Une ascension de Stefan Hertmans

Une ascension de Stefan Hertmans
(De Opgang)

Catégorie(s) : Littérature => Européenne non-francophone

Critiqué par Pacmann, le 28 mars 2024 (Tamise, Inscrit le 2 février 2012, 59 ans)
La note : 7 étoiles
Visites : 215 

Une étude du nationalisme flamingant

Biographie romancée d’un collaborateur belge durant la seconde guerre mondiale, cet ouvrage est notamment inspiré d’autres biographies des enfants du personnage principal.

Bien qu’il dénonce clairement l’attitude de Willem Verhulst, personnalité dépeinte comme falote, aigrie, à la morale dépravée et à l’honnêteté limitée, l’auteur tente d’expliquer l’origine de cette vocation flamingante, nationaliste et finalement collaborationniste. On peut donc essayer de comprendre ce qui a conduit un tel personnage à s’enfoncer jusqu’à ne plus pouvoir sortir de telles convictions extrêmes.

Même au-delà de la faillite complète du troisième Reich, son esprit à la fois borné et pourtant teinté de contradictions semblait ne plus pouvoir percevoir ce qui était juste ou pas. Une sorte de revanche sur un passé et une rancune à l’égard de personnes identifiées comme des persécuteurs, le conduit à vivre de manière débridée et peu soucieux de représenter un modèle à suivre.

Condamné à mort après la guerre, il fût libéré quelques années plus tard, non sans renoncer à ses profondes convictions flamingantes et sans percevoir qu’elles sont en lien direct avec les idées d’extrême droite qui visent à exclure plutôt qu’à émanciper un peuple flamand, toujours vu comme opprimé par un appareil politique élitiste.

A sa décharge, mais l’auteur laisse entendre que c’est plus par faiblesse que par compassion, Willem Verhulst n’est pas perçu comme antisémite ; il se compare lui-même à Otto Skorzeny, un nazi célèbre aux circonstances atténuantes et qui a collaboré avec le Mossad après la guerre. Il n’empêche que Willem Verhulst, figure clé de la collaboration flamingante et encore à ce jour perçu comme un exemple dans certains milieux, a été à la base de déportations et d’exactions à l’égard de nombreux innocents.

Le titre semble aussi être ironique en faisant peut-être indirectement référence à «La Chute », film célèbre évoquant la fin du 3ème Reich.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Une ascension

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Une ascension".