La part du pigeon de Pierre Thévenoux, Stéphane Bouzon (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Humour

Critiqué par Débézed, le 23 mai 2024 (Besançon, Inscrit le 10 février 2008, 77 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 496 

Qui sont les pigeons ?

Humoriste et chroniqueur Pierre Thévenoux, comme il le formule lui-même, a écrit un « truc sur l’écologie ». Il n’est pas particulièrement apôtre de cette « science » (qui sait comment définir ce terme tant il est galvaudé aujourd’hui) tout en essayant de se comporter en citoyen de plus en plus responsable et concerné. Même en sachant qu’il ne gagnera pas une thune avec la publication de cet opus, il tient tout de même à dire ce qu’il pense sur le sujet. Il a donc pris l’attache de Stéphane Bouzon, un illustrateur talentueux, pour proposer un joli livre presque luxueux – couverture cartonnée, papier glacé, illustrations en couleur – dans lequel, entre les dessins de son illustrateur ou dans des bulles accompagnant ceux-ci, il formule ses réflexions. Dans cet ouvrage, tout est probablement recyclable mais rien ne provient d’un quelconque recyclage à part quelques idées toute faites dénoncées par l’auteur.

Ce sujet, il l’aborde par l’ironie en dénonçant quelques mesures puériles déjà prises ou des solutions burlesques qu’on pourrait prendre pour sauver la planète en endiguant les errements climatiques. Il épingle ceux qui croient qu’on peut juger du comportement des autres en constatant leur comportement consumériste. Les filles préfèreraient les garçons qui respectent la planète, par exemple, en voyageant en train plutôt qu’en avion. Il épingle aussi à son tableau d’ironie ceux qui prévoient un apocalypse au-delà de la perspective de vie de la plupart des habitants de la planète. Et ainsi de suite, toute une série de « marronniers » régulièrement véhiculés par tous ceux qui encombrent les écrans des télévisions, ordinateurs, téléphone et autres encore…, en évoquant l’écologie à la seule fin de nous vendre leur camelote ou de nous faire voter pour eux.

Les dessins de Stéphane Bouzon, très colorés, chatoyants même, parlent d’eux-mêmes, ils donnent encore plus de relief aux propos de Pierre Thévenoux qui, sous prétexte de jouer de l’ironie, se moque tout même gentiment des climatosceptiques et autres négationnistes refusant de croire aux changements climatiques et à la détérioration des conditions de vie sur la planète. Ce livre est à l’image de ce que confesse l’auteur : « Je fais partie des gens qui sont dans l’entre-deux et qu’hésitent un peu ». Plus simplement, il dénonce à la fois ceux qui ne croient à la détérioration de la vie sur terre, ceux qui utilisent cet argument pour gouverner et gérer par la peur et ceux qui s’en foutent complètement attendant de voir ce qu’il adviendra d’eux et des autres un jour peut-être …

Je me sens faire partie du clan de ces fameux pigeons à qui ont veut faire gober tout un tas de choses !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: La part du pigeon

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La part du pigeon".