Cadavre X de Patricia Cornwell

Cadavre X de Patricia Cornwell
( Black notice)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Otbest, le 29 juillet 2001 (Bruxelles, Inscrit le 28 mai 2001, 68 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 4 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (49 311ème position).
Visites : 6 722  (depuis Novembre 2007)

Du vrai, du pur Cornwell

Voilà du Cornwell comme on l'aime et comme vous l'aimerez! Notre médecin légiste Kay Scarpetta est de retour avec la suite de ses aventures après la mort de Benton dans "Combustion". Des intrigues dans l'intrigue et donc du suspense dans le suspense.
Pire que tout, à la fin du livre, on se pose encore des questions concernant la mort de Benton. Vivement la disponibilité en format poche du prochain Scarpetta ("Dossier Benton") pour en savoir plus...
L'histoire de "Cadavre X" tourne autour d'un corps décomposé et retrouvé dans un cargo. Pratiquement aucun indice qui permette à notre médecin légiste de connaître l'identité de la victime. Pourtant, avec une minutie et un détail du détail, Kay trouvera. Comment ? Bonne lecture!
Comme la plupart des Cornwell avec les enquêtes de Scarpetta, on est rapidement pris par la lecture dans un style simple et sans autre ambition que de délasser le lecteur avec néanmoins des descriptions très réalistes de la médecine légale.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Boring !

1 étoiles

Critique de Homo.Libris (Paris, Inscrit le 17 avril 2011, 58 ans) - 23 février 2014

Il y a quelques années, deux romancières américaines faisaient une apparition éclatante sur le marché (le terme est "on ne peut mieux choisi !", car c'est de cela qu'il s'agit apparemment !) : M. Higgins-Clark avec "la nuit du renard" et P. Cornwell avec "post-mortem".
"La nuit du renard" était assez bien construit et plaisant à lire, mais sans grande originalité (dans la moyenne des scénarios des films policiers US des années 80). Le reste de la bibliographie de Higgins-Clark est dans le même style, pas désagréable pendant un long voyage en train, mais probablement mieux adapté à des téléfilms qu'à des romans !
"Post-Mortem" m'avait paru (déjà à l'époque) fade et ennuyeux, lourd dans l'écriture, et sans aucune originalité dans le thème, si ce n'est d'attribuer le premier rôle à un médecin légiste, femme de surcroît. Par la suite Cornwell n'a fait que continuer de presser le même torchon insipide. J'avais donc abandonné cette auteur, surpris du succès de librairie, étonné de multiples citations dans des jeux TV "intellos" comme "QP1C"...
Récemment en vacances et sans livre à lire, je me suis résolu à acheter "Cadavre X", récent roman de Cornwell, pour 3 raisons : 1) il n'y avait pas grand-chose d'autre, 2) ce livre a connu un brillant succès de librairie (à ce qu'il semble, je n'ai pas vérifié !), et 3) une partie de l'action se déroule en France, et notamment à Paris, et je suis toujours friand du regard des "écrivains" (est-ce le mot pour Cornwell ?) étrangers sur la France et ses habitants. Malheureusement, ce livre n'a de brillant que le succès de librairie... - inexplicable pour moi, sauf à paraître licencieux envers ses lecteurs !
C'est ennuyeux et insipide dès le début. L'histoire traîne en longueur, sans jamais entrer vraiment dans le sujet pendant au moins les 8 premiers chapitres (héhéhéhé je n'ai pas lu plus loin....), et ça n'en finit pas des états d'âmes de pacotille de personnages insignifiants. Bref, morne et plat, sans intérêt ; digne des plus grands magasines à bêtifier la femme au foyer des années 60-70. Donc j'ai rapidement laissé tomber (au chapitre 8 page 75 de l'édition de poche...). On ne m'y reprendra pas...
Si vous aimez le genre policier, lisez autre chose...

Un dénouement excitant

7 étoiles

Critique de Martell (, Inscrit le 27 février 2004, 60 ans) - 20 octobre 2004

La fin de l'histoire vaut le détour. Même si la qualité d'écriture de ce thriller est indéniable, ceux qui n'ont pas lu les romans antérieurs risquent d'être agacés par les allusions aux personnages disparus.
Si je fais référence à la fin qui est palpitante, c'est parce que dans le développement de l'intrigue, l'auteur nous mène sur un faux rythme entre les complots et les recherches de l'identité du 'monstre' et qu'on se laisse surprendre par l'action (il n'était pas trop tôt) et la terreur qui se déchaîne à la toute fin.

cadavre X pas vraiment X

7 étoiles

Critique de Fantômette (Bruxelles, Inscrite le 6 décembre 2000, 59 ans) - 8 août 2001

Grande adepte des livres de Patricia Cornwell, je partage évidemment l'enthousiasme du critiqueur mais je n'irai pas jusqu'à dire que Cadavre X est aussi palpitant que les précédents. Le côté problèmes personnels de l'héroïne (tout à fait compréhensibles vu la fin tragique de Benton) a malheureusement tendance à prendre le pas (et occulter) sur l'enquête proprement dite. Rapidement Kay Scarpetta est mise sur la piste par des personnages sortis dont ne sait trop où et se retrouve avec le pedigree du tueur sans qu'on ait eu l'impression qu'une enquête minutieuse a été menée. Quoi qu'il en soit, le roman reste plaisant mais laisse un goût d'inachevé et laisse sur sa faim question criminologie. Mais effectivement, vivement Le Dossier Benton !

Forums: Cadavre X

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Cadavre X".