sur le rêve de Panoramix, mais aussi l'intégrale des crayonnés originaux.

Un des meilleurs albums du duo Ferri/Conrad, à mon avis, avec "le papyrus de César"

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Astérix le gaulois

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Déception

4 étoiles

Critique de Bookivore (MENUCOURT, Inscrit le 25 juin 2006, 39 ans) - 24 octobre 2021

Ce n'est peut-être pas le pire de la série, je dois le dire, aussi bien en général (depuis le tome 1, quoi) que depuis que le duo Ferri/Conrad a repris les rênes (parmi les albums de "reprise", le moins réussi, et de loin, est "Le Papyrus de César", je pense), mais franchement, ce 39ème tome n'est pas une réussite.
On y retrouve encore une fois, et c'est amusant à lire, des jeux de mots et allusions (les Scythes, les noms de personnages), et comme à son habitude, un album sur deux, Astérix voyage. Comme dans le précédent opus il était au village, là, il voyage, dans les steppes sauvages, glacées (la potion magique a gelé dans la gourde ! Panoramix a une crêve carabinée ! Idéfix se prend pour un loup des steppes !), des terres barbares, future Russie, où tout le monde parle avec un E retourné, da da.
Le scénario ne mérite pas vraiment ce nom, c'est assez faiblard. Non : très faiblard.
En fait, on me signale dans l'oreillette que niveau scénario, c'est en fait carrément minable.
Heureusement, on se marre bien, et les dessins sont très réussis. Et le plaisir de lire un "Astérix", évidemment, est toujours présent.
Mais, sur 5 albums faits depuis la reprise, le bilan est pour le moment un peu mitigé...

Le Norrrrrrrrrrd !!!!

8 étoiles

Critique de Frunny (PARIS, Inscrit le 28 décembre 2009, 56 ans) - 23 octobre 2021

Astérix et le Griffon est le trente-neuvième album de la bande dessinée Astérix, scénarisé par Jean-Yves Ferri et dessiné par Didier Conrad, paru le 21 octobre 2021.
Il s'agit du premier album publié après la mort d'Albert Uderzo en mars 2020. En guise de clin d'œil, on remarque dans la dernière case de l'album un hibou qui part en pleurant.

César a bien compris qu'en associant d'improbables et fantastiques créatures à son image, il ne pouvait qu'accroitre son prestige. Alors, quand il découvre cette créature mi-aigle, mi-lion, il souhaite s'en accaparer.
Le Griffon est l'animal sacré des steppes glacées du Barbarium (nord-est de l'Empire). Les Sarnates en sont les gardiens.
Pour défendre leur bien le plus précieux et combattre les armées romaines en marche, ils vont bénéficier de l'assistance précieuse de nos 2 gaulois préférés (+ un idefix revenu à la vie sauvage.... )
Une fois le décor planté, le reste de l'album est conforme aux scénarios habituels des BD d'Astérix.
Dans cet opus, les femmes sont mises à l'honneur (guerrières amazones), les "fake news" combattues, l'écologie valorisée.
L'humour (pas toujours des plus raffiné) est omniprésent.

J'avoue avoir passé un très bon moment à la lecture de cet album assez fidèle au mythe Astérix.

Forums: Astérix, tome 39 : Astérix et le Griffon

  Sujets Messages Utilisateur Dernier message
  Bérézina ? 2 Frunny 22 octobre 2021 @ 21:03

Autres discussion autour de Astérix, tome 39 : Astérix et le Griffon »