Châteaux Bordeaux - Tome 04: Les millésimes de Eric Corbeyran (Scénario), Espé (Dessin)

Châteaux Bordeaux - Tome 04: Les millésimes de Eric Corbeyran (Scénario), Espé (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers , Bande dessinée => Légende, contes et histoire

Critiqué par Septularisen, le 28 novembre 2020 (Luxembourg, Inscrit le 7 août 2004, 56 ans)
La note : 4 étoiles
Visites : 2 700 

LA SAGA DE L'ÉTÉ?

L’histoire de ce quatrième volume de la saga «Châteaux Bordeaux», poursuit son bonhomme de chemin, toujours dans la même direction. Alexandra soupçonne toujours l’ancien courtier de son père, Louis Dorgemont d’être, d’une manière ou d’une autre le responsable de la mort de son père. Mais avant d’avoir pu s’expliquer avec lui, celui-ci est victime d’un terrible accident de voiture et tombe dans le coma.

Alexandra est toujours aussi décidée à redorer le blason du domaine du «Chêne Courbe», en produisant, - malgré les réserves de son frère Charles, devenu son assistant -, et avec l’aide de la nouvelle équipe mise en place, un nouveau un vin digne de la réputation du domaine, une cuvée mythique…

Mais le bilan comptable étant désastreux, la pérennité de l’exploitation viticole n’est toutefois toujours pas assurée, d’autant plus que l’un des propriétaires du domaine veut récupérer ses terres pour les exploiter à son compte…

Le scénario de M. Éric CORBEYRAN (*1964), est toujours le même! Ça manque de dynamisme et il ne se passe pas grand-chose ! Cela ressemble à s’y méprendre à une série télévisée des années 80 sur les domaines viticoles américains (vous avez dit «Falcon Crest ?). Franchement on pourrait en tirer la «saga» de l’été, sur une chaîne de télévision qui avait comme slogan «Il n’y en a qu’une, c’est la une»!

Pour ceux qui s’intéressent un peu aux vins, les éléments didactiques (ici p. ex. les caractéristiques de certains cépages ou les erreurs à ne pas commettre au moment de la vinification) présents de-ci, de-là dans ce volume les passionneront… Les autres, dont je suis, trouveront sans doute cela parfois un peu «lourd»! L’envie de poursuivre la lecture est toutefois toujours présente, puisque l’on veut toujours connaître la suite, bien que je me demande ce qu’il me restera en mémoire de cette lecture dans quelques temps?

La partie graphique par contre se révèle toujours aussi catastrophique! Oui, les dessins des vignes sont beaux, oui, les rues de la ville de Bordeaux sont magnifiques (les couleurs chaleureuses de M. Dimitri FOGOLIN y sont certainement pour quelque chose!), oui les bâtiments sont remarquablement rendus, oui la scène de l’accident Pg. 5 est un morceau d’anthologie (le découpage dynamique y est pour quelque chose), bien que le dessinateur a oublié qu’une berline allemande de luxe comme celle dessinée ici à de nombreux coussins de sécurité, manquants dans les différentes scènes!

Par contre non, M. ESPÉ (*1974, de son vrai nom Sébastien POIRET), un dessin baveux et non fini comme celui de la deuxième case de la Pg 9 (ou le deuxième de la Pg. 24…) est indigne de votre talent. Quant à la troisième case de la même page, c’est toujours le même problème de proportion qui se pose ! Il est quand même incroyable, que dès qu’il y a un décor avec des personnages, ou bien ceux-ci sont minuscules par rapport au fond ou alors géants, mais jamais justes…

Enfin je reste à me poser une question ? Quant les auteurs nous présentent dès la première page, et en très gros plan, une étiquette d’un vin «appellation haut-médoc contrôlée» est pour l’intérêt de l’histoire ? Pour nous le faire découvrir ? Ou bien est-ce un simple «placement de produit» dans la BD et alors ils ont reçu de l’argent pour le faire et il n’ y a donc ici rien de moins qu’une exploitation commerciale du lecteur? Même chose d’ailleurs aux pages 37-39 quant on nous parle d’une maison d’éditions qui existe vraiment à Bordeaux… En passant, je m’étonne d’ailleurs que le personnage de Patrick Dorgement, pourtant grand courtier en vins, ne connaisse pas l’adresse de cet éditeur, alors que c’est celui qui publie le guide: «Bordeaux et ses vins»…

En conclusion : pour les inconditionnels du genre… Les autres passez votre chemin!

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Les millésimes [Texte imprimé] scénario, Corbeyran dessin, Espé couleurs, Dimitri Fogolin, Gotem Studio
    de Corbeyran, Eric Espé, (Illustrateur)
    Glénat / Collection Grafica (Grenoble)
    ISBN : 9782723492775 ; 13,90 € ; 04/09/2013 ; 48 p. ; Relié
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Forums: Châteaux Bordeaux - Tome 04: Les millésimes

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Châteaux Bordeaux - Tome 04: Les millésimes".