Les dernières critiques


sans couverture

Hamnet de Maggie O'Farrell

critiqué par Alma - (- ans)
10 etoiles
Être et ne pas être
Être et ne pas Être « Dans les années 1580, un couple qui habitait dans la ville de Stratford, eut trois enfants : Susanna, puis Hamnet et Judith, des jumeaux. Le garçon, Hamnet, mourut en 1596, à l'âge de 11 ans ....

sans couverture

Hitler et la France de Jean-Paul Cointet

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)
9 etoiles
L'évolution d'un rapport de domination
L'Occupation étant souvent considérée du côté français, il devient important de connaître l'autre versant, à savoir le regard allemand sur ce rapport de domination. Ce dernier repose sur une déconsidération marquée et brutale de Hitler, envers ce peuple prétentieux qui...

sans couverture

Sociologie de l'immigration de Andrea Rea

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)
9 etoiles
Acceptation et assimilation, histoire comparée d'un phénomène
L'immigration a toujours existé, de manière volontaire, pour fuir la misère, un régime politique ou trouver un travail, ou de façon plus contrainte, comme avec l'esclavage. Les Etats unis sont nés des flux migratoires, une partie de l'Europe s'est montrée...

sans couverture

Le pont des assassins de Arturo Pérez-Reverte

critiqué par Nav33 - (73 ans)
10 etoiles
Sombre Venise , sombres héros
Septième tome des aventures du capitaines Alatriste. Cette fois-ci nous plongeons dans une Venise sombre , glaciale , brumeuse et pourtant impressionnante de richesse et de puissance , sans équivalent en ce début de 17e siècle . Alatriste et son...

sans couverture

Le cerf-volant de Laetitia Colombani

critiqué par Pascale Ew. - (54 ans)
10 etoiles
Histoire d'un combat pour la vie
Léna débarque en Inde pour un mois pour tenter de se remettre d’un drame personnel. Elle manque de se noyer dans la mer et est secourue par une fillette qui joue au cerf-volant et une brigade de jeunes filles. En...

sans couverture

Diadorim de João Guimarães Rosa

critiqué par SpaceCadet - (Ici ou Là - - ans)
10 etoiles
De l’arrière-pays du Nordeste brésilien à la littérature, une épopée.
Chef-d’œuvre de la littérature brésilienne, l’unique roman publié par João Guimarães Rosa aura été pour moi une découverte aussi inattendue qu’extraordinaire. De prime abord déconcerté tant par le contexte où se déroule le récit que par la singularité du verbe, j’ai...

sans couverture

Jutland de Jean-Yves Delitte

critiqué par Vince92 - (Zürich - 43 ans)
7 etoiles
Massacre en hautre mer
La Première guerre mondiale est connue pour avoir été le théâtre d’affrontements gigantesques sur le front européen : des millions de soldats sont morts dans les tranchées et au cours d’offensives aussi inutiles que meurtrières. Le volet maritime de cette...

sans couverture

Institutrices: Soeurs laïques de la République ? de Pierre Mazataud

critiqué par CHALOT - (73 ans)
9 etoiles
UN LIVRE D'UNE ACTUALITE BRULANTE
« Institutrices, soeurs laïques de la République ? », de Pierre Mazataud, par Jean-François Chalot mercredi 6 septembre 2006. Source : www.gaucherepublicaine.org C’est un livre qui pourrait passer inaperçu ou n’intéresser que quelques spécialistes ou historiens locaux...Ce serait bien dommage car toutes...

sans couverture

Nelson - Tome 8 - Né pour nuire de Christophe Bertschy

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 53 ans)
6 etoiles
NÉ POUR… RIRE?
Il fait 30 cm de haut, il a des sabots, des cormes recourbées, mange n’importe quoi, n’importe quand, mais toujours très bruyamment, il est malicieux et court très vite… Et non, ce n’est pas un cochon sauvage, ni un marcassin,...

sans couverture

Seven Deadly Sins, tome 2 de Nakaba Suzuki

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 32 ans)
7 etoiles
Gilthunder, le chevalier sacré
Elizabeth, Hawk et Meliodas sont désormais partis à la recherche des anciens compagnons de ce dernier afin de sauver Britannia des chevaliers sacrés. Ils retrouvent ainsi Diane, une des membres des Seven Deadly Sins, ravie de revoir Meliodas mais se...

sans couverture

La science des balivernes de Thomas C. Durand

critiqué par Colen8 - (80 ans)
8 etoiles
Ces biais cognitifs qui brouillent la communication
En langage populaire ça s’appelle « prendre des vessies pour des lanternes », une expression d’origine médiévale ! Désignées sous le terme plus savant de biais cognitifs les erreurs de perception ou de jugement alimentent les neurosciences qui s’en sont...

sans couverture

L'Empreinte du dieu de Maxence Van der Meersch

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 38 ans)
8 etoiles
Moderne Zola
Maxence Van Der Meersch, un nom pareil nous renseigne sur les origines sinon flamandes, du moins du Nord de la France (ou de la Belgique, mais l'auteur était français) de l'auteur. Considéré comme le Zola moderne (compte tenu qu'il a...

sans couverture

Sang et Lumières de Joseph Peyré

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 38 ans)
7 etoiles
Toro, toro, toro !
J'ai découvert cet auteur via ce roman, et nul doute que je m'arrêterai là, ayant tellement de choses à lire, on ne peut pas s'attarder sur tout, et des fois, c'est bien dommage. Parce que, franchement, moi qui m'attendais vraiment...

sans couverture

La pierre du remords de Arnaldur Indridason

critiqué par CHALOT - (73 ans)
10 etoiles
un roman policier construit pour nous "scotcher"
«  La pierre du remords » roman d'Arnaldur Indridason Editions Métaillé 345 pages janvier 2021 L'Islande est un petit pays mais doté de très bonnes plumes comme celle d'Arnaldur Indridason, qui mériterait d'être mieux connu. Ce roman policier réserve quelques surprises que je ne dévoilerai pas,...

sans couverture

Undertaker - Tome 6 - Salvaje de Xavier Dorison (Scénario), Ralph Meyer (Dessin)

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 53 ans)
8 etoiles
«Qui sème la tempête, récolte le plomb!» (*)
Cette deuxième partie de l’histoire commence exactement là où s’arrête l’épisode précédent. De retour avec le cadavre de Caleb («l’indien blanc»), - de Jonas qui l’a percé à jour, ainsi que de Salvaje la femme indienne de Caleb, et...

sans couverture

La cause des femmes - Le temps des malentendus de Gisèle Halimi

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)
10 etoiles
Une marche vers l'égalité et l'accès à l'avortement
Gisèle Halimi, avocate féministe, revient, dans ces deux essais, sur les combats de sa carrière. Dans Le Temps des malentendus, elle expose en quoi le monopole de la maternité par les femmes ne constitue pas une tare mais plutôt une...

sans couverture

Villa fatale de Evelyne Wilwerth

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)
7 etoiles
Enigme dans la mode
Les Editions Lamiroy proposent un nouveau concept éditorial qui consiste à écrire le début d’un roman et de le soumettre au jugement des lecteurs après impression. Ceux qui recevront le meilleur accueil auront une chance d’être édités. « Les...

sans couverture

Apocalypse cognitive de Gérald Bronner

critiqué par Colen8 - (80 ans)
8 etoiles
Chasse au temps de cerveau disponible
Prise dans son sens premier l’apocalypse est une révélation. Appliquée au fonctionnement cérébral elle met en évidence la médiocrité des esprits qui contribue au succès des réseaux sociaux après avoir fait celui des précédents médias. Toute l’histoire de l’évolution de...

sans couverture

L'économie européenne 2021 de OFCE

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)
8 etoiles
Contrer économiquement la crise sanitaire
La crise sanitaire de la Covid 19 a fait craindre, notamment en Europe, un ralentissement économique aux lourdes conséquences en termes d'activité et d'emploi. Suite aux mesures prophylactiques, d'autres de nature économique ont suivi, sur le même ton d'urgence, concernant...

sans couverture

Lilas rouge de Reinhard Kaiser-Mühlecker

critiqué par Myrco - (village de l'Orne - 71 ans)
7 etoiles
Le fardeau du silence
Reinhard Kaiser-Mûhlecker, né en 1982, appartient à la nouvelle génération des écrivains autrichiens. Il est à ce jour l'auteur de sept romans dont seul celui-ci - son quatrième, paru en édition originale en 2012 - bénéficie pour le moment d'une...

sans couverture

Antonietta: Lettres à ma disparue de Gérard Haddad

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)
8 etoiles
Lettre à une épouse décédée
Un beau jour, rentrant de courses les mains encombrés de paquets, Gérard Haddad est accueilli, à sa grande surprise, bien peu amènement par son épouse : « Va-t’en ! Va-t’en ! Et ne remets plus les pieds ici ! C’est fini...

sans couverture

Abécédaire poétique de Thierry Radière

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)
7 etoiles
Amies et amis poétesses et poètes
Thierry Radière est un poète talentueux et prolifique, il a déjà publié de nombreux recueils chez plusieurs éditeurs et j’ai eu la chance de lire près d’une vingtaine de ses publications. Il a raconté dans une de celle-ci comment, chaque...

sans couverture

Emmanuel Levinas, une introduction de Maurice-Ruben Hayoun

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)
9 etoiles
Replacer la pensée juive
Emmanuel Levinas, immigré juif lituanien, arrive en France à Strasbourg, avant de s'installer à Paris ; il devient l'un des grands auteurs philosophiques de la seconde moitié du XXe siècle, tout en dirigeant une école israélite d'enseignement secondaire. Il s'interroge...

sans couverture

L'homme qui peignait les âmes de Metin Arditi

critiqué par Pascale Ew. - (54 ans)
5 etoiles
Convenu
Avner vit à Acre en 1078. Sa famille est juive, mais il est attiré par les chants des moines orthodoxes, puis par leurs icônes. Il décide de se faire baptiser (malgré qu’il n’ait pas la foi), en cachette de ses...

sans couverture

New Iberia Blues de James Lee Burke

critiqué par Ayor - (49 ans)
8 etoiles
Dave Robicheaux : vingt-deuxième acte
Ce vingt-deuxième épisode de la série est une fois de plus très addictif, comme l'ensemble des enquêtes de Dave Robicheaux d'ailleurs, si toutefois l'on prend la précaution de laisser un peu de temps entre chaque tome. Effectivement, les éléments qu'utilise James...

sans couverture

Les économies du monde arabe dans la globalisation de Mehdi Abbas

critiqué par Colen8 - (80 ans)
7 etoiles
Comprendre les déterminants de ces pays instables
En raison de profonds bouleversements subis depuis les attentats du 11 septembre 2001 suivis 10 ans plus tard des « Printemps arabes », de leurs écarts de développement comparés à d’autres zones, les 19 pays étudiés ici sous le sigle...

sans couverture

Avoir fleurs de Tristan Alleman

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)
7 etoiles
Des mots en bouquet
Cactus inébranlable éditions a confié la rédaction du troisième opus de sa nouvelle collection, Microcactus, à Tristan Alleman, un amoureux de la forme courte. Dans sa biographie, son éditeur écrit à son sujet : « Ecrire court reste son plaisir...

sans couverture

Lycky Luke, tome 37 : Canyon Apache de René Goscinny (Scénario), Morris (Dessin)

critiqué par Vince92 - (Zürich - 43 ans)
8 etoiles
Un Lucky Luke pur jus
Goscinny était vraiment un grand scénariste : voici encore un album qui le prouve ! (si il était besoin de le faire). L’intérêt de ce Lucky Luke repose presqu’entièrement sur son art de l’humour distillé avec brio : situations burlesques,...

sans couverture

Économie de l'euro de Agnès Benassy-Quéré, Benoît Coeuré

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)
9 etoiles
Monnaie unique et conséquences
Plusieurs Etats européens ont mis en commun une monnaie, dans le cadre de la construction d'un marché intérieur. Elle conforte la circulation des biens, personnes, services et capitaux et a pour but de maîtriser l'inflation, sous le contrôle d'une Banque...

sans couverture

Le Théâtre des merveilles de Lluís Llach

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 73 ans)
10 etoiles
tout pour la musique
Dès les toutes premières pages le troisième roman de Lluís Llach se place au niveau de ses deux romans précédents, "Les yeux fardés" et "Les femmes de la Principal". Même plaisir de la lecture, même attrait pour des personnages hauts...