Les enquêtes de Charlotte et Thomas Pitt, tome 11 : L'incendiaire de Highgate de Anne Perry

Les enquêtes de Charlotte et Thomas Pitt, tome 11 : L'incendiaire de Highgate de Anne Perry
( Highgate rise)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Dirlandaise, le 28 juin 2006 (Québec, Inscrite le 28 août 2004, 67 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (23 938ème position).
Visites : 4 805  (depuis Novembre 2007)

Pas de fumée sans feu

Onzième tome des aventures victoriennes de Charlotte et Thomas Pitt. L’inspecteur Pitt est mandé sur les lieux de l’incendie d’une belle demeure située dans le quartier de Highgate. Le propriétaire, le docteur Shaw était heureusement sorti pour rendre visite à des malades mais sa femme, Clemency, est morte dans le sinistre. Pitt est assisté dans son enquête par le policier Murdo, appartenant au commissariat de Highgate. Le feu a été allumé par une main criminelle car plusieurs foyers d’incendie ont été décelés par les pompiers dans les ruines fumantes de l’imposante demeure.

Accablé de douleur par la perte de son épouse bien-aimée, le docteur Shaw trouve refuge chez un voisin et ami, Amos Lindsay. Mais peu de temps après l’enterrement de Clemency Shaw, la demeure de Amos Lindsay est également la proie des flammes. Lindsay meurt dans l’incendie mais encore une fois, le docteur Shaw s’en tire, étant une fois de plus absent pour des visites lors du sinistre. Pitt s’étant confié à sa femme Charlotte, celle-ci décide de lui venir en aide dans son enquête et obtient la collaboration de sa sœur Emily, de Lady Vespasia Cumming-Gould et de la jeune Gracie, la domestique de la famille Pitt. Les quatre femmes découvriront que Clemency Shaw avait entrepris une croisade afin de mettre à jour les noms des propriétaires de taudis surpeuplés loués à des familles pauvres, entassées souvent à plusieurs dans une seule pièce et vivant dans des conditions d’hygiène et de promiscuité déplorables. Plusieurs familles dites « respectables » tirent des revenus considérables de ces propriétés délabrées qu’elles refusent de rénover, mettant ainsi en péril la vie des occupants. Clemency Shaw a-t-elle été éliminée délibérément par une de ces familles propriétaires qui craignait de voir leur source de revenus étalée au grand jour, ruinant ainsi leur réputation et détruisant la considération et le respect de leur entourage à leur égard ? Et pourquoi le deuxième incendie ? Était-ce le docteur Shaw qui était visé ou bien est-ce lui qui a allumé les deux incendies pour se débarrasser de sa femme et brouiller les pistes ?

Des révélations étonnantes et incroyables attendent les lecteurs de cette histoire passionnante située dans le Londres de l’époque victorienne où les pauvres n’ont aucun espoir d’accéder à une vie meilleure et où les riches profitent de leur misère pour s’enrichir à leurs dépens et vivre dans un luxe scandaleux. Un roman bien construit où les secrets de famille ne manquent pas. Anne Perry y déploie tout son talent pour le plus grand bonheur de ses fidèles lecteurs et lectrices dont je suis.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • L'incendiaire de Highgate [Texte imprimé] par Anne Perry trad. de l'anglais par Anne-Marie Carrière
    de Perry, Anne Carrière, Anne-Marie (Traducteur)
    10-18 / 10-18
    ISBN : 9782264032638 ; 0,95 € ; 08/04/2004 ; 380 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Les enquêtes de Charlotte et Thomas Pitt

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

La société doit évoluer

8 étoiles

Critique de Sahkti (Genève, Inscrite le 17 avril 2004, 48 ans) - 20 février 2008

Lors d'un incendie criminel, Clemency Shaw, femme de médecin et fervente partisane d'une aide active aux populations démunies de Londres passant la traque aux propriétaires peu scrupuleux, trouve la mort dans d'étranges circonstances. Etait-elle la cible ou bien son mari, absent au moment des faits?
Lorsque la maison dans laquelle ce dernier trouve refuge, chez son meilleur ami Amos Lindsay, brûle à son tour, les questions fusent et Thomas Pitt ne sait plus où donner de la tête. Charlotte et Emily mènent l'enquête, aidées de Tante Vespasia et de Jack Bradley, le nouveau mari d'Emily.

Dans ce très bon récit, Anne Perry s'étend longuement sur les misérables conditions d'existence des indigents londoniens et sur les pratiques scandaleuses en vigueur, consistant à leur louer très cher d'infâmes taudis sans aucune commodité ou sécurité. Une réforme du logement est souhaitée par quelques politiciens mais trop de propriétaires influents font pression et tout semble stagner. La lutte progressiste pour l'égalité sociale fait entendre sa voix mais il faut du temps avant que les choses bougent, des privilèges sont en jeu et on ne change pas une société en un claquement de doigt. J'ai aimé que l'auteur approfondisse cette question, tout en accordant de l'importance à son enquête policière. Résoudre le mystère et les motifs des meurtres permet de mieux comprendre encore comment ce système de classes fonctionne et à quel point certains principes ne peuvent être dérogés.
Aujourd'hui, cela peut faire partie d'un autre monde, quasi impensable, or ce n'est pas si loin sur l'échelle du temps... effrayant!
J'ai également apprécié que certains personnages, tels Gracie, soient davantage mis en valeur dans cette histoire, ça crée une galerie intéressante et attachante de portraits et d'acteurs dans cette série que j'aime décidément beaucoup!

Forums: Les enquêtes de Charlotte et Thomas Pitt, tome 11 : L'incendiaire de Highgate

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Les enquêtes de Charlotte et Thomas Pitt, tome 11 : L'incendiaire de Highgate".