Nouvelles parutions selon la date fournie par Amazon.fr


sans couverture

Les pionniers, tome 1: La machine du diable de Guillaume Dorison (Scénario), Jean-Baptiste Hostache (Dessin), Damien Maric (Couleurs)

critiqué par Poet75 - (Paris - 66 ans)
9 etoiles
A l'origine du cinéma
« 10 ans, c’est le temps qu’il a fallu pour que ce projet existe enfin », nous informe un texte mis en exergue de ce superbe album, premier des deux tomes prévus pour raconter, sous forme de bande dessinée, l’histoire de l’origine du cinéma. L’impressionnant travail de documentation effectué par Damien Maric, qui devait, au départ, servir de base à...

sans couverture

Fragments de Marilyn Monroe

critiqué par Poet75 - (Paris - 66 ans)
8 etoiles
Dans la tête de Marilyn
Déjà éditées en 2010 puis, sous format « poche », aux éditions du Seuil, en 2012, les écrits intimes de Marilyn Monroe ressortent aujourd’hui dans une superbe publication, très soignée, présentant les fac-similés des textes originaux et leur traduction sous forme dactylographiée. Mais, outre l’admirable présentation de l’ouvrage, c’est surtout l’occasion de découvrir une tout autre facette de la star...

sans couverture

KGB-DGSE, 2 espions face à face de Sergueï Jirnov, Martin Leprince, François Waroux

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)
8 etoiles
Espions pendant la Guerre froide
Pour que les lecteurs comprennent mieux le fonctionnement des services secrets soviétiques et français, Martin Leprince a organisé une rencontre entre Sergueï Jirnov, agent soviétique réfugié en France, et François Waroux autre agent à la solde, lui, des services français aux Etats-Unis, en Ethiopie et au Pakistan. Il les a soumis à une interview organisée autour de huit thèmes principaux...

sans couverture

Le miel, une autre histoire de l'humanité de Marie-Claire Frédéric

critiqué par Colen8 - (80 ans)
8 etoiles
Nectar des dieux
Apparues quelque 20 millions d’années après les plantes à fleurs ou angiospermes, durant la période où vivaient les dinosaures, voici donc les abeilles. Par effet de mutualisme, leur butinage pour se nourrir a fécondé les fleurs en transportant le pollen. Depuis l’origine le miel ainsi produit a été un élément de premier choix tant ses propriétés font merveille. Comment admettre...

sans couverture

La Dérive des sentiments de Bernard Caprasse

critiqué par Saigneur de Guerre - (64 ans)
10 etoiles
Une saga familiale riche en sentiments et en coups de théâtre
Belgique. Printemps 1919. Il était une fois un gentleman-farmer de la noblesse belge qui, du fond de ses Ardennes, prenait plaisir à voir ses arbres pousser. Un jour, il fut amené à se rendre à Bruxelles, dans un hôtel particulier dessiné par Horta, en vue d’acheter à des nouveaux-riches un petit lopin de terre dont ceux-ci tenaient à se débarrasser car...

sans couverture

Le dîner de l'Exposition de Michèle Dassas

critiqué par CC.RIDER - (64 ans)
7 etoiles
Rapports sociaux et raciaux
Le 3 juillet 1858, la jeune et jolie Aurélia se présente à la gare du Nord à Paris avec ses trois enfants, Elizabeth, Auril et Frédéric pour prendre le train en partance pour Calais. Elle compte ensuite prendre un bateau pour Londres où elle doit rejoindre Eugène, son mari. Celui-ci se cache dans la capitale britannique, car il a réussi...

sans couverture

Cahier de vacances 2022, maternelle 3-6 ans de Aurélie Perrot, Alice de Page (Dessin)

critiqué par Page - (Rennes - 34 ans)
9 etoiles
Avec Magnard, près de 90 ans de production de cahiers de vacances
Si cet ouvrage porte le qualificatif "l’original", c’est que son éditeur Magnard est à l’origine du cahier de devoirs de vacances, cette maison d’édition revendique la création de cet objet parascolaire. En 1933, Roger Magnard propose la réalisation des premiers cahiers de vacances à François Auxéméry, né à Magnac-Bourg (Haute-Vienne) en 1902 et alors directeur de l’école primaire de Saint-Germain-les-Belles...

sans couverture

Pulsante doloris de Camille de la Vallière

critiqué par Nyout - (61 ans)
9 etoiles
Lancinante douleur
Stupéfaction et sidération ! Les qualificatifs nous manqueraient même ! Voici un petit livre, qui tel " a message in a bottel" nous emmène chez les fous. Il semblerait que dans cet asile on enferme même ceux qui ne le sont pas ! L' auteure, avec une plume légère, à la fois poétique et cynique nous raconte également des faits discriminatoires,, le harcèlement...

sans couverture

Pigalle, 1950 de Pierre Christin, Jean-Michel Arroyo (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 52 ans)
6 etoiles
Une certaine vision de Paris
J'avais repéré cet album depuis un moment, intrigué que j'étais sur ce que nous préparait Arroyo, que je suis depuis les débuts de sa reprise des "Buck Danny". C'est un véritable défi que s'est lancé ce dessinateur avec cette bande dessinée à mille lieues des aéronefs de l'US Army. Arroyo nous offre sa vision de Paris des années 50, et son trait...

sans couverture

Un héritage d’amour de Myette Ronday

critiqué par Voiz'art - (51 ans)
9 etoiles
Un héritage d'amour
Avant qu’il ne soit donné en héritage, ce roman est d’abord, avant tout et après tout, un roman d’amour, se déliant avec son cortège d’intrigues, de drame, de merveilleux, d’énigme et de tendresse infinie. Une citation de Marie-Louise von Franz mise en en exergue en dit toute l’exigence : «Si une personne ne saisit pas, par intuition, l’aspect d’éternité...

sans couverture

La stupeur de Aharon Appelfeld

critiqué par Poet75 - (Paris - 66 ans)
10 etoiles
Un périple pour réparer
Grâce à Valérie Zenatti, qui en est la fidèle traductrice, l’œuvre de Aharon Appelfeld, mort en janvier 2018 en Israël, continue de nous parvenir. Chaque livre, chaque roman se présente comme une pièce de plus dont l’ensemble constitue une œuvre d’une qualité littéraire et, tout bonnement, humaine remarquable. La Stupeur, qui vient de paraître aux éditions de l’Olivier, se détache...

sans couverture

Au bord du bord de Laura Lutard

critiqué par El Gabal - (Strasbourg - 33 ans)
10 etoiles
Un puissant cri en faveur de la vie
Au bord du bord, à l'extrême limite où la nuit se change en jour, bien que l'aube se refuse à éclore, il y a le chant d'une jeune poétesse, Laura Lutard, qui signe là, aux éditions Bruno Doucey, son premier recueil. Un premier recueil en forme d'adresse et d'hommage aux êtres trop tôt disparus que sont les parents de cette...

sans couverture

Dans les brumes de Capelans de Olivier Norek

critiqué par CHALOT - (74 ans)
10 etoiles
l'œuvre d'un maître du "polar"
Dans les brumes de Capelans » roman policier d'Olivier Capelans 428 pages avril 2022 Editions Michel Lafon Pendant 10 ans le monstre a traqué , kidnappé et tué neuf jeunes filles, qui est-il et quel est son mobile ? Le policier qui recherche ce meurtrier réussit à le localiser et découvre une dixième jeune femme vivante qui s'avère être la première. Pourquoi est-elle vivante ? Fatiguée, exténuée même, elle se réfugie...

sans couverture

Le Conte oublié des Neuf Royaumes de Mackenzie James

critiqué par Livia.Mania.13 - (44 ans)
10 etoiles
J'ai beaucoup aimé
Je remercie pour les éditions Milo pour ce service presse. Quand j’ai lu le résumé et vu la couverture originale, plus une mythologie Nordique, c’était le combo gagnant pour moi. Vous connaissez les Dieux Odin, Thor et Loki ? Non pas Chris Hemsworth et ni Tom Hiddleston mais cela peut aider pour la lecture. bravo Pour l'histoire, nous avons...

sans couverture

La crue: L'épique saga de la famille Caskey de Michael McDowell

critiqué par Jean-Marc - (Vinalmont - 57 ans)
8 etoiles
Un excellent roman feuilleton
Dans la famille Caskey, c'est pire que dans "Dallas"... A Perdido, petite ville de l'Alabama, le fleuve sort de son lit, et c'est la vie de toute une communauté qui est bouleversée. La famille Caskey possède tout ce qui compte à Perdido, et surtout les scieries, qui fournissent les emplois à toute la ville. Après la crue du fleuve, Perdido semble vouloir se...

sans couverture

Une église pour les oiseaux de Maureen Martineau

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)
7 etoiles
Boucherie chez les ploucs
Sordide ! Horrible ! Abominable ! Mais pas bestiale car même, selon l’enquêteur chargé de l’interrogatoire de Jessica, un animal ne commettrait jamais une pareil atrocité. En effet, Jessica et son chum ont monstrueusement assassiné l’émigré suisse qui voulait implanter un zoo dans l’église désaffecté d’un bourg perdu d’Estrie au Québec. Il n’a eu que le tort de commander une...

sans couverture

Si l'Histoire m'était contée de Mark Twain

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)
8 etoiles
Quand l'Histoire accouche de petites histoires
Dans ce recueil, l’éditeur a choisi de publier cinq textes de Mark Twain, relativement courts et fort différents les uns des autres, réunis par le seul fait qu’ils racontent tous des histoires particulières de la grande Histoire. Des histoires contées qui pourraient appartenir aux « Contes choisis » que j’ai lus il y a déjà plusieurs décennies. Les deux premiers...

sans couverture

Les Crimes de Grindelwald: Le texte du film de J.K. Rowling, Minalima (Dessin)

critiqué par Dervla3012 - (16 ans)
4 etoiles
Un ouvrage sans grande raison d'être
De quoi ça parle ? L’histoire se déroule en 1927. Gellert Grindelwald, le très célèbre mage noir a enfin été stoppé (Les Animaux Fantastiques). Il est maintenant ligoté, la langue coupée et sous haute surveillance au Ministère de la Magie en attente de son transfert. Le moment est arrivé, Grindelwald est conduit dans une voiture volante tirée par des Sombrals, et...

sans couverture

Éléments de langage : Cacophonie en francophonie de Bertin Leblanc (Scénario), Paul Gros (Dessin)

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
8 etoiles
Francophonie et langue de bois
En 2016, Bertin Leblanc se voit proposer un poste en or : porte-parole au sein de l’Organisation internationale de la Francophonie. Mais il va vite découvrir que la fonction ne s’avère pas de tout repos. En effet, la secrétaire générale, Michaëlle Jean, a de grandes ambitions pour l’OIF, mais elle a du mal à respecter le protocole lié à son...

sans couverture

Le sens du vent de Gilles Dienst

critiqué par Saigneur de Guerre - (64 ans)
10 etoiles
Des gens ordinaires peuvent accomplir des choses extraordinaires
8 nouvelles au menu : 1. Le sens du vent Respecter les dernières volontés de ma mère, c’est important. Elle a demandé que ses cendres soient dispersées dans l’océan. Janvier est le mois parfait pour ce genre d’opération. Peu de monde sur la plage. En choisissant bien l’heure, il ne devrait y avoir personne. Il faut juste qu’il y ait un peu de...

sans couverture

Aussi les gens de Jean-Louis Massot

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)
8 etoiles
Carnet de poésie
Depuis presque toujours, la poésie nourrit l’imaginaire de Jean-Louis Massot, il a édité, pendant un quart de siècle, de très nombreux recueils toujours d’une excellente qualité. Le regard qu’il pose sur les choses les plus infimes mais sur « Aussi les gens » est très perçant, il détecte le moindre détail, la plus petite faille, la courbe douce ou l’angle...

sans couverture

A tire d'ailes, Bruxelles de Dominique Ottavi

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)
8 etoiles
Epopée poétique
Dominique Ottavi introduit ce recueil par une stance à Rio di Maria, autre poète venu du Sud, disparu il y a tout juste deux ans. Je ne l’ai pas connu mais notre passion pour la littérature nous a conduit souvent sur les mêmes pages de la Toile où nous nous sommes régulièrement croisés. Il était de Sicile, il a vécu...

sans couverture

Les fêlures de Barbara Abel

critiqué par Pascale Ew. - (55 ans)
10 etoiles
Encore un roman écrit de main de maître !
L’art d’exploiter les fêlures par Barbara Abel ! Martin et Roxane ont fait une tentative de suicide… réussie pour l’un et ratée pour l’autre. Que s’est-il réellement passé ? Tous deux viennent de familles défaillantes : Roxane a eu un père absent et une mère alcoolique. Elle s’est construite avec sa sœur aînée en tâchant de ne s’attacher à rien car l’amour...

sans couverture

Celle qui parle de Alicia Jaraba

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 69 ans)
8 etoiles
Graphisme, colorisation pour une version historique d'une femme au destin peu commun
Pour une fois la quatrième de couverture ne se contente pas d'exposer les points forts de l'ouvrage, susceptibles d'appâter le chaland pour en faire un lecteur. Sur cette description, je trébuche cependant sur le passage "Au delà de la légende, voici l'histoire de la Malinche". Cet ouvrage est crédible dans son déroulement, son organisation, les textes mais les connaissances historiques sur cette...

sans couverture

La Saint Tous là de Tangi Colombel

critiqué par CC.RIDER - (64 ans)
9 etoiles
Une famille formidable
Dans les années quatre-vingt, à Loudéac, Berlureau, le père et Marie-Madeleine, la mère dite Marie Moitié, et leurs quatre enfants, Nolwenn, l’aînée, Emmanuelle, le « bébé », la « fleur différente », Marine et Tangi, le petit dernier et le narrateur par la même occasion, forment une jolie famille, bruyante et chaleureuse. Tout ce petit monde vit heureux et insouciant dans une maison aux...

sans couverture

Homo Migrans: De la sortie d'Afrique au Grand Confinement de Jean-Paul Demoule

critiqué par Colen8 - (80 ans)
8 etoiles
« Qui a peur des migrations ? »
Une constante s’impose dans cette longue histoire, une mobilité incessante chez nous les cousins des primates. Originaires d’Afrique les Homo sapiens nomades par nature, après avoir découvert puis occupé l’ensemble des terres émergées, ont été confrontés à la limite des espaces et des ressources dès lors que progressait leur démographie. Depuis la seconde moitié du siècle passé, à peine plus...

sans couverture

Moon de Cyrille Pomès

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
8 etoiles
L'Idylle d'un ange et d'un astre en Atlantide
Un village balnéaire, de nos jours, au bord de la Méditerranée… Quand les vacances se terminent et que flot des touristes se retire, l’ambiance devient lugubre. Pour la jeunesse, qui s’ennuie ferme, toute la vie tourne autour de « Snoop », l’arène sans pitié des réseaux sociaux. Et gare aux boloss qui ne seraient pas à la hauteur, le pire...

sans couverture

L'Ex-æquature de MBelolor Rochiver Mossahou

critiqué par Roch - (Brazzaville - 47 ans)
10 etoiles
L'Ex-æquature
Lorsque le normal ne peut être troublé parmi les inclus, l'extrême légalité fait déjà son dessin. Il ne reste qu'à découvrir les cinq articles phares pour son illustration. Les accidents qui sont présents, ne justifient que l'esprit sportif à ne jamais perdre. C'est un rappel guide expressément aligné par l'appel....

sans couverture

Rock star sinon rien de Eric Greff

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
8 etoiles
Helmut est mort, mais il a encore la frit’z !
Mais c’est qui ce Eric Greff au fait ? Ah ouais, le mec qui a fait « ein sehr große Karton » dans les hit-parades vers la fin des années 2000 et cherche à entretenir sa gloire passée ? Bof bof… Et si on tentait le coup juste pour voir… Si son nom ne vous dit vraiment rien, vous connaissez sans...

sans couverture

Les chroniques de Télès: Le secret de Kellia de Gayls

critiqué par Livia.Mania.13 - (44 ans)
9 etoiles
Une petite pépite
Je remercie l’auteure ainsi que l’édition Caméléon pour ce service presse numérique. Quand j’ai lu le résumé et vu la couverture originale, plus un soupçon de magie, c’était le combo gagnant pour moi. Il s’agit d’une saga fantasy en quatre tomes. Il y a un glossaire au début du roman où l’on apprend à connaître les différentes espèces qui peuple...