Détective Conan, tome 45 de Gōshō Aoyama

Détective Conan, tome 45 de Gōshō Aoyama

Catégorie(s) : Bande dessinée => Manga , Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par Koolasuchus, le 3 mai 2023 (Laon, Inscrit le 10 décembre 2011, 34 ans)
La note : 7 étoiles
Visites : 1 032 

Où sont donc passées les traces de pas !?

Depuis quelques temps des événements étranges surviennent au lycée de Ran et la rumeur cours que ce serait à cause du fantôme d'un étudiant accidentellement décédé quelques années auparavant. Bien décidé à éclaircir ce mystère, Conan se rend sur place pour prouver que les revenants n'existent pas et que toute cette mascarade vient bien de quelqu'un de chair et d'os...

Ce n'est pas la première fois que Gosho Aoyama nous fait le coup de l'école « hantée » mais alors que dans le premier récit de ce genre la tonalité était essentiellement humoristique, l'ambiance se fait ici un peu peu plus grave. Ce mystère évite donc ainsi d'être une simple redite et propose quelque chose d'assez différent des intrigues habituelles avec une fin plutôt douce-amère tout en permettant également la réapparition du Docteur Araide de manière assez satisfaisante.

Dans la seconde partie du volume, nous accompagnons Conan et le petit groupe des Détective Juniors partis taquiner le goujon sur une digue isolée avec quelques autres pêcheurs. L'un d'entre eux va être empoisonné et ce sera bien évidemment à Conan de trouver le coupable. Malgré un motif du crime des plus risible, cette enquête exploite quand même de manière assez inventive le milieu de la pêche ce qui lui donne une petite touche d'originalité bien sympathique.

Dans l'enquête qui suit, Conan, Ran et Kogoro partent à Okinawa pour rencontrer un ancien joueur de base-ball mais à leur arrivée, ce dernier est retrouvé assassiné. Cette affaire fait partie de celles dont nous connaissons le coupable dès le début, l'intérêt est donc de savoir comment il a pu avoir lieu étant donné que, comme d'habitude, le meurtrier a un alibi en béton. Classique mais efficace, c'est une intrigue de facture correcte, dans la moyenne habituelle de la série même s'il est un peu dommage de ne pas nous avoir fait profiter un peu plus des merveilles d'Okinawa.

Enfin, le professeur Agasa emmène Conan et ses jeunes amis dans une auberge isolée pour aller observer les étoiles. Bien sûr avec Conan les macchabées ne sont jamais loin et cette fois-ci le petit groupe tombe sur le squelette d'un homme disparu un an auparavant et il se pourrait bien que l'un des résidents de l'auberge ne soit pas étranger à ce crime...

Même si ce récit voit sa conclusion dans le suivant, nous avons sans doute droit ici à l'enquête la plus ambitieuse de ce tome. En effet, les intrigues ayant lieu dans des endroits isolés font partie de celles que je préfère car elles instillent souvent des ambiances un peu effrayantes, ce qui est le cas ici, et se contentent rarement d'un seul meurtre... Une affaire qui part donc dans une très bonne direction mais qui est forcément frustrante étant donné qu'elle chevauche deux tomes.

Proposant encore une fois des affaires diverses et déconnectées les unes des autres, ce quarante-cinquième volume reste dans l'ensemble assez correct et distrayant. Toutefois, et c'est là son petit plus, c'est que contrairement au précédent, on a droit quelques tentatives pour relancer l'intrigue principale. Certes, pour le moment ce ne sont que quelques allusions en arrière-plan mais on sent que l'auteur a tout de même quelque chose derrière la tête, à voir donc ce que cela donnera par la suite...

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Forums: Détective Conan, tome 45

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Détective Conan, tome 45".