Les coups de coeurs les plus récents

Début Précédente Page 7 de 7

sans couverture

Ma terre est un fond d'océan de Serge Lamothe

critiqué par El Gabal - (Strasbourg - 33 ans)
10 etoiles
"Dire ce qui ne peut l'être ailleurs ou autrement"
Dès le prologue de ce recueil unique en son genre, le poète Serge Lamothe nous confie la mission, sacrée entre toutes, qu'il assigne au poème : « Gravé dans la pierre ou murmuré dans le vent, hurlé du haut des falaises ou tracé sur le sable des plages, le poème cherche à dire ce qui ne peut l'être ailleurs ou...

sans couverture

La rose profanée de Sarah de Valmont

critiqué par El Gabal - (Strasbourg - 33 ans)
10 etoiles
Profanons avec joie !
"La rose profanée" de Sarah de Valmont est un récit où Éros et Thanatos ne cessent d'entrer tantôt en lutte, tantôt en dialogue. De caractère initiatique, il retrace les aventures au sein du pensionnat de Combeloup de trois adolescentes qui entrent de manière intense dans l'âge adulte à travers la découverte du corps, de la passion et de la sexualité...

sans couverture

Le souffle de l'âme sauvage: Libre comme louve de Parme Ceriset

critiqué par El Gabal - (Strasbourg - 33 ans)
10 etoiles
Le souffle invincible de l'âme sauvage
Le souffle de l’âme sauvage, libre comme louve, est, comme son titre l’indique, une célébration de la vie sauvage envisagée comme le lieu de sauvegarde et d’expression de la liberté authentique. À cet Éden sauvage, sanctuaire menacé, qui brille de son idéal poétique, Parme Ceriset élève des prières qui ne sont rien de moins que « le chant du temps...

sans couverture

Astéroïdes Fulgurants de Raynaldo Pierre Louis

critiqué par El Gabal - (Strasbourg - 33 ans)
10 etoiles
Que fulgure l'astéroïde !
« Les poètes nous ravivent et nous rallument de leur grand feu intérieur qui pétille intensément ». Nous citons ici Raynaldo PIERRE LOUIS plus singulièrement qu’aucun autre. Il y a en effet dans ces « Astéroïdes Fulgurants » comme dans ce « Pandémonium radieux » plus encore peut-être que le désir de cueillir la lumière avant qu’elle n’éclate en une splendide traînée d’astéroïdes et d’éclairs fulgurants...

sans couverture

A la poésie blessée par balles de Ar Guens Jean Mary

critiqué par El Gabal - (Strasbourg - 33 ans)
10 etoiles
"La poésie c’est de l’énergie congelée."
« À LA POÉSIE BLESSÉE PAR BALLES », couverte des stigmates qui attestent de la violence de ses luttes passées et présentes, noire comme le sont les racines injustement arrachées à la terre, et rouge du sang coulant du front de tous les ancêtres tapis dans l'ombre ; poésie marquée au fer et offerte en martyre à un monde qui...

sans couverture

Un point de lumière dans l'allée vide de Nicolas Saeys

critiqué par El Gabal - (Strasbourg - 33 ans)
10 etoiles
Ars poética
Peut-être que le poème idéal, si l'on se fait fidèle à la poétique de Nicolas Saeys, ne peut surgir que sur fond de nuit, de vide, d’absence et de néant. Il traduit l’irruption de la lumière, en manifeste l’éclat impérieux, et finalement, se détache pour être un point de lumière cerné par les ombres voyageuses. La dimension méta-poétique, du langage...

sans couverture

Lorsque le dernier arbre de Michael Christie

critiqué par Ludmilla - (Chaville - 66 ans)
10 etoiles
Excellent ! Un coup de cœur !
2038, Greenwood Island, une île abritant un reste de forêt primaire, destination touristique pour de très riches touristes, le reste du monde, particulièrement les Etats-Unis qui ne sont plus que poussière depuis le Grand Dépérissement. Jake (Jacinta) Greenwood, dendrologue (botaniste spécialiste des arbres), y travaille comme simple guide. Une construction remarquable, sur le modèle des cernes d’un arbre : 2038, puis...

sans couverture

Légère de Marie Claes

critiqué par CHALOT - (74 ans)
10 etoiles
roman émouvant
« Légère » Roman de Marie Claes Editions Autrement Littératures 185 pages Janvier 2022 Sera-t-elle légère comme une feuille ? Elle risque plutôt de connaître des problèmes de santé graves pouvant la conduire à un accident vital ! Pourquoi Annabelle, jeune fille de 16 ans, a-t-elle décidé de manger moins, moins gras et surtout dans une quantité très diminuée ? Elle se sent capable de maîtriser son...

sans couverture

Paradis de Abdulrazak Gurnah

critiqué par Saint Jean-Baptiste - (Ottignies - 86 ans)
10 etoiles
Quand le Nobel part à la découverte.
L’histoire se passe en Tanzanie au début du XXème siècle et nous suivons le parcours du jeune Yusuf qui sera le fil conducteur de tout le récit. Pour commencer Yusuf est vendu par son père à un riche marchand d’une ville côtière de l’est de l’Afrique, où il découvre le monde. Puis bientôt, il sera embarqué dans de grandes expéditions...

sans couverture

Oxymore de Régine Taront

critiqué par Chroniques de Parme C. - (- ans)
10 etoiles
« Oxymore » de Régine Taront
J’ai eu la chance de lire le recueil « Oxymore » de Régine Taront. Ce fut une merveilleuse expérience. Tout d’abord, le livre est très beau. La couverture, originale, comporte un effet de relief et des reflets scintillants. Un véritable petit bijou. Le titre annonce tout de suite la couleur : des poèmes tout en contrastes, yin et yang,...

sans couverture

Renaître de ses cendres: Vous ne serez plus jamais la même personne de Ronald P. Fanou

critiqué par Vigninou - (33 ans)
10 etoiles
Retour sur le livre Renaître de ses cendres
Le livre Renaître de ses cendres est un excellent livre de développement personnel. Il aborde toutes les parties de notre être. C'est un condensé de notions sur la psychologie, la philosophie (sagesse) et le spirituel. Il est vraiment très pratique, proposant des clés éprouvées dont l'utilisation garantit à celui qui les emploie, des résultats visibles. En ce qui me concerne,...

sans couverture

Ne m'attendez pas pour dîner: "Je pars faire le tour du monde sans avion" de Geoffrey Métais

critiqué par Sabine-G - (Senlis - 44 ans)
10 etoiles
Beau récit de voyage
J'ai voyagé avec plaisir autour du monde avec ce livre. C'est bien écrit, parfois drôle. La première partie en vélo est assez incroyable. Mais tout le livre est plaisant, ça se lit rapidement. Bon comme je dois écrire au minimum 100 mots, je vous recopie un de mes passages préférés ^^ : "Un vieux tabouret de bois de la cantine m'invite à...

sans couverture

Feu nu des profondeurs de Julien Miavril

critiqué par Chroniques de Parme C. - (- ans)
10 etoiles
Feu nu des profondeurs
Dès les premières pages de ce recueil merveilleusement illustré, le feu de la poésie brûle entre nos mains. Il se fait lumière, ardent témoin de la beauté du monde, « ce feu vivant » d’Héraclite, mais également flambeau d’une prise de conscience collective, d’une lutte engagée pour préserver la planète menacée de destruction et pour faire triompher l’Amour universel. Cette mission...

sans couverture

Amour silencieux de Kévin Broda

critiqué par Chroniques de Parme C. - (- ans)
10 etoiles
« Amour silencieux » de Kévin Broda
Ce recueil est profondément ancré dans « l’humain », comme l’annonce la quatrième de couverture : « Mes larmes s’envolent Au vent comme le pollen La plupart sécheront dans l’oubli Quelques-unes féconderont Les fleurs de la compassion ». Il s’agit d’une poésie très vivante qui aborde différents thèmes de société : les problèmes sociaux, la perte d’emploi : « Il ne fait pas bon...

sans couverture

Sous le chapeau du ciel de Francette Lg

critiqué par Chroniques de Parme C. - (- ans)
10 etoiles
Sous le chapeau du ciel de Francette Lg
La poète définit elle-même sa démarche poétique comme « un tête à tête » avec « la petite beauté » rencontrée. Pas « petite » au sens de d’insignifiante bien sûr, mais « petite » parce que discrète, perceptible uniquement par un regard attentif, celui du marcheur qui sait s’arrêter de temps à autre pour contempler la nature, le regard...

sans couverture

Dans l’arc d’un regard de caryatide de Carmen Pennarun

critiqué par Chroniques de Parme C. - (- ans)
10 etoiles
Dans l’arc d’un regard de caryatide de Carmen Pennarun
J'ai beaucoup aimé ce recueil pour son ambiance particulière et déconcertante. L'auteure rend hommage à l'œuvre de Francesca Woodman, photographe américaine et artiste de talent qui a mis fin à ses jours à l'âge de 22 ans après avoir sombré dans une grave dépression notamment en raison de la déception consécutive à l'accueil fait à ses photographies, qui n'était pas...

sans couverture

L'oiseau ivre de vent de Carmen Pennarun

critiqué par Chroniques de Parme C. - (- ans)
10 etoiles
« L’Oiseau ivre de vent » de Carmen Pennarun
Je viens de terminer la lecture du magnifique recueil de Carmen Pennarun "L'Oiseau ivre de vent" (éditions Filosphère). J'ai savouré cette immersion dans un univers poétique à la fois totalement authentique, ancré dans les éléments naturels, et d’un grand raffinement. Les métaphores sont sublimes et elles se déclinent aussi bien dans l’infiniment grand que dans l’infiniment petit. Au fil des pages, se...

sans couverture

Cœur à cœur de Bernard Perroy

critiqué par Chroniques de Parme C. - (- ans)
10 etoiles
Un bijou de fraternité
« Cœur à cœur », un merveilleux recueil de Bernard Perroy, illustré par Rachid Koraïchi : L’union de deux talents et c’est un petit bijou de poésie, d’humanité, de fraternité qui s’offre au lecteur. Un haïku par jour, et chaque jour devient alors un enchantement. Il y a quelque chose de profondément apaisant, lumineux, qui irradie, rayonne de lumière au fil des pages...

sans couverture

Chants de pouvoir de Gulliver l'aventurière, Julien Miavril

critiqué par Chroniques de Parme C. - (- ans)
10 etoiles
Chants de pouvoir : entre poésie et ésotérisme
Mes impressions sur le livre « Chants de pouvoir » de Julien Miavril et Gulliver l’aventurière (aux éditions Danaé) que j’ai lu avec grand plaisir ce jour : Un très bel objet livre, lui-même servant d’écrin à un contenu poétique flamboyant, scintillant d’ombre et de lumière. L’union de deux talents, le poète et la dessinatrice, est un pari réussi. L’univers...

sans couverture

Derrière la cabane de Annie Deveaux Berthelot

critiqué par Chroniques de Parme C. - (- ans)
10 etoiles
« Derrière la cabane » d’Annie Deveaux : Le parcours d’une femme remarquable
Une lecture qui m'a bouleversée : "Derrière la cabane" d'Annie Devaux Berthelot. Un livre qui évoque les souvenirs douloureux d'une enfance meurtrie. Je n'ai pas de mots assez forts pour dire l'admiration que m'inspire cette femme qui a survécu à tant de souffrances, qui a lutté avec courage et s'est accrochée à la vie grâce à l'Art et à des rencontres, dont...

sans couverture

Promesse du jour de Francis Gonnet

critiqué par Chroniques de Parme C. - (- ans)
10 etoiles
Recueil « Promesse du jour » de Francis Gonnet : une Présence dans le silence
Une très belle lecture, le recueil de Francis Gonnet « Promesse du jour », aux éditions Alcyone. L’ambiance est méditative et l’auteur partage son expérience de contemplation (du monde, des êtres et des choses) dont surgit la beauté. Sa poésie est un dialogue avec une Présence immanente au monde, qui en même le transcende : « Que l’on accueille ton...

sans couverture

Pour rien au monde de Ken Follett

critiqué par Le rat des champs - (72 ans)
10 etoiles
Froid dans le dos
Ken Follett est un génial raconteur d'histoires, il l'a déjà démontré maintes et maintes fois, et sa réputation n'est plus à faire. L'idée de ce livre lui est venue, nous dit-il, lorsqu'il préparait sa saga sur le vingtième siècle, et qu'il s'est aperçu, à sa grande surprise, qu'aucun des pays protagonistes de la guerre de 14-18 ne voulait...

sans couverture

Venise - VIe-XXIe siècle de Élisabeth Crouzet-Pavan

critiqué par Veneziano - (Paris - 44 ans)
10 etoiles
Splendeurs et misères d'une ville illustre
Construite de manière artificielle, sur des terrains naturels a priori inconstructibles, Venise a constitué un défi à la nature. Non contente, elle est devenue une puissance maritime, commerciale et coloniale, avant de décliner et de se cantonner au tourisme et à un savoir-vivre particulier. Elle est occupée, principalement par les Autrichiens, avec de courtes périodes sous protectorats français et prussien,...

sans couverture

Passion Baroque: Cent cinquante ans de musique en Europe de Gilles Cantagrel

critiqué par Falgo - (Lentilly - 82 ans)
10 etoiles
Tout sur la musique classique baroque (1600-1750)
Ce livre comporte deux parties: un texte éclairant et une chronologie des principaux événements de la période de 1600 (représentations du premier oratorio et du premier opéra) à 1759 (mort de Haendel), les deux issus de l'immense culture de Gilles Cantagrel. Le lecteur apprend quand et comment la musique a cessé d'être un simple soutien, polyphonique certes, de la parole...

sans couverture

S'adapter de Clara Dupont-Monod

critiqué par Pascale Ew. - (55 ans)
10 etoiles
Quelle puissance dans les sentiments !
Que livre puissant ! Quelles émotions fortes ! Clara Dupont-Monod décrit sa famille et surtout sa fratrie, telle qu’elle s’est développée autour du troisième enfant, celui qu’elle décrit comme « inadapté ». Ce dernier est aveugle, inerte et restera à l’état de bébé toute sa vie bien qu’il grandisse en taille. Elle commence par décrire la relation très forte avec l’aîné...

sans couverture

Michel Magne: de la musique d'avant-garde au cinéma de Daniel Bastié

critiqué par HelloLivres - (36 ans)
10 etoiles
BIO DU COMPOSITEUR MICHEL MAGNE
Rendre hommage à l’un des plus grands compositeurs de cinéma des années 60 tient de la légitimité artistique. Tous ceux qui ont vécu à cette époque ou qui continuent de regarder les films estampillés Roger Vadim, Georges Lautner, Henri Verneuil ou Costa-Gavras ont immanquablement aperçu le nom de Michel Magne accolé au générique de standards tels que « Le repos...

sans couverture

En attendant l'été de Gil Wynands

critiqué par HelloLivres - (36 ans)
10 etoiles
JOURNAL DU 2e CONFINEMENT
Pourquoi s'arrêter un 18 juin 2020 alors que, neuf mois plus tard, rien n'a fondamentalement changé ? Pourtant, neuf mois chez les humains, c'est bien le temps d'une gestation, le temps de donner la vie. Souvent une nouvelle vie. Dans notre cas, rien ne change. Le 22 mars 2020, j'écrivais « la bête est arrivée ». Je constate aujourd'hui qu'elle est toujours là ! Gil...

sans couverture

«Femme, réveille-toi !»: Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne et autres écrits de Olympe de Gouges

critiqué par CHALOT - (74 ans)
10 etoiles
Un document historique accessible et utile
« Femme, réveille-toi ! » Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne » d'Olympe de Gouges 99 pages Folio éditions Gallimard janvier 2021 Olympe de Gouges est une des grandes féministes de la Révolution française de 1789. Femme de lettre et de théâtre, elle a prôné dans sa déclaration des droits de la femme et de la citoyenne l'égalité des droits entre les hommes et les femmes. Si explicitement,...

sans couverture

Anna qui chante de Sonia Paoloni, Eloïse Rey (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 66 ans)
10 etoiles
Beau, fort, bien écrit...
Ce très beau conte (certains diront sans hésiter, féministe, mais je me contenterai d’affirmer profondément humain !) n’est certainement ni classique, ni ordinaire, ni la énième reprise d’un grand classique… Tout commence avec un roi dictateur qui n’a rien de charmant. Il opprime son pays, exploite les habitants comme c’est difficilement imaginable et supportable… Il est tout simplement odieux ! Dans son...

sans couverture

Arsène Lupin: Gentleman Cambrioleur (BD) de Maurice Leblanc, Vincent Mallié (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 66 ans)
10 etoiles
A contempler !
Je l’ai déjà dit et écrit mais la répétition fait bien partie de la pédagogie, on n’est jamais obligé de se contenter des nouveautés quand il s’agit de choisir un livre à lire, relire ou offrir ! C’est ainsi… Quand j’étais beaucoup plus jeune, j’ai beaucoup apprécié la littérature de Maurice Leblanc, Arsène Lupin est devenu une sorte d’ami et...

Début Précédente Page 7 de 7