Nouvelles parutions selon la date fournie par Amazon.fr

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

Dix âmes, pas plus de Ragnar Jónasson

critiqué par Alma - (- ans)
7 etoiles
Un huis clos oppressant
Una, une institutrice remplaçante aux fins de mois difficiles se résout à quitter Reiykiavik pour enseigner une année complète à Skalar, minuscule village de dix âmes, le plus reculé du Nord-Est de l'Islande. 10 âmes et seulement 2 élèves ! Elle y arrive par temps de brouillard, comme « dans un décor de ville fantôme ». Si...

sans couverture

De la tête aux pieds : ces inventions qui nous rendent plus forts de Florence Pinaud, Arnaud Nebbache (Dessin)

critiqué par Page - (Rennes - 33 ans)
9 etoiles
Des technologies au service du corps humain
Ce documentaire permet de mieux comprendre certaines particularités du corps et de découvrir des techniques nouvelles qui ont déjà permis ou permettront d’améliorer les performances de ce corps. On démarre avec des outils qui amènent à mieux comprendre comment fonctionne notre corps, à savoir notamment le microscope ou la boîte de Petri, mais aussi en quoi la connaissance des cellules...

sans couverture

Pourquoi je dois aimer mes dents ? de Catherine Vannier Bigot, Nicolas Trève (Dessin)

critiqué par Page - (Rennes - 33 ans)
8 etoiles
La langue résiste parce qu'elle est molle ; les dents cèdent parce qu'elles sont dures (proverbe chinois)
Le jeune lecteur découvre l’univers des dents à la fois comment sont faits ces organes et leur utilité mais aussi l’intérêt d’avoir une bonne hygiène dentaire (et pas seulement pour garder un joli sourire). Le lecteur de cet ouvrage aura entre huit et onze ans, et il comprendra pourquoi entre six et sept ans il a perdu ses dents....

sans couverture

L'abominable secret du cancer de Frédéric Thomas

critiqué par Page - (Rennes - 33 ans)
10 etoiles
Un discours novateur sur le cancer
Fréderic Thomas, natif de la côte vendéenne, est parvenu en 2020 à obtenir le prix du livre scientifique ” le Goût des Sciences”, pour ce livre. Cette récompense met en valeur un titre destiné à un public de non-spécialistes afin de vulgariser des recherches et découvertes scientifiques ayant souvent des répercussions dans l’univers sociétal. Voici le contenu de l’ouvrage en...

sans couverture

Les fjords de Santorin de Nick Alexander

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 73 ans)
6 etoiles
plm
Lecteurs, lectrices, rassurez-vous, Santorin ne s’est pas transportée en Norvège, c’est bien toujours cette île bleu-blanc-rouge (le bleu du ciel et de la mer, le blanc des maisons enduites à la chaux, le rouge de la terre volcanique) amoureusement nichée au cœur de la Mer Égée. Un drame a eu lieu en ce haut lieu du tourisme méditerranéen, que l’on...

sans couverture

Anéantir de Michel Houellebecq

critiqué par Poet75 - (Paris - 65 ans)
7 etoiles
Un blockbuster littéraire
Le livre se présente sous la forme d’une édition particulièrement soignée. Avec sa couverture cartonnée, son bandeau rouge et ses 700 et quelques pages, il ne passe pas inaperçu, d’autant plus que la plupart des libraires le mettent bien en évidence. Quant à la publicité savamment orchestrée autour de sa parution, elle est du même ordre que celle qu’on réserve...

sans couverture

Le feu sacré: Tout feu tout flemme de Michael Parent

critiqué par DEF.F - (32 ans)
10 etoiles
Un trés bon moment avec eliot dufour
Marginal neurasthénique en peignoir de bain, Eliot Dufour se prépare à la fin du monde qu’il croit inéluctable en organisant son jardin en arche végétale, véritable pépinière pleine d’arbrisseaux. Austère et sans âme, son intérieur se barricade contre un éventuel bombardement pour former un bunker qui l’enferme dans la citadelle de sa conscience. Recruteuse de mannequins pour l’agence « Ève ressuscitée » qui cherche...

sans couverture

Tassili: Une femme libre au néolithique de Maadiar (Scénario), Fréwé (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 65 ans)
8 etoiles
Un bel ouvrage...
Lorsque l’on souhaite parler du néolithique (la dernière période de la préhistoire, environ entre -5800 et -2500, le moment clef pour l’humanité c'est-à-dire l’installation en village, les débuts de la culture et de l’élevage…), il y a toujours une difficulté car il n’y a pas de documents écrits qui raconteraient avec moult détails la vie quotidienne durant cette période… Le...

sans couverture

Légère de Marie Claes

critiqué par CHALOT - (73 ans)
10 etoiles
roman émouvant
« Légère » Roman de Marie Claes Editions Autrement Littératures 185 pages Janvier 2022 Sera-t-elle légère comme une feuille ? Elle risque plutôt de connaître des problèmes de santé graves pouvant la conduire à un accident vital ! Pourquoi Annabelle, jeune fille de 16 ans, a-t-elle décidé de manger moins, moins gras et surtout dans une quantité très diminuée ? Elle se sent capable de maîtriser son...

sans couverture

Le plus grand toboggan du monde de Krocui

critiqué par Jeanne60 - (23 ans)
10 etoiles
Le plaisir de la glisse conjugué à la crainte
Voici un joli ouvrage qui incitera le jeune enfant à grandir. Le prétexte est le récit du téméraire passage, par un jeune enfant, d’un petit toboggan à un toboggan bien plus grand et plus sophistiqué. Le graphisme tout en rondeur séduit le jeune lecteur ; les cadrages et les angles de vue (usage en particulier de contre-plongée) aident à faire...

sans couverture

La piscine aux crocodiles de Krocui

critiqué par Jeanne60 - (23 ans)
9 etoiles
Papa fais-moi peur !
L’auteur Krocul (pseudonyme de Lucas de Bruyn) réside à Pantin, il livre là une nouvelle série avec ce titre "La piscine aux crocodiles" et un autre intitulé "Le plus grand toboggan du monde". Le contenu de ces deux ouvrages se rejoint sur le point d’inciter le jeune enfant à vaincre ses peurs. Si celle de monter et descendre dans un très...

sans couverture

L'apparence du vivant de Charlotte Bourlard

critiqué par CHALOT - (73 ans)
9 etoiles
un curieux roman
« L'apparence du vivant » roman de Charlotte Bourlard éditions inculte 130 pages janvier 2022 Une affection filiale et philosophique La narratrice, jeune femme , devenue photographe a une fascination pour la mort. Elle cherche d'abord à photographier de vieilles personnes nues. C'est un choix qu'elle partage en solitaire, après avoir connu une enfance spéciale et avoir côtoyé la mort, pas la sienne, évidemment, mais celle d'un vieux monsieur. Elle...

sans couverture

Chin le petit jardinier de Alvane Marae

critiqué par John T - (42 ans)
10 etoiles
Un ouvrage passionnant pour des jardiniers en herbe !
À l'intérieur de cette cardbook, vous découvrirez la magnifique histoire de Chin, un petit garçon qui voue une grande passion pour le jardinage. Des pages de coloriages, un livre audio, un ebook, des activités ludiques, tout est réuni dans un seul ouvrage ( cardbook) pour sensibiliser votre enfant aux bienfaits du jardinage. Note : une cardbook est une carte à...

sans couverture

L'Enfant et le Buffle de Ali Akbar

critiqué par A.K. MULDER - (40 ans)
10 etoiles
Leçon de vie
Un style simple, mais fort. Après avoir écrit deux livres autobiographiques, Ali Akbar revient avec un livre sous forme de nouvelle auto-éditée pour encore mieux surprendre ses lecteurs. Après avoir raconté ses nombreux périples à travers ses précédents livres, « Je fais rire le monde mais le monde me fait pleurer » puis « La fabuleuse histoire du vendeur de journaux qui...

sans couverture

Michel Magne: de la musique d'avant-garde au cinéma de Daniel Bastié

critiqué par HelloLivres - (35 ans)
10 etoiles
BIO DU COMPOSITEUR MICHEL MAGNE
Rendre hommage à l’un des plus grands compositeurs de cinéma des années 60 tient de la légitimité artistique. Tous ceux qui ont vécu à cette époque ou qui continuent de regarder les films estampillés Roger Vadim, Georges Lautner, Henri Verneuil ou Costa-Gavras ont immanquablement aperçu le nom de Michel Magne accolé au générique de standards tels que « Le repos...

sans couverture

Haïkus d'entre-saisons de Iocasta Huppen

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)
8 etoiles
Ephéméride en haïkus
En août dernier, j’ai laissé Iocasta, « haïjin », personne qui écrit des haïkus, bruxelloise d’origine roumaine, dans un très joli recueil de poésie d’inspiration japonaise magnifiquement illustré de dessins aux couleurs chatoyantes par Justine Gury. Dans ce recueil, elle racontait ses vacances dans le Limousin, avec ce nouvel opus que je vous propose aujourd’hui, elle parcourt les quatre saisons...

sans couverture

Odeurs de bestiaires de Fabienne Lorant

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)
8 etoiles
Odeurs de fauves ou de camphre
Fabienne Lorant est une nouvelle venue chez le Cactus mais c’est une plume rompue à tous les exercices de l’écriture, elle a été journaliste et désormais elle est attachée de presse ce qui l’amène à écrire beaucoup, des textes allant de quelques lignes à de nombreuses pages comme le signale son éditeur. Mais, d’après ce que j’ai lu, j’ai l’impression...

sans couverture

Un Chemin , deux vies de Alexis Sanderson

critiqué par DEF.F - (32 ans)
10 etoiles
Fabuleuse vision de la société
Notre époque est elle menacé ? N'est elle pas simplement un cercle sans fin avec un éternel recommencement? Avec cet ouvrage qui analyse la société a travers un texte qui nous ouvre les yeux sur la société actuelle . Des comparaisons des sociétés a travers les époques .Un ouvrage plein de délicatesses et de talents . Vous passerez un merveilleux moment....

sans couverture

Emmanuelle Arsan : Un prénom davantage qu'un visage de Daniel Bastié

critiqué par HelloLivres - (35 ans)
9 etoiles
Emmanuelle un pseudo de plume ?
Qui était vraiment Emmanuelle Arsan ? En ouvrant la boîte de Pandore, on se rend à l'évidence que rien n'est simple concernant cette autrice. L'auteur parle de diverses possibilités. Pseudonyme littéraire pour Marayat Dibi, prête-nom pour son mai diplomate et seul auteur de la prose ou nom pour une écriture à quatre mains (elle et son époux) ? le mystère...

sans couverture

ARDS de Jean-Louis Vanherweghem

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)
8 etoiles
La lutte finale
L’ARDS est l’acronyme anglo-saxon équivalent en français de SRAS qui signifie : syndrome respiratoire aigu sévère. Jean-Louis Vanherweghem, spécialiste en médecine interne et néphrologie, professeur émérite de l’Université libre de Bruxelles, ex-doyen de la Faculté et recteur de l’Université toujours à Bruxelles a écrit ce court récit pour raconter les dix-sept jours passés par Michèle, l’épouse du narrateur, dans les...

sans couverture

Renaître de ses cendres: Vous ne serez plus jamais la même personne de Ronald P. Fanou

critiqué par Vigninou - (32 ans)
10 etoiles
Retour sur le livre Renaître de ses cendres
Le livre Renaître de ses cendres est un excellent livre de développement personnel. Il aborde toutes les parties de notre être. C'est un condensé de notions sur la psychologie, la philosophie (sagesse) et le spirituel. Il est vraiment très pratique, proposant des clés éprouvées dont l'utilisation garantit à celui qui les emploie, des résultats visibles. En ce qui me concerne,...

sans couverture

Les ailes battantes de Martine Rouhart

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)
8 etoiles
Courage et résilience
J’ai connu Martine dans les vers d’un recueil de poésie avec lequel elle peint « un monde où seules la musique et la lumière éclaireraient le vol des oiseaux, des oiseaux comme des colombes de la paix, des oiseaux pour égayer un monde qui serait trop calme dans la seule lumière du silence ... ». Jamais après cette lecture irénique,...

sans couverture

J'aurai été - ceux que je suis de Marc-Émile Thinez

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)
8 etoiles
Ceux qui m'ont construit
Il semblerait qu’avec ce recueil, Marc-Emile Thinez veuille que ses amis et connaissances se souviennent de ce qui il a été et qu’il n’a été que ceux qu’il est au moment où il écrit ces lignes, ceux qui ont constitué son être, son savoir, sa passion, ses ambitions, ses réalisations, ses liaisons, ses amours et peut-être mais aussi ses illusions...

sans couverture

Blake & Mortimer - Tome 28 - Le Dernier Espadon de Jean Van Hamme (Scénario), Teun Berserik (Dessin), Peter Van Dongen (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 52 ans)
10 etoiles
Deux dessinateurs servis par un Van Hamme magistral !
Après le désastreux " Cri du Moloch" et une fin de diptyque décevante pour "La Vallée des Immortels" (scénaristiquement parlant), Blake et Mortimer reviennent aux fondamentaux avec ce nouveau titre. Jean Van Hamme est de retour, et quel retour ! Il signe là un de ses meilleurs scenarii (avec "L'Etrange Rendez-Vous" ) . Nous retrouvons un décor familier, celui du "Secret...

sans couverture

Buck Danny Classic - Tome 8 - Le repaire de l'aigle de Frédéric Marniquet (Scénario), Frédéric Zumbiehl (Scénario), André Le Bras (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 65 ans)
7 etoiles
Toujours aussi efficace !
Il est bien connu que les aventures de Buck Danny ne sont pas pour les jeunes lecteurs et seuls ceux qui ont appris à lire dans le journal de Spirou sont restés fidèles au héros de Charlier et Hubinon… Je ne suis pas certain que ce soit véridique à 100% mais j’avoue qu’il y a bien un peu de vérité...

sans couverture

The Kong Crew - Tome 2 - Hudson Megalodon de Éric Hérenguel

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 52 ans)
8 etoiles
Jubilatoire et délirant !
Avec ce tome 2 , d'une série qui en comptera 3, Eric Hérenguel continue à nous offrir sa vision délirante mais jubilatoire d'un New York dévasté par notamment un King Kong qui défie toute l'armée américaine. Cela peut paraître glauque dit comme cela, mais pas du tout. Le récit est drôle, les dialogues bien enlevés et Eric Hérenguel nous présente...

sans couverture

Derrière la cabane de Annie Deveaux Berthelot

critiqué par Chroniques de Parme C. - (- ans)
10 etoiles
« Derrière la cabane » d’Annie Deveaux : Le parcours d’une femme remarquable
Une lecture qui m'a bouleversée : "Derrière la cabane" d'Annie Devaux Berthelot. Un livre qui évoque les souvenirs douloureux d'une enfance meurtrie. Je n'ai pas de mots assez forts pour dire l'admiration que m'inspire cette femme qui a survécu à tant de souffrances, qui a lutté avec courage et s'est accrochée à la vie grâce à l'Art et à des rencontres, dont...

sans couverture

Journal - Les années hongroises 1943-1948 de Sándor Márai

critiqué par Poet75 - (Paris - 65 ans)
9 etoiles
Les années hongroises
Lorsqu’il commence à tenir son Journal en 1943, le hongrois Sándor Márai (1900-1989) est déjà l’auteur reconnu d’un grand nombre de publications, en particulier de romans. Même si, dans son propre pays, il ne compte pas un nombre très important de lecteurs (il ne se fait d’ailleurs aucune illusion à ce sujet), sa notoriété, à juste titre, a commencé de...

sans couverture

Lefranc, tome 32 : Les juges intègres de François Corteggiani (Scénario), Christophe Alvès (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 65 ans)
6 etoiles
Juste pour les inconditionnels...
Je l’ai déjà dit et j’assume cela sans difficulté, je suis un grand adepte et fan, lecteur et admirateur de la série « Lefranc ». Je la suis, avec assiduité, depuis très longtemps, très exactement depuis la sortie en librairie du quatrième album, Le repaire du loup, en 1970… Il est donc habituel, lors de la sortie d’un nouvel album,...

sans couverture

West Side Story de Irving Shulman

critiqué par Missef - (56 ans)
9 etoiles
C'est si bien que c'est trop court!
Résumé de l'éditeur : Tiré de la mythique comédie musicale de Broadway, West Side Story raconte l'histoire d'amour inoubliable et impossible entre le beau Tony et la fougueuse Maria. Sur fond de guerre des gangs, dans le quartier populaire de West Side, le racisme fait rage entre les récents immigrés portoricains et les "Américains", d'origine italienne, irlandaise ou polonaise, installés là...

Page 1 de 7 Suivante Fin