Châteaux Bordeaux, Tome 02 : L'oenologue de Eric Corbeyran, Espé

Châteaux Bordeaux, Tome 02 : L'oenologue de Eric Corbeyran, Espé

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par Mimi62, le 15 juin 2018 (Plaisance-du-Touch (31), Inscrit le 20 décembre 2013, 71 ans)
La note : 7 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (55 201ème position).
Visites : 3 763 

Dans la continuité

La critique publiée pour le tome 1 pourrait être quasiment être copiée collée pour le tome 2.
Les relations entre les personnages s'installent, on saisit mieux les prises de positions liées aux sentiments et aux objectifs de chacun.
L'intrigue évolue "logiquement".
Les graphismes restent toujours aussi beaux en ce qui concernent les décors.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • L'oenologue [Texte imprimé] scénario, Corbeyran dessin, Espé couleurs, Dimitri Fogolin, Gotem Studio
    de Corbeyran, Eric Espé,
    Glénat / Collection Grafica (Grenoble)
    ISBN : 9782723484541 ; EUR 13,90 ; 07/03/2012 ; 56 p. ; Album
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

NI UNE PIQUETTE… NI UN GRAND CRU!

4 étoiles

Critique de Septularisen (Luxembourg, Inscrit le 7 août 2004, 56 ans) - 3 mars 2021

Toujours aussi déterminée à reprendre en main le domaine du «Chêne Courbe» qui lui a été légué par son père (ainsi qu’à ses deux demi-frères), Alexandra Baudricourt se retrouve rapidement au pied du mur.

Elle doit non seulement affronter l’hostilité de ses deux frères qui comptaient revendre le domaine, mais aussi devoir tout apprendre du métier de vigneron, pour tenter de faire un grand cru et ainsi sauver le domaine de la faillite vers laquelle il se dirige.

Ce qu’Alexandra ignore, c’est que l'exploitation vinicole familiale - un vaste domaine situé au cœur du Médoc -, attise les convoitises et que les calmes vignes du Médoc peuvent très vite se changer en un jeu de dupes et de manipulations...

Bon, disons-le tout de suite, le scénario de M. M. Éric CORBEYRAN (*1964) ne «casse pas des briques», c’est toujours aussi conventionnel, avec ses détails sur le vin de Bordeaux. L’intrigue se met doucement en place, et on sait déjà qui sont les adjuvants et les opposants d’Alexandra. Sinon, le tout est assez linéaire, très lent, et n’avance pas beaucoup. Comme déjà dit il ressemble à s’y méprendre à une série télévisée! La BD pourrait même être facilement adoptée en saga télévisée. La preuve? Dans ce volume il y a même du suspense et un coup de théâtre final comme accroche (un «Cliffhanger» comme on dirait en bon français…), pour nous inciter à lire le prochain volume.

Les dessins d’ESPÉ (*1974, Sébastien PORTET de son vrai nom) ne sont une nouvelle fois pas à la hauteur des espérances que j’avais mises en lui! Il n’y a rien à faire, les dessins ne sont pas bons! Il y a des problèmes de proportions, de rendus, de perspective. On ne va pas me dire que Jeanne et Alexandra sont bien représentées dans la cuisine (Pg. 12/13). L’une est énorme avec une tête énorme et l’autre toute petite. Même chose Pg. 33 p. ex. Alexandra est aussi grande que le château qui est derrière elle.

Pour finir, j’aurais aimé que les deux auteurs nous précisent une chose : Quand comme aux Pg. 34/36, ils nous montrent en détail l’étiquette et nous parlent de la composition de grands crus classés, ont-ils été rémunérés pour cela ? Est-ce un placement de produits ou pas? L’honnêteté intellectuelle aurait au moins voulu que cela soit précisé quelque part dans la BD!

En conclusion je dirais que cette BD n’est ni trop mauvaise, ni trop bonne. Ni une piquette, ni un grand cru, disons un bon vin de table!

Forums: Châteaux Bordeaux, Tome 02 : L'oenologue

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Châteaux Bordeaux, Tome 02 : L'oenologue".