Autre-Monde, tome 5 : Oz de Maxime Chattam

Autre-Monde, tome 5 : Oz de Maxime Chattam

Catégorie(s) : Littérature => Francophone , Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Bookivore, le 1 novembre 2012 (MENUCOURT, Inscrit le 25 juin 2006, 40 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 7 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (3 226ème position).
Visites : 9 340 

Cap vers le Vieux Continent !

Voici enfin le moment de reparler de Maxime Chattam ici, même si j'ai eu l'occasion d'en reparler un peu, récemment, via le premier tome de l'adaptation en BD (par Michel Montheillet) de sa Trilogie du Mal : "Le Bourreau De Portland" (lecture conseillée). L'année 2012, en tout cas la fin de l'année, est chargée pour Chattam : outre ce premier tome de BD sorti fin octobre (il y a une dizaine de jours) et la parution, mercredi dernier (31 octobre), du roman dont je vais parler maintenant, on va avoir droit, le 31 décembre prochain, sauf changement de date d'ici là, à un autre roman, "La Conjuration Primitive". Trois oeuvres de Chattam en, allez, deux mois, voilà de quoi rattraper le léger retard que l'auteur avait pris (rien depuis novembre 2011) ! En effet, ça faisait depuis novembre de l'an dernier que Maxime Chattam n'avait rien fait, lui qui, généralement, offre deux romans par an, un vers mai/juin, et l'autre vers octobre/novembre. Le dernier en date, c'était le quatrième tome de sa saga de SF/fantasy/fantastique Autre-Monde, "Entropia", quasiment 400 pages de bonheur qui ouvraient le second cycle de la saga. Ce nouveau roman, c'est "Oz", le cinquième tome de cette même saga (qui devrait en contenir au moins deux encore), paru, comme les autres de la saga (et comme tous les Chattam depuis "Les Arcanes Du Chaos" en 2006), chez Albin Michel. Il est donc sorti le 31 octobre dernier, et nous sommes le 1 novembre aujourd'hui, autrement dit, on est dans l'actualité la plus chaude, les mecs. 410 pages de bonheur.

Je tiens à prévenir tout de suite celles et ceux n'ayant pas lu les autres tomes de la saga : ce résumé vous semblera pour le moins nébuleux, voire même incompréhensible, à cause de ses allusions aux autres tomes (s'il fallait à chaque fois tout résumer de l'ensemble de la saga...) ! Suite à un premier affrontement avec Entropia, brume physique extrêmement dangereuse menaçant tout Autre-Monde, Matt et ses amis de l'Alliance Des Trois (Ambre, sa petite amie, aux pouvoirs puissants, et Tobias, son ami d'enfance, un Black) décident de tenter le tout pour le tout et d'organiser une expédition maritime afin de gagner l'Europe, et l'espoir de retrouver et d'absorber (pour Ambre) les autres Coeurs de la Terre (émanations de puissance ayant émergé, en trois points du globe, depuis la Tempête ; Ambre a déjà fusionné avec le Coeur de la Terre se trouvant sur le continent américain, ce qui explique sa puissance, qui met un peu à mal Entropia), dont un des deux se trouverait à Paris, en France. Nul ne sait comment sont les choses en Europe, depuis la Tempête : a-t-Elle touché le Vieux Continent (c'est plus que probablement le cas) ? Comment vivent les survivants là-bas ? Est-ce plus ou moins dangereux que les Etats-Unis ?

Impossible de le savoir sans y aller, et avec l'aide des Kloropanphylles (alias le Peuple Gaïa, des Pans - ou enfants et ados, ils se surnomment ainsi depuis la Tempête - vivant dans la forêt, proche de la Nature), Matt, ses deux amis ainsi que d'autres Pans partent à l'aventure. A l'aveugle. Le but, qu'Ambre, leur unique vrai espoir, fusionne avec les deux Coeurs de la Terre restants (en espérant que ça ne la tue pas...), afin d'avoir une vraie chance de détruire la menace constante de mort que représente Entropia, brume créée par la Tempête en même temps que le reste, et qui en est une sorte de Némésis, d'entité contraire. Le chaos, l'entropie...

Ce cinquième tome est une réussite de plus pour la saga et pour Maxime Chattam. Il faut dire que, peu à peu, Autre-Monde devient le magnum opus de l'auteur, son oeuvre la plus foisonnante, dense, importante (de par le nombre de tomes, déjà). On ressent énormément de plaisir à retrouver les personnages de la saga, Matt, Tobias, Ambre, Floyd, mais aussi les méchants que sont le Buveur d'Innocence, Colin. Le plaisir, aussi, de découvrir d'autres éléments venant enrichir la saga est total : après quatre tomes se passant aux ex-USA (et un peu Canada pour "Entropia"), là, on arrive en Europe, en France. On se retrouve d'abord en Bretagne, puis en Normandie, à Paris... De nouveaux lieux, de nouveaux personnages, de nouveaux amis et ennemis, de nouveaux dangers... La saga prend une nouvelle tournure. Ca devient de plus en plus grave, le suspense est à son comble. A noter qu'on perd des personnages, dans "Oz" (ce n'est pas la première fois dans la saga, en même temps). Au final, 410 pages intenses, un tome 5 qui n'a absolument pas à rougir des quatre précédents (il est plus que nécessaire de les avoir lus avant de lire celui-là : il n'y a pas de résumé), et qui donne envie de lire la suite, de toute urgence. Mais pour ça, il faudra faire preuve de patience...

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Europe, même combat.

6 étoiles

Critique de Incertitudes (, Inscrit le 4 décembre 2008, 38 ans) - 23 octobre 2019

J'ai failli lâcher. J'ai trouvé que c'était horriblement long à se mettre en place. Il faut attendre cent pages avant que ça ne bouge vraiment. La faute aux préparatifs du voyage en Europe. Entropia est sur leurs talons. Alors, il faut aller chez nous pour que la petite Ambre absorbe le deuxième cœur de la Terre.

C'est frustrant de voir les méchants habituels continuer à faire leurs trucs de méchant : le buveur d'Innocence, son pion Colin. J'espère que Matt, Ambre et Tobias arriveront à les coincer un jour où l'autre. Pour l'heure, ce sont de véritables anguilles.

En Europe, France et Grande-Bretagne, les menaces sont les mêmes finalement. Un monde désolé. Des adultes brutaux et pervers, des monstres géants, des enfants réduits en esclavage. Ce sont juste les noms qui changent.

Pour la première fois, je me demande si une issue favorable est possible. Le tableau, en refermant le livre, est bien sombre. Les ennemis paraissent invulnérables. Et Maxime Chattam prévient : nous ne sommes pas au bout de nos surprises. Il sait comment donner l'eau à la bouche.

Mais où va le monde ?!

8 étoiles

Critique de Floreflo1 (, Inscrit le 30 mars 2011, 27 ans) - 25 janvier 2014

L'histoire d'autre monde continue ! Quelle histoire quand même !
Mais pour la 5 ème aventures de nos héros je la trouve plutôt bâclée... Pour nous emmener en Europe ça va, le vaisseau vie parfait, Maxime nous transporte vraiment en autre monde.
Mais une fois arrivé en Europe, je n'arrivais pas à me projeter, ça manque de fantastique, de reprise de la nature. Je m’imaginais beaucoup plus impressionnant, plus extraordinaire pour le nouveau continent.
Cependant l'histoire dans sa globalité est tout de même un plaisir à lire. J'ai tout de même hâte de lire la suite et en espérant que Neverland sera plus "fantastique" et plus grandiose !

A nous l'europe !

7 étoiles

Critique de Gardigor (callian, Inscrit le 27 avril 2011, 45 ans) - 4 mars 2013

J'avais hâte de poursuivre l'aventure avec les 3 fantastiques et de découvrir ce qu'est devenue l'Europe !
Je n'ai pas été déçu, la traversée de l'Atlantique ne fut pas d'un grand exotisme mais j'ai apprécié cet univers européen bien décrit par MC et où les combats et les surprises sont au rendez-vous.
J'avais vraiment apprécié le 1er tome et le 3ème car dans le 1er tout était découverte et c'était particulièrement soigné sur les idées; le 3ème était intéressant par ses combats sans limite et ses révélations.
J'avais été un peu déçu par "entropia" et dans "oz" j'ai retrouvé un peu plus d'imagination propre à MC même si parfois on retrouve une atmosphère déjà vue dans les meilleurs films fantastiques mais il faut reconnaître que MC a réussi à nous créer son environnement et ses personnages et ça nous tient en haleine...
Ce ne sont pas mes meilleurs Chattam mais je lis cette aventure avec plaisir.

Voyage en Europe

8 étoiles

Critique de Free_s4 (Dans le Sud-Ouest, Inscrit le 18 février 2008, 48 ans) - 29 janvier 2013

Nous voici donc parti sur l'océan, et après bien des péripéties, arrivé en Normandie.
C'est toujours un peu pareil, des combats, des traîtres, de l'amitié....
C'est pas mal, un peu répétitif, mais bien moins enthousiasmant que, par exemple la Trilogie du Mal.
D'autant plus qu'il risque d'y avoir pas mal d'autres tomes.
Deux sites pour en savoir plus sur l'univers des pans:
www.pancyclopedie.fr
www.chattamistes.com/forum
(J'attends quand même le prochain volume avec patience......)

Pas de repos pour les héros

8 étoiles

Critique de Ellane92 (Boulogne-Billancourt, Inscrite le 26 avril 2012, 47 ans) - 15 janvier 2013

Depuis que la paix est revenue à Eden, Ambre, Matt et Tobias n'ont de cesse de trouver un moyen de lutter contre la terrible menace que représente Entropia et qui semble vouloir détruire les ruines que la grande Tempête a laissé derrière elle. Pour cela, une seule solution : affréter un navire et partir vers le cœur de ce qui était l'Europe, à Paris, dans l'espoir de trouver et d'assimiler, pour Ambre, le Cœur de la Terre qui s'y trouve et, si elle n'en meurt ni ne devient folle, combattre Ggl, l'intelligence qui réside dans Entropia.
Ce seront les Kloropanphylles qui construiront le vaisseau qui accueillera le millier de Pans qui fera voyage vers l'Europe. Mais même en ayant choisi un par un les passagers qui les accompagneront, le doute n'est plus permis : il y a un traitre qui voyage avec eux !

Ce cinquième tome d'Autre Monde s'inscrit dans la lignée des précédents : beaucoup d'actions et d'aventures, des découvertes sur de nouvelles façons de vivre après la Tempête, de nouveaux amis à découvrir, et surtout, de nouveaux ennemis. On retrouve avec plaisir les trois héros qui ont fait le succès des tomes précédents, qui grandissent peu à peu au fur et à mesure de leurs aventures. On découvre également de nouvelles altérations. Le suspense est omniprésent, ainsi que l'action, tant et si bien que, sans moment de répit pour les héros ou de repos pour nous, on en ressort avec une impression d'essoufflement. Mais c'est un tome de transition, et j'attends avec impatience de lire la suite des aventures de l'Alliance des trois !

l'attente sera difficile

10 étoiles

Critique de Yoshiki (, Inscrit le 8 novembre 2011, 32 ans) - 12 janvier 2013

que dire de ce livre enfin on va savoir de ce qu'il est advenu de l’Europe, le scénario devient plus intéressant a cause des multiples trahisons et c'est un scénario bien sombre qui se profile j'adore quand on rentre dans la tristesse et le désespoir ça va être difficile d'attendre la suite je veux savoir si les personnages vont y rester dans ce monde désespérant

Forums: Autre-Monde, tome 5 : Oz

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Autre-Monde, tome 5 : Oz".