Nouvelles parutions selon la date fournie par Amazon.fr


sans couverture

Le vent du nord dans les fougères glacées de Patrick Chamoiseau

critiqué par Eric Eliès - (48 ans)
10 etoiles
Célébration et incarnation de la Parole
Malgré l’annonce de la jaquette, joliment illustrée d’une photographie noir et blanc (de Jean-Luc de Laguarigue) à rebours de l’exotisme caraibéen, Le vent du nord dans les fougères glacées n’est ni le dernier roman de Patrick Chamoiseau ni le roman du dernier conteur. En effet, même s’il y a récit, Chamoiseau récuse l’appellation de roman pour celle d’organisme narratif, comme...

sans couverture

Belgiques de Grégoire Polet

critiqué par Kinbote - (Jumet - 64 ans)
10 etoiles
101 détails d'une fresque littéraire consacrée à la Belgique d'hier et d'aujourd'hui
DÉFENSE DU GENRE COURT La collection BELGIQUES propose chez Ker Editions quatre nouveaux titres chaque année. Celui de Grégoire Polet offre101 micronouvelles d’une demi-page à cinq pages, qu’il inscrit tout en s’en démarquant dans la lignée des microfictions de Régis Jauffret et des miniatures de Dostoïevski. Il donne le titre générique de "détails" à ces nouvelles singulières qu’il a écrites principalement...

sans couverture

Un ami trop grand: Lettre à Jean-Claude Pirotte de Claude Andrzejewski

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 77 ans)
10 etoiles
Tombeau pour Jean-Claude Pirotte
Comme toujours avec Claude Andrzejewski, nous sommes dans le pacte autobiographique, il s’agit sinon de tout dire, au moins de dire beaucoup, sans rien cacher des beautés de la vie ni de ses côtés pénibles, voire mauvais, ceux qu’on n’a pas envie de dire, et encore moins d’écrire. Et ceci, tout en faisant un objet littéraire saisissant et qui d’un...

sans couverture

Faut-il en finir avec la famille ?: Entre carcan normatif et lieu de résistance au libéralisme de Raymond Debord

critiqué par CHALOT - (74 ans)
10 etoiles
Une analyse rigoureuse qui fera date
Faut-il en finir avec la famille ? Livre de Raymond Debord Editions critiques 273 pages, 313 avec les notes septembre 2022 Un livre de référence L'auteur ne s'est pas contenté d'amasser, de classer et d'ordonner toute une série de documents permettant de comprendre les évolutions qui ont permis de passer du « natalisme » à l'individualisme, il a analysé les mutations et les a expliquées en les contextualisant. Il s'appuie...

sans couverture

Le droit de la culture de Karl-Henri Voizard

critiqué par Veneziano - (Paris - 45 ans)
9 etoiles
Activités culturelles est actions publiques
L'Etat a généralisé son action dans le domaine culturel en 1959, avec des précédents d'intérêts pour certains secteurs. Il s'agit de protéger des biens, de soutenir des activités, en vue d'une cohésion sociale et d'un développement économique. L'Etrat, tant le ministère de la Culture que ses organes déconcentrés, les collectivités locales également, se concertent, voire se concurrencent dans leurs actions...

sans couverture

La société du peloton de Guillaume Martin

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)
8 etoiles
Comprendre le macrocosme en étudiant le microcosme
Guillaume Martin est un champion cycliste, leader de la formation Cofidis, dont la renommée n’a, hélas pour lui, pas encore atteint le niveau de son talent. Il n’est pas seulement un sportif professionnel de haut niveau, il est aussi un intellectuel titulaire d’un master de philosophie. Il a mené, parallèlement à sa formation sportive et au début de sa carrière...

sans couverture

Un pas de deux de Serge Peker

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)
7 etoiles
La médecine en crise
Un médecin approchant de la retraite doit subir une petite intervention chirurgicale, il est hospitalisé dans la même chambre qu’un comédien. La vieille de l’opération, ne pouvant dormir ni l’un ni l’autre, le comédien interroge le médecin sur sa vie telle qu’il l’a racontée dans le cahier intime qu’il a découvert dans ses effets. S’engage alors un long dialogue qui...

sans couverture

Plus bas dans la vallée de Ron Rash

critiqué par Monocle - (tournai - 63 ans)
7 etoiles
Un Ron Rash ne se boude pas !
Les recueils de nouvelles n'ont jamais été ma tasse de thé, ils ont souvent un caractère commun ; un premier texte plus long qui (à mon avis) est souvent une esquisse inassouvie d'un roman projeté. Les textes courts ne me réussissent pas et pourtant pour le trop rare RON RASH, cela méritait bien une exception à la...

sans couverture

L'invention de la nature: les aventures d'Alexander von Humboldt de Andrea Wulf

critiqué par Poet75 - (Paris - 66 ans)
9 etoiles
Un naturaliste visionnaire
Nul besoin d’être un scientifique accompli pour lire avec intérêt et non sans profit ce livre consacré au naturaliste Alexander von Humboldt (1769-1859) et à son influence. Le nom de cet explorateur naturaliste et géographe allemand fut mondialement célèbre, ses écrits eurent un énorme retentissement et furent à l’origine de plus d’une vocation, avant de disparaître plus ou moins de...

sans couverture

La valse de l'adieu de Philippe de Villiers

critiqué par CC.RIDER - (64 ans)
9 etoiles
Nostalgie d'un monde disparu
8 août 1808 en Vendée : sept années plus tôt, Napoléon est parvenu à rétablir la paix civile en permettant la paix religieuse grâce au Concordat. La Vendée panse ses plaies et se rassemble, Blancs et Bleus côte à côte, aux Quatre Chemins de l'Oye, pour acclamer l’Empereur venu rendre visite au département meurtri. Il en profite pour demander aux soldats...

sans couverture

Elvis à la radio de Sabine Huynh

critiqué par JPGP - (75 ans)
6 etoiles
Sabine Huynh - S'écrire dit-elle
Sabine Huynh précise plusieurs fois dans ce qui tient d'une quasi auotofiction l'objet de son livre : "Je suis bien incapable de démêler la fiction du réel : au fil des ans j’ai forcément dû reconstruire, colmater des trous, mais qu’ai-je ajouté, ou retiré, pour accomplir mon dessein ?". Et plus loin d'ajouter "Depuis l’adolescence, je sais qu’un jour j’écrirai...

sans couverture

Les Pizzlys de Jérémie Moreau

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
10 etoiles
Jérémie Moreau réenchante le monde
Paris, de nos jours. Nathan n’est pas loin de péter les plombs. Afin de pourvoir aux besoins de ses jeunes frères et sœurs, il a lâché ses études pour être chauffeur de taxi. Soumis aux cadences infernales de l’uberisation et aux instructions de son GPS, le jeune homme est au bord de l’implosion. Jusqu’à cet accident, tellement prévisible, qui donnera...

sans couverture

Petites manies et grosses phobies: Dompter nos obsessions de Kate Summerscale

critiqué par Page - (Rennes - 34 ans)
10 etoiles
Dédramatiser sa propre crainte et connaître celles des autres
C’est un ouvrage qui a d’abord paru, dans la langue de Shakespeare en 2022, sous le titre de "The book of phobias and manias". Ce sont près de cent obsessions qui sont présentées ici en notamment les reliant à des explications culturelles sur leur origine et à des personnages célèbres qui souffrirent de ce mal du fait d’un évènement de...

sans couverture

Sophie Calle de Clément Chéroux

critiqué par Veneziano - (Paris - 45 ans)
8 etoiles
Histoires et intimités dans l'art contemporain
Dans ses oeuvres, Sophie Calle aime raconter des historie, filer des anecdotes, rendre compte d'enquêtes, rendre compte d'éléments d'intimité. Sans jamais rentrer dans du pathos du mauvais goût, elle livres des photos et commentaires incongrus, décalés, sensibles, le contexte et les circonstances de ces tranches de vie intriguant davantage que les photos elles-mêmes. Ce petit livre retrace l'essentiel de sa...

sans couverture

Contrecoups - Malik Oussekine de Laurent-Frédéric Bollée (Scénario), Jeanne Puchol (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 66 ans)
9 etoiles
In memoriam...
A chaque temps fort de notre histoire, on cherche des moments clefs, des héros ou/et des victimes, du sens, une morale, et avec tout cela on écrit ou tente d’écrire une légende dorée, un mythe, une mémoire collective… A l’arrivée, on a « notre histoire » ! Seulement, penser que cela nous dispenserait de rechercher les faits et d’en comprendre l’enchainement,...

sans couverture

Lalalangue (Prenez et mangez-en tous) de Frédérique Voruz

critiqué par Alma - (- ans)
10 etoiles
Se guérir des blessures de l'enfance
Un titre étrange qui fait référence à un terme utilisé par Lacan pour désigner un « ensemble de mots qui ne veulent dire quelque chose que pour une famille donnée », des formules qui ont ponctué une éducation, qui ont été serinées par les parents et restent gravées dans l'esprit des enfants . Dans ce livre, les formules de la lalalangue de la...

sans couverture

La solidarité des éprouvés de Guillaume Le Blanc

critiqué par CHALOT - (74 ans)
9 etoiles
Faire société par la solidarité !
«  La solidarité des éprouvés » Pour une histoire politique de la pauvreté essai de Guillaume LE BLANC Editions Payot 290 pages novembre 2022 Et si les pauvres, les sans rien, les SDF étaient les vrais écologiques ? Et s'ils possédaient une maîtrise de la récupération et de la protection des ressources de la planète ? Ce n'est pas une boutade mais une constatation. Alors qu'une toute petite minorité possède la richesse,...

sans couverture

Traces perdues de Liliane Schraûwen

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)
7 etoiles
Des mots pour dire la vie et la mort
J’ai découvert Liliane Schraûwen dans un recueil de poésie édité chez le même éditeur et dans un autre de nouvelles publié chez M.E.O. Le présent recueil de poésie comporte certains points communs avec le précédent, on y retrouve des thèmes similaires, certaines récurrences identiques, le vent notamment, et surtout des familiarités formelles. Dans ce recueil, Liliane s’attarde longuement sur les...

sans couverture

Moi le blob de Audrey Dussutour (Scénario), Simon Bailly (Dessin)

critiqué par Colen8 - (81 ans)
10 etoiles
Autobiographie de Physarum polycephalum
Drôle, savante, intelligente dans son exposition, la découverte plutôt ancienne ici décrite est à ne pas manquer. Alternant BD, textes et jeux d’expériences faciles à reproduire elle intéresse tous les âges. Il y est donc question de l’origine et des propriétés d’un microorganisme unicellulaire amibozoaire de la famille des myxomycètes, apparu il y a environ 700 millions d’années. Physarum polycephalum...

sans couverture

Sempé en Amérique de Sempé

critiqué par Alma - (- ans)
10 etoiles
L'Amérique vue par Sempé
Suite au décès de Sempé le 8 aout 2022, les éditions Denoël ont publié en octobre ce bel album intitulé SEMPE EN AMERIQUE, qui concentre les dessins que Sempé a publiés pour l'Express à l'occasion du lancement de la première fusée Apollo en 1969 ainsi que ceux qu'il a crées par la suite pour le célèbre magazine culturel américain Le...

sans couverture

Sous un brouillon de dentelles de Dominique Saint-Dizier

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)
8 etoiles
Léger comme des dessous en dentelle
J’ai déjà lu quelques recueils d’aphorismes de Dominique, chez le même éditeur, et j’ai ainsi eu l’occasion de découvrir sa finesse d’esprit et sa capacité à inventer des expressions drôles, absurdes, burlesques, …, toujours savoureuses. Dans ce nouveau recueil, il change de forme littéraire en écrivant des micronouvelles où il utilise ce qu’il a déjà testé dans ses recueils d’aphorismes...

sans couverture

Sans mal littoral de Jacques Guigou

critiqué par JPGP - (75 ans)
8 etoiles
Jacques Guigou venu à Vénus
Après avoir présenté en 2020 sa "Poésie complète 1980-2020", Jacques Guigou poursuit son chemin de hallage en des bords qui ramènent au sentiment océanique de la vie. Il y faut néanmoins une ondine, une sirène ou mieux : Vénus sortant de l'eau. Elle est le fruit de la mer "remuée d'affects" et peu à pru dévoile sa pudeur et délivre ses...

sans couverture

Avalanche de silences de Patrick Henin-miris

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)
8 etoiles
Avalanche de fines pensées
Patrick n’est pas un inconnu pour moi, pas plus qu’un petit nouveau chez Cactus inébranlable éditions, ce recueil est le troisième que je lis dans la collection P’tits cactus et je dois ajouter à ceux-ci un autre opus publié dans la collection Microcactus. C’est donc un auteur chevronné qui connait bien les formes courtes et percutantes, que je commence à...

sans couverture

Incandescence de Tatiana Gerkens

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)
9 etoiles
Embrasement des chairs
Et voilà encore une nouvelle pépite dans la déjà longue liste de poétesses et poètes découverts par Claude Donnay aux Editions Bleu d’encre. Dans ce petit recueil, un véritable buisson ardent de mots et de vers, Tatiana se jette avec une ardeur brûlante, dévorante, dans des textes exprimant un érotisme foudroyant consumant les sexes et les chairs dans un embrasement...

sans couverture

Vivre et renaître chaque jour de Patrick Sébastien

critiqué par Bernard2 - (DAX - 73 ans)
6 etoiles
Éxutoire égocentrique
Patrick Sébastien nous parle de ses réussites et de ses échecs, de ses joies et de ses douleurs, de sa maladie, de ses nombreux excès en tous genres. Mais une chose est sûre : il a toujours raison, et s'il s'adresse directement au lecteur (en le tutoyant), c'est pour argumenter sans jamais se remettre en question. Comme s'il éprouvait le...

sans couverture

Les vertus du vin - Dédiabolisons une consommation modérée et bénéfique pour la santé de Jean-Pierre Rifler

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)
8 etoiles
Boire peu mais mieux !
En Comté, quand j’étais môme, nos parents disaient : « Le vin d’Arbois plus on en boit, plus on va droit ! », c’était une maxime très répandue que tout le monde connaissait . La médecine, la science, l’école, …, nous ont bien vite rappelé à une autre réalité moins réjouissante, nous avons vite compris que le vin n’était pas...

sans couverture

Pourquoi les volcans crachent de la lave ? de Youri Hamon, Roxanne Bee (Dessin)

critiqué par Page - (Rennes - 34 ans)
10 etoiles
Un volcan d’émotions à la lecture
Né d’un partenariat avec Vulcania (parc d'attraction situé près de Clermont-Ferrand permettant à un large public de comprendre le fonctionnement des volcans), cet ouvrage consacre une page entière à ce centre de culture scientifique. Ce titre est destiné plutôt à des jeunes ayant autour de dix ans. L’univers des volcans fascine les enfants et on peut mieux comprendre leur fonctionnement à...

sans couverture

A prix d'or - Tome 01 de Nathalie Sergeef (Scénario), Bernard Khattou (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 53 ans)
7 etoiles
décoiffant et dépaysant
Mon avis porte sur les 2 volumes. Car, je me demande pourquoi, les éditions Glénat ont décidé de sortir le même jour les 2 tomes de ce diptyque en lieu et place d'un seul album de 128 pages, comme l'ont fait, tout récemment, les éditions Le Lombard avec "le serpent et le coyote", avec un album de près de 140 pages. Mystère?...

sans couverture

Jamais - vol. 02 : Le Jour J de Bruno Duhamel

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
7 etoiles
Sale temps sur la côte normande
A Troumesnil, petit village normand de la côte d’Albâtre, la situation devient tendue. La maison de Madeleine, située sur une falaise qui menace de s’effondrer, a fait le tour des réseaux sociaux et attire les chalands en quête de sensations fortes. Mais notre mamie aveugle continue à faire de la résistance, au grand dam du maire qui doit batailler de...

sans couverture

Françoise Héritier, le goût des autres de Laure Adler

critiqué par Veneziano - (Paris - 45 ans)
10 etoiles
L'anthropologue de l'égalité des sexes
La célèbre journaliste a voulu rendre hommage par une biographie à cette scientifique qui a voulu démontrer la dimension universelle de la domination masculine. Aussi son histoire personnelle a montré les difficultés d'une femme à s'imposer dans le monde universitaire, presque exclusivement masculin, de surcroît au Collège de France. La mise en abîme entre carrière et vie propre sert de...