Les dernières critiques éclair


sans couverture

La petite pièce hexagonale de Yōko Ogawa

critiqué par Voiz'art - (52 ans)
5 etoiles
Un mystère d'évidence
L'héroïne est une femme un peu perdue qui n'est pas très épanouie et qui va suivre dans la rue une femme mystérieuse bien qu'à l'allure banale croisée à la piscine. C'est ainsi qu'elle découvrira l'existence de la petite pièce dans...

sans couverture

La maison des feuilles de Mark Z. Danielewski

critiqué par Voiz'art - (52 ans)
6 etoiles
l'énigmatique maison des feuilles
La famille Navidson emménage dans une vieille maison datant de 1720. Rapidement elle leur apparaît plus grande à l'intérieur qu'à l'extérieur. Plus, ses caractéristiques physiques changent, laissant apparaître un sas entre deux chambres, une nouvelle porte et un couloir...

sans couverture

S'abandonner à vivre de Sylvain Tesson

critiqué par Tistou - (66 ans)
9 etoiles
19 nouvelles
Dix-neuf nouvelles à l’image de leur auteur ; aventureuses et voyageuses … Beaucoup tournées vers l’Est européen, vers cette Russie chère au cœur de Sylvain Tesson. J’ai relevé d’ailleurs dans une de ces nouvelles Le Père Noël un aphorisme qui me...

sans couverture

Le fantôme de la rue Royale de Jean-François Parot

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 33 ans)
7 etoiles
Un sacré micmac
Je ne m'attendais pas à ce qu'entre la précédente enquête de Nicolas Le Floch et celle-ci dix années se soient écoulées ! Notre commissaire et son entourage ont donc pris un petit coup de vieux mais nous restons tout de...

sans couverture

La musique du hasard de Paul Auster

critiqué par Nav33 - (74 ans)
10 etoiles
Errance onirique
C'était mon premier roman de Paul Auster . J'ai beaucoup aimé cette histoire étrange dont il est dit explicitement qu'elle va s'achever tragiquement , mais sans pouvoir deviner comment et par quel cheminement . Sans souci financier et sans obligation familiale immédiate,...

sans couverture

Les abeilles grises de Andreï Kourkov

critiqué par Tanneguy - (Paris - 83 ans)
8 etoiles
Guerre d'Ukraine
Les deux précédentes critiques ont dit beaucoup de cet excellent roman et je ne vais pas les paraphraser. j'ai pour ma part apprécié ma lecture et découvert ce que vivent réellement les habitants de ce pays qui nous est...

sans couverture

La rose des vents de Andreï Guelassimov

critiqué par Kostog - (50 ans)
3 etoiles
Une rose des vents déboussolée
On ne devrait jamais se fier au résumé des éditeurs. Et pourtant, tout commence si bien : Lisbonne, au cours d'un opéra, Constantin, le deuxième fils du tsar Nicolas 1er, est subjugué, pris aux appâts d'une irrésistible Lusitanienne. Le héros...

sans couverture

Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell

critiqué par Frunny - (PARIS - 57 ans)
7 etoiles
Les Yankees arrivent !
Margaret Munnerlyn Mitchell (1900-1949) est un écrivain américain, auteure du célèbre roman "Autant en emporte le vent". Paru en 1936, il a reçu le prix Pulitzer en 1937 et a fait l'objet d'une adaptation par Victor Fleming en 1939, ...

sans couverture

L'Affaire Léon Sadorski de Romain Slocombe

critiqué par Saigneur de Guerre - (64 ans)
10 etoiles
Si la Gestapo se met à arrêter ses collabos...
Paris. Avril 1942. L’inspecteur Sadorski adore sa femme Yvette. Pas un matin sans, qu’avant de sortir du lit, ils ne fusionnent allègrement. Il ne viendrait pas à Léon l’idée de tromper sa femme… avec une dactylo de la Préfecture ! Cependant,...

sans couverture

La Vallée de Bernard Minier

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 33 ans)
7 etoiles
Loin des chemins, loin des humains
La Vallée est le premier roman mettant en scène Martin Servaz que je lis, ce qui n'a peut-être pas été la meilleure idée car l'essentiel des événements qui s'y déroulent sont les conséquences plus ou moins directes de ses précédentes...

sans couverture

Les choses : une histoire des années soixante de Georges Perec

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 69 ans)
6 etoiles
Mais pourquoi ressasser les mêmes idées ?
L'intention de l'auteur apparaît clairement, l'écriture, malgré un style dépouillé, décrit bien le milieu et l'esprit dans lequel évoluent les personnages principaux. Dans l'ensemble le propos est intéressant mais j'avoue avoir été assez dérangé par les répétitions des mêmes idées. J'ai par...

sans couverture

Le jardin de Minuit de Philippa Pearce, Édith (Scénario et dessin)

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 69 ans)
7 etoiles
Nostalgie et présent, enfance et souvenirs, douce promenade
Sorte de conte fantastique, magique, basé sur une remontée dans le temps. Dans une atmosphère très douce, le petit garçon retrouve une petite fille semblant vivre dans une autre époque. Ils se retrouvent pour jouer. Ce regard sur l'enfance, tant par un...

sans couverture

Jeunesse de Pierre Nora

critiqué par Falgo - (Lentilly - 83 ans)
1 etoiles
Vraiment pas intéressé
Pierre Nora n'a pas voulu écrire de "Mémoires", c'est donc un livre de souvenirs plus ou moins épars sans réelle progression chronologique dont le titre "Jeunesse" ne me paraît pas particulièrement pertinent. Pierre Nora est particulièrement content de lui....

sans couverture

Back Up de Paul Colize

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 42 ans)
6 etoiles
Cascade de suicides dans le monde du rock
Ce roman noir de Paul Colize trouve son ancrage dans le milieu du rock. En effet, le jeune groupe Pearl Harbor connaît un grand succès. Et pourtant ses membres vont se suicider successivement comme si une malédiction s'était abattue sur...

sans couverture

Et devant moi, le monde de Joyce Maynard

critiqué par Monocle - (tournai - 62 ans)
6 etoiles
Biographie ?
Tout d'abord je tiens à exprimer ma profonde admiration vis-à-vis de cette auteure. Son roman de 2021 "Où vivaient les gens heureux" est un véritable chef d’œuvre, l'aboutissement à sa perfection, mais d'autres romans...

sans couverture

Les Catilinaires de Amélie Nothomb

critiqué par Mgrnt - (57 ans)
10 etoiles
Génial
Très surprise de certaines critiques. Je trouve ce livre d'une singularité incroyable. L'histoire pourrait sembler banale mais quelle issue ! je me suis vraiment amusée et c'est ainsi que j'ai découvert A. Nothomb. Je n'ai encore pas tout dévoré...

sans couverture

Pas dormir de Marie Darrieussecq

critiqué par Marvic - (Normandie - 64 ans)
10 etoiles
Insomnuit
Marie Darieussecq a profité de ses nuits blanches pour explorer toutes les facettes de l’insomnie. Si autrefois mal dormir était mal vu car synonyme de mauvaise conscience, maintenant "l’insomnie serait donc plus élégante que le sommeil", réservée aux gens intelligents, responsables...

sans couverture

Bénie soit Sixtine de Maylis Adhémar

critiqué par Marvic - (Normandie - 64 ans)
7 etoiles
Une prière pour Sixtine
C’est un grand jour pour Sixtine Duchamp. Elle épouse Pierre-Louis Sue de la Garde, beau jeune homme qu’elle a rencontré peu de temps auparavant et qui semble le mari idéal. Muriel, la mère de Sixtine en est convaincue. La famille Sue...

sans couverture

Un miracle de Victoria Mas

critiqué par Marvic - (Normandie - 64 ans)
5 etoiles
Y croire ou pas
Soeur Annne arrive à Roscoff remplie d’espoir suite à la prédiction de l’apparition de la Vierge. Sur l’île de Batz, elle est accueillie par la famille Bourdieu, famille catholique très pratiquante ; Michel, professeur autoritaire, règne sur son épouse et ses...

sans couverture

Un bref instant de splendeur de Ocean Vuong

critiqué par Pacmann - (Tamise - 57 ans)
8 etoiles
Une œuvre dense et poétique.
Dans un récit profond, dramatique et empreint d’émotions fortes, le lecteur va être forcé à s’engager dans un investissement mental afin de suivre cet auteur particulièrement inspiré. Océan Vuong, est le petit-fils de Lan et le fils de Rose, est un...

sans couverture

La belle n'a pas sommeil de Éric Holder

critiqué par Marvic - (Normandie - 64 ans)
10 etoiles
Le bouquiniste et la conteuse
Antoine est bouquiniste dans un hameau perdu. Il a 60 ans, il aime sa vie, sa maison, ses livres, son isolement ; réparer les livres de Madame Wong lui apporte quelques centimes bienvenus. Il a peu de clients, peu de visites ;...

sans couverture

Né sous une bonne étoile de Aurélie Valognes

critiqué par Marvic - (Normandie - 64 ans)
6 etoiles
Le calvaire
Gustave est un petit garçon en grande souffrance. Pendant six longues années, il sera malmené, maltraité, humilié à l’école. Malgré tous ses efforts et ceux de sa maman, il est toujours en échec scolaire. S’ajoute à sa douleur d’élève, celle...

sans couverture

La Colonie du diable de James Rollins

critiqué par Incertitudes - (38 ans)
7 etoiles
Le monde à sauver une fois de plus
La recette habituelle chez James Rollins : beaucoup d'explications scientifiques. L'auteur s'en explique dans sa conclusion en nous livrant ses lectures pour préparer son roman. Il distrait mais amène ses lecteurs à se poser des questions, à faire le même...

sans couverture

Les quarante-cinq de Alexandre Dumas

critiqué par Monocle - (tournai - 62 ans)
8 etoiles
pour le plaisir de connaître la suite
LES QUARANTE-CINQ sont avant tout une grande histoire d'amour qui fut interrompue par la mort lors du précédent tome. Diane de Monsoreau est inconsolable du lâche assassinat de son amant Bussy. Elle vit en recluse avec Rémy, ...

sans couverture

La vie extérieure de Annie Ernaux

critiqué par Cecezi - (Bourg-en-Bresse - 42 ans)
4 etoiles
Peu d'intérêt
Quelques "notes vues", au fur et à mesure d'impressions, de rencontres, de faits d'actualité... Autant me replonger par ce biais dans une époque (1993 - 1999) est intéressant et fait écho à mes souvenirs, autant la vision du monde et...

sans couverture

Sa préférée de Sarah Jollien-Fardel

critiqué par TRIEB - (BOULOGNE-BILLANCOURT - 71 ans)
9 etoiles
UNE CRUAUTE EXEMPLAIRE
Les romans qui décrivent des relations familiales marquées par la violence , la terreur, la haine , sont passablement nombreux dans la littérature aussi bien classique que contemporaine .Ceux qui rappellent l’importance de l’attachement à ses racines, à sa terre...

sans couverture

Les sept mariages d'Edgar et Ludmilla de Jean-Christophe Rufin

critiqué par Tistou - (66 ans)
6 etoiles
Passion en montagnes russes (ou ukrainiennes)
»Ils arrivaient dans un village d’Ukraine que rien ne distinguait de tous ceux qu’ils avaient traversés : maisons basses couvertes de bardeaux décolorés, fenêtres entourées de larges encadrements de bois sculptés, meules de foin dressées dans les cours autour...

sans couverture

Le petit prince cannibale de Françoise Lefèvre

critiqué par Nathafi - (SAINT-SOUPLET - 55 ans)
9 etoiles
Mère courage
"Le petit prince cannibale" est un livre très émouvant, tant par le thème abordé que par l'écriture. Françoise Lefèvre a écrit cet ouvrage avec ses tripes, parle de la difficulté de s'occuper de son enfant différent, considéré comme presque débile,...

sans couverture

Les quatre vérités de David Lodge

critiqué par Saint Jean-Baptiste - (Ottignies - 86 ans)
8 etoiles
Ah ! les critiques assassines !
Un bon moment de lecture, le soir au coin du feu, quand la belle-mère papote avec sa fille. Ça ne demande aucun effort de concentration, c’est vite lu et c’est amusant. Ça se passe dans les milieux littéraires où sévit...

sans couverture

Broadway de Fabrice Caro

critiqué par Cecezi - (Bourg-en-Bresse - 42 ans)
8 etoiles
Sonnet juste
A mon tour d'être séduit par ce roman, tout comme je l'avais été par le précédent de l'auteur. Le ton sonne juste, il est facile (pour moi...) de se reconnaître dans le personnage principal. Le ton est plaisant, attendri, jamais...