Le temps désarticulé de Philip K. Dick

Le temps désarticulé de Philip K. Dick
(Time Out Of Joint)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone , Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Bookivore, le 23 mars 2014 (MENUCOURT, Inscrit le 25 juin 2006, 39 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (23 760ème position).
Visites : 2 930 

The Ragle Gumm Show

Paru en 1959 aux USA, et en 1975 chez nous, "Le Temps Désarticulé" ("Time Out Of Joint", le titre tant original que dans sa traduction est issu d'une citation du "Hamlet" de Shakespeare qui est citée, d'ailleurs, à un moment donné dans le roman) est un des romans les plus connus de Philip K. Dick. Pas aussi mythique que "Le Maître Du Haut Château", "Ubik", "Blade Runner" ou "Loterie Solaire", mais pas loin.
Le roman fera forte impression à un certain Andrew Niccol, qui, lorsqu'il écrira le scénario du film de Peter Weir "The Truman Show" (avec Jim Carrey), puisera en partie dans ce roman pour l'inspiration ; une inspiration pas vraiment revendiquée, mais tous ceux qui auront, à l'époque, lu le roman sauront dire qu'il y a de grosses similitudes (c'est d'ailleurs dit au dos de la réédition poche la plus récente, celle au visuel ci-dessus).

Ragle Gumm, 46 ans, vit dans une petite ville américaine bien pépère et caricaturale, la Charmante Petite Ville Que L'On Connaît Tous Par Le Biais Des Séries TV Et Films Américains (les majuscules sont de moi). Il ne gagne pas bien sa vie, car il ne bosse pas, et le peu d'argent qu'il gagne, c'est par le biais d'un jeu-concours quotidien auquel il participe depuis deux ans (et il gagne sans interruption depuis autant de temps, il en est même entré dans la légende), un concours du journal local, concours pas vraiment détaillé dans le roman, et intitulé 'Où Le Petit Homme Vert Sera-t-il La Prochaine Fois ?'.
Un jour, Ragle découvre, dans des ruines situées non loin de chez lui, un curieux annuaire dont tous les numéros sont apparemment hors d'usage (il en a essayé pas mal, aucun ne répond), et un magazine assez ancien (d'apparence), qui parle notamment d'une certaine Marilyn Monroe, une actrice, apparemment, dont il n'a jamais entendu parler (et ses amis, chez qui il vit en locataire, non plus). Pourtant, apparemment, un de ses voisins, Bill Black, la connait, elle est célèbre depuis quelques années (l'action se passe en 1959). Ragle se demande si on ne se jouerait pas un peu de lui, car entre ça et diverses manifestations un peu étranges (des visions, hallucinations, qui lui arrivent), il sent son monde basculer... Il va mener son enquête.

Un très bon roman, peu épais (comme pas mal de livres de Dick, il fait ses 255 pages réglementaires), plutôt sympathique à lire même s'il faut quelques chapitres pour commencer à entrer vraiment dans l'intrigue, ce qui est le cas d'autres oeuvres de l'auteur, d'ailleurs. Mais au final, "Le Temps Désarticulé" est vraiment un excellent roman de genre, un de ceux dans lequel la réalité bascule, ce qui est courant chez Dick ("Ubik", "Le Dieu Venu Du Centaure"...). Pour amateurs, c'est une lecture très conseillée !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

réalité

8 étoiles

Critique de Magicite (Saorge, Inscrit le 4 janvier 2006, 44 ans) - 10 juillet 2014

Un excellent P.K Dick, on y retrouve ses thèmes fétiches: de la manipulation de la réalité à la guerre froide.
Comme évoqué en 4ème de couv (dans cette édition sympa qui a pour vocation de publier les œuvres les moins connues de cet auteur il me semble) ce roman a largement inspiré The Truman Show, les médias remplaçant la guerre froide.
Ici pourtant la guerre n'est pas froide et le protagoniste principal évolue dans un monde rétro où tous ses faits et gestes sont organisés autour d'un concours dans un journal. C'est lorsqu'il veut quitter la ville qui l'entoure et qu'il découvre des anomalies dans son univers qu'il sera confronté à une vision paranoïaque et égo-centrée du monde... jusqu'à la révélation de la vérité et des raisons de son lieu de vie.
Le génie de l'auteur est encore d'évoquer la folie et la perte de contact de réalité humaine en parallèle de complots gouvernementaux déformant la réalité.
"Le temps désarticulé" reste très abordable et cohérent pour un livre de K-Dick, auteur qui peut nous perdre dans les méandres de son imaginaire et de la conscience humaine.

Forums: Le temps désarticulé

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le temps désarticulé".