Les Vertueux de Yasmina Khadra

Les Vertueux de Yasmina Khadra

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Jordanévie, le 27 septembre 2022 (Inscrite le 27 septembre 2022, 48 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 4 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (1 998ème position).
Visites : 2 070 

Merveilleux...

Livre magnifique où le roman se mêle à la réalité...
Que d'injustice...
Mais l'honnêteté a tout de même sa place.
Yasmina Khadra a toujours l'âme d'un grand poète.
Dans le monde cruel et barbare que certains hommes façonnent, l'on découvre qu'il y a des êtres humains empreints d'amour et de gentillesse qui sont les réels vainqueurs.
L'humilité et le sens du partage tiennent une grande place dans ce livre.
À lire ????????????

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Quand un régime dictatorial broie les meilleures intentions

9 étoiles

Critique de Ori (Kraainem, Inscrit le 27 décembre 2004, 88 ans) - 5 septembre 2023

C’est l'histoire agitée d'un jeune villageois Algérien, exceptionnellement lettré, bon musulman, et que la France appelle sous les drapeaux pour rejoindre son armée en 14-18.

Et puis, enrichi de la triste et terrible expérience du front, c'est le retour au pays de notre héros à la recherche de sa famille et dès lors en proie, non plus aux racistes de la métropole, mais aux querelles intestines du pays natal où l'Etat de droit est bafoué au quotidien.

Et c'est une vie de misère et d'injustice qui attend à nouveau notre narrateur, mettant, provisoirement entre parenthèses, sa condition de nouveau marié et père de famille. L'acceptation quasi philosophique de son sort par notre héros constitue pour le lecteur occidental une belle leçon de vie et un rappel de ce que, tous tant que nous sommes, nous Occidentaux demeurons des 'enfants gâtés' de l'Histoire !

A lire absolument !

Saga algérienne

8 étoiles

Critique de Pacmann (Tamise, Inscrit le 2 février 2012, 59 ans) - 18 mai 2023

Le dernier ouvrage de Y.K. raconte la vie d'un berger d'un douar sans nom, personnage curieusement lettré, (l'auteur passe sous silence les circonstances de cette éducation) qui est pris dans l'engrenage d'aventures d'une grande intensité. D'abord envoyé au casse-pipe de la Grande guerre contre la promesse d'un avenir meilleur, il revient miraculeusement mais victime de sa naïveté, il sera embarqué dans des entreprises plus ou moins hasardeuses. Notre héros, guidé par sa bonne foi, va souffrir des manipulations et pièges de son entourage.

L'auteur évoque les prémices et fondements de ce qui conduira à l'indépendance conquise dans la douleur du plus grand pays d'Afrique.

La lecture de cette saga, bien qu’inégale, va convenir aux affidés de l'écrivain algérien qui plus qu'à son habitude, va hésiter entre la fluidité de sa plume et la tentation de parsemer son texte de mots inusités. Ce roman cependant reste bien dans la cohérence de l'œuvre et ne devrait pas décevoir.

Le malheur frappe où il veut

10 étoiles

Critique de Pascale Ew. (, Inscrite le 8 septembre 2006, 57 ans) - 2 janvier 2023

Le jeune berger Yacine Chéraga, né dans une famille miséreuse, est convoqué par son caïd Gaïd Brahim qui l’oblige à partir faire la guerre en France à la place de son fils. Après avoir vécu l’enfer, il revient en Algérie en 1918 pour réclamer son dû. Hélas, la réalité sera bien éloignée de ses espérances...
Les galères se suivent sans fin dans la vie du héros vertueux, dans une épopée à rebondissements incessants. A tel point qu’il conclut que « l’honnêteté se paie très cher, mais elle finit par payer. Comme la patience, la foi dans ce qui est juste, le sacrifice et le don de soi. » Il se fait voler, tabasser, exploiter, etc. Cet homme simple porte en haute estime l’amitié, la foi et tente d’accepter son destin avec sincérité. Finalement, son salut revient chaque fois grâce à ses amis, ses compagnons de guerre.
Yasmina Khadra en profite pour décrire l’absurdité de la guerre, dépeindre l’Algérie sur toutes ses facettes et réfléchir sur le destin et la furtivité de la vie.
Un très beau roman, un peu frustrant tant les galères s’accumulent, imméritées.

Forums: Les Vertueux

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Les Vertueux".