Les fiches récentes les plus visitées


sans couverture

Moky, Poupy et Nestor , tome 34: Du spectacle chez les Pieds-Agiles de Roger Bussemey

critiqué par Fanou03 - (* - 45 ans)
7 etoiles
Mon fromage ! Où est passé mon fromage ?
Du spectacle chez les pieds-agiles est le recueil de trois récits haut-en-couleur de Moky et Poupy, deux petits indiens frère et sœur de la tribu des Pieds-agiles, ainsi que de Nestor, leur ours grognon mais au grand cœur. On retrouve ici donc La chasse au renard, où vous pourrez admirer une mise en scène du Corbeau et du Renard comme...

sans couverture

La Musique ou la mort de Claude Hagège

critiqué par Ravenbac - (Reims - 55 ans)
4 etoiles
Raté
Ce livre effleure de très nombreux sujets : la théorie musicale, l'acoustique physiologique, la musicologie, l'ethnomusicologie mais en les décrivant de façon superficielle et incomplète sans jamais rien démontrer ni expliquer. C'est un mélange de compilations de couvertures de disques et d'éruditions inutiles (a-t-on besoin d'avoir les transcriptions des mots en chinois, en arabe, en hébreu, en hindi et en...

sans couverture

Les Ombres de Wielstadt de Pierre Pevel

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 31 ans)
7 etoiles
Une bonne entrée en matière
Saint-Empire romain germanique, hiver 1620. Après une mission au service des Templiers, le chevalier Kantz est de retour à Wielstadt, riche et puissante cité protégée depuis toujours par un dragon et où cohabitent tant bien que mal catholiques, protestants, juifs ainsi qu'un certains nombre de créatures fantastiques. Spécialisé dans la lutte contre l'Ombre, Kantz a à peine le temps de...

sans couverture

Boza ! de Ulrich Cabrel, Etienne Longueville

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 75 ans)
10 etoiles
un ado migrant vous parle
Petit Wat vit dans un bidonville insalubre de la banlieue de Douala, dans la misère, la saleté, sous alimenté, manquant de soins médicaux. Il a la chance d'aller au collège, mais préfère la compagnie de ses copains avec qui il se livre à des jeux et des petits trafics. Son père ne trouve plus de travail et sombre dans l'alcoolisme....

sans couverture

Lumière d'été, puis vient la nuit de Jón Kalman Stefánsson

critiqué par Alma - (- ans)
10 etoiles
Dans le coeur des hommes
Si LUMIERE D'ETE PUIS VIENT LA NUIT est le dernier roman de Jon Kalman Stefansson traduit et publié en France, il a cependant été publié en Islande en 1996 il y a 16 ans. Un village, celui-ci n'a pas de nom, et c'est au travers de huit de ses habitants que le narrateur va lui donner...

sans couverture

La fille de Casablanca de Juliette Jourdan

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)
7 etoiles
Transexualité
1956, « Rock around the clock » déferle sur les ondes, la Nouvelle Vague arrive sur les écrans, tout le monde lit « Bonjour tristesse », …. Casablanca est alors, selon l’auteure dans une interview sur son site, la New-York africaine. La noblesse et les élites locales avec les hauts fonctionnaires français y côtoient les riches colons : propriétaires terriens,...

sans couverture

Les Ateliers de la Meuse: Itinéraires d’une entreprise liégeoise (1835-1918) de Michel Rutten, Erwin Woos

critiqué par Saule - (Bruxelles - 55 ans)
8 etoiles
Révolution industrielle à Liège
Cet ouvrage publié par les éditions de la province de Liège et écrit par des historiens retrace la vie d'une entreprise Liégeoise sur la période 1835-1918, autant dire l'âge d'or de Liège. Liège s'est en effet construit une solide réputation pendant la révolution industrielle, pensons à John Cockerill dont on parlait à tous les jeunes écoliers de ma génération. Les...

sans couverture

Nomadland de Jessica Bruder

critiqué par Colen8 - (79 ans)
8 etoiles
Un univers impitoyable
Le pays le plus riche du monde a érigé en norme la précarité au travail de millions de familles pauvres dont les aînés sont destinés à sombrer dans la misère à l’âge de la retraite. C’est ça le gouffre dans lequel est tombée l’Amérique à l’opposé du rêve des pionniers qui l’ont construite. Dignes et droits ces exclus pseudo-volontaires vivent...

sans couverture

Femmes et République de Scarlett Beauvalet, Annie Duprat, Armelle Le Bras Chopard, Mariette Sineau, Françoise Thébaud

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)
10 etoiles
La place politique de la Femme en France
Depuis la Révolution et l'instauration de la République, cette dernière a certes été symbolisée par Marianne, mais les femmes restent exclues de la citoyenneté, dénuées de droit de vote. Les IIe et IIIe Républiques ne font guère mieux, alors que le débat s'amplifie, jusqu'à son octroi à la Libération. Le Code civil la plaçant juridiquement dans un statut d'infériorité et...

sans couverture

L'Année de Grâce de Kim Liggett

critiqué par Dervla3012 - (15 ans)
5 etoiles
Les réécritures de réécritures ne sont jamais très glorieuses !
De quoi ça parle ? À Garner County les femmes sont ensorcelées. Dans cette ville perdue au milieu d’une forêt hostile, il n’y a pas d’autres lois que celles dictées par ses représentants. Isolée dans un amas de verdure, c’est une société arriérée soumise au patriarcat. Quand l’homme est livré à lui-même, il ne crée que rarement des choses profitables à tous...

sans couverture

L'ardent dictionnaire des auteures et auteurs liégeois de Christian Libens

critiqué par Catinus - (Liège - 69 ans)
7 etoiles
Dico avec lacunes
Comme le dit Laurent Demoulin dans la préface : « Un tel ouvrage manquait, sauf erreur de ma part, il s’agit du premier dictionnaire entièrement consacré aux écrivaines et aux écrivains de la région liégeoise. » Un livre de référence dont l’auteur, Christian Libens, en définit le cadre ; sont repris : « tous ceux qui, au pays de Liège depuis...

sans couverture

Cent mille ans. Bure ou le scandale enfoui des déchets nucléaires de Pierre Bonneau, Gaspard D'Allens, Cécile Guillard (Scénario et dessin)

critiqué par Poet75 - (Paris - 64 ans)
9 etoiles
Un projet dément
Connaissez-vous le scandale de l’enfouissement des déchets nucléaires? Le voici exposé dans une bande dessinée, ce qui ne diminue en rien ni le sérieux ni la crédibilité de l’enquête menée par Gaspard d’Allens et Pierre Bonneau, enquête d’ailleurs étayée par un grand nombre de documents proposés en annexe de l’ouvrage. Quant à la mise en scène dessinée (et adroitement réalisée),...

sans couverture

Les Bâtisseurs de Alixe

critiqué par Fanou03 - (* - 45 ans)
7 etoiles
Les enquêtes de l'Auror Potter
Les Bâtisseurs est le deuxième volume du Projets Harry Potter 7 3/4, une fanfiction inspirée de l’œuvre de J.K Rowling et qui se déroule après la bataille de Poudlard et la défaite de Voldemort mise en scène dans les Reliques de la Mort. On retrouve, comme le premier tome (Les Survivants) le laissait présager déjà, une excellente qualité d’écriture et...

sans couverture

Le tourbillon de la vie de Aurélie Valognes

critiqué par Bernard2 - (DAX - 72 ans)
7 etoiles
En vacances chez Papi
Arthur, un grand-père, et son petit-fils Louis, 8 ans, passent ensemble le temps des vacances en bord de mer. Leurs moments en commun, leurs conversations, vont être l’occasion d’échanges où la nostalgie du passé et les propos naïfs d’un enfant donnent à cette lecture un mélange d’émotions et de sourires. Un petit roman qui se lit facilement, même s’il laissera...

sans couverture

Ce nom qu'à Dieu ils donnent de Guillaume de Fonclare

critiqué par CC.RIDER - (63 ans)
8 etoiles
Pélerinage immobile
Guillaume souffre d’une maladie génétique chronique aussi douloureuse qu’handicapante. Après avoir reçu une éducation religieuse catholique puis protestante, adulte, il a tout rejeté et se déclare maintenant « athée pratiquant ». Charmant oxymore. Cependant, il tient à garder l’esprit ouvert et à se maintenir dans une certaine quête du Divin. Comme il a besoin de silence et de recueillement pour mener à...

sans couverture

Dictionnaire amoureux de la Méditerranée de Richard Millet, Alain Bouldouyre (Dessin)

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)
8 etoiles
Passions personnelles autour d'une mer
L'auteur, Limousin né au Liban où il a grandi, est marqué par la Méditerranée, et décide de nous faire partager sa passion, qui se décline en réalité en une multiplicité de vifs centres d'intérêts. Il décrit chacun d'eux avec emphase, comme ce qu'il apprécie moins dans cette aire géographique, quitte à égrener quelques jugements à l'emporte-pièce. Il insiste sur "l'union...

sans couverture

Pokémon, le film : Hoopa et le choc des légendes de Gin Kamimura

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 31 ans)
7 etoiles
Pokémon facétieux et vase maudit
Alors qu'ils font une pause bien méritée dans une oasis non loin de la ville de Désara, Sacha et ses amis font la rencontre de Hoopa, un petit pokémon malicieux mais néanmoins très sympathique. Ce dernier bénéficie d'un pouvoir assez puissant car, grâce à ses anneaux, il peut téléporter n'importe quel humain ou pokémon d'un endroit à un autre. Cependant...

sans couverture

Normal de Warren Ellis

critiqué par Ludmilla - (Chaville - 65 ans)
8 etoiles
Normal?
La seule chose qui soit « normale » dans ce roman, c’est le nom du lieu : « Normal Head », un centre de recherche ? une sorte d’hôpital psychiatrique ? situé dans un site protégé, une forêt expérimentale. Les patients sont tous soit des veilleurs stratégiques, soit des prospectivistes. Et s’ils sont là, c’est parce qu’ils ont trop regardé dans...

sans couverture

Au-delà de l'horizon et autres nouvelles de Franck Thilliez

critiqué par Usdyc - (Bruxelles - 64 ans)
5 etoiles
Pas vraiment emballé
Une douzaine d'histoires dans un livre. Certaines histoires ou "nouvelles" relativement courtes, d'autres un peu plus longues mais dans l'ensemble rien d'emballant. Pas de personnage principal ni de trame. Je n'ai jamais été un adepte de ce genre de livre. On n'a pas le temps de s'accrocher à quelqu'un et/ou quelque chose. Il y a cependant une nouvelle qui vaut la peine...

sans couverture

L'amour d'une mère de Hans Christian Andersen, Marguerite Audoux, Alphonse Daudet, Charles Dickens, Maxime Gorki

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)
8 etoiles
Odes à la mère
A l’approche de la Fête des Mères, les Editions de l’Aube édite ce très joli recueil de nouvelles sélectionnées avec beaucoup de finesse et de goût par Julie Maillard. « Tendre et doux ou âpre et violent, l’amour d’une mère est une force qui peut tout emporter sur son passage ». Au travers des neuf textes qu’elle a sélectionnés, Julie...

sans couverture

La Disparition du paysage de Jean-Philippe Toussaint

critiqué par Kinbote - (Jumet - 62 ans)
7 etoiles
Présent indéfini
« Je passe ma convalescence à Ostende. Une aide-soignante, qui ne parle pas français (peut-être ne parle-t-elle que néerlandais), vient tous les jours, qui me couche le soir et m’assiste pour mon lever. J’ai le sentiment qu’il n’y a pas de discontinuité dans ma vie, que cela fait des mois maintenant que je suis immobilisé ici dans un fauteuil roulant...

sans couverture

Abu Nizar: Partie 1 de Daly

critiqué par Aya B - (41 ans)
10 etoiles
Déjanté, imprévisible… et addictif.
Je suis tombé sur ce roman par hasard dans les nouveautés policier d’Amazon. Ce qui m’a intrigué et m’a donné envie de le lire c’est la description et le titre assez exotique. À la place du synopsis, l’auteur a fourni un morceau de dialogue qui résume à mon avis le ton et l’atmosphère de son roman : « C’est vivre en...

sans couverture

L'Affaire Ruffini : Enquête sur le plus grand mystère du monde de l'art de Vincent Noce

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)
9 etoiles
Ventes de tableaux et enquêtes judiciaires (réelles)
Ce livre constitue une enquête journalistique sur des ventes d'oeuvres d'art supposément illégales, en raison de la falsification de leur authenticité présumée de celle-ci. Ruffini, vendeur et courtier italien, est suspecté par la justice française d'avoir vendu des faux. L'instruction de l'affaire reste en cours, l'affaire ayant inspiré une investigation sur les faits allégués et les personnalités mises en cause....

sans couverture

Jonas Fink, tome 1 : L'enfance de Vittorio Giardino

critiqué par Kostog - (48 ans)
9 etoiles
Du temps de Klement Gottwald
Il est regrettable que les bandes dessinées de Vittorio Giardino aient trouvé peu de critiques dans critiqueslibres car l´auteur et notamment la série de Jonas Fink valent réellement le détour. Dans le premier volume, L'enfance, Giardino nous raconte l'enfance brisée de Jonas , un jeune garçon praguois au début des années 1950, dont le père, médecin, est arrêté en pleine...

sans couverture

Le déréglement joyeux de la métrique amoureuse de Mathias Malzieu, Daria Nelson

critiqué par Psychééé - (33 ans)
7 etoiles
Onirique et pétillant
« J’ai envie de te multiplier au moins une fois, m’a-t-elle dit, son tout petit nez planté telle la plus douce des flèches, quelque part dans mon cou. Quand la beauté d’une phrase vous saute au cœur avec tant de férocité, il faut développer tout un courage pour accepter le silence qui va suivre. Tempête de neige sous un crâne....

sans couverture

Les Arcanes de la Maison Fleury T.1: Le Rossignol de Gabriele Di Caro

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 51 ans)
8 etoiles
Une très belle surprise !
Lorsque le thriller rencontre la bande dessinée pour adulte, cela donne cela, un très bon album. La couverture donne le ton sur cette histoire. Leone Frollo, avec sa série "Casino" n'a désormais plus le monopole des aventures se déroulant dans un bordel. Gabriele Di Caro y a planté le décor de ce thriller , situé dans le Londres de la fin du...

sans couverture

La nouvelle guerre des étoiles: Enquête : nous sommes tous notés de Vincent Coquaz, Ismaël Halissat

critiqué par Colen8 - (79 ans)
8 etoiles
La juteuse arnaque des faux bons avis
Depuis longtemps ont existé des enquêtes de satisfaction auprès des usagers ou clients en soutien à l’image de marque des institutions et des entreprises, donnant lieu à la publication de classements dans les médias. De même qu’il était courant de délivrer des étoiles aux hôtels et restaurants, les classements sportifs étaient là pour stimuler les pratiquants et attirer le public,...

sans couverture

Pour l'amour des livres de Michel Le Bris

critiqué par Poet75 - (Paris - 64 ans)
8 etoiles
La passion dévorante des livres
C’est en 2018 que fut publié cet ouvrage, le dernier qu’il fit sortir de son vivant, Michel Le Bris étant décédé à La Couyère (Ille-et-Villaine) le 30 janvier dernier. Un ouvrage qui semble conçu idéalement pour parachever le parcours d’un homme dont la vie fut dévorée par la littérature. En guise d’introduction, Michel Le Bris raconte d’ailleurs la grosse frayeur...

sans couverture

Trocadéro de Robert Ruwet

critiqué par Catinus - (Liège - 69 ans)
8 etoiles
Vive le Troca ! Vive Liège !
« Troca avec un « T » comme …Troca. Un théâtre à nul autre pareil … ? Oui, sans doute. Et à plus d’un titre. Est-il en Belgique un autre théâtre non-subventionné qui ouvre ses portes plus de deux cents jours par an ? Est-il en Belgique un autre théâtre qui présente trois revues d’actualité chaque saison ? Chacune de ces...

sans couverture

Hansel et Gretel de Yvan Godbout

critiqué par Windigo - (Amos - 38 ans)
9 etoiles
Les contes revisités
Les Contes Interdits est une série de livres d'horreur pour adultes, tout en reprenant les contes pour enfants de façon à les rendre le plus gore possible. Hansel et Gretel ne fait pas exception à la règle. Si bien que ce roman attira des ennuis à l'auteur Yvan Godbout. Ce dernier fut poursuivi devant les tribunaux pour production de pornographie...