Walking Dead, Tome 5 : Monstrueux de Robert Kirkman (Scénario), Charlie Adlard (Dessin)

Walking Dead, Tome 5 : Monstrueux de Robert Kirkman (Scénario), Charlie Adlard (Dessin)
(The walking dead)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Sci-fi & fantastique

Critiqué par Blue Boy, le 16 juin 2012 (Saint-Denis, Inscrit le 28 janvier 2008, - ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 5 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (11 127ème position).
Visites : 3 953 

Qui sont les monstres ?

Suite à la grosse altercation entre Rick et Tyreese, la vie semble reprendre un cours plus tranquille au pénitencier, néanmoins toujours cerné par les zombies guettant le moindre faux pas de ses résidents. Le jardin potager commence à prendre forme, mais la priorité est désormais de trouver de l’essence. Pendant une opération de siphonnage des véhicules stationnés sur le parking jouxtant la prison, Rick et Glenn aperçoivent un hélicoptère qui s’écrase quelques miles plus loin. La curiosité les poussera à se rendre sur les lieux. Mais Lori, qui supporte de moins en moins les « fugues » à répétition de son mari, l’accusant de les abandonner, elle et son fils, semble de nouveau au bord de la crise de nerfs…

Si la première partie se déroule sans gros incidents et sans pertes humaines - sans doute sert-elle à se remettre de la fin de l’épisode précédent - les sueurs froides pour le lecteur vont recommencer de plus belle dans la seconde. Le pire, c’est que cela ne sera pas dû à la confrontation avec les « rôdeurs », mais avec un humain. Et du coup, on se dit que les vrais monstres ne sont pas les zombies, qui en comparaison ressembleraient presque à des moutons dociles qu’on pourrait prendre en pitié… En effet, ce tome voit l’apparition d’un personnage particulièrement antipathique et cruel, Philip, qui s’est autoproclamé gouverneur d’une petite communauté voisine de la prison. Je n’en dis pas plus, mais à la fin de ce tome, je regrettais presque de devoir aller au lit – trop fatigué de ma journée - pour ne pas pouvoir enchaîner immédiatement sur le volet suivant. C’est vous dire comme cette histoire vous tient au fur et à mesure que les tomes défilent… Au passage, j’ai beaucoup pensé à Marlon Brandon dans Apocalypse Now pour le personnage de Philip…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Un de mes préférés à date

8 étoiles

Critique de Nance (, Inscrite le 4 octobre 2007, - ans) - 30 octobre 2016

« Il faut que vous compreniez une chose... Ils sont comme nous. Tous pareils. Ils découvrent ce qu'ils veulent. Ils prennent ce qu'ils veulent. Et quand ils ont eu ce qu'ils voulaient... ils sont heureux un bref instant.
Puis ils en veulent encore. »

Le fonctionnement du groupe a changé, Rick n'est plus le seul a géré, les tensions entres les personnages ont diminués, mais sont encore tapis là pas trop loin. Un hélicoptère s'écrase, le groupe part à la recherche des survivants. Ça les mettra aussi sur le chemin d'une autre communauté.

J'attendais ce moment-là avec impatience, Woodbury est mon arc préféré pour la série télé. C'est très différent, tout comme la prison aussi est approchée tout à fait différemment. La version télé est plus romanesque, mais la version bédé est intense, définitivement plus hardcore. J'aime qu'on montre les humains encore plus dangereux que les zombies (les zombies servent plus de fond, on n'a pas besoin d'eux pour s'entre-tuer!). Ce tome-ci a quelques touches d'humour, les tensions se relâchent, un petit moment de calme avant la tempête. J'aime la couverture. C'est la première fois depuis le début de la série bédé où j'étais cramponnée à l'histoire.

La tension monte

8 étoiles

Critique de Kabuto (Craponne, Inscrit le 10 août 2010, 61 ans) - 23 janvier 2014

Avec ce cinquième tome, on grimpe d’un cran dans l’horreur. Pourtant, les pires atrocités ne viennent pas des morts-vivants qui rôdent mais de quelques hommes prêts à tout pour survivre dans ce monde en pleine déliquescence. Les véritables monstres sont bien vivants.

Walking Dead 5

9 étoiles

Critique de Exarkun1979 (Montréal, Inscrit le 8 septembre 2008, 42 ans) - 25 janvier 2013

Après avoir vu un hélicoptère s'écraser dans un boisé près de leur prison, Rick, Glenn et Michonne partent à la recherche de survivants. Ils tomberont sur un village de survivants dirigé par un despote totalement psychotique qui leur fera vivre des moments très difficiles.

Le sujet est ici sur la prise de pouvoir de groupe par des gens sanguinaires. Ici, les zombies paraissent des très bonnes personnes remplis de savoir vivre par rapport au Gouverneur.

J'ai trouvé ce tome vraiment dur.

J'aime assez !

8 étoiles

Critique de DE GOUGE (Nantes, Inscrite le 30 septembre 2011, 65 ans) - 25 septembre 2012

Cette histoire qui nous fait regarder comment des êtres humains, survivants d'une tragédie à l'échelle mondiale, doivent construire entre eux le "vivre ensemble" a des côtés fascinants !
Que de personnalités, que de rencontres, que d'aléas dans la façon dont chacun essaie d'exister, de s'adapter, de survivre en apprenant de nouveaux codes de vie !
La BD et la série télé se complètent : les personnages sont selon l'une ou l'autre version, corrigés (le personnage de Rick est insupportable dans la série, beaucoup mieux dans la BD) voire inventés ("sans Phil, quelle morne histoire que la série).
Si on accepte de rentrer dans ce jeu macabre, et on y arrive, contre toute réalité, on en vient à se poser de vraies questions sur soi-même et sa capacité à se projeter dans l'impensable.
Je suppose, Blueboy, que tu as critiqué chaque épisode, moi, je n'en ai pas le courage.
J'attends la suite avec impatience ......

Forums: Walking Dead, Tome 5 : Monstrueux

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Walking Dead, Tome 5 : Monstrueux".