Les enquêtes de Charlotte et Thomas Pitt, tome 15 : Traitors Gate de Anne Perry

Les enquêtes de Charlotte et Thomas Pitt, tome 15 : Traitors Gate de Anne Perry
( Traitors Gate)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Sahkti, le 1 septembre 2008 (Genève, Inscrite le 17 avril 2004, 48 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (21 586ème position).
Visites : 4 462 

Pitt entre émotion et raison

Lorsque Matthew Desmond vient trouver Thomas Pitt à son domicile personnel, c'est un flot de souvenirs qui remontent à la surface de la mémoire du fraîchement promu commissaire. Matthew est le camarade d'enfance de Pitt, celui en compagnie duquel il a reçu une bonne éducation, malgré son statut de fils du garde-chasse, et tout cela grâce à la générosité du père de Matthew, Sir arthur Desmond, qui vient de décéder. Officiellement d'un excès de laudanum mais Matthew est persuadé que son père a été tué. Enquête difficile pour Pitt, en raison de la profonde émotion qui le submerge mais aussi parce que le voilà très vite au centre d'un complot formenté par le Cercle intérieur, cette puissante organisation qui possède des pions à tous les niveaux de pouvoir.
Pitt sait qu'il risque très gros: sa carrière, sa réputation, son nouveau mode de vie. Parallèlement à cette intrigue plus personnelle, Thomas est chargé d'investiguer au coeur des Affaires étrangères, où une taupe balance aux Allemands des informations essentielles sur les entreprises de colonisation britannique en Afrique. Il ne tarde pas à réaliser que les deux affaires sont liées.

Le Cercle intérieur, encore lui, responsable des nombreux tourments de Thomas Pitt, figure en bonne place dans cette histoire. Anne Perry démontre de manière impitoyable à quel point une telle organisation peut gangréner la société, à cause de la corruption qu'elle entraîne à tous les niveaux, elle qui se veut pourtant le défenseur de la justice et la morale. Cruel paradoxe!
C'est également et surtout l'occasion de se plonger dans la politique étrangère victorienne, dans cette volonté de conquérir à tout prix des territoires africains. D'odieux marchandages ont lieu entre puissances étrangères pour se partager un continent victime de ses richesses naturelles. L'image de l'Angleterre en prend un coup (mais d'autres pays comme l'Allemagne ou la France sont également concernés) et Anne Perry semble s'être beaucoup documentée sur le sujet. Un régal de lecture, enrichissante au possible à tous points de vue!

A noter une fois de plus la présence en couverture d'une belle illustration, le détail d'un tableau de George Dunlop Leslie ("Roses") cette fois.
Il m'arrive de rechercher sur le net le tableau original qui a servi de base à la couverture, pour le plaisir des yeux.
Celui de cette enquête est ici:
http://kunst-fuer-alle.de/deutsch/kunst/…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Traitors Gate [Texte imprimé] par Anne Perry trad. de l'anglais par Anne-Marie Carrière
    de Perry, Anne Carrière, Anne-Marie (Traducteur)
    10-18 / 10-18. Série Grands détectives
    ISBN : 9782264037596 ; 2,43 € ; 08/04/2004 ; 378 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Les enquêtes de Charlotte et Thomas Pitt

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

La course à l'Afrique

9 étoiles

Critique de Dirlandaise (Québec, Inscrite le 28 août 2004, 67 ans) - 4 septembre 2008

Quinzième tome des aventures de Charlotte et Thomas Pitt. Cette fois pour son enquête, Thomas évolue dans le monde des hommes politiques, des hauts fonctionnaires et de l’aristocratie. Nous sommes à Londres en 1890 et c’est la course à l’Afrique ! En effet, l’Angleterre, l’Allemagne et la Belgique se disputent le territoire africain, espérant mettre la main sur les immenses richesses que renferme ce continent encore inexploité. Mais, des fuites de précieux renseignements se produisent au ministère des Colonies, mettant en péril les chances de réussite de l’Empire britannique d’asseoir son hégémonie sur l’Afrique. L’histoire débute par la mort de Sir Arthur Desmond, le mentor de Thomas qu’il a élevé comme son propre fils et qui était un ancien haut fonctionnaire du ministère des Affaires étrangères. Matthew, le fils de Sir Desmond rend visite à Thomas et lui exprime ses doutes quand à la mort accidentelle de son père. D’après Matthew, son père a été éliminé par le fameux « Cercle intérieur » que les déclarations de Sir Desmond à propos de l’Afrique et de sa colonisation dérangeaient au plus haut point. Thomas est donc chargé de deux enquêtes : l’une officielle pour la fuite des documents et l’autre informelle pour la mort de Sir Desmond. Mais un autre meurtre viendra compliquer l’affaire déjà assez tortueuse. En effet, une respectable dame de la haute société dont le mari travaille au ministère des Colonies, est retrouvée morte sur les berges de la Tamise, tout près de Traitor's Gate. Elle a été sauvagement assommée et étranglée avant d’être jetée à l’eau. Sa mort a-t-elle un lien avec les fuites de documents ?

Encore un épisode de cette série très réussi et extrêmement bien documenté en ce qui concerne l’Afrique et sa colonisation. Anne Perry brosse un tableau bien détaillé des enjeux de la « course à l’Afrique » et de ses conséquences sur la vie des Britanniques mais surtout, sur la vie des Africains dont certains craignent pour la survie de leur culture et de leur mode de vie ancestrale. Le personnage de Cecil Rhodes est au cœur de l’histoire et son personnage n’y apparaît pas sous un jour très favorable comme beaucoup d’autres intervenants.

Dans cette enquête, Thomas agit la plupart du temps seul et ne reçoit pas beaucoup d’aide de Charlotte sauf pour la fin. Tante Vespasia met son grain de sel et donne un léger coup de pouce à Thomas. Une foule de personnages évolue dans cet épisode et la prise de notes est à conseiller si vous voulez vous y retrouver. Quelques passages sont très prenants dont celui dans lequel Thomas retrouve son enfance en visitant le manoir de Sir Desmond où il a passé toutes ses jeunes années en compagnie de Matthew. Il retrouve les bruits et les odeurs qui lui sont restés familiers et je dois dire que c’est touchant à lire. Un autre passage est aussi très réussi, celui où Thomas explore les égouts de Londres à la recherche d’une cape. Encore une fois, le « cercle intérieur » plane sur l’enquête et Thomas éprouve pour la première fois une peur viscérale d’être éliminé par celui-ci. La fin est palpitante. Charlotte prend les choses en main et demande l’aide d’Eustace March qui accepte de bon cœur. L’action et les coups de théâtre se succèdent jusqu’à la toute fin de ce roman remarquable d’une non moins remarquable écrivaine dont les œuvres sont de plus en plus abouties et bien construites.

P.S. : Au sujet du titre, Traitor's Gate (porte des Traîtres) est le nom de la porte qui prit son nom lorsqu'elle fut utilisée comme accès à la Tour de Londres pour y introduire les prisonniers d'État.

Un site intéressant sur la Tour de Londres et ses fantômes...http://www.dinosoria.com/tour_londres.htm

Forums: Les enquêtes de Charlotte et Thomas Pitt, tome 15 : Traitors Gate

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Les enquêtes de Charlotte et Thomas Pitt, tome 15 : Traitors Gate".