Les dernières critiques éclair

Début Précédente Page 7 de 7

sans couverture

Seules les bêtes de Colin Niel

critiqué par Odile93 - (Epinay sur Seine - 68 ans)
10 etoiles
Encore un excellent roman de Colin Niel
Après le haletant "entre fauves", je découvre avec délice "Seules les bêtes". A nouveau un roman prenant, à nouveau un livre où le narrateur change à chaque chapitre. Deux univers différents mais qui n'ont rien en commun et pourtant ... L'histoire...

sans couverture

Petits meurtres entre voisins de Saskia Noort, Paul Vincent (Traduction)

critiqué par Rejanie - (67 ans)
6 etoiles
Agréable à lire
Gentil thriller, mais un peu trop capillotracté à mon goût. On sait très, trop, vite ce que va devenir l'intrigue et je trouve la fin bâclée...

sans couverture

La Saint-Barthélemy : Les mystères d'un crime d'Etat, 24 août 1572 de Arlette Jouanna

critiqué par Vince92 - (Zürich - 44 ans)
8 etoiles
Paroxysme
La Paix de Saint-Germain scellant la Troisième Guerre de religion (1568-1570) avait débouché sur une situation ambiguë dans les relations entre Protestants et Catholiques : un compromis qui ne satisfaisait aucun camp. L’Amiral de Coligny avait par son action décisive...

sans couverture

Le garçon en pyjama rayé de John Boyne

critiqué par Dervla3012 - (16 ans)
7 etoiles
Une intrigue poignante ternie par ses personnages
De quoi ça parle ? Bruno, un petit garçon de neuf ans, vit à Berlin avec sa sœur Gretel et ses parents. Son père est un officier de l’armée nazie pour qui, d’après Bruno, le Führer aurait de grands projets. Tout va...

sans couverture

L'ombre du vent de Carlos Ruiz Zafón

critiqué par Dervla3012 - (16 ans)
8 etoiles
Une intrigue mystérieuse qui se mêle au dédale des rues de Barcelone
De quoi ça parle ? Le petit Daniel Sempere a dix ans. Ayant perdu sa mère très jeune, il ne conserve plus aucun souvenir d’elle. Il vit avec son père dans un petit appartement de la rue Santa Anna, au-dessus de...

sans couverture

Le talon de fer de Jack London

critiqué par Kabuto - (Craponne - 61 ans)
7 etoiles
Dystopie
Pour moi, Jack London c’était l’aventure, le grand nord et la nature sauvage. J’étais donc curieux de lire Le Talon de fer qui est une dystopie racontant la lutte d’un leader syndicaliste et de son épouse contre un régime totalitaire...

sans couverture

S'adapter de Clara Dupont-Monod

critiqué par Saule - (Bruxelles - 56 ans)
9 etoiles
Très beau roman, émouvant
J'ai particulièrement aimé ce roman qui raconte l'arrivée d'un enfant "inadapté" dans une famille. Le récit est découpé en trois parties : d'abord le frère ainé qui se consacre entièrement à son petit frère, ensuite la soeur cadette qui est...

sans couverture

Dans le train de Christian Oster

critiqué par Cecezi - (Bourg-en-Bresse - 42 ans)
4 etoiles
Coquille vide
Eh bien si l'objectif est faire un plein avec du creux, je comprends... Ou bien placer le maximum de subjonctifs imparfaits dans une seule page... J'exagère un peu car l'histoire n'est pas tout à fait désagréable. Après, les réflexions en...

sans couverture

Journal d'un bourgeois de Paris, de 1405 à 1449 de Inconnu

critiqué par Elko - (Niort - 46 ans)
6 etoiles
Armagnacs vs Bourguignons
J’ai tout de suite été séduit par l’idée de lire un témoignage direct de cette période incroyablement troublée de l’histoire de France. Le royaume est gouverné par un roi fou. Les luttes d’influence entre Armagnacs et Bourguignons aboutissent à la...

sans couverture

Sauvage de Jamey Bradbury

critiqué par Koudoux - (SART - 57 ans)
8 etoiles
Tracy
L’écriture est simple et facile à lire. Le suspense à la « Stephen King » est ressenti dès le début. Un bon récit de « Nature Writing », les descriptions des paysages et de la vie en Alaska nous donnent l’impression...

sans couverture

Un tesson d'éternité de Valérie Tong Cuong

critiqué par CHALOT - (74 ans)
8 etoiles
roman dramatique
« Un tesson d'éternité » roman de Valérie Tong Cuong 269 pages août 2021 Editions JC Lattès Roman dramatique Ils s'aiment et tout va bien pour eux deux, malgré quelques problèmes passagers d'emploi pour lui, Leur fils Léo est en classe terminale et tout « baigne » comme on dit jusqu'au...

sans couverture

Gainsbourg de Gilles Verlant

critiqué par Incertitudes - (37 ans)
8 etoiles
Il manque cruellement aujourd'hui
Il fallait bien une biographie monumentale pour cet auteur monumental. J'ai l'édition de poche qui avoisine les mille pages... Mais il fallait bien ça tant la vie de Gainsbourg est remplie de péripéties. Verlant, à travers des interviews de ses proches...

sans couverture

César, l'imparfait heureux - Un manuel de sagesse ordinaire inspiré par Gitta Mallasz de Bernard Montaud, Sanjy Ramboatiana

critiqué par Paul C - (57 ans)
10 etoiles
Une lecture joyeuse et décoiffante
César nous propose un voyage dans le monde juste à côté comme il dit. Les aventures (chroniques), jeux de vie, m'ont emmené loin, j'en relis de temps en temps tellement cela ouvre de perspectives, questionnements, prises de conscience, possibles, dans une...

sans couverture

Suréna de Pierre Corneille

critiqué par Fanou03 - (* - 46 ans)
8 etoiles
« Je veux qu'un noir chagrin à pas lents me consume »
Le roi des Parthes, Orode, a défait les Romains et les arméniens leurs alliés. Il propose la paix à l'Arménie à la condition que Eurydice, la fille du roi d'Arménie, épouse Pacorus, prince de Parthes, fils d'Orode. Mais Eurydice aime...

sans couverture

Nos rendez-vous de Éliette Abécassis

critiqué par Monocle - (tournai - 62 ans)
9 etoiles
Hésitations !
Nul besoin d'être devin pour savoir que l'auteur est une des meilleures plumes de la décennie. Une fois de plus, elle trouve les mots pour narrer cet amour déchu, qui n'a pas pu naître. Amélie et Vincent ont...

sans couverture

La félicité du loup de Paolo Cognetti

critiqué par CHALOT - (74 ans)
8 etoiles
roman quelque peu sociologique
« La félicité du loup » roman de Paolo Cognetti 210 pages août 2021 Chez Stock Une vie rude, enrichie par l'amitié On sent tout de suite que l'auteur connaît bien la montagne, sa beauté, ses dangers et la vie dure qu'on y mène. Il nous introduit tout...

sans couverture

L'homme qui peignait les âmes de Metin Arditi

critiqué par CHALOT - (74 ans)
9 etoiles
une page d'histoire culturelle du moyen âge
« L'homme qui peignait les âmes » roman de Metin Arditi 287 pages juin 2021 Editions Grasset En 1078, dans le pays berceau des trois religions du Livre, un tout jeune homme, Avner livre du poisson à un monastère à Acre en Palestine. Il aperçoit et contemple une...

sans couverture

Le vieux qui lisait des romans d'amour de Luis Sepúlveda

critiqué par Marvic - (Normandie - 63 ans)
9 etoiles
Dépaysant
Voilà exactement ce dont j’avais besoin ! Un autre monde, une autre époque, un héros sympathique et sage, et cerise sur le gâteau ! qui aime lire ; découvrant au travers de la lecture de romans d’amour, des lieux, des mots, des relations,...

sans couverture

Présence au monde, plaisir d'exister de Jean-Pierre Otte

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)
8 etoiles
Exister et y prendre plaisir
J’ai découvert Jean-Pierre Otte en lisant son P’tit Cactus, « La bonne vie » un titre qui a lui seul pourrait déjà résumer cet écrivain et peintre au talent protéiforme et à la culture aussi vaste qu’un domaine en Quercy....

sans couverture

La rivière à l'envers de Jean-Claude Mourlevat

critiqué par LilyPertus - (Clermont-Ferrand - 11 ans)
10 etoiles
Un vrai trésor!
C'est mon gros coup de coeur ! Je l'ai adoré du début à la fin. Je pourrais le lire et le relire plusieurs fois sans me lasser. - un très joli voyage vers l'inconnu, de l'aventure - des rencontres étonnantes, farfelues et...

sans couverture

La panthère des neiges de Sylvain Tesson

critiqué par Marvic - (Normandie - 63 ans)
8 etoiles
Eloge de la patience
La rencontre, l’amitié entre Sylvain Tesson et Vincent Munier, était loin d’être une évidence. Mais l’écrivain est curieux ; il va commencer par accompagner le photographe dans l’observation des blaireaux avant d’entamer le long périple qui les emmènera à...

sans couverture

Grégoire et le vieux libraire de Marc Roger

critiqué par Marvic - (Normandie - 63 ans)
6 etoiles
Un bon livre c'est...
Pour le vieux libraire, M. Picquier, ce sont les 3000 livres dont il n’a pu se séparer en quittant sa librairie, encombrant totalement sa petite chambre de la résidence pour personnes âgées Les Bleuets. Pour Madame Morel, c’est celui qui...

Début Précédente Page 7 de 7