Les dernières critiques

Début Précédente Page 7 de 7

sans couverture

D'oncle de Rebecca Gisler

critiqué par CHALOT - (73 ans)
9 etoiles
premier roman sensible et tendre
« D’oncle » Roman de Rebecca Gisler Editions Verdier 122 pages 2021 Curieux premier roman Ce roman est bien centré sur un personnage central : l’oncle de la narratrice et de son frère. C’est un homme « haut en couleurs » qui vit encore comme certaines...

sans couverture

Hunger Games : La ballade du serpent et de l'oiseau chanteur de Suzanne Collins

critiqué par Nance - (- ans)
8 etoiles
Bien ficelé
"La neige se pose toujours au sommet" Ça a été un vrai plaisir de replonger dans l'univers cette franchise avec ce quatrième tome, ma meilleure lecture 2021. Jusqu'à tout dernièrement, j'ignorais même l'existence de ce livre (sortie en 2020), ce qui...

sans couverture

La sorcière Crabibi de Olivier Souillé (Scénario), Laurent Souillé (Scénario), Frédéric Pillot (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 65 ans)
9 etoiles
Elle est trop mignonne cette petite sorcière...
Après la lecture de l’époustouflant « Balbuzar » et la visite de l’exposition remarquable et remarquée durant le festival Quai des bulles 2021 de Saint-Malo, Frédéric Pillot est devenu un auteur sous la lumière des médias et des lecteurs… Bon,...

sans couverture

Le regret d'être mère de Orna Donath, Margret Trebbe-Plath

critiqué par Colen8 - (80 ans)
8 etoiles
Inconcevable ?
L’enquête qualitative menée par une sociologue est israélienne, un pays où la pression sociale, politique et religieuse en faveur de la natalité est de mise. Un peu plus d’une vingtaine de femmes entre 26 et 73 ans mères ou déjà...

sans couverture

Le marchand de bonheur de Davide Cali, Marco Somà (Dessin)

critiqué par Marvic - (Normandie - 63 ans)
8 etoiles
Un petit pot de bonheur
Monsieur Pigeon est un marchand de bonheur. Il en vend dans différents contenants à tous les oiseaux, riches ou pauvres, jeunes ou vieux, isolés ou en famille. Si Me Caille achète 1 grand pot pour ses amis, Me Rossignol qui a...

sans couverture

Les survivants de Jane Harper

critiqué par Tistou - (65 ans)
8 etoiles
Polar convaincant, en Tasmanie …
Second ouvrage de Jane Harper lu pour ma part, Les survivants est son quatrième roman, Canicule était son premier. J’avais déjà été séduit par son premier et il me semble observer une progression encore dans la maîtrise de l’intrigue et...

sans couverture

La femme qui n'aimait plus les hommes de Isabelle Le Nouvel

critiqué par CHALOT - (73 ans)
10 etoiles
roman réaliste et bouleversant
« La femme qui n'aimait plus les hommes » roman d'Isabelle Le Nouvel Editions Michel Lafon 202 pages septembre 2021 Jeanne est une romancière qui est en pleine ascension. Mariée à un éditeur, intellectuel adulé, elle a tous les atouts - semble t-il ?- pour être heureuse. Tous ses ami-e-s...

sans couverture

Face à la mer immense de Lorraine Fouchet

critiqué par Ludmilla - (Chaville - 66 ans)
9 etoiles
Un livre feel good dans le bon sens du terme
Fleur et Merlin habitent le même immeuble. Fleur, divorcée, vit avec son fils Eric Merlin, veuf, vit avec sa fille Coline et leur chat Newton. C’est grâce à Newton qui semble préférer l’appartement de Fleur qu’ils se rencontrent. Pour inciter Merlin à lire, Fleur...

sans couverture

Les vignes de Sainte-Colombe de Christian Signol

critiqué par Maranatha - (49 ans)
5 etoiles
Le sang des hommes et de la vigne.
Signol est un auteur qui a beaucoup de succès en France.Ses livres sont toujours en tête des ventes. Pour ceux qui ne le connaissent pas, on peut le décrire comme un auteur populaire de littérature du terroir. J'aime à dire...

sans couverture

Comme un tango de Lorenzo Cecchi

critiqué par Kinbote - (Jumet - 63 ans)
9 etoiles
Le roman d'une vie
Dans "Comme un tango", un homme se raconte, de 1947 à 2019. Cet homme, c’est Lorenzo CECCHI et c’est son dixième livre (depuis 2012). Il appelle ces souvenirs personnels faux témoignages, attribués à son narrateur, Vincent, histoire de laisser le...

sans couverture

Apaiser nos tempêtes de Jean Hegland

critiqué par Marvic - (Normandie - 63 ans)
4 etoiles
Maternités
Anna est enceinte. Alors que son second semestre aux Beaux-Arts s’achève, la jeune photographe de 22 ans ne s’envisage pas mère. Elle avorte seule, sans en parler à quiconque. "Je ne suis pas une mère." Cerise est enceinte. Cette lycéenne de...

sans couverture

Il était une fois Joséphine Baker de Claude Dufresne

critiqué par Pacmann - (Tamise - 56 ans)
7 etoiles
Un destin hors du commun
A l’occasion de la récente entrée de la célèbre vedette du musical au Panthéon, je me suis attelé à lire une des bibliographies écrite par Claude Dufresne, auteur d’une série impressionnante de ce style d’ouvrages. Curieusement, lorsqu’on va sur la...

sans couverture

Le prix de la mort de Patrick Caujolle

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 68 ans)
7 etoiles
Un honnête roman policier
Un début peut-être un peu lent mais l'ensemble du livre soutient l'intérêt du lecteur. Les crimes à répétition constituent des rebondissements qui soutiennent l'intérêt du lecteur. La résolution réserve également son lot de surprises. 3 morts se succèdent sans lien entre...

sans couverture

Apocalypse Viet-Nam, agent orange de André Bouny

critiqué par CC.RIDER - (63 ans)
9 etoiles
Un crime contre le génome humain
La guerre du Vietnam fut un conflit interminable qui dura trente ans. Tout d’abord avec la France qui envoya 150 000 hommes et quitta le terrain après la défaite de Dien-Bien-Phu puis avec les États-Unis qui déployèrent un million de...

sans couverture

Villa Wexler de Jean-François Dupont

critiqué par CHALOT - (73 ans)
9 etoiles
une histoire peu banale
Villa Wexler roman de Jean François Dupont éditions Asphalte 194 pages septembre 2021 Que vient faire cette famille venue de nulle part qui s'installe dans une villa isolée ? Il y a là cinq personnes, le père énigmatique, sa femme et leurs trois enfants. Cet homme est enseignant...

sans couverture

Altruistes et psychopathes: Leur cerveau est-il différent du nôtre ? de Abigail Marsh

critiqué par Colen8 - (80 ans)
8 etoiles
Bonté et bien-être vont de pair
Dans le registre des émotions la peur occupe une place singulière. Sur un axe figurant la peur, perceptible par l’expression faciale, le blanc des yeux surtout, mais aussi par la voix ou la posture corporelle, il existe un continuum de...

sans couverture

La Saveur des anges de Isabelle Sezionale Basilicato

critiqué par Zacky06110 - (39 ans)
10 etoiles
La saveur des anges à lire
L'histoire à travers l'auteur : Du Japon à l'Antarctique, en passant par Santorin et l'Italie, Eve, ingénieure de recherche, chasse les neutrinos, ces particules élémentaires venues de la nuit des temps. Sa quête l'entraîne, au fil de trois rencontres, à la...

sans couverture

Mon alcool, ma mère de Jacky Bayili

critiqué par Zacky06110 - (39 ans)
10 etoiles
Mon alcool ma mere à lire...
L'auteur à travers ce roman se base sur des aventures d'alcool de voisinage et de famille. La citation : Je me rappelle à des moments avoir bu sans raison mais en m'arrêtant. Pendant une année, j'ai reconduit des femmes...

sans couverture

Simplement Jacky...: Recueil de poèmes de Jacky Bayili

critiqué par Zacky06110 - (39 ans)
10 etoiles
Simplement jacky
Un ecrit alliant amour et indécision, politiquement correct. L'histoire d'une prostituée malika devenu étudiante et qui se bat pour son amour. Un livre pour ceux et celle qui aiment la poésie......

sans couverture

Vis-à-vis de Peter Swanson

critiqué par Ayor - (49 ans)
7 etoiles
Une fin décevante.
Ce thriller psychologique, que certains qualifient de domestique, se révèle rapidement immersif et addictif. Le récit est bien mené et l'on s'intéresse vivement aux relations qu'entretiennent ces deux couples, chacun possédant des profils soignés. Je n'ai rien vu venir quant au twist...

sans couverture

Premier amour (Nouvelles et poèmes en prose) de Ivan Sergueïevitch Tourgueniev, Paul Durand (Dessin)

critiqué par Fanou03 - (* - 46 ans)
6 etoiles
Des amours impossibles et tragiques
Ce recueil contient six nouvelles d’Ivan Tourgueniev (et quelques poèmes en prose), dont Premier Amour, qui lui donne son titre. Ce sont des textes délicats, mélancoliques, plein d’une poésie alanguie, et où la beauté de la nature est omniprésente. Ce...

sans couverture

Femme d'eau et d'étoiles de Parme Ceriset

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)
8 etoiles
Aimer pour vivre
Parme la couleur éponyme dont elle aime à parer les cieux et les ondes, a connu la maladie, la souffrance et la douleur, elle a hanté les frontières de la vie aux confins de la mort, là où le héros...

sans couverture

La femme au manteau violet de Clarisse Sabard

critiqué par Bernard2 - (DAX - 72 ans)
7 etoiles
Destins croisés de deux femmes
À deux époques différentes, années 1929/1930 et de nos jours, Charlotte et Jo vivent des moments difficiles, pour des raisons diverses. L’une comme l’autre vont devoir lutter et leur courage, leur force de caractère vont être leurs armes principales. L’histoire nous...

sans couverture

Au-devant des périls: La marche en avant de la nation hindoue de Arundhati Roy

critiqué par Tistou - (65 ans)
8 etoiles
La marche en avant de la Nation Hindoue
Dans cette conférence prononcée à New York le 12 novembre 2019 et publiée dans The Nation, Arundhati Roy alerte l’opinion internationale sur la politique du Premier ministre indien, Narendra Modi. En privant de citoyenneté une partie de la population musulmane...

sans couverture

Le géant ou l'incroyable aventure des émotions de Charlotte Bellière, Ian De Haes (Dessin)

critiqué par Marvic - (Normandie - 63 ans)
10 etoiles
Formidable album
C’est un village tranquille ; tous les habitants sont occupés à leurs activités quotidiennes. Hortense jardine, Ayhan dessine, Carlotta discute, Gaspard cuisine…. Quand survient au milieu de la place, un grondement, un tremblement , une fissure, une autre puis apparaît un...

sans couverture

Le Décalogue, tome 10: La dernière sourate de Frank Giroud (Scénario), Franz (Dessin)

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 38 ans)
10 etoiles
La révélation finale.
Si nous en savions déjà beaucoup sur Nahik, notamment grâce aux derniers tomes, il nous restait encore un secret à découvrir : les origines mêmes du texte. Giroud remonte ici beaucoup plus loin dans le temps, en l'an 652, à...

sans couverture

Le mana de Bob Putigny

critiqué par Eric Eliès - (47 ans)
9 etoiles
Une présentation subjective et passionnée (mais malheureusement teintée de fascination pour le paranormal) du concept clef de la pensée polynésienne
Le « mana », mot polynésien désignant un fluide d’énergie vitale que l'auteur traduit approximativement par ‘pouvoir de l’esprit’, est une force qui peut investir des objets et des personnes, qu’il dote de pouvoirs (bénéfiques ou maléfiques) et qu’il rend...

sans couverture

Le bureau des affaires occultes de Eric Fouassier

critiqué par Homo.Libris - (Paris - 55 ans)
4 etoiles
Vicaire au poing
Paris automne 1830. La ville est encore agitée des derniers soubresauts des Trois Glorieuses qui ont porté Louis-Philippe d'Orléans sur le trône de France. Le nouveau régime est fragile et de nombreuses tentatives de déstabilisation sont ourdies par plusieurs factions...

Début Précédente Page 7 de 7