Blaireau se cache de Tony Hillerman

Blaireau se cache de Tony Hillerman
(Hunting Badger)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Tistou, le 5 mars 2021 (Inscrit le 10 mai 2004, 66 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 1 326 

14ème opus Tony Hillerman en pays navajo

Tony Hillerman est un auteur de polar ethnique, centré sur les Navajos et les Hopis (Sud-Ouest des USA, entre Nouveau-Mexique et Arizona), qui, entre 1970 et 2006 a publié 18 ouvrages qui constitue un tout, une suite, avec pour protagonistes principaux Joe Leaphorn, puis Jim Chee, tous deux de la Police Tribale Navajo.
Les trois premiers ouvrages constituent la trilogie Joe Leaphorn, les trois suivants la trilogie Jim Chee. Les romans de Tony Hillerman se distinguent par une volonté quasi ethnographique d’informer le lecteur des us et coutumes navajos, des paysages dans lesquels Hopis et Navajos évoluent. Une intrigue policière soutient le corps du roman et Joe Leaphorn comme Jim Chee sont là pour la résoudre.
Pour qui a pu voyager dans ces déserts de la région des « Four corners », la lecture de Tony Hillerman résonne terriblement. Pour ceux qui prépareraient un voyage par là-bas, sa lecture est des plus profitables.
C’est Jim Chee, redevenu sergent après son bref passage en tant que lieutenant (Le premier aigle) et revenu à Shiprock, sur ses « terres », qui va mener bien entendu cette enquête, bien sûr en paysage désertique puisqu’en réserve indienne (cette fois ci c’est chez les Ute que le problème s’est produit) et que les réserves indiennes ça signifie … terres ingrates et désolées. Mais Joe Leaphorn n’est pas loin et va intervenir une nouvelle fois dans l’enquête, l’ex mentor de Jim Chee lui devenant peu à peu … moins inaccessible. Montée en puissance dans cet épisode de la relation qu’on pressent devenir importante à terme avec l’agente Bernadette Manuelito. A noter que c’est un fait divers réel de 1998 qui a inspiré l’histoire à Tony Hillerman.
Un braquage a été commis dans un casino de la réserve Ute et un agent de sécurité a été abattu, un autre blessé. Le vol semble avoir été particulièrement bien organisé et laisse à penser qu’il a pu y avoir complicité dans la place ; près de cinquante kilos de dollars en petites coupures ont été volés et pourtant les braqueurs se sont comme évaporés dans la nature.
Comme de coutume, le FBI prend la direction des opérations et se fourvoie d’entrée (je soupçonne Tony Hillerman de prendre plaisir à tenir le FBI pour tête de turc mais il n’y a pas que lui chez les auteurs américains de polars !!). Les braqueurs semblent effectivement liés à une milice type « survivaliste » (du genre qu’on a du mal à imaginer par chez nous !) mais non, ils n’ont pas volé un petit avion pour s’enfuir, et ça c’est la police navajo qui le découvre.
Joe Leaphorn qui accompagne sa scientifique d’amie (de flirt pourrait-on dire), Louisa Bourebonette, qui vient enquêter sur un plan ethnographique sur les mythes Ute et Navajo a incidemment accès à des informations qui plongent leurs racines loin dans le passé mais qui pourraient expliquer la disparition aussi brutale qu’inexplicable des braqueurs dans le pays Ute. Il se rapproche donc de Jim Chee pour reconstituer un duo qui a déjà fait ses preuves.
Tony Hillerman en profite pour dérouler en fond d’histoire des particularités Ute et Navajo et c’est bien ce qui rend ses ouvrages tellement attachants. Celui-ci au même titre que les autres.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Forums: Blaireau se cache

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Blaireau se cache".