Les fiches les plus visitées ce mois ci

Ce classement est basé sur un compteur de visite remis à zéro le premier du mois en cours.

Début Précédente Page 5 de 5

120.
82 visites
sans couverture

Juliette: Les fantômes reviennent au printemps de Camille Jourdy

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 71 ans)
9 etoiles
Une tranche de vie
Juliette, qui a quitté le lieu d'implantation de la famille, y revient pour quelques jours. Une histoire sans intrigue, sans rebondissement, juste une tranche de vie avec des situations qui n'ont rien d'original. A priori, rien d'intéressant mais on se laisse rapidement à accompagner le personnage principal de la BD : Juliette. Juliette n'a absolument rien du super héros, c'est un personnage...

120.
75 visites
sans couverture

La guerre dans les airs de Herbert George Wells

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 34 ans)
7 etoiles
Quand la mort vient du ciel
Gagnant sa vie de manière plus au moins honnête grâce à un magasin de location de vélocipèdes fonctionnant au petit bonheur la chance, Bert Smallways est un jeune homme ne se préoccupant guère de la politique et du sort du monde. Ce dernier est pourtant sur le point de basculer car depuis que les hommes ont réussi à inventer des...

120.
72 visites
sans couverture

La musique du hasard de Paul Auster

critiqué par Marco - (Seraing - 50 ans)
10 etoiles
La musique d'une vie
Dans ce roman, plus encore que dans ses précédents livres, Auster explore la face cachée de l'âme humaine, comment l’homme brave son destin, mené par ses rêves, l’espoir ou tout simplement le besoin de survivre. Lorsque Jim Nashe hérite de quelques milliers de dollars à la mort de son père qu’il n'a presque pas connu, il décide de mener sa vie...

120.
71 visites
sans couverture

Sur le bord de la rivière Piedra, je me suis assise et j'ai pleuré de Paulo Coelho

critiqué par Boucledor - (Marseille - 49 ans)
10 etoiles
Ca change une vie
C'est un roman magnifique qui bouleverse la vision qu'on peut avoir de la vie; c'est l'histoire d'une femme arrivant à l'âge mur et qui revoit son amour d'enfance. Lui est séminariste: va-t-il céder a la tentation de tomber à nouveau amoureux après tant d'années ? Il s'agit d'un parcours initiatique pour les deux protagonistes, teinté de religiosité et de spiritualité, à...

125.
79 visites
sans couverture

Les anémones sauvages de Mélanie Guyard

critiqué par CHALOT - (Vaux le Pénil - 76 ans)
10 etoiles
un roman sur la cause féminine, bouleversant !
Les anémones sauvages Le poids du passé Un jour en 1950 , dans une ferme aux portes du marais Poitevin, a lieu le repas du mariage de l'aînée des enfants, Blanche. La nuit de noce se passe et se termine alors qu'Eugène est encore sous l'effet du vin bu en quantité. Blanche se lève et se pend au marronnier . Voici planté le début et le...

125.
71 visites
sans couverture

Toutes ces choses qu'on ne s'est pas dites de Marc Lévy

critiqué par Marc Florian - (55 ans)
2 etoiles
Déçu ! Un battage médiatique bien loin de la réalité !
Synopsis de l'éditeur : Quelques jours avant son mariage, Julia reçoit un coup de fil du secrétaire particulier de son père. Comme elle l’avait pressenti, Anthony Walsh – homme d’affaires brillant, mais père distant – ne pourra pas assister à la cérémonie. Pour une fois, Julia reconnaît qu’il a une excuse irréprochable. Il est mort. Julia ne peut s’empêcher de voir là un dernier...

125.
71 visites
sans couverture

La rivale de Éric-Emmanuel Schmitt

critiqué par Veneziano - (Paris - 46 ans)
9 etoiles
Une concurrente de la Callas
Un grand amateur d'opéra devenu guide touristique à Milan rencontre par hasard une dame d'âge mûr se prétendant l'ancienne rivale de la Callas. En interrogeant son grand-père, il comprend qu'il s'agit de Carlotta Berlumi, ancienne chanteuse lytique et diva de l'après-guerre, en concurrence directe, il est vrai, avec l'artiste grecque. Elle l'a considéré comme une imposture et a souhaité sa...

125.
71 visites
sans couverture

Flocons épars de Gokyo

critiqué par Débézed - (Besançon - 77 ans)
8 etoiles
Il neige des mots
Gokyo, pseudonyme de Raymond-Julien Dol, est, selon son éditeur, peut-être le plus vieil auteur à publier son premier livre. En effet, c’est à quatre-vingt-cinq ans qu’il voit son premier recueil édité dans la célèbre collection Les P’tits Cactus. Il avait brûlé toute sa production en 1965 avant de rependre l’écriture en 1992 pour finir par éditer cet opus au soir...

129.
74 visites
sans couverture

Le joueur d'échecs de Stefan Zweig

critiqué par Marco - (Seraing - 50 ans)
10 etoiles
Un testament d'humaniste
« Puissent mes amis voir encore l'aube après la longue nuit, moi je ne peux plus attendre, je pars avant eux. » Ainsi Zweig concluait-il, en février 1942, la note expliquant les raisons de son suicide. Le Joueur d'échecs est le dernier écrit de ce voyageur insatiable et grand connaisseur de l'âme humaine. Sur un paquebot reliant New York à Buenos Aires, le...

129.
72 visites
sans couverture

La chute de Albert Camus

critiqué par Jules - (Bruxelles - 80 ans)
9 etoiles
Une conversation entre deux personnes, mais quelle conversation !
Un Français, à Amsterdam, est accosté par un autre Français, Clamence, vivant là et à l'aspect un peu bizarre. Ils s'installeront dans un café et parleront. Ce sera le début d’une longue confession de la part de Clamence. Il était un très grand avocat à Paris, très connu. Il menait une vie mondaine, était célibataire et, surtout, avait beaucoup d’estime pour lui-même....

129.
72 visites
sans couverture

Notre-Dame de Paris de Victor Hugo

critiqué par Pétoman - (Tournai - 48 ans)
10 etoiles
Un amour non partagé est assassin
Le titre de cette critique résume bien la "morale" de cette histoire, enfin, plutôt de cette fresque baroque. Esméralda ( jeune bohémienne qui se balade dans le quartier de Notre Dame avec sa chèvre Djalli ), Quasimodo ( jeune bossu, sourd et borgne adopté par l'abbé Frollo ), l'abbé Frollo ( théologien qui finira par tomber amoureux d'Esméralda ), le jeune...

129.
72 visites
sans couverture

Un été avec Don Quichotte de William Marx

critiqué par Poet75 - (Paris - 68 ans)
8 etoiles
Mille et une facettes de l'ingénieux hidalgo
L’excellente collection issue des émissions estivales de France Inter s’enrichit d’un volume sur don Quichotte. Après Montaigne, Proust, Baudelaire, Pascal, Rimbaud, Colette et d’autres écrivains, c’est un personnage de fiction qui est, cette fois-ci, à l’honneur, autant que son créateur (dont il est beaucoup question, évidemment, dans le livre), Cervantès. Mais c’est bien don Quichotte en personne qui est au...

129.
71 visites
sans couverture

Le Palais des rêves de Ismaïl Kadaré

critiqué par Jules - (Bruxelles - 80 ans)
8 etoiles
Un livre passionnant, bien écrit,
Un livre tout à fait surprenant et inquiétant. Le pouvoir a déjà pensé à surveiller et interpréter les rêves des citoyens ?. Impossible !… C'est pourtant ce que Kadaré a inventé ici. Nous sommes dans l’énorme bâtiment qui abrite les fonctionnaires de l'administration et de l’interprétation des rêves. Notre héros, Mark-Alem, en fait partie. Il est issu d’une grande famille, mais...

129.
71 visites
sans couverture

Les Hauts de Hurle-Vent de Emily Brontë

critiqué par Maya - (Eghezée - 49 ans)
10 etoiles
Un chef-d'œuvre de la littérature anglaise
Les Hauts de-Hurlevent sont la propriété de Mr Earnshaw. Un jour, il ramène de voyage le jeune Heathcliff, un bohémien qu'il a découvert sur la route. L’enfant deviendra l'ennemi juré de son fils Hindley mais surtout, partagera un grand amour avec sa fille Catherine. Malgré ses sentiments, cette dernière préfèrera faire un mariage selon son rang en épousant un de ses...

129.
71 visites
sans couverture

Le murmure de l'ogre de Valentin Musso

critiqué par Marvic - (Normandie - 65 ans)
8 etoiles
Enquête chez les « Mobilards »
C'est dans les années 20 que nous emmène Valentin Musso. Louis Forestier, commissaire à Nice enquête sur les meurtres de deux prostituées. Deux meurtres identiques, ritualisés, dont les corps eux-mêmes ont été marqués. Louis Forestier est un « mobilard », un membre des brigades mobiles créées par Clémenceau, ministre de l'Intérieur après la première guerre mondiale. Mais le commissaire piétine dans son enquête qui ne...

129.
71 visites
sans couverture

Curiosity de Sophie Divry

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 44 ans)
7 etoiles
Le testament de Curiosity. ... oui, oui ... le petit robot envoyé sur Mars ...
« Curiosity » est un court texte de 80 pages dans lequel Sophie Divry donne la parole au petit robot appelé rover, Curiosity, parti en expédition sur Mars. Celui-ci s’exprime à la première personne du singulier, est capable de réfléchir et d’imaginer. Il a été conçu pour avoir des relations sociales … sauf que sur Mars il n’a personne avec...

129.
69 visites
sans couverture

Parce que je t'aime de Guillaume Musso

critiqué par Babsid - (La Varenne St Hilaire - 37 ans)
4 etoiles
Cette fois-ci, ça ne prend pas
L'histoire et le résumé de la 4ème de couverture sont attrayants. Un couple qui a tout pour être heureux, se voit brutalement arracher sa petite fille de 5 ans. Layla a disparu. Brisés, ils se séparent. Cinq ans plus tard, elle est retrouvée vivante à l'endroit exacte de sa disparition. Les interrogations succèdent à la joie des retrouvailles. Où était-elle ? Avec qui ? Pourquoi est-elle revenue...

129.
69 visites
sans couverture

Holly de Stephen King

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 41 ans)
10 etoiles
Plongée dans l'horreur
Après un "Conte de Fées" ma foi très réussi (mais qui démarrait lentement et se terminait un peu poussivement, enfin je trouve) l'an dernier, Stephen King nous revient, cette année, tout récemment, avec "Holly", thriller d'un peu plus de 500 pages qui nous permet de retrouver un personnage récurrent que King dit adorer (ça tombe bien, nous aussi), Holly Gibney,...

139.
73 visites
sans couverture

Malevil de Robert Merle

critiqué par Bolcho - (Bruxelles - 76 ans)
8 etoiles
Pour une civilisation post nucléaire
Dans sa veine « cosmogonique » Robert Merle a produit deux romans qui sont de pures merveilles. Celui-ci (considérablement desservi par le film du même nom) et « L'île » dont je dirai un mot par ailleurs. En ce qui concerne « Malevil », il suffira d’indiquer le point de départ du récit – une catastrophe nucléaire majeure ne laissant que...

139.
72 visites
sans couverture

The Empyrean T1 - Fourth Wing de Rebecca Yarros

critiqué par Missef - (58 ans)
10 etoiles
Le premier tome très prometteur d'une saga de romantasy
Présentation de l'éditeur : Rien ne prédestinait Violet Sorrengail à être une cavalière. Elle était censée intégrer le quadrant des Scribes et mener une vie tranquille parmi les livres. Elle dont les os sont si fragiles qu’ils peuvent se briser en un instant… Mais aujourd’hui est le jour des conscriptions, et en tant que fille de la Générale - elle-même cavalière et...

139.
71 visites
sans couverture

Le Prince des marées de Pat Conroy

critiqué par Sorcius - (Bruxelles - 54 ans)
9 etoiles
Effroyable et fascinant
Un de ces livres rares qui restent dans votre esprit et y pèsent de tout leur poids. Tout dans ce roman est fort. Le titre déjà, magique et mystérieux ; le style ensuite, qui manie le flash-back, les images et les non-dits à la perfection ; l’écriture aussi, puissante et réfléchie ; l’histoire bien sûr, captivante du début à la fin...

139.
70 visites
sans couverture

L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux de Nicholas Evans

critiqué par Sorcius - (Bruxelles - 54 ans)
8 etoiles
Grace a 13 ans. En compagnie de sa meilleure amie, elle part, comme elles en ont l’habitude, faire une promenade sur leurs chevaux favoris : Pilgrim pour Grace et Gulliver pour Judith. On est en hiver et la neige recouvre le paysage. Les deux fillettes sont des cavalières émérites, pourtant, soudain, c’est la catastrophe : les chevaux paniquent et se retrouvent...

139.
70 visites
sans couverture

La fabrique du crétin de Jean-Paul Brighelli

critiqué par CC.RIDER - (66 ans)
8 etoiles
Le mammouth est malade
Le Mammouth va mal. Le Mammouth va très mal. Tout le monde le sait. Profs, parents, hommes politiques... et personne ne fait rien. D'après Brighelli, prof lui-même dans un collège de zone, puis dans un lycée et enfin en classe prépa, pur produit de l’ascenseur social (actuellement en panne) et de sensibilité de gauche, cette catastrophe a été programmée depuis...

139.
70 visites
sans couverture

Le déclin du mensonge de Oscar Wilde

critiqué par Oburoni - (Waltham Cross - 41 ans)
8 etoiles
"La Vie imite l'Art"
"Le déclin du mensonge" est un essai, très court, dans lequel Oscar Wilde défend sa vision radicale de l'Art. Présenté sous forme d'un dialogue entre deux personnages, Cyril et Vivian ( les noms de ses fils, au passage ), il n'est pas difficile de reconnaitre en Vivian, qui a la part belle, le propos de Wilde que Cyril tente vainement, pauvrement,...

139.
70 visites
sans couverture

Le parfum des fleurs la nuit de Leïla Slimani

critiqué par Veneziano - (Paris - 46 ans)
8 etoiles
Réflexions métaphysiques à Venise
L'auteure aime se retrouver seule pour écrire, s'isoler pour se concentrer ; et il s'avère que Venise, dans ses quartiers calmes, le lui permet à merveille. Cette ville la place dans la représentation de la condition humaine, soit une idée d'éphémère avec l'idée de disparition, d'engloutissement, tout en étant entouré-e d'une grande beauté, de liens entre périodes historiques, de transmissions...

139.
69 visites
sans couverture

La chambre des officiers de Marc Dugain

critiqué par Phil_Hippo - (Tousful - 45 ans)
8 etoiles
Un livre original, surprenant et surtout émouvant
En 1914, Adrien, la vingtaine, est mobilisé pour le front comme tous ceux de son âge. La guerre n’a pas encore vraiment commencé, mais il s’agit de se préparer pour empêcher l’ennemi de passer la Meuse. Adrien effectue des reconnaissances sur le bord du fleuve lorsqu’un obus s’écrase à ses côtés. Quand il reprend conscience, il n’a plus de visage. Sa...

147.
70 visites
sans couverture

Inconnu à cette adresse de Kathrine Kressmann Taylor

critiqué par Cléopâtre - (Beersel - 49 ans)
8 etoiles
Une amitié difficile à assumer ou quand la politique s'en mêle
D'extérieur, le livre est fin et peut paraître inintéressant : comment faire passer un message, comment se plonger dans une histoire en si peu de pages ? Et puis, la lecture commence. De lettre en lettre échangées entre deux amis, on découvre leurs vies respectives. Ils se sont rencontrés aux états-Unis, l'un est Juif, l'autre Allemand. Les deux hommes se complètent...

147.
70 visites
sans couverture

Le temps de l'innocence de Edith Wharton

critiqué par Saule - (Bruxelles - 58 ans)
9 etoiles
Amour impossible
New-York, fin du 19ème siècle. Archer Newman est heureux. Du haut de sa loge d'opéra il contemple la belle et pure May avec laquelle ses fiançailles vont être annoncées le soir même. Cependant son regard s’attache un peu trop à la cousine de sa future épouse, la belle comtesse Ellen Olenska qui revient d'Europe, divorcée, et qui, bravant toute les...

147.
68 visites
sans couverture

L'alchimiste de Paulo Coelho

critiqué par Neurone - (Liège - 54 ans)
9 etoiles
Une formidable leçon de philosophie
Ce livre fait partie de ce que je j'attribue d'"ode à la vie". Paulo Coelho nous entraîne dans l'initiation à la vie, à son sens, d'un jeune arabe ordinaire. Dans les Sables quasi désertiques du Sahara, ce jeune homme, voyageant aux côtés de son mentor, va progressivement s'éveiller au sens de la vie selon l'auteur. Au bout de son parcours, il...

147.
67 visites
sans couverture

Revenants de Paul Auster

critiqué par Pendragon - (Liernu - 53 ans)
8 etoiles
Trilogie new-yorkaise, suite
Revenants est le deuxième tome de la trilogie new-yorkaise d’Auster. A l'instar de Cité de Verre, il s'agit d’un huis clos entre deux (ou trois) personnages : M. Blanc engage le détective privé M. Bleu pour lui faire filer M. Noir. Et la ronde incessante s'engage entre l’observant et l'observé. On se demande qui est qui, qui vit quoi et ce...

Début Précédente Page 5 de 5