Les fiches récentes les plus visitées

Ce classement ne reprend que les critiques publiées dans les trente derniers jours.

Début Précédente Page 5 de 5

121.
87 visites
sans couverture

Quelque chose à te dire de Carole Fives

critiqué par Pascale Ew. - (55 ans)
6 etoiles
Tel est pris qui croyait prendre !
Encore une histoire d’écrivain, en panne d’écriture de préférence ! Elsa Feuillet, écrivaine, est une fervente admiratrice de Béatrice Blandy qui vient de décéder d’un cancer. Or, son mari, Thomas, lui écrit pour la rencontrer. S’ensuit une relation amoureuse où Elsa s’installe chez Thomas une semaine sur deux lorsque son fils est chez son père. Elle emménage donc dans les meubles...

122.
86 visites
sans couverture

Les Papillons de comptoir de Jean-Marie Gourio

critiqué par Catinus - (Liège - 71 ans)
8 etoiles
Escales
De sacrées escales dans quarante cafés, bistrots, tavernes, troquets, bouis-bouis, c’est comme vous voulez. Des petits, des minuscules, des grands, des plus ou moins huppés, des bourgeois, des populaires, des sportifs, des infréquentables, etc. avec la clientèle et les patrons qui vont avec. Quand on dit que le bistrot est un refuge, c’est bien vrai. Voici quelques brèves de comptoir -...

123.
86 visites
sans couverture

Picsou, le dragon de Glasgow de Joris Chamblain (Scénario), Fabrizio Petrossi (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 66 ans)
8 etoiles
Balthazar fut jeune aussi... avant d'être Picsou !
Depuis ses origines, l’univers Disney permet à de très nombreux artistes de travailler avec des personnages qu’ils n’ont pas créés mais à qui ils peuvent donner vie et aussi un peu d’eux-mêmes. Jusqu’à maintenant, peu d’auteurs de l’univers de la bande dessinée franco-belge avaient eu l’opportunité de se frotter à ces personnages hyper connus, de Mickey à Donald en passant...

124.
86 visites
sans couverture

L'écriture, mémoire des hommes de Georges Jean

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 33 ans)
7 etoiles
Tablettes d'argile et enluminures
Comme le dit très justement le proverbe « les paroles s'envolent, les écrits restent » et l'invention de ce nouveau moyen de communication a véritablement permis à l'humanité d'entrer dans une nouvelle ère dans laquelle les gens n'ont pas toujours besoin de se parler pour se comprendre. Cet ouvrage raconte ainsi la naissance de l'écriture en Mésopotamie puis son histoire, son développement,...

125.
83 visites
sans couverture

Sa vie pour Picasso : Marie-Thérèse Walter de Brigitte Benkemoun

critiqué par Veneziano - (Paris - 44 ans)
9 etoiles
Une des nombreuses compagnes de Picasso
Marie-Thérèse Walter a rencontré Picasso par hasard ; mineure civilement mais majeure sexuellement, elle en est devenue la muse puis la maîtresse. Et le grand peintre a reproduit avec elle une mécanique presque habituelle. L'union a commencé par un amour possessif, presque obsessionnel, avant que la compagne adulée soit délaissée pour celle du moment. Née de parents inconnue, elle a...

126.
82 visites
sans couverture

Je reviendrai sur les ailes de l'aigle de Michel de Saint Pierre

critiqué par Bernard2 - (DAX - 73 ans)
7 etoiles
La vie d'une famille juive et la création de l'État d'Israël
Beaucoup d'émotion dans ce roman, qui se déroule de 1934 à 1967. La vie d'une famille, en France et en Israël, dans un contexte de lutte permanente avec les pays arabes, et dans la quasi indifférence de l'ONU. Mais le petit état se bat pour son existence et sa survie, réussissant l'exploit de vaincre les envahisseurs largement supérieurs numériquement. Bien...

127.
81 visites
sans couverture

Les Grandes aventures de Romano Scarpa - Tome 12: 1965 - Deux têtes pour un turban et autres histoires de Romano Scarpa

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 66 ans)
8 etoiles
Pour oublier une partie de nos soucis...
Puisque je suis dans une phase de lectures Disney, prolongeons encore quelques instants le plaisir avec ce douzième volume de l’intégrale Romano Scarpa. Mais, pour cela, il va falloir que je précise certains éléments avant de pouvoir vous parler des histoires qui sont dans ce très beau volume qui pourrait parfaitement correspondre à un cadeau de fêtes… Donc, parlons personnages de...

128.
78 visites
sans couverture

Vivre vite de Brigitte Giraud

critiqué par Poet75 - (Paris - 66 ans)
8 etoiles
La litanie des si
Que ne ferait-on pas avec des si ? On peut tout imaginer, on peut tout refaire et tout recommencer avec des si. On peut aussi, comme dans ce livre de Brigitte Giraud, établir une litanie des si, de tous les si qui, si seulement l’un d’eux avait été effectif, auraient empêché la mort de quelqu’un. Car c’est bien le propos...

129.
77 visites
sans couverture

Fascisme français de Serge Berstein, Michel Winock

critiqué par Vince92 - (Zürich - 45 ans)
8 etoiles
Pour en finir avec Zeev Sternhel
En 1983 paraissait Ni droite, ni gauche, brûlot de l'historien israélien Zeev Sternhell dans lequel ce dernier faisait remonter l'origine du fascisme, non pas dans l'Italie des années 20 mais plutôt dans le développement d'une doctrine née au sein de la Droite révolutionnaire française, et ce dès le milieu du XIXe s. voire dès après la Révolution de 1789-98. Ce...

130.
77 visites
sans couverture

Bluebird, bluebird de Attica Locke

critiqué par Ardeo - (Flémalle - 75 ans)
6 etoiles
Texas 2016
Voici un roman policier américain qui « présente » bien. Les personnages sont bien typés, la mise en action bien ficelée, l’enquête « déroule » et l’intérêt perdure. Un Ranger du Texas de type afro-américain se charge d’enquêter sur deux meurtres qui ont eu lieu à 2 jours d’intervalle dans une petite bourgade du nord du Texas -profond et raciste...

131.
74 visites
sans couverture

Amour entre adultes de Anna Ekberg

critiqué par Saigneur de Guerre - (64 ans)
5 etoiles
A réserver à ceux qui aiment les thrillers psychologiques
Christian est en embuscade sur le trajet qu’emprunte son épouse lorsqu’elle se livre à son jogging. Il l’attend à bord de sa camionnette prêt à lui foncer dessus… Critique : Petite précision, Anna Ekberg n’est pas une femme ! C’est un duo d’hommes ! Anders Rønnow Klarlund et Jacob Weinreich. Vous ne supportez plus votre épouse, Monsieur ? Madame, Monsieur vous déplaît...

132.
72 visites
sans couverture

La fabrique des croyances: Une introduction au raisonnement scientifique de Willard Van Orman Quine, J. S. Ullian

critiqué par Colen8 - (81 ans)
4 etoiles
Destiné aux étudiants d’il y a 50 ans
Abstraite et désuète dans sa formulation, dépassée par les déferlements tellement prolixes et irrationnels des réseaux sociaux, cette réédition 50 ans et plus après sa publication initiale déçoit. En dépit d’un titre évocateur elle laisse une impression de verbiage. Distinguer savoir, connaissance, vérité par le truchement de l’observation, du témoignage, de la tradition constituent une première phase nécessaire au raisonnement....

133.
70 visites
sans couverture

Le Poulpe : Un travelo nommé désir de Noël Simsolo

critiqué par Catinus - (Liège - 71 ans)
8 etoiles
Un bon moment de lecture
Ils sont deux dans un appartement à pratiquer une séance de sado-maso. Domino, un bel et grand noir ébène et un célèbre avocat qui joue le rôle de supplicié. Deux inconnus s’introduisent dans le loft, poignardent à mort l’avocat et emmènent Domino qui parvient à se libérer de ses liens après une fuite rocambolesque en voiture. C’est ici qu’intervient Le...

134.
70 visites
sans couverture

Voir l'apéro au bout du tunnel de Mathou

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 66 ans)
8 etoiles
A votre santé les amis !!!
La vie n’est pas toujours si simple pour les pauvres humains que nous sommes… Un jour on nous enferme à cause d’un coronavirus qui séjourne en villégiature chez nous… Une autre fois, on nous promet un conflit nucléaire si la situation empire au bord de l’empire russe… On se croit sauvé quand le réservoir de la voiture est vide pour...

135.
70 visites
sans couverture

Petites fables destinées au néant de Carino Bucciarelli

critiqué par Kinbote - (Jumet - 63 ans)
9 etoiles
CENT DIX-SEPT ROMANS-FLEUVES
Avec ses PETITES FABLES DESTINÉES AU NÉANT, Carino BUCCIARELLI adresse un clin d’œil à la CENTURIE de Giorgio MANGANELLI. Mais l’auteur de "L’inventeur de paraboles" appose sa touche et son univers insolite au genre de la fable fantastique. La première fable fait surgir la création du monde d’un des naseaux d’un buffle. « Le buffle qui créa le monde s’en prend à...

136.
69 visites
sans couverture

Lacunaires de Serge Delaive

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)
9 etoiles
L'inquiétude en vers épurés
C’est le septième opus édité par Le Chat polaire que je lis et, avant de l’ouvrir, j’ai éprouvé un petit frisson comme avant d’ouvrir chacun des précédents car ils m’ont tous enchanté en m’emmenant dans des mondes différents, nouveaux souvent, sur les ailes de vers inventifs, émouvants, … Les auteurs sélectionnés par Le Chat polaire sont toujours créatifs, originaux,...

137.
68 visites
sans couverture

Petit éloge de la Belgique de Grégoire Polet

critiqué par Kinbote - (Jumet - 63 ans)
9 etoiles
Une belge vie !
Dans Petit éloge de la Belgique, l’écrivain raconte sa Belgique en commençant par faire l’éloge des nuages en évoquant Django Reinhardt, né à Liberchies en 1930, puis, par dire la spécificité de la Côte belge à l’occasion de ses Vacances à la mer, étant enfant (les cuistax, le tram, les châteaux de sable et les bunkers…). Il parle des joies...

138.
67 visites
sans couverture

La Colombienne de Wojciech Chmielarz

critiqué par Tistou - (66 ans)
6 etoiles
Colombie – Varsovie
Wojciech Chmielarz est présenté comme un auteur phare du renouveau du polar polonais. La Colombienne a d’ailleurs obtenu, dixit la quatrième de couverture, le Prix du meilleur polar polonais 2015. Il me parait néanmoins moins intéressant que Zygmunt Miloszewski, de la même génération, mais dont les ouvrages vous donnent davantage l’impression de rentrer de plain-pied dans la société polonaise. Wojciech...

139.
66 visites
sans couverture

Dracula (BD) de Bruno Enna (Scénario), Fabio Celoni (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 66 ans)
7 etoiles
Quand Mickey s'invite chez Dracula...
Avec leur série consacrée aux héros de Disney revus et corrigés par les auteurs de la BD franco-belge mais en respectant le cahier des charges disneyen, reconnaissons que tout est possible y compris de rencontrer Mickey confronté à Dracula ! Mais au-delà des impressions de lecteur à chaque nouvel album, ce qui touche à la subjectivité totale, absolue et légitime de...

140.
66 visites
sans couverture

Les opérations de déception de Rémy Hémez

critiqué par Colen8 - (81 ans)
8 etoiles
L’art de l’intelligence servi par les ressources et les technologies
Le légendaire « Cheval de Troie » rapporté depuis l’Antiquité inaugure ces ruses et stratagèmes historiques. Que l’on soit ou non dans un rapport de force favorable, l’art militaire enseigne comment tromper l’adversaire. Toutes les confrontations y ont eu recours, et ce d’autant plus que c’est le moyen systématique du camp faible dans les guerres irrégulières parfois dites asymétriques...

141.
64 visites
sans couverture

50 idées reçues sur la justice: de Alexandre Rossi

critiqué par Veneziano - (Paris - 44 ans)
9 etoiles
Analyse des clichés sur la justice
Mal connue et gérant des différends sous un angle technique, la justice génère inévitablement une série d'incompréhensions. Aussi les médias ne relaient-ils qu'une partie de son activité, de manière partielle, parfois partiale, souvent à la recherche du sensationnel. C'est pourquoi ce magistrat étudie les clichés qu'elle engendre pour rétablir la vérité sur le fonctionnement d'un service public fort utile, aux...

142.
63 visites
sans couverture

Programmation urbaine de Nathalie Bonnevide, Jean-Baptiste Marie

critiqué par Veneziano - (Paris - 44 ans)
8 etoiles
Pourquoi et comment réaménager la ville
L'évolution des populations amène des modifications de leurs besoins ; les nouvelles contraintes économiques et les budgets publics en baisse complexifient les ressources, et donc la réalisation de projet : c'est pourquoi l'aménagement des villes nécessite une programmation urbaine. La notion de temps, la concertation remodèlent la manière de la concevoir, les idées de mixité, de l'existence de plusieurs centres,...

143.
61 visites
sans couverture

Les nuages caressent la terre de Sanda Voïca

critiqué par Kinbote - (Jumet - 63 ans)
9 etoiles
Poèmes pour Clara
LES NUAGES CARESSENT LA TERRE de SANDA VOÏCA, paru cette année aux éditions LES LIEUX-DITS, comporte cinq parties, composées chacune de textes et poèmes écrits suite au décès, en 2015, de sa fille Clara, à l’âge de 22 ans et qui, tous, sont marqués par cette perte. Chaque section est accompagnée de deux ou trois oeuvres d’artistes différents qui allient...

144.
58 visites
sans couverture

Le choix de Viola Ardone

critiqué par Pascale Ew. - (55 ans)
7 etoiles
La loi des hommes
Oliva Denaro vit en Sicile dans les années soixante et dans un carcan sociétal et villageois de règles très strictes, scandées à longueur de journée par sa mère, entourée de « langues-coupantes » affutées par toutes les rumeurs de préférence malveillantes. Bonne fille, elle tâche de se plier à toutes ces règles, mais malheureusement, cela ne suffira pas à éloigner...

145.
49 visites
sans couverture

La chair déchirée d'une petite griotte noire de Pascal Vrebos

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)
9 etoiles
Violences faites aux femmes
Pour écrire ce texte qu’il présente comme un roman même s’il est écrit tantôt en prose tantôt en vers, Pascal Vrebos s‘est inspiré d’un fait réel, le viol horrible – tout viol est horrible mais celui-là l’est particulièrement car il a été d’une violence et d’une sauvagerie extrême – subi par une jeune Congolaise venue en Europe pour poursuivre ses...

146.
35 visites
sans couverture

Plus bas dans la vallée de Ron Rash

critiqué par Monocle - (tournai - 62 ans)
7 etoiles
Un Ron Rash ne se boude pas !
Les recueils de nouvelles n'ont jamais été ma tasse de thé, ils ont souvent un caractère commun ; un premier texte plus long qui (à mon avis) est souvent une esquisse inassouvie d'un roman projeté. Les textes courts ne me réussissent pas et pourtant pour le trop rare RON RASH, cela méritait bien une exception à la...

Début Précédente Page 5 de 5