L'Enfant allemand de Camilla Läckberg

L'Enfant allemand de Camilla Läckberg
( Tyskungen)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Ange philippe, le 13 février 2011 (Inscrit le 12 février 2011, 63 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 11 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (1 395ème position).
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 8 047 

un passé frustré

Dans L'Enfant allemand, la romancière poursuit son exploration de la société suédoise à travers le prisme d'une famille très banale confrontée à des événements extraordinaires,
son héroïne, Erica Falck, enquête sur le passé de sa mère décédée quelques années plus tôt, en exhumant de vieux souvenirs entreposés au grenier, elle a en effet découvert une médaille gravée d'une croix gammée;
est-ce une pure coïncidence?
le vieux historien chez qui elle a déposé l'objet pour une expertise est bientôt assassiné,
la romancière Erica Falck ,et son époux le policier Patrik Hedström, vont se lancer dans une enquête d'un passé noir de sa mère ( mère d' Erica), en effet pourquoi cette croix gammée? , pourquoi ce sang?
l'héroïne va apprendre à connaitre sa mère au travers de la période de la deuxième guerre mondiale en Suède, qui même éloignée du théâtre des opérations, dut encaisser le contrecoup, la suède était le pont entre l'Allemagne et la Norvège (dans le journal intime de celle ci).

Madame Camilla LÄCKBERG, plonge le lecteur dans un milieu trouble des années 40, et le ramène à notre époque avec les erreurs commises dans le passé , dans un noir absolu, une froideur nordique des résistants, des victimes du nazismes se côtoient auprès des nationalistes suédois de notre époque.


ce cinquième volet mérite d'être lu , les lecteurs amateurs du roman policier seront très contents. je vous souhaite bonne lecture.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Erica Falck et Patrik Hedström

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Erica à la recherche de ses origines

10 étoiles

Critique de Incertitudes (, Inscrit le 4 décembre 2008, 38 ans) - 15 janvier 2021

Encore une fois, cette petite ville de Fjällbacka est très tourmentée. On suit un groupe d'amis pendant la seconde guerre mondiale dont fait partie la mère d'Erica. Et les horreurs de la guerre vont mettre à mal cette amitié.

Si Camilla Läckberg a du talent, c'est bien en décrivant les affres de la société suédoise et la noirceur de l'âme humaine. On le voit dans les différents tomes et ce sont toujours les mêmes thématiques : lâcheté des hommes, mères indignes, rancune, culpabilité, racisme.

Et toujours ce curieux commissariat peuplé de flics humains, sympathiques, parfois tournés en ridicule par Camilla Läckberg; Au fond, elle les aime bien même Mellberg qui se rattrape un peu pour une fois. C'est difficile de les quitter. J'ai toujours hâte de les retrouver pour une nouvelle affaire.

Très intéressant

8 étoiles

Critique de Falgo (Lentilly, Inscrit le 30 mai 2008, 83 ans) - 13 décembre 2017

Premier livre lu de Läckberg. Il retrace, sous la forme d'un roman policier, les correspondances pouvant exister entre les événements de la seconde guerre mondiale et la vie contemporaine en Suède. Bâti, comme le sont généralement les téléfilms ou les séries télévisées, sous la forme de scènes entremêlées où chacune suit un moment de l'intrigue et les agissements de certains personnages, il arrive à construire peu à peu l'influence du passé sur le présent. Tout ceci est assez remarquablement fait. Chacune des époques est bien reconstituée et on suit avec intérêt le double déroulement des faits jusqu'à un dénouement difficile à imaginer. La vie contemporaine est plus longuement décrite, c'est assez détaillé et un peu banal mais les sous-chapitres qui y sont consacrés sont tellement courts que le lecteur n'a pas le temps de s'ennuyer. Et, en plus, ce n'est pas si bêta que cela. Donc pour moi une réussite, malgré quelques longueurs quand même facilement supportables.

Très bon livre

9 étoiles

Critique de Tetra (, Inscrite le 15 septembre 2015, 35 ans) - 16 septembre 2015

L'un des meilleurs livres de la Série , et celui qui m'a le plus bouleversée.
Une intrigue très intéressante , un dénouement inattendu pour ma part.
L'auteur maîtrise parfaitement l'Histoire qui s'allie agréablement avec la fiction du livre.

Chapeau :)

Quel plaisir !

8 étoiles

Critique de Marsup (, Inscrit le 22 octobre 2009, 46 ans) - 27 février 2013

Quel plaisir de retrouver ces personnages attachants dans une enquête passionnante et pleine d'humour qui fera la lumière sur le passé de la mère de notre héroïne préférée !

Pour moi, le meilleur roman de cette saga depuis la Princesse des glaces.

« Ignoto militi »

8 étoiles

Critique de Marvic (Normandie, Inscrite le 23 novembre 2008, 64 ans) - 6 octobre 2012

Camilla Lackberg construit ses romans de façon identique: on y retrouve toujours les mêmes personnages, la même petite ville de Fjällbacka, différentes enquêtes dont on découvre le lien dans les derniers chapitres et des allers-retours dans des passés plus ou moins anciens. Mais l'auteure à succès fait vieillir ses personnages ce qui rend ses romans plus attachants que les romans policiers traditionnels.
Celui-ci ne déroge pas à cette règle.

Patrick et Erica. sont donc mariés (livre précédent « L'oiseau de mauvais augure »), ils ont une petite fille Maja qui prend beaucoup de place dans leurs vies. Mais chacun de son côté va s'intéresser au meurtre d'Erik Frankel, Patrick en tant que policier, et Erica parce qu'elle lui avait confié une énigmatique médaille nazie retrouvée dans les affaires de sa mère en même temps que ses carnets intimes relatant des événements tragiques de 1943 où elle cite souvent les deux frères Axel et Erik Frankel.

Cela les emmènera dans le passé de la mère d'Erica, Elsy Maström et des ses amis Erik Frankel, assassiné, Franz Ringholm, devenu dirigeant d'un parti néo-nazi et un certain Franz Olavson émigré clandestin arrivé en 1943 dans la petite bande d'adolescents.
Entre la découverte des horreurs de la guerre mondiale « éludées » par un pays se voulant neutre, et celle de la montée du nationalisme et des thèses néo-nazies dans ce même pays, Camilla Lackberg nous propose, à mon avis, un de ses meilleurs livres.

Déçue par certains titres et par la systématisation de ces constructions, je trouve cette plongée dans le passé de leurs propres parents intéressante, même s'il est à regretter quelques facilités « émotives ».

Scénario bien rôdé

7 étoiles

Critique de Oops (Bordeaux, Inscrite le 30 juillet 2011, 56 ans) - 21 mai 2012

Cinquième opus des aventures du couple formé par Erika Falck l'écrivain et Patrik Hedström le policier, aujourd'hui ils sont devenus parents d'une petite fille, le papa en profite pour prendre un congé parental. Erica a découvert dans le grenier une médaille ornée d'une croix gammée ainsi que des carnets intimes ayant appartenu à sa mère. Cette étrange découverte l'incite à faire des recherches, elle dépose la médaille chez un professeur d'histoire à la retraite, or quelques jours plus tard, il est retrouvé assassiné. le roman oscille entre passé et présent, faisant évoluer les vies de chacun des protagonistes que nous connaissions déjà dans ces précédents romans. Puis au travers des carnets intimes de la mère d'Erica, on découvre la vie d'une bande de copains de Fjällbacka dans les années 40 et le contexte particulier de la seconde guerre mondiale. Or à cette époque là, la mère d'Erica n'a rien à voir avec la femme aigrie qu'Erica a connu, il semblerait que les évènements passés aient grandement contribué à son changement de caractère, les écrits qu'elle a laissé démontrent de curieuses coïncidences. L'enquête fait entrer le lecteur toujours plus intimement dans la vie de ce couple suédois, au final on comprend mieux les raisons de la distance entre Erica et sa mère, cette enquête étant très liée au passé de celle-ci. L'auteur nous fait découvrir la société suédoise ancienne et moderne avec ses avancées et ses manquements au travers une famille ordinaire. Comme dans ces précédents romans, les relations humaines sont largement explorées, la fin laisse apparaître une nouvelle connaissance qui permettra peut-être de renouveler le genre…

Petite cause, mais effets dévastateurs !

9 étoiles

Critique de Ori (Kraainem, Inscrit le 27 décembre 2004, 87 ans) - 18 mars 2012

La découverte d’une petite médaille nazie au fond d’un grenier suédois s’est trouvée être dans ce roman le déclencheur d’une série de nouveaux décès en écho à un meurtre survenu soixante ans auparavant.

Camilla Läckberg demeurée fidèle à son couple de héros, l’écrivain Erica Falck et l’inspecteur Patrik Hedström, nous présente ici un ouvrage de quelque 500 pages qui baigne dans l’Histoire, traversant près de 4 générations et animé par non moins d’une soixantaine de personnages. Il ne serait pas superflu à ce sujet de soigneusement noter les noms et généalogies respectives tant sont imbriqués souvenirs d’enfance et relations intra-familiales.

Si quelques longueurs avaient pu être évitées, elles se situeraient sans doute au niveau des vies privée et professionnelle de l’équipe policière, mais ceci est affaire de goût personnel …

Quoiqu’il en soit, cet opus demeure passionnant, participant tout à la fois du polar, du roman historique et de l’intrigue psychologique. En alternant les chapitres relatifs au temps présent mais aussi aux années 1943-45, Camilla Läckberg nous fait revivre une époque trouble, celle de la fière Suède, à l’ombre de son si dangereux voisin, l’Allemagne nazie.

La maman d'Erica

8 étoiles

Critique de Koudoux (SART, Inscrite le 3 septembre 2009, 58 ans) - 26 avril 2011

Je viens de terminer mon cinquième livre de Camilla Läckberg avec autant de plaisir que pour les précédents.
Un crime, la vie passée et présente en Suède, toujours les mêmes ingrédients pour une recette réussie.
A lire dans l'ordre de préférence!

Suite logique agréable

6 étoiles

Critique de ADE (MARSEILLE, Inscrite le 10 octobre 2005, 44 ans) - 30 mars 2011

Toujours la qualité de cet auteur mais avec quelques longueurs et quelques détails de cette période de nazisme que j'ai un peu sautés.. ce qui ne m'était jamais arrivé avec les précédents livres.
A conseiller tout de même

L'enfant allemand

7 étoiles

Critique de Catherine de france (, Inscrite le 17 avril 2008, 58 ans) - 18 mars 2011

C'était le premier roman de cette auteur que je lisais. Bonne pioche mais quelques longueurs qui tuent un peu le suspense. Dommage.

Forums: L'Enfant allemand

  Sujets Messages Utilisateur Dernier message
  L'Enfant allemand de Camilla Läckberg: interessant 0 Scaphoide 20 mars 2011 @ 13:04

Autres discussion autour de L'Enfant allemand »